3 votes, average: 5, 00 out of 53 votes, average: 5, 00 out of 53 votes, average: 5, 00 out of 53 votes, average: 5, 00 out of 53 votes, average: 5, 00 out of 5 (3 votes)
Vous devez être enregistré pour noter cet article.

[05/07/2015] Power Struggle, Tigre et Euphrate

Troisième journée au gîte et deux grosses parties pour moi aujourd’hui. D’abord, on découvre un jeu d’entreprise ultra-vicieux qui nous donnera l’impression de bosser : Power Struggle… Ensuite, on joue à la toute nouvelle version d’Euphrat & Tigris, baptisée Tigre et Euphrate (quelle surprise !), et magnifiquement éditée par Edge…

POWER STRUGGLE

Et bien, il m'aura donc fallu 6 ans pour découvrir ce jeu que l'éditeur m'avait remis à Esen 2009 ! Et pourtant j'en avais envie mais je n'avais jamais rencontré de joueurs motivés comme moi pour lui donner sa chance... Merci à Eddy et Caroline de me donner cette chance aujourd'hui !

Et bien, il m’aura donc fallu 6 ans pour découvrir ce jeu que l’éditeur m’avait remis à Esen 2009 ! Et pourtant j’en avais envie mais je n’avais jamais rencontré de joueurs motivés comme moi pour lui donner sa chance… Merci à Eddy et Caroline de me donner cette chance aujourd’hui !

Vas-y Eddy, sois bon ! :-)

Vas-y Eddy, sois bon ! :-)

Un tour de jeu se déroule en 2 phases : - D'abord un comité de direction a lieu pour réorganiser l'entreprise (directions des services, CA, PDG, ...) et le directeur de la communication classe les cartes événements du tour en cours (ainsi que le jour de prime et le prochain comité de direction), - Puis les cartes sont résolues une à une tandis que les joueurs ont une action chacun. Voici, ci-dessus, à quoi ressemble notre entreprise au début de la partie, sachant que les cubes gris sont des employés...

Un tour de jeu se déroule en 2 phases :
- D’abord un comité de direction a lieu pour réorganiser l’entreprise (directions des services, CA, PDG, …) et le directeur de la communication classe les cartes événements du tour en cours (ainsi que le jour de prime et le prochain comité de direction),
- Puis les cartes sont résolues une à une tandis que les joueurs ont une action chacun.
Voici, ci-dessus, à quoi ressemble notre entreprise au début de la partie, sachant que les cubes gris sont des employés…

Devant moi, j'ai, comme prévu, la tuile de bonus de litiges & brevets, laquelle me permettra de faire une action non prévue par les règles : licencier un employé contre 1 point d'influence (une des pistes en haut). A droite, vous pouvez voir que j'ai acquis la tuile de ressources humaines par... corruption ! Et oui, c'est là le coeur du jeu : savoir corrompre au bon moment avec le bon montant le bon joueur... Et en plus, la tuile est plus puissante dans ce sens !

Devant moi, j’ai, comme prévu, la tuile de bonus de litiges & brevets, laquelle me permettra de faire une action non prévue par les règles : licencier un employé contre 1 point d’influence (une des pistes en haut). A droite, vous pouvez voir que j’ai acquis la tuile de ressources humaines par… corruption ! Et oui, c’est là le coeur du jeu : savoir corrompre au bon moment avec le bon montant le bon joueur… Et en plus, la tuile est plus puissante dans ce sens !

Et voici à quoi ressemble à présent notre entreprise en fin de premier grand tour de jeu. Tout en haut, vous pouvez voir les diverses pistes de compétences sur lesquelles chacun essaie de progresser : il faudra atteindre 4 PV dessus pour déclarer la fin de partie (on y revient).

Et voici à quoi ressemble à présent notre entreprise en fin de premier grand tour de jeu. Tout en haut, vous pouvez voir les diverses pistes de compétences sur lesquelles chacun essaie de progresser : il faudra atteindre 4 PV dessus pour déclarer la fin de partie (on y revient).

Non, on ne se baratine pas dans ce jeu... ;-)

Non, on ne se baratine pas dans ce jeu… ;-)

Dès qu'un joueur atteint une case verte, il empoche 1PV, de même avec 3 pions dans 3 zones différentes au Conseil. Au bout de 4, la partie s'achève. Mais attention, n'oubliez pas qu'on peut en acquérir un secret en faisant mieux que son ennemi juré dans 3 domaines... Pour le moment, Caroline et Laurent totalisent 1PV chacun.

Dès qu’un joueur atteint une case verte, il empoche 1PV, de même avec 3 pions dans 3 zones différentes au Conseil. Au bout de 4, la partie s’achève. Mais attention, n’oubliez pas qu’on peut en acquérir un secret en faisant mieux que son ennemi juré dans 3 domaines… Pour le moment, Caroline et Laurent totalisent 1PV chacun.

Olla, mais Caroline abandonne sa tuile de communication à mon profit ! Il va neiger...

Olla, mais Caroline abandonne sa tuile de communication à mon profit ! Il va neiger…

C'est sur cette piste que j'ai marqué mon 4ème PV en abandonnant mes deux sièges de direction de services que Caroline et Eddy m'avaient attribués (me voyant distancé je pense)...

C’est sur cette piste que j’ai marqué mon 4ème PV en abandonnant mes deux sièges de direction de services que Caroline et Eddy m’avaient attribués (me voyant distancé je pense)…

Voici donc la vue finale des pistes de compétences, alors que personne ne réussit à me rejoindre avec 4PV. A noter que Yann réussit à m'égaliser au Conseil, mais mon point d'ennemi juré acquis est acquis...

Voici donc la vue finale des pistes de compétences, alors que personne ne réussit à me rejoindre avec 4PV. A noter que Yann réussit à m’égaliser au Conseil, mais mon point d’ennemi juré acquis est acquis…

Chaque joueur incarne un individu de la catégorie des chefs, un des plus corrompus et intéressés qui soient... Le mien, par exemple, se prénomme Silvio Corruption, ce qui ne laisse place à aucun doute... On dispose chacun d'un résumé de règle avec, à gauche, les actions disponibles, et, à droite, les effets des tuiles de bonus lorsqu'un joueur dirige un service (ou acquiert la tuile par corruption, mais on y reviendra).

Chaque joueur incarne un individu de la catégorie des chefs, un des plus corrompus et intéressés qui soient… Le mien, par exemple, se prénomme Silvio Corruption, ce qui ne laisse place à aucun doute… On dispose chacun d’un résumé de règle avec, à gauche, les actions disponibles, et, à droite, les effets des tuiles de bonus lorsqu’un joueur dirige un service (ou acquiert la tuile par corruption, mais on y reviendra).

Superbe immersion dans le thème avec cette idée géniale : on est tous affublé d'un ennemi juré que l'on se doit de dépasser dans 3 domaines ! En ce qui me concerne, c'est le joueur bleu, incarné par Yann aujourd'hui, qui est mon ennemi juré et que je devrai dépasser dans les Stock-options, Corruption et Conseil pour enregistrer un gain de 1PV supplémentaire.

Superbe immersion dans le thème avec cette idée géniale : on est tous affublé d’un ennemi juré que l’on se doit de dépasser dans 3 domaines ! En ce qui me concerne, c’est le joueur bleu, incarné par Yann aujourd’hui, qui est mon ennemi juré et que je devrai dépasser dans les Stock-options, Corruption et Conseil pour enregistrer un gain de 1PV supplémentaire.

Une fois le comité de direction du premier tour passé, voici à quoi ressemble notre petite entreprise (comme disait Bashung) : Eddy, en noir, dirige le service développement et celui des ressources humaines, Caroline, en rouge, dirige la communication et est le PDG actuel, Laurent, en jaune, dirige la comptabilité, tandis que je dirige le service de litiges & brevets. Enfin, Yann, en bleu, ne dirige aucun service mais il est bien réparti dans tous les services. A droite, le gros cylindre bleu indique le moral de nos employés et, soyons clairs, plus il baisse plus nous sommes contents !

Une fois le comité de direction du premier tour passé, voici à quoi ressemble notre petite entreprise (comme disait Bashung) : Eddy, en noir, dirige le service développement et celui des ressources humaines, Caroline, en rouge, dirige la communication et est le PDG actuel, Laurent, en jaune, dirige la comptabilité, tandis que je dirige le service de litiges & brevets. Enfin, Yann, en bleu, ne dirige aucun service mais il est bien réparti dans tous les services. A droite, le gros cylindre bleu indique le moral de nos employés et, soyons clairs, plus il baisse plus nous sommes contents !

Il y en a du matos sur cette table ! C'est clair qu'avec ce thème très original, le jeu suscite la curiosité des autres joueurs présents au gîte... Ensuite, au  niveau des mécanismes, on a affaire aussi à pas mal d'originalité : nombre de tours d'actions seulement connu du directeur de la communication, ennemis jurés, corruption omniprésente, ... Pas mal d'atouts donc !

Il y en a du matos sur cette table ! C’est clair qu’avec ce thème très original, le jeu suscite la curiosité des autres joueurs présents au gîte… Ensuite, au niveau des mécanismes, on a affaire aussi à pas mal d’originalité : nombre de tours d’actions seulement connu du directeur de la communication, ennemis jurés, corruption omniprésente, … Pas mal d’atouts donc !

Et on organise un nouveau comité de direction... A noter l'apparition de services principaux, avec deux pions de le même couleur sur une même case : ils ne peuvent jamais perdre leur place même s'ils n'ont plus d'employés avec eux. Utile...

Et on organise un nouveau comité de direction… A noter l’apparition de services principaux, avec deux pions de le même couleur sur une même case : ils ne peuvent jamais perdre leur place même s’ils n’ont plus d’employés avec eux. Utile…

Le jeu est assez cérébral en fait, avec l'obligation de bien calculer ce qui va arriver en fonction de ses actions réalisées. Et je ne suis pas sûr que ce soit toujours possible, malgré une prise de tête possible : est-ce donc utile ? Il y a tellement de conséquences liées à une seule action que c'est bien difficile à dire...

Le jeu est assez cérébral en fait, avec l’obligation de bien calculer ce qui va arriver en fonction de ses actions réalisées. Et je ne suis pas sûr que ce soit toujours possible, malgré une prise de tête possible : est-ce donc utile ? Il y a tellement de conséquences liées à une seule action que c’est bien difficile à dire…

Au tour de Yann, qui s'auto-proclamait absolument non corruptible, de se lancer dans la corruption active. Sympa ce mécanisme qui fait monter d'un cran sur la piste de corruption le corrupteur et celui qui accepte la corruption. S'il la refuse, il perd un employé, alors ça fait hésiter...

Au tour de Yann, qui s’auto-proclamait absolument non corruptible, de se lancer dans la corruption active. Sympa ce mécanisme qui fait monter d’un cran sur la piste de corruption le corrupteur et celui qui accepte la corruption. S’il la refuse, il perd un employé, alors ça fait hésiter…

Ca pique dans les têtes de mes partenaires : il faut dire que je les ai bien surpris en annonçant mes 4PV à leur nez et à leur barbe...

Ca pique dans les têtes de mes partenaires : il faut dire que je les ai bien surpris en annonçant mes 4PV à leur nez et à leur barbe…

Voici les deux services dont j'ai savamment abandonné la direction : la communication et la comptabilité. Caroline et Eddy s'en veulent encore ! :-)

Voici les deux services dont j’ai savamment abandonné la direction : la communication et la comptabilité. Caroline et Eddy s’en veulent encore ! :-)

Et voici l'ultime photo !

Et voici l’ultime photo !

Durée de la partie : 2 heures 30 minutes – Note de cette partie : 14 / 20

Scores :

PV Argent amassé
Eddy (noir) 3 1 900 000
Laurent (jaune) 3 150 000
Caroline (rouge) 3 800 000
Yann (bleu) 3 4 150 000
Ludo le gars (vert) 4 1 050 000

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
- Le thème du jeu qui sort vraiment des sentiers battus,
- Les multiples facettes vicieuses et thématiques du jeu : corruption qui rappelle les cadeaux dans Confucius, ennemi juré, classement des cartes par la com’, …
- Le matériel proposé, fonctionnel et lisible,
- L’originalité globale du jeu
.

On a moins aimé
- La froideur global, malgré les négociations et corruptions permanentes : c’est étonnant mais je l’ai vécu comme ça !
- Le but d’atteindre 4PV : c’est court et long à la fois, avec un zeste de kingmaking peu plaisant…

————————————————————————————————————
TIGRE ET EUPHRATE

Cette nouvelle édition de ce jeu mythique reprend l'ensemble du jeu de base et des extensions sorties pour ce jeu depuis quelques années (dont le plateau biface). On notera, surtout, l'apparition de splendides monuments, certes en plastique, superbement sculptés...

Cette nouvelle édition de ce jeu mythique reprend l’ensemble du jeu de base et des extensions sorties pour ce jeu depuis quelques années (dont le plateau biface). On notera, surtout, l’apparition de splendides monuments, certes en plastique, superbement sculptés…

Le premier tour, initié par Yann, vient de se terminer et on peut voir que tout le monde, sauf moi, a placé son chef noir. Ils ont bien retenu la leçon de la spécificité de ce chef-là, mais, comme je suis contradictoire j'ai moi-même mis le vert !

Le premier tour, initié par Yann, vient de se terminer et on peut voir que tout le monde, sauf moi, a placé son chef noir. Ils ont bien retenu la leçon de la spécificité de ce chef-là, mais, comme je suis contradictoire j’ai moi-même mis le vert !

Petite vue derrière mon paravent pour admirer le travail graphique épuré sur les tuiles. A droite, vous constaterez que les cubes de bois ont été remplacés par des petits marqueurs en carton. C'est moins ma tasse de thé pour le coup...

Petite vue derrière mon paravent pour admirer le travail graphique épuré sur les tuiles. A droite, vous constaterez que les cubes de bois ont été remplacés par des petits marqueurs en carton. C’est moins ma tasse de thé pour le coup…

Le premier monument de cette partie est construit par mon ambitieux garçon qui ne va pas assez se méfier de son belliqueux paternel embusqué près de l'Euphrate en haut...

Le premier monument de cette partie est construit par mon ambitieux garçon qui ne va pas assez se méfier de son belliqueux paternel embusqué près de l’Euphrate en haut…

La partie se termine de manière quasi simultanée aux tuiles tirées du sac et aux trésors. Malgré un joli conflit externe remporté in extremis par François, je ne me fais guère de soucis, ce qui est tout à fait logique, l'expérience payant très souvent sur ce jeu.

La partie se termine de manière quasi simultanée aux tuiles tirées du sac et aux trésors. Malgré un joli conflit externe remporté in extremis par François, je ne me fais guère de soucis, ce qui est tout à fait logique, l’expérience payant très souvent sur ce jeu.

Un joueur totalement débutant, Yann avec l'arc, un joueur ayant découvert le jeu il y a moins d'un an, mon gone Tristan avec le pot, un joueur chevronné mais qui n'a pas rejoué à ce jeu depuis belle lurette, François alias Sanjuro avec le lion et, enfin, le plus expérimenté de tous sur ce jeu, votre serviteur Ludo le gars avec son éternelle vache sacrée...

Un joueur totalement débutant, Yann avec l’arc, un joueur ayant découvert le jeu il y a moins d’un an, mon gone Tristan avec le pot, un joueur chevronné mais qui n’a pas rejoué à ce jeu depuis belle lurette, François alias Sanjuro avec le lion et, enfin, le plus expérimenté de tous sur ce jeu, votre serviteur Ludo le gars avec son éternelle vache sacrée…

Yann, grand amateur de jeu de la trempe des échecs, se devait de découvrir ce grand jeu si profond qu'est Tigre et Euphrate. Sur la gauche, je vous invite à jeter un oeil à ces somptueux monuments bicolores. Mais va-t-on en construire ? Ca dépend tellement des parties...

Yann, grand amateur de jeu de la trempe des échecs, se devait de découvrir ce grand jeu si profond qu’est Tigre et Euphrate. Sur la gauche, je vous invite à jeter un oeil à ces somptueux monuments bicolores. Mais va-t-on en construire ? Ca dépend tellement des parties…

Un peu plus tard, cette vue générale vous permet de vous rendre compte que j'ai étoffé mes collectes de marqueurs, mais que je manque toujours de noirs de manière assez cruciale. Heureusement que j'ai deux tuiles noires derrière mon paravent tiens...

Un peu plus tard, cette vue générale vous permet de vous rendre compte que j’ai étoffé mes collectes de marqueurs, mais que je manque toujours de noirs de manière assez cruciale. Heureusement que j’ai deux tuiles noires derrière mon paravent tiens…

Voilà ce qu'il advient quand on laisse imprudemment son monument mal gardé : on se le fait chiper par conflit externe et d'autres personnes en profitent alors... C'est mal ! ;-)

Voilà ce qu’il advient quand on laisse imprudemment son monument mal gardé : on se le fait chiper par conflit externe et d’autres personnes en profitent alors… C’est mal ! ;-)

Et voici donc mon butin final, avec surtout 4 trésors bienvenus pour compenser mes 4 petits marqueurs bleus...

Et voici donc mon butin final, avec surtout 4 trésors bienvenus pour compenser mes 4 petits marqueurs bleus…

Durée de la partie : 1 heure 15 minutes – Note de cette partie : 19 / 20

Scores :

Bleu Vert Rouge Noir Trésors Scores
Yann (arc) 8 4 6 4 0 4
Tristan (pot) 4 5 5 5 0 4
François (lion) 7 5 6 7 2 6
Ludo le gars (vache) 4 17 7 7 4 7

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
- Le nouvel aspect des monuments : splendides !
- Le sac fourni pour piocher les tuiles,
- L’ensemble des extensions réunies dans une boîte carrée moins grande que les autres versions du jeu (sauf la version Mayfair),
- La tension permanente autour de la table, surtout à 4,
- Le côté indémodable de ce jeu !

On a moins aimé
- Les cubes remplacés par des marqueurs cartonnés,
- Le manque de solidité de la boîte : l’une des arêtes du couvercle est arrivé un peu déchiré et ça ne fait qu’empirer…

————————————————————————————————————

3 commentaires à propos de “[05/07/2015] Power Struggle, Tigre et Euphrate

  1. Je fais le forcing pour qu’on y refasse une partie à la maison mais mon fiston ne jure que par Seasons en ce moment. Je crois, au vu des photos, que je préfère ma version du jeu avec les petits cubes en bois. C’est paradoxal puisque d’habitude je préfère la sobriété.

  2. Le petit sac pour tuiles était également fourni dans la version Matagot, qui, aussi, comprend les deux extensions.
    Les nouveaux bâtiments ont l’air plus pratique, en effet ceux en bois s’imbriquaient sans succès, mais je préfère le contact du bois par contre.
    J’ai rejoué au jeu ce week end, il est vraiment exceptionnel !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


quatre × 4 =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>