0 votes, average: 0, 00 out of 50 votes, average: 0, 00 out of 50 votes, average: 0, 00 out of 50 votes, average: 0, 00 out of 50 votes, average: 0, 00 out of 5 (0 votes)
Vous devez être enregistré pour noter cet article.

[03/02/2005] Alhambra – extension n°2

Participants
- Fred, joueur rouge, très motivé à l’idée de tester la seconde extension du jeu,
- Jérôme, joueur jaune, de plus en plus amateur de jeux légers de ce genre,
- Vincent, joueur bleu, adepte du jeu de base et de l’extension n°1,
- Ludo le gars, joueur vert, votre serviteur.

Déroulement de la partie
Rapportée du salon d’Essen 2004, l’extension n°2 pour Alhambra comporte 4 modules qui semblent apporter pas mal au jeu de base, notamment au niveau de l’interactivité, sans alourdir trop le jeu. Aussi, le mieux pour en être sûr étant de le tester, je propose à certaines de nos ouailles rochetaillardes de faire une partie de ce jeu ce soir.
Nous formons une équipe de choix avec Vincent, lui qui explique le jeu de base à Jo tandis que je le relaie en exposant les variétés apportées par les 4 modules d’extension que nous allons intégrer au jeu. La partie débute peu après avec Jérôme en premier joueur.


Fred semble hésiter dans le choix de son action, prendre des
cartes d’argent ou construire son alhambra, mais en fait il nous bluffe
car, bien servi par le sort, il aligne sereinement deux paiements exacts
avant de prendre de l’argent…


Une vue du plateau des tuiles proposées, alors que nous assistons
à la sortie de la première tuile de camp militaire, de coût
4, et qui rapportera des points lors des décomptes pour toute tuile
placée à l’ouest de celle-ci (flèche jaune)…


Plus la partie progresse, avant le premier décompte, plus nous
nous rendons compte de l’importance des personnages…


Conscient que les tuiles de camps ne sont pas à négliger,
si je me base sur les points emmagasinés par Jérôme
en fin de premier décompte, j’achète pour seulement 3 une
tuile qui rapportera des points pour un alignement au sud, bien que je
ne puisse pas, pour l’instant, la positionner dans mon alhambra et que
je doive, du coup la placer dans ma réserve. Ces tuiles de camps
incitent les joueurs à créer des alhambras en longueur au
lieu d’alhambras compacts, puisqu’elles rapportent des points suivant
des directions rectilignes…


Une vue de la configuration finale du jeu, alors que Vincent nous a
mis une belle rouste, avec un total de points effarant et une technique
de jeu qu’il nous expose post-partie : il se concentre sur seulement 3
monnaies sur 4 (+ éventuellement les diamants) ce qui lui assure
d’en avoir toujours beaucoup dans chaque et donc de pouvoir souvent payer
le juste prix. Il note, cependant, que cela lui empêche de prétendre
à l’achat de bâtiment dans la quatrième monnaie, mais
que globalement cela marche assez bien (la preuve ce soir, avec son abandon
des dinars !)…


Une vue de la première tuile de bâtiment posée
dans mon alhambra : un palais de couleur blanche, qui m’a coûté
9 dinars et qui comporte un mur au sud, qui ne feme pas trop mes possibilités
d’expansion…


Ah… Leila… un corps de rêve pour une carte bien puissante
ma foi : à son tour, le possesseur de cette carte peut piocher
une tuile dans le sac et, s’il le souhaite, peut remplacer une tuile
de son alhmabra par celle-ci en replaçant la tuile dans le sac
pour une pioche ultérieure. Jérôme se sentira pousser
des ailes en achetant, aux enchères, ses faveurs, pour un montant
de 9…


Une fois le premier décompte effectué, Vincent possède
une courte avance sur les 3 autres joueurs, tandis que Fred a déjà
acheté 2 cartes de personnages : Faruk lui permet de prendre
jusqu’à 7 (au lieu de 5) lorsqu’il pioche de l’argent et Ammar
lui octroie le droit de réaliser une action de placement/retrait/remplacement
de tuiles gratuitement dans son alhambra en fin de chaque tour…


L’achat de la carte Fatima me permett d’engranger immédiatement
8 PV…


Cette photo de l’alhambra de Jérôme met en évidence
le positionnement d’une porte dans l’un de ses murs et on peut également
voir que ses 2 tuiles de camps lui rapportent en tout 7 PV, ce qui n’est
pas négligeable…


Une vue du prestigieux alhambra de Vincent, majoritaire dans les
2 couleurs les plus fortes et bien placé dans 2 autres : insurmontable
!

Décompte final
Durée de la partie : 2 heures 30 minutes – Mise en
place du jeu : 10 minute – Explication des règles : 15 minutes
Vincent remporte cette partie avec un total de 142 points, devant Fred avec
113 points, Jérôme avec 102 points et Ludo le gars avec 96 points.
Le détail est le suivant :

Décompte 1
Décompte 2
Décompte 3
Total
Fred (rouge)
9
36
68
113
Jérôme (jaune)
10
33
59
102
Vincent (bleu)
12
47
83
142
Ludo le gars (vert)
10
24 + 8
54
96


Débriefing
Alhambra + extension 2 est une configuration qui fonctionne bien, particulièrement
les cartes Diamant à mon avis, qui apporte un petit plus sympa, et les
tuiles de camps qui modifient les tactiques de jeu. Les cartes de personnage
rendent le jeu plus interactif, ce qui n’est pas un mal, alors que les
portes sont certainement le module le moins utile, même si cela peut dans
certains cas (mais rares) aider un joueur enfermé dans un alhambra non
optimisé.
On notera que Vincent nous a largement battu avec sa stratégie de ne
jamais prendre de Dinar et, fait plus étonnant, il a gagné en
ayant acheté aucun personnage et en ayant placé aucune porte.
De plus, il n’a, de mémoire, pas pris beaucoup de diamant. Bilan : il
a utilisé pour gagner le seul module lié aux camps militaires,
avec un gain substantiel en fin de dernier tour de 14 points dans ce critère…
Un bon jeu, un peu long ce soir quand même, mais qui est plaisant à
jouer. Tout le monde a aimé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


5 + = neuf

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>