0 votes, average: 0, 00 out of 50 votes, average: 0, 00 out of 50 votes, average: 0, 00 out of 50 votes, average: 0, 00 out of 50 votes, average: 0, 00 out of 5 (0 votes)
Vous devez être enregistré pour noter cet article.

[04/03/2009] Dorada

J’aime bien les mercredis après-midi. Surtout depuis que Maitena et Tristan sont tous deux en âge de s’adonner à des jeux de plateau, plutôt orientés pous les plus grands. Ainsi, c’est avec plaisir, à chaque fois que cela est possible, que je leur propose une partie d’un jeu qui, me semble-t-il, peut convenir à l’un comme à l’autre, et tant qu’à faire à moi aussi ;-)
Aujourd’hui, je leur propose une partie de Dorada, un des jeux fétiches de la Maison des Jeux de Saint Fons, chez qui j’y ai joué plusieurs fois en 2002 et 2003, lorsque j’allais plus
fréquemment leur rendre visite dans leur fameuse Maison des jeux (déménagée depuis dans un lieu moins convivial, malheureusement). On a affaire à un jeu de parcours, avec un dé, mais où l’intérêt est de savoir choisir quel pion déplacer pour arriver au but, mais le plus tard possible…
DORADA :


Tristan joue les pions jaunes, Maitena les bleus et votre serviteur les verts. En tant que plus jeune joueur, Tristan commence et jette un dé, avec lequel il devra faire avancer un
de ses pions du chiffre obtenu…

Au premier tour, Tristan a roulé un 3, Maitena un 5 et j’ai obtenu un 3 également. Du coup, je recouvre le pion de Tristan, lequel ne pourra pas le déplacer tant que je n’aurai
pas déplacé mon pion…

Jeu assez simple à pratiquer, il plaît beaucoup à mes deux joueurs d’enfants, sachant qu’il faut quand même réfléchir de temps à autres, particulièrement lorsqu’on a plusieurs pions
déplaçables et qu’il faut se réserver des possibilités variés pour la suite…

Tristan bloque son père, à son tour, et il en est content. En même temps, comme il faut essayer d’arriver le plus tard possible, quand on est dessous, quelque part on est
« après » le joueur qui nous recouvre, dopc…


Les cases blanches sont des trous qui obligent le pion qui tombe dessus à être retourné face rouge visible. Ainsi, il sert de pont pour les joueurs suivants et restera ainsi toute
la partie durant…

Quelques précisions de règles en images animées…


Tristan fait travailler sa tête, lui qui nous bassine gentiment avec son pion jaune toujours sur la case de départ : il veut le laisser jusqu’au bout, convaincu qu’il aura ainsi
toutes les chances de le faire arriver en dernier. Pas bête, mais cela limite ses possibilités de déplacement…

Les cases Soleil sont des cases de téléportation. L’explication en images animées…

Maitena est donc la première à faire arriver un de ses pions. Il vaudra, au moins 10 points, selon le nombre de pions qui n’arriveront jamais…

Tristan a, lui aussi, fait avancer un de ses pions jusqu’à l’arrivée, et il a dû, également, se résoudre à faire progresser son pion qui était resté au départ…

Maitena couine. Il faut dire qu’avec un pion déjà arrivé et un pion qui sert de pont, elle n’a plus que deux pins valides et que ses choix se restreignent donc. Quand, en
plus, elle tire un 4, elle est obligée d’en transformer un des deux en nouveau pont…


La partie va se terminer très rapidement, Tristan n’ayant plus qu’un seul pion valide (deux sont arrivés et un sert de pont), Maitena n’en ayant plus aucun et votre serviteur va
probablement se retrouver, sous peu, à jouer tout seul pour faire arriver ses 4 pions, encore tous vivants…

Bon, ben voilà, je joue tout seul. Le tout sera de ne pas me retrouver à perdre bêtement des pions en route. En ouvrant les possibilités à chaque jet, cela devrait le faire…

Bingo ! J’ai réussi, honteusement, à faire atteindre l’arrivée par mes quatre pions, et donc, évidemment, aux toutes meilleures places. Décompte déjà fait…
Bilan synthétique :

On a aimé
- La simplicité élémentaire de la règle mais qui génère des parties très fun,
- Le côté absolumment inter-générationnel du jeu, très jeu de vacances,
- Le matos sympa, fonctionnel et sans fioriture,
- Les aspects tactiques évidents, même si au début on se laisse aller à croire que c’est un pur jeu de hasard…

On a moins aimé
- Le hasard du début de partie, lorsqu’on peut, sans le vouloir, être contraint de recouvrir un adversaire.

Scores de la partie :


Tristan (jaune) : 70
Maitena (bleu) : 20
Ludo le gars (vert) : 290

Note du jeu (sur cette partie) : 15 / 20


Durée de la partie : 20 minutes environ

 

———————————————————————————————————————————————–

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


neuf + = 16

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>