1 vote, average: 4, 00 out of 51 vote, average: 4, 00 out of 51 vote, average: 4, 00 out of 51 vote, average: 4, 00 out of 51 vote, average: 4, 00 out of 5 (1 votes)
Vous devez être enregistré pour noter cet article.

[06/04/2014] Gisborne

Dans toute ludothèque un peu fournie, la mienne en premier, il y a quelques jeux qui n’ont jamais été déballés. Parmi ces quelques boîtes, figurait par chez moi celle de Gisborne, sous-titrée Die ersten Kartographen, un jeu de course édité chez Clementoni en 2008 et dont l’auteur n’est autre que Carlo A. Rossi, le même qui a commis le très bon Alchemist. C’est sûrement un peu pour ça que je profite de la venue de Pierre ce soir et de l’assiduité sans faille de Tristan pour le dépuncher…

GISBORNE

La boîte n'est ni belle ni moche, elle semble nous faire croire qu'on jouera un cartographe en quête de points de vue intéressants pour tracer nos cartes. Une fois la partie débutée, franchement, on oubliera bien vite ce thème sur-plaqué !

La boîte n’est ni belle ni moche, elle semble nous faire croire qu’on jouera un cartographe en quête de points de vue intéressants pour tracer nos cartes. Une fois la partie débutée, franchement, on oubliera bien vite ce thème sur-plaqué !

Chacun joue jusqu'à 5 cartes face cachée, de même type (bronze, argent ou or), et elles sont révélées simultanément. Le premier sur le parcours avance d'autant de cases qu'indiquées sur ses cartes, puis le deuxième, etc... Si on termine un déplacement sur un autre pion, on avance sur la prochaine case libre. Si on "sort" de la tuile, on en ajoute une autre. Puis on repioche des cartes : 2 si on a joué des cartes bronze, 1 pour de l'argent et 0 pour de l'or. Et c'est tout...

Chacun joue jusqu’à 5 cartes face cachée, de même type (bronze, argent ou or), et elles sont révélées simultanément. Le premier sur le parcours avance d’autant de cases qu’indiquées sur ses cartes, puis le deuxième, etc… Si on termine un déplacement sur un autre pion, on avance sur la prochaine case libre. Si on « sort » de la tuile, on en ajoute une autre. Puis on repioche des cartes : 2 si on a joué des cartes bronze, 1 pour de l’argent et 0 pour de l’or. Et c’est tout…

Combien jouer de cartes ? Y mettre sa tente pour bluffer, rester sur place et repiocher deux cartes ? Pas mal de petites décisions sympathiques...

Combien jouer de cartes ? Y mettre sa tente pour bluffer, rester sur place et repiocher deux cartes ? Pas mal de petites décisions sympathiques…

Mon déplacement s'arrête juste au début d'un raccourci (pont de lianes)...

Mon déplacement s’arrête juste au début d’un raccourci (pont de lianes)…

Nous ne sommes plus très loin de l'arrivée, alors que se profilent devant nous de redoutables marécages : si on démarre un déplacement dessus, celui-ci est divisé par 2 !

Nous ne sommes plus très loin de l’arrivée, alors que se profilent devant nous de redoutables marécages : si on démarre un déplacement dessus, celui-ci est divisé par 2 !

La dernière tuile est posée mais je ne réussirai pas à aller directement sur la plage pour les 4PV, malgré la conservation en main de mes 3 cartes gagnées (1er au décompte du parchemin précédent) au lieu de les avoir placées dans mon coffre (ce que j'avais fait à chaque fois précédemment)...

La dernière tuile est posée mais je ne réussirai pas à aller directement sur la plage pour les 4PV, malgré la conservation en main de mes 3 cartes gagnées (1er au décompte du parchemin précédent) au lieu de les avoir placées dans mon coffre (ce que j’avais fait à chaque fois précédemment)…

Nous avons affaire à un jeu de course, dans lequel on va amasser des PV en récoltant des parchemins traînant sur les tuiles de parcours, en mettant des cartes dans notre coffre au lieu de les mettre dans notre main et en terminant la course en premier. Le système de jeu est assez sympa, avec des facettes qui rappellent Cartagena ou Atlantis...

Nous avons affaire à un jeu de course, dans lequel on va amasser des PV en récoltant des parchemins traînant sur les tuiles de parcours, en mettant des cartes dans notre coffre au lieu de les mettre dans notre main et en terminant la course en premier. Le système de jeu est assez sympa, avec des facettes qui rappellent Cartagena ou Atlantis…

Pierre semble donner de bons conseils forcément ;-) à Tristan, lequel est en train de faire avancer son cartographe jaune. Tout l'art du jeu est d'avancer rapidement pour récupérer le parchemin de la tuile avant les autres, mais pas trop quand même car, en poursuivant sa course sur la tuile suivante sans l'avoir vue auparavant, on risque fort de tomber dans des marécages ou sur des loups... Mais c'est vrai que le décompte consécutif à la prise d'un parchemin, même par un autre joueur, est un moteur puissant : seuls les 1er et 2ème pourront mettre des cartes dans leur coffre...

Pierre semble donner de bons conseils forcément ;-) à Tristan, lequel est en train de faire avancer son cartographe jaune. Tout l’art du jeu est d’avancer rapidement pour récupérer le parchemin de la tuile avant les autres, mais pas trop quand même car, en poursuivant sa course sur la tuile suivante sans l’avoir vue auparavant, on risque fort de tomber dans des marécages ou sur des loups… Mais c’est vrai que le décompte consécutif à la prise d’un parchemin, même par un autre joueur, est un moteur puissant : seuls les 1er et 2ème pourront mettre des cartes dans leur coffre…

Petite vue de ma main, avec la possibilité de progresser de 18 cases !!! en jouant mes 5 cartes or... En fait, j'en jouerai pour 12 cases, histoire de ne pas me faire distancer sur le parcours...

Petite vue de ma main, avec la possibilité de progresser de 18 cases !!! en jouant mes 5 cartes or… En fait, j’en jouerai pour 12 cases, histoire de ne pas me faire distancer sur le parcours…

Hop, je l'emprunte, sans surcoût de cartes, et arrive premier pile au moment du décompte suite à la prise d'un parchemin par un autre joueur !

Hop, je l’emprunte, sans surcoût de cartes, et arrive premier pile au moment du décompte suite à la prise d’un parchemin par un autre joueur !

Il ne reste plus que la dernière tuile d'arrivée à placer, mais là nous sommes surtout en train de penser à gérer les loups...

Il ne reste plus que la dernière tuile d’arrivée à placer, mais là nous sommes surtout en train de penser à gérer les loups…

Finalement, c'est Tristan qui récupère la tuile 4PV, ce qui va nous faire terminer la partie après un ultime décompte de position, durant lequel Tristan met ses 3 cartes dans le coffre, et moi mes 2. Quant à Pierre, troisième du décompte, il ne peut en mettre aucune... Ca aura son incidence sur le score final... :-)

Finalement, c’est Tristan qui récupère la tuile 4PV, ce qui va nous faire terminer la partie après un ultime décompte de position, durant lequel Tristan met ses 3 cartes dans le coffre, et moi mes 2. Quant à Pierre, troisième du décompte, il ne peut en mettre aucune… Ca aura son incidence sur le score final… :-)

Durée de la partie : 30 minutes – Note de cette partie : 13 / 20

Scores :

Cartes Tuiles Score
Pierre (rouge) 7 11 18
Tristan (jaune) 9 8 17
Ludo le gars (vert) 15 3 18 (1er)

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
- Le fait de ne pas savoir ce qui va arriver sur la tuile à venir, ce qui n’incite pas à aller trop vite mais on en a quand même envie !
- Le côté bien agréable de l’ensemble, simple, fluide et assez original (cartes jouées cachées d’un même type avec pioche qui dépend de la couleur jouée).

On a moins aimé
- Le hasard important, surtout quand on arrive pile sur un parchemin sur la tuile suivante sans l’avoir vue auparavant !
- Un manque de valeur ajoutée par rapport à des Cartagena, Atlantis ou Marco Polo…

————————————————————————————————————

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


8 + six =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>