1 vote, average: 5, 00 out of 51 vote, average: 5, 00 out of 51 vote, average: 5, 00 out of 51 vote, average: 5, 00 out of 51 vote, average: 5, 00 out of 5 (1 votes)
Vous devez être enregistré pour noter cet article.

[09/07/2016] Toc Toc Woodman, Puerto Rico, Pueblo, Waka Tanka

Deuxième journée au gîte et, évidemment, les jeux ont tourné à plein !
En ce qui me concerne, j’ai plutôt rejoué à de grands classiques, mais j’ai aussi profité de l’occasion pour découvrir quelques jeux présentés par mes petits camarades ou fait découvrir quelques protos personnels. Alors, en gros, ça donne :
- Jeux relatés dans ce compte-rendu : Toc Toc Woodman, un grand classique du jeu d’adresse, Puerto Rico, le grand ancien, Pueblo, le jeu géométrique par excellence, et Waka Tanka, ma seule « vraie » nouveauté de la journée.
- Autres parties : Castle of Mad King Ludwig, un jeu à la « Isle of Skye » que m’a présenté François, Codenames X 5, oui oui j’aime bien, Souristeric, avec les plus jeunes et les ados, Loup Glacé, un proto très scolaire…
Bon, ben, voilà, bonne lecture !

TOC TOC WOODMAN

Ça va démolir du tronc messieurs dames !

Ça va démolir du tronc messieurs dames !

Tout l'art est de cogner l'arbre suffisamment fort pour en ébranler les tronçons mais pas trop pour n'en faire tomber que l'écorce, pas le cœur...

Tout l’art est de cogner l’arbre suffisamment fort pour en ébranler les tronçons mais pas trop pour n’en faire tomber que l’écorce, pas le cœur…

François et Fabrice découvrent avec bonheur ce jeu éminemment stupide, avec la participation exceptionnelle des deux choupinettes du gite : Justine et Leila.

François et Fabrice découvrent avec bonheur ce jeu éminemment stupide, avec la participation exceptionnelle des deux choupinettes du gite : Justine et Leila.

On se demande, parfois, comment l'arbre réussit à se maintenir en équilibre !

On se demande, parfois, comment l’arbre réussit à se maintenir en équilibre !

Et un, et deux, et trois ! Fabrice est assez redoutable avec sa petite hache. Un vrai bucheron ! ;-)

Et un, et deux, et trois ! Fabrice est assez redoutable avec sa petite hache. Un vrai bucheron ! ;-)

Quel équilibre ! Attention Leila...

Quel équilibre ! Attention Leila…

Oups ! Trop tard...

Oups ! Trop tard…

Bilan des courses, avec le stock de Justine en bas à gauche, François juste au-dessus, Leila en haut, Fabrice en haut à droite et moi-même en bas à droite.

Bilan des courses, avec le stock de Justine en bas à gauche, François juste au-dessus, Leila en haut, Fabrice en haut à droite et moi-même en bas à droite.

Durée de la partie : 10 minutes – Note de cette partie : 18 / 20

Scores :

Total
Justine -19
François 4
Leila -12
Fabrice 11
Ludo le gars 7

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
- Le stress au moment de cogner l’arbre : trop mollement il ne se passe rien, trop fort tout peut s’écrouler !
- La qualité du matériel, très agréable à manipuler,
- Le plaisir égal, pour les adultes comme pour les enfants.

On a moins aimé
- Les coups trop violents, d’un coup, ce qui arrête la partie… Il ne faut pas péter les plombs !

————————————————————————————————————
PUERTO RICO

Nous jouons à Puerto RIco à 5 joueurs : Yann, Romain, Barthélémy, Julie et moi-même. Yann et moi démarrons avec un maïs, les trois autres avec un indigo. Allez, hop, c'est parti, comme à la grande époque...

Nous jouons à Puerto RIco à 5 joueurs : Yann, Romain, Barthélémy, Julie et moi-même. Yann et moi démarrons avec un maïs, les trois autres avec un indigo. Allez, hop, c’est parti, comme à la grande époque…

Que de belles tablées !!!

Que de belles tablées !!!

Fin de premier grand tour de jeu : j'ai ajouté un maïs dans mes plantations et un Petit Marché dans mes bâtiments administratif...

Fin de premier grand tour de jeu : j’ai ajouté un maïs dans mes plantations et un Petit Marché dans mes bâtiments administratif…

Pour le moment, Yann et moi faisons le forcing pour produire et livrer du maïs, en se réservant le plus grand bateau, alors que les trois autres joueurs se rabattent sur des ressources nécessitant des transformations : Romain sur l'indigo, Barthélémy sur la canne à sucre et l'indigo, Julie sur l'indigo et le tabac.

Pour le moment, Yann et moi faisons le forcing pour produire et livrer du maïs, en se réservant le plus grand bateau, alors que les trois autres joueurs se rabattent sur des ressources nécessitant des transformations : Romain sur l’indigo, Barthélémy sur la canne à sucre et l’indigo, Julie sur l’indigo et le tabac.

La partie s'est déjà bien poursuivie...

La partie s’est déjà bien poursuivie…

Ca cogite chez le père Yannus...

Ca cogite chez le père Yannus…

Petite vue de mon domaine, assez monoculture mais pas que : je produis quand même deux sucres en parallèle de mes quatre maïs et je pourrais bien me lancer dans un indigo par la suite. Au niveau PV, ça va, j'assure ! ;-)

Petite vue de mon domaine, assez monoculture mais pas que : je produis quand même deux sucres en parallèle de mes quatre maïs et je pourrais bien me lancer dans un indigo par la suite. Au niveau PV, ça va, j’assure ! ;-)

Et hop, trois bateaux qui vont se vider...

Et hop, trois bateaux qui vont se vider…

La partie est belle et agréable, même si elle a tendance à durer un peu. Il faut dire qu'à 5 joueurs il y a moult disques de colons et autres PV...

La partie est belle et agréable, même si elle a tendance à durer un peu. Il faut dire qu’à 5 joueurs il y a moult disques de colons et autres PV…

Dans les derniers tours, tout le monde temporise pour ne pas produire et que le suivant prenne le capitaine afin d 'exporter, limitant ses propres chances de pouvoir livrer ce que l'on produit soi-même. Très technique... A mon tour de gouverneur, par exemple, au dernier tour, j'opte pour l'artisan, afin d'acheter pour 1 sou une grande Teinturerie, laquelle me rapportera 2PV. Tout le monde me voyait produire... ;-)

Dans les derniers tours, tout le monde temporise pour ne pas produire et que le suivant prenne le capitaine afin d ‘exporter, limitant ses propres chances de pouvoir livrer ce que l’on produit soi-même. Très technique… A mon tour de gouverneur, par exemple, au dernier tour, j’opte pour l’artisan, afin d’acheter pour 1 sou une grande Teinturerie, laquelle me rapportera 2PV. Tout le monde me voyait produire… ;-)

La partie s'achève à l'épuisement des colons...

La partie s’achève à l’épuisement des colons…

Le domaine de Yann...

Le domaine de Yann…

Celui de Romain, qui a "vraiment" clos la partie en prenant l'intendant...

Celui de Romain, qui a « vraiment » clos la partie en prenant l’intendant…

Le domaine de Barthélémy...

Le domaine de Barthélémy…

Celui de Julie, la reine du chercheur d'or...

Celui de Julie, la reine du chercheur d’or…

Et mon domaine, pour finir, avec une Douane qui va me rapporter moult points...

Et mon domaine, pour finir, avec une Douane qui va me rapporter moult points…

Durée de la partie : 2 heures 15 minutes – Note de cette partie : 20 / 20

Scores :

PV Bâtiments Bonus Total
Yann 13 17 6 36
Romain 13 13 0 26
Barthélémy 14 10 0 24
Julie 20 12 5 37
Ludo le gars 30 16 7 53

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
- Le côté indémodable du jeu,
- La logique interne de ce qui se développe dans le jeu…

On a moins aimé
- Une certaine longueur à 5 joueurs, avec quand même des tours un peu répétitifs…

————————————————————————————————————
PUEBLO

Je ne suis pas mécontent de faire découvrir ce grand classique à mon gone et à son pote, sans oublier Edouard, lequel avait forcément entendu parler de ce jeu sans pour autant avoir eu la chance d'y jouer...

Je ne suis pas mécontent de faire découvrir ce grand classique à mon gone et à son pote, sans oublier Edouard, lequel avait forcément entendu parler de ce jeu sans pour autant avoir eu la chance d’y jouer…

Après un tour de jeu, chacun essaie de se cacher au mieux de la vue du chef de chantier (pion blanc) qui tourne autour du plateau. Edouard place les éléments violets, Tristan P. les bleus, Tristan les rouges et moi-même les turquoise.

Après un tour de jeu, chacun essaie de se cacher au mieux de la vue du chef de chantier (pion blanc) qui tourne autour du plateau. Edouard place les éléments violets, Tristan P. les bleus, Tristan les rouges et moi-même les turquoise.

Avec la pose de blocs neutres, on parvient, souvent, à dissimuler ses propres blocs, tout en essayant de ne pas trop cacher ceux des autres. Moins facile...

Avec la pose de blocs neutres, on parvient, souvent, à dissimuler ses propres blocs, tout en essayant de ne pas trop cacher ceux des autres. Moins facile…

Pueblo c'est un jeu qui se regarde par dessus !

Pueblo c’est un jeu qui se regarde par dessus !

Et voici à quoi ressemble notre pueblo final. Le chef de chantier va maintenant faire un dernier grand tour de celui-ci, en s'arrêtant sur chaque case.

Et voici à quoi ressemble notre pueblo final. Le chef de chantier va maintenant faire un dernier grand tour de celui-ci, en s’arrêtant sur chaque case.

Durée de la partie : 30 minutes – Note de cette partie : 19 / 20

Scores :

Avant tour final Tour final Total
Edouard (violet) 10 15 25
Tristan P. (bleu) 25 36 61
Tristan (rouge) 11 20 31
Ludo le gars (turquoise) 11 11 22

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
- La rapidité des parties, avec un système de jeu ultra-simple mais aussi ultra-malin…
- Manipuler les blocs est un vrai régal,
- Profiter du placement des autres pour se mettre derrière ;-)

On a moins aimé
- ?

————————————————————————————————————
WAKA TANKA

Waka Tanka était l'une des trois nouveautés Sweet November du printemps. Pour ma part je n'y avais pas encore joué et cela me tardait un peu... Dans ce jeu de bluff, chacun essaie de se défausser de toutes ses cartes en les plaçant près de disques d'animaux autour d'un totem. Forcément, un chacal doit être placé près d'un chacal. Et ben non, pas forcément : on peut tout à fait y placer un hibou, en espérant que le joueur suivant ne va pas vous accuser de tricherie ! Pour gagner, on peut aussi collecter 4 jetons Sorcier (tuiles carrées au pied du totem).

Waka Tanka était l’une des trois nouveautés Sweet November du printemps. Pour ma part je n’y avais pas encore joué et cela me tardait un peu… Dans ce jeu de bluff, chacun essaie de se défausser de toutes ses cartes en les plaçant près de disques d’animaux autour d’un totem. Forcément, un chacal doit être placé près d’un chacal. Et ben non, pas forcément : on peut tout à fait y placer un hibou, en espérant que le joueur suivant ne va pas vous accuser de tricherie ! Pour gagner, on peut aussi collecter 4 jetons Sorcier (tuiles carrées au pied du totem).

L'illustrateur, David Cochard, faisait de splendides dédicaces lors du Festival des Jeux de Cannes. Voici la mienne...

L’illustrateur, David Cochard, faisait de splendides dédicaces lors du Festival des Jeux de Cannes. Voici la mienne…

L'ambiance autour du jeu, qui n'est pas sans rappeler Toc Toc Toc ! du même auteur, Bruno Faidutti, plaît clairement à Pierre et à Romain, ce dernier hésitant ci-dessus à l'accuser de bluff... Avec le pion indien qui impose de poser une carte en face de lui, après l'avoir déplacé d'un cran à gauche ou à droite, on ne fait pas franchement ce qu'on veut et, souvent, on est presque contraint de bluffer... Bon, on a quand même la possibilité d'accuser son prédécesseur ou de tenter une invocation (retourner une pile de cartes en espérant qu'il y en ait au moins deux de correctes), donc on n'est jamais vraiment bloqué...

L’ambiance autour du jeu, qui n’est pas sans rappeler Toc Toc Toc ! du même auteur, Bruno Faidutti, plaît clairement à Pierre et à Romain, ce dernier hésitant ci-dessus à l’accuser de bluff… Avec le pion indien qui impose de poser une carte en face de lui, après l’avoir déplacé d’un cran à gauche ou à droite, on ne fait pas franchement ce qu’on veut et, souvent, on est presque contraint de bluffer… Bon, on a quand même la possibilité d’accuser son prédécesseur ou de tenter une invocation (retourner une pile de cartes en espérant qu’il y en ait au moins deux de correctes), donc on n’est jamais vraiment bloqué…

Petite vue de ma main de cartes, avec pas moins de 4 hiboux sur 5 existants (on en défausse un à 4 joueurs), donc je sais déjà qu mes camarades vont sûrement bluffer en posant des cartes près du disque de hibou... A noter que certaines cartes sont des souris (celle à gauche de mes hiboux), sans dessin en haut à gauche, et qu'elles nous obligent à bluffer pour être posées !

Petite vue de ma main de cartes, avec pas moins de 4 hiboux sur 5 existants (on en défausse un à 4 joueurs), donc je sais déjà qu mes camarades vont sûrement bluffer en posant des cartes près du disque de hibou… A noter que certaines cartes sont des souris (celle à gauche de mes hiboux), sans dessin en haut à gauche, et qu’elles nous obligent à bluffer pour être posées !

L'ambiance est particulièrement jouissive et adaptée à une dernière partie avant d'aller au dodo... On est partagé entre tenter de défausser ses cartes pour gagner ou tenter d'amasser 4 jetons Sorcier, lesquels s'obtiennent en accusant à raison son voisin ou en invoquant une animal. Dans ces deux cas, on ne joue pas de carte de sa main et, du coup, il faut faire un choix...

L’ambiance est particulièrement jouissive et adaptée à une dernière partie avant d’aller au dodo… On est partagé entre tenter de défausser ses cartes pour gagner ou tenter d’amasser 4 jetons Sorcier, lesquels s’obtiennent en accusant à raison son voisin ou en invoquant une animal. Dans ces deux cas, on ne joue pas de carte de sa main et, du coup, il faut faire un choix…

Au prix de derniers tours bien tendus, je parviens à poser ma dernière carte en face du chacal, ce qui oblige Pierre à m'accuser. A tort... Donc, hop, je gagne par défausse de toutes mes cartes ! Matthieu, avec ses trois jetons Sorcier, n'en revient pas...

Au prix de derniers tours bien tendus, je parviens à poser ma dernière carte en face du chacal, ce qui oblige Pierre à m’accuser. A tort… Donc, hop, je gagne par défausse de toutes mes cartes ! Matthieu, avec ses trois jetons Sorcier, n’en revient pas…

Durée de la partie : 15 minutes – Note de cette partie : 14 / 20

Scores :

Jetons sorciers Cartes
Pierre 1 encore en main
Romain 2 encore en main
Matthieu 3 encore en main
Ludo le gars 2 toutes défaussées

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
- Le caractère épuré et essentiel afin d’arriver à une sorte d’huile essentielle de bluff !
- Le matériel proposé, juste parfait,
- L’ambiance qui se développe autour de la table,
- Les deux possibilités pour gagner.

On a moins aimé
- Les cas de fin de partie avec le joueur accusé  raison sur sa dernière carte posée : je crains que le jeu tourne un peu en rond (pas vu ce soir)…

————————————————————————————————————

12 commentaires à propos de “[09/07/2016] Toc Toc Woodman, Puerto Rico, Pueblo, Waka Tanka

  1. Pingback: [09/07/2016] Toc Toc Woodman, Puerto Rico, Pueblo, Waka Tanka - eJouer.info eJouer.info

  2. Du coup je découvre Puerto Rico dont j’avais croisé la route évidemment. Comme on accroche bien à El Grande à la maison, je me dis que l’on peut voir plus grand :-) Je vois que c’est une boîte allemande, on a la même en France ? – parce que celles vues sont tristounettes. Après, y’a la version Deluxe.

    • Hello ! Formidable de lire que vous avez bien accroché à El Grande ! Je suis bien content pour vous.
      Pour Puerto, il n’est pas du tout moche, franchement j’adore même son esthétique. Oui la version française est similaire. La Deluxe, jamais vu de près.
      Bons jeux…

      • Sur les premières versions de boîtes de Puerto, les industries sont juste un peu de texte à ce que j’ai vu. Mais il semblerait que ta version soit identique à la française. Bon, inutile d’investir dans la DeLuxe, vaut mieux acheter deux jeux :-)

  3. Ha le grand, le fabuleux l’ULTIME Puerto Rico ! Quel jeu !

    Si je peux apporter une petite contribution pour Li-An, effectivement ce jeu n’a jamais eu la chance d’avoir un plumage à la hauteur de son ramage. Mis à part la version Deluxe (que j’ai couru acheter dès sa sortie), il mériterait une ré-édition digne de ce nom.
    A savoir tout de même que depuis 2010 l’édition standard a apporté des dessins sur les tuiles, avant il n’y avait que du texte, gloups.

    Malgré tout il serait vraiment dommage de s’arrêter au graphisme tant la mécanique est excellente : 15 ans après sa sortie, je ne connais pas de jeu ayant un rapport stratégie / simplicité / plaisir aussi intense (et j’en ai écumé des « nouveautés-qui-vont-tout-révolutionner » dans les jeux de gestion)
    Si vous ne l’avez pas encore dans votre ludothèque, foncez ! ;)

    Ludiquement, Bast.

    • J’ai la possibilité d’acquérir la De Luxe mais tant que je ne sais pas si ça va me plaire, je préfère m’abstenir. Nous n’avons toujours pas eu la possibilité d’y jouer, n’osant pas nous y lancer avec les visiteurs de passage. Mais ça va venir.

      • C’est sûr que Puerto n’est pas un party game et ne s’aborde pas avec tous les joueurs. ;)

        Il ne reste plus qu’à trouver un club de jeu dans votre coin pour l’essayer.

          • Honnêtement, si tu les as fait jouer à El Grande, ils devraient tenir le coup à Puerto, notamment parce qu’il est moins abstrait que lui et très très logique. Seuls les effets des bâtiments sont un peu dur à cerner, mais c’est le cas quels que soient les nouveaux joueurs sur ce jeu…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


× trois = 3

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>