3 votes, average: 5, 00 out of 53 votes, average: 5, 00 out of 53 votes, average: 5, 00 out of 53 votes, average: 5, 00 out of 53 votes, average: 5, 00 out of 5 (3 votes)
Vous devez être enregistré pour noter cet article.

[08/08/2013] Kleine Fische, Saint Malo, Brügge

Pas moins de trois parties de jeux aujourd’hui, avec le jeu des vacances depuis 2003, à savoir Kleine Fische, que Leila va découvrir à cette occasion, suivi après le repas de la découverte de Saint Malo pour Tristan et moi, avant que l’on se finisse, à trois joueurs cette fois, sur une nouvelle partie de Brügge, notre jeu des vacances 2013 !

KLEINE FISCHE :


Kleine Fische, c’est un condensé de prise de risque, à la Can’t Stop, avec un look enfantin. Du pur plaisir…

Il y a 10 ans (suivez ce lien), Maitena découvrait ce jeu. Aujourd’hui, elle fait équipe avec sa petite soeur pour le lui faire découvrir à son tour…

Julie est dégoûtée, forcément, elle qui vient de piocher le même poisson l’un derrière l’autre…

A moitié avachie sur la table, Leila pioche une seconde carte après la première de sa série…

Fin de la première manche sur les deux que nous jouerons en cette fin de matinée, et pour le moment Tristan est en tête, alors que les deux adultes sont clairement largués…

Leila n’a pas froid aux yeux : elle a pioché pas moins de 5 cartes de poissons ! Mais voilà le second poisson-scie ! Du coup, certaines cartes vont lui échapper…

Leila a parfaitement compris qu’il fallait défausser les cartes comprises entre les deux cartes identiques…

Je ne suis pas mécontent de ma pêche, même si je vais, forcément, attiser les convoitises…

Leila voulait à tout prix tirer une pieuvre, histoire de piocher dans la main d’un autre joueur. Celle de son frère, très vraisemblablement…

Sauf qu’avec le -1 obtenu au dé, c’est lui qui va éliminer une carte de la main de ses soeurs…

Vérification de la carte éliminée, et, visiblement, c’est la plus grosse pêchée jusque là ! Pas de chance les filles quand même…

Fin de deuxième manche et donc de notre partie courte. Je réalise un score exceptionnel et remporte finalement cette partie…
Bilan synthétique :On a aimé
- Le look des cartes,
-  Le système de jeu, compris instantanément par Leila, même pas 3 ans,
- Le fun généré par ce jeu, surtout quand on voit la bouille de la petite dernière…
On a moins aimé
- Le relatif manque d’envie d’y jouer pendant ces vacances, car c’est à la fois répétitif et clairement pas gros jeu (ma tasse de thé actuelle).
Scores de la partie :  

Manche1 Manche 2 Total
Julie 15 17 32
Tristan 26 9 35
Maitena + Leila 22 8 30
Ludo le gars 16 27 43

 

 

Note du jeu (sur cette partie) : 15 / 20

Durée de la partie : 30 minutes

 

 

 

 

———————————————————————————————————————————-

SAINT MALO :


Saint Malo est un jeu de dés, dans la lignée d’un Râ the Dice Game, Roll Through the Ages ou encore Zooloretto Würfelspiel. 5 dés dans celui-ci, un plateau individuel sur lequel on va colorier nos possessions et un plateau collectif sur lequel on a un résumé de la règle et la situation des pirates…

A son tour, on jette les 5 dés et on peut en relancer jsuqu’à 3 fois. On ne conserve qu’un seul symbole pour être noté sur son plateau, chacun ayant ses avantages propres…

Au premier tour, Tristan a construit une église de valeur 3 et j’ai bâti deux morceaux de remparts. C’est fluide et ça se joue tout seul…

Petite vue de mon plateau un peu plus tard, alors que j’ai terminé un côté de ma muraille, renforçant ma défense de 2 points, et que j’ai placé un architecte et deux maisons…

Sans surprise, le jeu plaît beaucoup à Tristan…

Pas mauvais ce tirage, surtout quand, comme moi, on aime bien les personnages. Je place un noble et empoche 7PV…

Comme la 4ème case est cochée chez les pirates, nous allons subir une attaque de valeur 1. Nous nous en sortons facilement, chacun de nous ayant déjà terminé un morceau de muraille…

Tristan se spécialise dans les remparts (il a deux côtés et bientôt trois de complétés). Il aime bien aussi les églises…

De mon côté, je joue sur plus de tableaux, notamment les personnages que j’affectionne. A noter que j’ai réussi une série de 4 églises consécutives donc scorables en fin de partie…

Je suis bien content de placer un jongleur à côté de 4 types de personnages différents. Cela me rapporte 8PV…

Mon deuxième jongleur est encore plus lucratif, avec un gain de 10PV ! Cool…

Cette attaque de pirates est plus douloureuse pour moi puisque ma défense est insuffisante et que je dois barrer un canon (perte de 5PV en fin de partie)…

Tristan termine la partie en complétant sa ville en entier. Il va scorer comme un beau diable avec ses églises…

Je ne parviens pas à compléter mon plateau lors de mon ultime tour et je crains fort que mon avance ne suffise pas…
Bilan synthétique :On a aimé
- Le fun du jeu, tout simple et sympa,
- Les diverses manières de jouer, à partir d’un système très simple,
- Dessiner sur le plateau, c’est rigolo !
On a moins aimé
- Les différents effets, trop nombreux, des personnages, bois, argent, … On s’y perd un peu…
- Le côté trop mécanique des pirates, pas très fun.
Scores de la partie :  

Piste Domaine Pièces + Bois Canons Eglises Total
Tristan 27 5 0+0 -5 44 71
Ludo le gars 58 0 0+1 -10 17 66

 

 

Note du jeu (sur cette partie) : 13 / 20

Durée de la partie : 1 heure

 

 

 

 

———————————————————————————————————————————-

BRÜGGE :


Et de trois ! Oui, vous ne rêvez pas : troisième partie en deux jours de notre Brügge quotidien…

Ma main de cartes au premier tour…

La partie, à trois, se déroule super tranquillement, avec peut-être un zeste de moins de compétition pour les marqueurs de majorité. Enfin, c’est ce qu’on s’était dit avant d’attaquer…

Un premier tour sans grande envolée de personnages, avec une seule maison inhabitée pour moi…

Le plateau au même moment…

Ah, ce soir, je vais essayer une autre stratégie : pourrir les autres à partir d’une carte de calamités. Avec mon Contrebandier, si je me débrouille pour avoir un ouvrier bleu par tour, je devrais pouvoir leur occasionner pas mal de soucis en lien avec les inondations… Sinon, notez que j’ai retourné mon marqueur de canal.

Un peu plus tard…

Combiné avec le Contrebandier, le Meunier va me permettre de récupérer très facilement les ouvriers bleus dont j’ai besoin…

Et voilà Tristan qui subit la perte de tout son argent (3 calamités jaunes), lui qu’on avait prévenu des risques inconsidérés qu’il prenait en encaissant de l’argent au lieu d’en dépenser alors qu’il avait deux calamités jaunes au tour d’avant…

Ce sera la partie de toutes les calamités…

Avec la peste qui m’affecte, je suis contraint de me séparer de mon Drapier, personnage pourtant fort intéressant…

A trois joueurs, la partie va plus vite qu’à quatre et le plaisir est le même. Un bon point…

Tiens, mon Bandit de grands chemins que j’aime tant…

Avec sa carte d’Apothicaire, Julie est bien inspirée : elle ne subit les calamités qu’au 4ème marqueur au lieu d’un 3ème. Enfin, il faudrait quand même qu’elle fasse attention…

La zone de Tristan une fois la partie achevée, avec des axes de jeu variés. Bravo mon fils…

La zone de Julie, qui s’en sort très bien au niveau des calamités…

Et ma zone finale…

La configuration finale du plateau…
Bilan synthétique :On a aimé
- Les attaques possibles contre les autres joueurs à l’aide des calamités qu’on peut essayer de leur envoyer,
- La très bonne jouabilité à 3 joueurs, aussi bonne qu’à 4, sans que l’on ressente moins de tension finalement.
On a moins aimé
- ?
Scores de la partie :  

Piste Persos + Maisons Lauriers Maj. Canal + Progrès Total
Tristan (jaune) 14 14+9 0 4 3+3 47
Julie (rouge) 9 16+7 0 4 3+4 43
Ludo le gars (vert) 10 13+6 0 8 10+5 52

 

 

Note du jeu (sur cette partie) : 17 / 20

Durée de la partie : 1 heure 15 minutes

 

 

 

 

———————————————————————————————————————————-

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


six + = 15

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>