2 votes, average: 5, 00 out of 52 votes, average: 5, 00 out of 52 votes, average: 5, 00 out of 52 votes, average: 5, 00 out of 52 votes, average: 5, 00 out of 5 (2 votes)
Vous devez être enregistré pour noter cet article.

[01/06/2016] Avé

Petit jeu reçu tout récemment de la part de Gigamic, cet Avé me titillait bien : composer des chiffres romains, en tentant de pousser sa chance, cela pourrait fort bien me plaire pas mal…
Comme on dispose d’un petit moment en ce mercredi après-midi, avec mon gone, allez, on s’y lance !

AVE

Avé est un jeu de dés, de type prise de risque / stop ou encore, avec quelques cartes actions pour se sortir des pire mauvais pas... Le thème est celui des chiffres romains, normal avec un titre pareil, puisqu'il faut en composer 7, lesquels seront notés sur une feuille de scores individuelle, à condition qu'ils y soient classés en ordre croissant.

Avé est un jeu de dés, de type prise de risque / stop ou encore, avec quelques cartes actions pour se sortir des pire mauvais pas… Le thème est celui des chiffres romains, normal avec un titre pareil, puisqu’il faut en composer 7, lesquels seront notés sur une feuille de scores individuelle, à condition qu’ils y soient classés en ordre croissant.

Un tableau regroupant l'ensemble des nombres romains que l'on peut écrire à l'aide des dés. A noter que la valeur 38 n'est pas atteignable avec 6 dés. A noter, également, que l'on ne peut placer qu'un seul V, autrement dit 5, par nombre, ce qui obligera à se montrer très prudent lorsqu'on en aura obtenu un premier, ou de se résoudre à utiliser une de ses cartes actions en cas d'échec...

Un tableau regroupant l’ensemble des nombres romains que l’on peut écrire à l’aide des dés. A noter que la valeur 38 n’est pas atteignable avec 6 dés. A noter, également, que l’on ne peut placer qu’un seul V, autrement dit 5, par nombre, ce qui obligera à se montrer très prudent lorsqu’on en aura obtenu un premier, ou de se résoudre à utiliser une de ses cartes actions en cas d’échec…

A son tour, le joueur actif jette un dé, puis décide s'il en jette un deuxième, et ainsi de suite jusqu'à ce qu'il décide d'arrêter ou qu'il ait obtenu un lancer non valide. Un lancer non valide ? Soit c'est un nombre qui n'existe pas (avec deux V par exemple), soit c'est un nombre déjà écrit, soit c'est un nombre qui n'a plus sa place dans les rangées de scores. Dès ma première série de jets, je fais péter la baraque : 39 !!! Forcément, je le note sur la rangée du bas :-)

A son tour, le joueur actif jette un dé, puis décide s’il en jette un deuxième, et ainsi de suite jusqu’à ce qu’il décide d’arrêter ou qu’il ait obtenu un lancer non valide. Un lancer non valide ? Soit c’est un nombre qui n’existe pas (avec deux V par exemple), soit c’est un nombre déjà écrit, soit c’est un nombre qui n’a plus sa place dans les rangées de scores. Dès ma première série de jets, je fais péter la baraque : 39 !!! Forcément, je le note sur la rangée du bas :-)

Tristan, de son côté, n'a pas la même chance que moi : il n'obtient quasiment aucun X, autrement dit 10, ce qui fait que, en toute logique, il a bien peu de chance d'espérer gagner... Il a utiliser déjà 3 cartes et, sachant qu'elles valent 5PV chacun à la fin, autant les conserver... Là encore, ça pique pour lui...

Tristan, de son côté, n’a pas la même chance que moi : il n’obtient quasiment aucun X, autrement dit 10, ce qui fait que, en toute logique, il a bien peu de chance d’espérer gagner… Il a utiliser déjà 3 cartes et, sachant qu’elles valent 5PV chacun à la fin, autant les conserver… Là encore, ça pique pour lui…

Petit exemple de carte d'action : il relance tous ses V.

Petit exemple de carte d’action : il relance tous ses V.

Et ça pique encore ! Clairement, la chance lui joue des tours et il couine, voire surcouine... De mon côté, j'enchaîne les jets de dés de folie, avec systématiquement un X en premier, suivi d'un I, ce qui donne des possibilités précieuses. Pour la répartition sur les faces, sachez qu'il y a trois faces avec un I, deux avec un X et une seule avec un V. Statistiquement, je ne devrais pas en être là...

Et ça pique encore ! Clairement, la chance lui joue des tours et il couine, voire surcouine… De mon côté, j’enchaîne les jets de dés de folie, avec systématiquement un X en premier, suivi d’un I, ce qui donne des possibilités précieuses. Pour la répartition sur les faces, sachez qu’il y a trois faces avec un I, deux avec un X et une seule avec un V. Statistiquement, je ne devrais pas en être là…

Là, je crois pouvoir affirmer que c'est le summum !!! Tristan, qui avait deux X et quatre I, vient de relancer tous ses I. Il réussit la prouesse hallucinante d'obtenir pas moins de quatre X !!!!! Avec ses six dés portant des X, il est tout abattu le pauvre gone...

Là, je crois pouvoir affirmer que c’est le summum !!! Tristan, qui avait deux X et quatre I, vient de relancer tous ses I. Il réussit la prouesse hallucinante d’obtenir pas moins de quatre X !!!!! Avec ses six dés portant des X, il est tout abattu le pauvre gone…

Je clos cette partie, sympathique et absolument mémorable, par un tranquille 31 qui vient parfaitement s'insérer dans ma colonne, pile poil à l'endroit où il pouvait se placer (entre mon 23 et mon 32). Au final, pour couronner le tout, je parviens à un total de quatre nombres de plus de 30, et, pastèque sur le biscuit, sans avoir jamais utilisé la moindre carte d'action !!! Mon total sera vraiment très très difficile à battre je pense...

Je clos cette partie, sympathique et absolument mémorable, par un tranquille 31 qui vient parfaitement s’insérer dans ma colonne, pile poil à l’endroit où il pouvait se placer (entre mon 23 et mon 32). Au final, pour couronner le tout, je parviens à un total de quatre nombres de plus de 30, et, pastèque sur le biscuit, sans avoir jamais utilisé la moindre carte d’action !!! Mon total sera vraiment très très difficile à battre je pense…

Durée de la partie : 15 minutes – Note de cette partie : 13 / 20

Scores :

1 2 3 4 5 6 7 Cartes Total
Tristan 7 8 17 18 23 32 2×5 115
Ludo le gars 15 22 23 31 32 35 39 6×5 227

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
- Le système de fabrication des nombres romains, avec des modifications de position autorisées,
- Les cartes d’actions, seulement utilisables quand une série de lancers n’est pas valide et sans qu’elles soient trop complexes,
- La position à choisir dans les rangées sur le bloc des scores,
- Une bonne fluidité, bien agréable,
- Un jeu conçu, en tant que co-auteur, par le père du Lièvre et la Tortue, ça se devait d’être essayé !

On a moins aimé
- Le hasard qui semble quand même prédominant : si on ne sort pas de X, on ne peut pas gagner et, parfois, à l’inverse, certains joueurs ont une chance insolente…
- L’attente pendant le tour des autres.

————————————————————————————————————

Un commentaire à propos de “[01/06/2016] Avé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


9 − six =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>