0 votes, average: 0, 00 out of 50 votes, average: 0, 00 out of 50 votes, average: 0, 00 out of 50 votes, average: 0, 00 out of 50 votes, average: 0, 00 out of 5 (0 votes)
Vous devez être enregistré pour noter cet article.

[03/04/2019] Sagrada

Fraîchement reçu, aussitôt déballé et essayé ce Sagrada
Emballés nous sommes Leila et moi, dans ce jeu à la Azul, avec une rejouabilité de malade…

SAGRADA

Sagrada, c'est frais, c'est coloré, ça donne envie...

Sagrada, c’est frais, c’est coloré, ça donne envie…

Chaque joueur va créer son propre vitrail en insérant dans la fente du bas une carte de création inspirée de vitraux réels. Le système, ingénieux, permet de renouveler les parties de manière impressionnante (les cartes sont bifaces, avec divers niveaux de difficulté, symbolisés par les points en bas à droite, de 3 à 6, et avec le choix seulement entre deux cartes prises au hasard)... A noter que j'ai pris 3 pierres de faveur, utilisables pour "tricher" avec certaines règles, car j'ai une carte de difficulté 3. Leila, elle, en a 5, mais une carte plus difficile à réaliser. Intéressant compromis...

Chaque joueur va créer son propre vitrail en insérant dans la fente du bas une carte de création inspirée de vitraux réels. Le système, ingénieux, permet de renouveler les parties de manière impressionnante (les cartes sont bifaces, avec divers niveaux de difficulté, symbolisés par les points en bas à droite, de 3 à 6, et avec le choix seulement entre deux cartes prises au hasard)… A noter que j’ai pris 3 pierres de faveur, utilisables pour « tricher » avec certaines règles, car j’ai une carte de difficulté 3. Leila, elle, en a 5, mais une carte plus difficile à réaliser. Intéressant compromis…

On peut voir que je vais essayer de remplir mes 20 cases de vitrail, en 10 manches, en respectant certaines contraintes de pose : fond coloré = couleur obligatoire, valeur indiquée = valeur obligatoire, fond blanc = pas de contrainte. Sauf que... la principale contrainte réside dans l'adjacence des dés posés : deux dés adjacents ne peuvent être ni de la même couleur ni de la même valeur ! Oui, ça pourrait bien donner mal à la tête cette histoire...

On peut voir que je vais essayer de remplir mes 20 cases de vitrail, en 10 manches, en respectant certaines contraintes de pose : fond coloré = couleur obligatoire, valeur indiquée = valeur obligatoire, fond blanc = pas de contrainte. Sauf que… la principale contrainte réside dans l’adjacence des dés posés : deux dés adjacents ne peuvent être ni de la même couleur ni de la même valeur ! Oui, ça pourrait bien donner mal à la tête cette histoire…

En plus de ses dés à poser pour créer son vitrail, chaque joueur va essayer de respecter, au mieux, les indications colorées de sa carte d'objectif secret (une par joueur, correspond à une couleur à favoriser). La mienne, visible ci-dessus, va m'inciter à poser des dés bleus, de forte valeur si possible...

En plus de ses dés à poser pour créer son vitrail, chaque joueur va essayer de respecter, au mieux, les indications colorées de sa carte d’objectif secret (une par joueur, correspond à une couleur à favoriser). La mienne, visible ci-dessus, va m’inciter à poser des dés bleus, de forte valeur si possible…

Histoire de varier encore davantage les parties (c'est vraiment un truc de dingue sur ce jeu !), il y a deux autres types de cartes : - Les outils, en haut, qui permettent de tricher avec certaines règles : le premier à y jouer place une pierre de faveur, les suivants deux, et ces trois cartes sont obtenues à partir d'un sacré paquet de carte, - Les objectifs publics, en-dessous, avec des conditions précises pour marquer davantage de points de victoire. Là encore, on en pioche 3 sur plein ! Autrement dit, on n'est pas près d'avoir deux parties qui se ressemblent...

Histoire de varier encore davantage les parties (c’est vraiment un truc de dingue sur ce jeu !), il y a deux autres types de cartes :
- Les outils, en haut, qui permettent de tricher avec certaines règles : le premier à y jouer place une pierre de faveur, les suivants deux, et ces trois cartes sont obtenues à partir d’un sacré paquet de carte,
- Les objectifs publics, en-dessous, avec des conditions précises pour marquer davantage de points de victoire. Là encore, on en pioche 3 sur plein !
Autrement dit, on n’est pas près d’avoir deux parties qui se ressemblent…

En début de chaque manche, le premier joueur pioche deux fois le nombre de joueurs + 1 (soient 5 dés à deux joueurs) et les lancent. Le rôle de premier joueur tourne en sens horaire. Une fois les dés lancés, c'est limpide, à la manière d'un Azul...

En début de chaque manche, le premier joueur pioche deux fois le nombre de joueurs + 1 (soient 5 dés à deux joueurs) et les lancent. Le rôle de premier joueur tourne en sens horaire. Une fois les dés lancés, c’est limpide, à la manière d’un Azul…

Avec ces 5 dés lancés, Leila va faire un premier choix, puis j'en prendrai un, puis un second, avant qu'elle en prenne, également, un deuxième (un tour dans un sens, un tour dans l'autre). Au final, il restera un dé qui sera placé sur la piste du temps (pour comptabiliser les tours). En fait, on n'est jamais obligé de prendre deux dés par tour, mais ça semble quand même très important, car, si on veut tout remplir, il faudra bien s'y coller. A noter, aussi, que, pendant son tour, un joueur peut, en plus, activer une carte outils de l'étalage en payant les pierres de faveur requises...

Avec ces 5 dés lancés, Leila va faire un premier choix, puis j’en prendrai un, puis un second, avant qu’elle en prenne, également, un deuxième (un tour dans un sens, un tour dans l’autre). Au final, il restera un dé qui sera placé sur la piste du temps (pour comptabiliser les tours). En fait, on n’est jamais obligé de prendre deux dés par tour, mais ça semble quand même très important, car, si on veut tout remplir, il faudra bien s’y coller. A noter, aussi, que, pendant son tour, un joueur peut, en plus, activer une carte outils de l’étalage en payant les pierres de faveur requises…

Fin de premier tour, avec mes choix réalisés. Très mauvais d'ailleurs, car, avec ce satané 1 bleu sur la première ligne, ça ne va pas être facile d'avoir 5 couleurs dessus, puisque j'ai besoin d'un bleu à l'extrême gauche ! A noter, aussi, qu'on est obligé de poser les dés suivants contre les premiers joués.

Fin de premier tour, avec mes choix réalisés. Très mauvais d’ailleurs, car, avec ce satané 1 bleu sur la première ligne, ça ne va pas être facile d’avoir 5 couleurs dessus, puisque j’ai besoin d’un bleu à l’extrême gauche ! A noter, aussi, qu’on est obligé de poser les dés suivants contre les premiers joués.

Nous sommes au tour 3 et le jeu prend forme dans nos têtes, on commet -un peu- moins d'erreurs... ;-)

Nous sommes au tour 3 et le jeu prend forme dans nos têtes, on commet -un peu- moins d’erreurs… ;-)

Nous en sommes là...

Nous en sommes là…

Je suis le premier à utiliser l'une des cartes outils, en payant une pierre de faveur, pour déplacer un dé posé. Je vous montre le tout, en images, juste après...

Je suis le premier à utiliser l’une des cartes outils, en payant une pierre de faveur, pour déplacer un dé posé. Je vous montre le tout, en images, juste après…

Action 1 : j'ai posé le dé bleu de valeur 6 à l'extrême droite.

Action 1 : j’ai posé le dé bleu de valeur 6 à l’extrême droite.

Action 2 : je l'ai déplacé en utilisant l'outil correspondant pour l'accoler à l'autre dé bleu en-dessous du 1 (sans respecter la notion de couleur, vous l'aurez noté)...

Action 2 : je l’ai déplacé en utilisant l’outil correspondant pour l’accoler à l’autre dé bleu en-dessous du 1 (sans respecter la notion de couleur, vous l’aurez noté)…

Mi-partie...

Mi-partie…

La situation du vitrail de Leila, laquelle a bel et bien placé deux dés par tour.

La situation du vitrail de Leila, laquelle a bel et bien placé deux dés par tour.

Et la mienne, avec là aussi, deux dés par tour de posés...

Et la mienne, avec là aussi, deux dés par tour de posés…

Certains tirages sont plus délicats que d'autres, surtout en fin de partie, avec ci-dessus, seulement deux couleurs sur cinq et trois valeurs sur six. Ça va piquer !!!

Certains tirages sont plus délicats que d’autres, surtout en fin de partie, avec ci-dessus, seulement deux couleurs sur cinq et trois valeurs sur six. Ça va piquer !!!

La situation finale de Leila, qui se devait de favoriser la couleur rouge. Joli ! Une seule case vide, victime du dernier tour...

La situation finale de Leila, qui se devait de favoriser la couleur rouge. Joli ! Une seule case vide, victime du dernier tour…

Et la mienne, à peu près équivalente, mais je suis plus loin au score, ça c'est sûr...

Et la mienne, à peu près équivalente, mais je suis plus loin au score, ça c’est sûr…

And the winner is...

And the winner is…

Durée de la partie : 45 minutes – Note de cette partie : 18 / 20

Scores de la partie :

Objectifs publics Objectif privé Faveurs Cases vides Total
Leila (orange) 6+4+6 15 3 -1 33
Ludo le gars (vert) 6+12+0 8 0 -1 25

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
- La rejouabilité quasi-infinie de ce jeu !!
- La très grosse envie d’y revenir, un truc de fou…
- Le croisement entre Azul, Détrak et Kingdom Builder (sur divers aspects),
- Les composants, magnifiques, et, souvent, version Deluxe (pour rien si on y réfléchit bien, à part le plaisir de manipuler un beau jeu)…

On a moins aimé
- ?

————————————————————————————————————

9 commentaires à propos de “[03/04/2019] Sagrada

  1. Hello… juste pour info je crois que tu as fais une petite erreur d’interprétation de régle sur un outil… La « brosse a églomiser »… En fait la régle de pose des dés (couleurs différentes et nbre differents) lors de la pose est inviolable. La « brosse à églomiser » permet juste de mettre une couleurs différente sur une couleur présente sur le pattern du vitrail que tu as choisi et glissé ds ton socle (par exemple sur ta photo mettre des dés autre que vert ou bleu ds les coins de ton vitrail). J’avais posé la question sur BGG et les auteurs m’avaient confirmé tout cela… Mais encore une fois d’accord avec toi un sacré bon jeux…

    • Oui, tout à fait, je venais préciser ça. Quand un outil dit « en ignorant les contraintes de x », c’est uniquement les contraintes imprimées, pas les autres contraintes que l’on doit continuer à respecter.

      Sinon, j’adore toujours autant ce jeu, j’en ai fait un gros paquet de parties sur ma version que j’avais kickstarté et qui a beaucoup tourné. J’aime bien la récente extension (en VO, bientôt (?) en VF) qui raccourcit encore les parties en éliminant pas mal de jus de cervelle au moment de son tour, la réflexion peut se faire pendant le tour de l’adversaire, ça rend le jeu plus rapide. Au lieu de piocher 2 dés du pool commun pendant un tour, un par un, tu as 10 dés perso que tu lance en début de partie, et tu ne pioche donc par tour qu’un dé de la réserve commune plus un de ta réserve perso (sur laquelle tu as une visibilité durant toute la partie). Tu n’as donc à réfléchir que sur un par tour, sans serrer les fesses pour que le second dé que tu convoitait reste jusqu’à ton tour, donc le jeu est super fluide.

        • C’est l’extension 5-6 joueurs. Ce qui a priori semble rallonger bien trop le jeu, mais justement pour contrer ça, elle introduit cette fameuse variante de « private pool », utilisable aussi à moins de joueurs. Pour préciser encore plus la règle, chacun prend 2 dés de chaque couleur au début du jeu, les lance, et à chaque tour il peut piocher une fois dans le commun, une fois dans le privé, et utiliser un outil, et il a fini son tour. La variante est jouable avec le jeu de base en connaissant ça, juste il manquera le mini-plateau perso (qui apporte peu).

          Elle introduit aussi des cartes d’objectifs privés différents des couleurs (scorer les valeurs des dés placés sur un certain pattern secret), et une piste à dés.

          Et aussi le fait pour la règle de base (cette variante était connue, elle se confirme dans une règle de base) qu’à moins de 4 joueurs, il faut enlever des dés au sac pour avoir un tirage équitable de chaque couleurs de dés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


+ 5 = sept

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>