0 votes, average: 0, 00 out of 50 votes, average: 0, 00 out of 50 votes, average: 0, 00 out of 50 votes, average: 0, 00 out of 50 votes, average: 0, 00 out of 5 (0 votes)
Vous devez être enregistré pour noter cet article.

[10/02/2018] Istanbul das Würfelspiel, Amun-Re le jeu de cartes, Voodoo Prince

Jolie après-midi ludophile lors de laquelle nous avons joué à pas moins de trois jeux, tous vraiment bien reçus par les joueurs présents :
- Istanbul das Würfelspiel : je ne suis pas mécontent de le faire découvrir à Jean-Luc et Pierre, en attendant l’arrivée de Fabrice,
- Amun-Re le jeu de cartes : sorti pour Essen 2017, ce jeu de Reiner Knizia, dérivé du grand frère Amun-Re, n’a pas fait tant de buzz que ça à Essen. Et pourtant… On s’est bien régalé !
- Voodoo Prince : clairement mon petit jeu coup de cœur du moment, un super jeu de plis à emporter partout et jouable par tous ! A essayer absolument …

ISTANBUL DAS WÜRFELSPIEL

L'un des meilleurs jeux de 2017 revient sur la table pour une partie à 3 joueurs : Jean-Luc, Pierre et moi-même.

L’un des meilleurs jeux de 2017 revient sur la table pour une partie à 3 joueurs : Jean-Luc, Pierre et moi-même.

Le plateau principal est installé avec les rubis qui sont prenables selon tel ou tel paiement : ressources identiques, suite de ressources, nombre de tuiles de mosquée ou encore sous. En-dessous, les fameuses tuiles de mosquée que j'aime bien acheter rapidement, en général, histoire d'en profiter longtemps...

Le plateau principal est installé avec les rubis qui sont prenables selon tel ou tel paiement : ressources identiques, suite de ressources, nombre de tuiles de mosquée ou encore sous. En-dessous, les fameuses tuiles de mosquée que j’aime bien acheter rapidement, en général, histoire d’en profiter longtemps…

Petit rappel des actions possibles avec les dés, à gauche, et vue de mon butin du premier tour, à droite.

Petit rappel des actions possibles avec les dés, à gauche, et vue de mon butin du premier tour, à droite.

Ni Jean-Luc ni Pierre ne connaissait le jeu mais il accroche plutôt bien au sympathique mécanisme proposé, notamment celui de devoir payer un cristal blanc pour avoir le droit de relancer tout ou partie des dés, sachant qu'on a presque tout le temps quelque chose à faire avec son lancer, pour peu d'y réfléchir suffisamment...

Ni Jean-Luc ni Pierre ne connaissait le jeu mais il accroche plutôt bien au sympathique mécanisme proposé, notamment celui de devoir payer un cristal blanc pour avoir le droit de relancer tout ou partie des dés, sachant qu’on a presque tout le temps quelque chose à faire avec son lancer, pour peu d’y réfléchir suffisamment…

Très vite, je m'offre la tuile de mosquée ci-dessus afin de disposer, à chaque tour, d'un dé supplémentaire...

Très vite, je m’offre la tuile de mosquée ci-dessus afin de disposer, à chaque tour, d’un dé supplémentaire…

Situation assez équilibrée au niveau des rubis collectés, même si Pierre a une petite avance, sachant qu'il est le dernier joueur du tour et que ce sera lui qui jouera en dernier au dernier tour. On n'est pas encore à 6 rubis avec Jean-Luc, mais on se méfie de ce bougre de Pierre... ;-)

Situation assez équilibrée au niveau des rubis collectés, même si Pierre a une petite avance, sachant qu’il est le dernier joueur du tour et que ce sera lui qui jouera en dernier au dernier tour. On n’est pas encore à 6 rubis avec Jean-Luc, mais on se méfie de ce bougre de Pierre… ;-)

Argh... A ce tour-ci, je pensais conclure en empochant trois rubis, mais je n'en prends "que" deux ! Du coup, je suis à la merci que Pierre termine peu après, ce qui fait que ne rejouerais pas (il en a déjà cinq)...

Argh… A ce tour-ci, je pensais conclure en empochant trois rubis, mais je n’en prends « que » deux ! Du coup, je suis à la merci que Pierre termine peu après, ce qui fait que ne rejouerais pas (il en a déjà cinq)…

Fabrice, qui nous a rejoints, suit attentivement les ultimes tours de cette partie, notamment ce fameux dernier tour lors duquel j'ai acquis mon 6ème rubis et que Pierre est en train de faire de même...

Fabrice, qui nous a rejoints, suit attentivement les ultimes tours de cette partie, notamment ce fameux dernier tour lors duquel j’ai acquis mon 6ème rubis et que Pierre est en train de faire de même…

Les éléments de Jean-Luc une fois la partie achevée...

Les éléments de Jean-Luc une fois la partie achevée…

Ceux de Pierre, avec une seule tuile de mosquée, ce qui prouve qu'il a plutôt essayé d'aller vite pour acheter des rubis pas chers...

Ceux de Pierre, avec une seule tuile de mosquée, ce qui prouve qu’il a plutôt essayé d’aller vite pour acheter des rubis pas chers…

Ma zone, avec mes 6 rubis et tellement d'argent que j'en couine encore : à une pièce près, à mon tour, j'aurais pu acheter le dernier rubis de la piste concernée, puisqu'on m'en donné 2 pendant les actions de Jean-Luc ou de Pierre. Juste pour me faire rager ? ;-)

Ma zone, avec mes 6 rubis et tellement d’argent que j’en couine encore : à une pièce près, à mon tour, j’aurais pu acheter le dernier rubis de la piste concernée, puisqu’on m’en donné 2 pendant les actions de Jean-Luc ou de Pierre. Juste pour me faire rager ? ;-)

Le plateau principal est quasiment vide...

Le plateau principal est quasiment vide…

Durée de la partie : 1 heure – Note de cette partie : 16 / 20

Scores de la partie :

Total
Jean-Luc 5 rubis
Pierre 6 rubis (10 sous)
Ludo le gars 6 rubis (22 sous)

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
- Le côté course encore plus saignant que dans le jeu original,
- Le fait de ne pas pouvoir relancer les dés à chaque tour,
- Les deux stratégies poussées à l’extrême aujourd’hui et qui s’achèvent presque dans l’égalité : Pierre a acheté au plus vite les rubis, tandis que je me suis consacré d’abord aux tuiles de mosquée.

On a moins aimé
- La durée de partie un poil longuette aujourd’hui,
- Le hasard qui, à l’avant-dernier tour, ne permet pas à Pierre de terminer et de gagner…

————————————————————————————————————
AMUN-RE LE JEU DE CARTES

Que la boîte est belle, qu'elle est compacte, que le nom de l'auteur nous fait saliver, ... !!! Que, que, que ;-)

Que la boîte est belle, qu’elle est compacte, que le nom de l’auteur nous fait saliver, … !!! Que, que, que ;-)

Parmi les quatre joueurs attablés, Jean-Luc et Fabrice ne connaissent pas le jeu original, alors que Pierre et moi-même en sommes friands. Dans cette version dérivée, on va avoir affaire à un jeu très proche dans son feeling et ses mécanismes, et ce n'est assurément pas pour nous déplaire...

Parmi les quatre joueurs attablés, Jean-Luc et Fabrice ne connaissent pas le jeu original, alors que Pierre et moi-même en sommes friands. Dans cette version dérivée, on va avoir affaire à un jeu très proche dans son feeling et ses mécanismes, et ce n’est assurément pas pour nous déplaire…

Il y a 3 âges dans le jeu, chacun d'eux étant composé de 3 tours de 4 phases, la principale étant celle de l'enchère pour les cartes de royaume placées à l'étalage. Au début du premier tour du premier âge, chacun sélectionne des cartes de sous pour un total de 14, mais réparties comme il le souhaite (par exemple 7, 5, 2 et 0, ou encore 6, 4, 3, 1 et 0, ...). Avec ses cartes, le joueur va acheter une carte par tour d'enchère (phase 1), avant d'en donner à son choix pour l'offrande à Amun-Re, ce qui aura pour effet de provoquer une crue du Nil plus ou moins grande et rapporter plus ou moins de revenus par champ possédé sur ses cartes royaumes, voire des pyramides en bonus, avant de pouvoir construire des pyramides à un coût qui augmente avec le nombre et de terminer l'âge en empochant des points de victoire et en reformant une main de cartes de sous, pour l'âge suivant, correspondant à ce qui lui restait sur la piste de revenus. Oui, je sais, ça paraît touffu, et ça l'est bel et bien, j'y reviens en détails bien sûr...

Il y a 3 âges dans le jeu, chacun d’eux étant composé de 3 tours de 4 phases, la principale étant celle de l’enchère pour les cartes de royaume placées à l’étalage. Au début du premier tour du premier âge, chacun sélectionne des cartes de sous pour un total de 14, mais réparties comme il le souhaite (par exemple 7, 5, 2 et 0, ou encore 6, 4, 3, 1 et 0, …). Avec ses cartes, le joueur va acheter une carte par tour d’enchère (phase 1), avant d’en donner à son choix pour l’offrande à Amun-Re, ce qui aura pour effet de provoquer une crue du Nil plus ou moins grande et rapporter plus ou moins de revenus par champ possédé sur ses cartes royaumes, voire des pyramides en bonus, avant de pouvoir construire des pyramides à un coût qui augmente avec le nombre et de terminer l’âge en empochant des points de victoire et en reformant une main de cartes de sous, pour l’âge suivant, correspondant à ce qui lui restait sur la piste de revenus. Oui, je sais, ça paraît touffu, et ça l’est bel et bien, j’y reviens en détails bien sûr…

A la manière d'un Evo ou de l'Amun-Re original, l'enchère se déroule ainsi : on place une et une seule de ses cartes en-dessous d'une carte de royaume et, pour éjecter quelqu'un on doit mettre une carte de valeur supérieure, ce joueur reprenant la carte devant lui et devant se repositionner à son tour. Lorsque tous les joueurs ont une carte en-dessous d'une carte de royaume, chacun empoche la sienne et défausse sa carte de sou utilisée.

A la manière d’un Evo ou de l’Amun-Re original, l’enchère se déroule ainsi : on place une et une seule de ses cartes en-dessous d’une carte de royaume et, pour éjecter quelqu’un on doit mettre une carte de valeur supérieure, ce joueur reprenant la carte devant lui et devant se repositionner à son tour. Lorsque tous les joueurs ont une carte en-dessous d’une carte de royaume, chacun empoche la sienne et défausse sa carte de sou utilisée.

Après trois tours d'enchères, on passe à l'offrande à Amun-Re. Chaque joueur, parmi les cartes qui lui restent, choisit face cachée celles qu'il offre à Amun-Re, puis elles sont toutes révélées simultanément. Le total est fait et on déplace le marqueur de temple sur la colonne correspondante (sur le dessous de la boîte). Le joueur ayant donné le plus récupère 3 pyramides qu'il place de manière équilibrée sur ses cartes de royaumes. Le deuxième en prend 2 et fait de même. Tous ceux qui ont misé au moins 1 sou en prenne 1. Enfin, chacun fait avancer son marqueur de revenu en fonction de la valeur des champs (ici 4 par champ) et du nombre qu'il en possède. Par exemple, le joueur rouge, c'est-à-dire Pierre, dispose de 36 sous pour construire et prévoir sa main de cartes pour l'âge 2.

Après trois tours d’enchères, on passe à l’offrande à Amun-Re. Chaque joueur, parmi les cartes qui lui restent, choisit face cachée celles qu’il offre à Amun-Re, puis elles sont toutes révélées simultanément. Le total est fait et on déplace le marqueur de temple sur la colonne correspondante (sur le dessous de la boîte). Le joueur ayant donné le plus récupère 3 pyramides qu’il place de manière équilibrée sur ses cartes de royaumes. Le deuxième en prend 2 et fait de même. Tous ceux qui ont misé au moins 1 sou en prenne 1. Enfin, chacun fait avancer son marqueur de revenu en fonction de la valeur des champs (ici 4 par champ) et du nombre qu’il en possède. Par exemple, le joueur rouge, c’est-à-dire Pierre, dispose de 36 sous pour construire et prévoir sa main de cartes pour l’âge 2.

En fin d'âge, chacun empoche des points de victoire comme suit : +1 PV pour celui qui a l'Ankh de premier joueur, -1PV pour celui qui a le moins d'Ankh sur ses cartes, +1PV par pyramide sur la carte où il en a le moins, +1PV s'il a au moins 9 champs sur ses cartes. Ci-dessus, j'ai empoché 3PV pour mes pyramides uniquement.

En fin d’âge, chacun empoche des points de victoire comme suit : +1 PV pour celui qui a l’Ankh de premier joueur, -1PV pour celui qui a le moins d’Ankh sur ses cartes, +1PV par pyramide sur la carte où il en a le moins, +1PV s’il a au moins 9 champs sur ses cartes. Ci-dessus, j’ai empoché 3PV pour mes pyramides uniquement.

On repart pour le deuxième âge, de manière quasi-identique, sachant que les cartes acquises vont se superposer sur celles de l'âge 1, avec un décalage pour qu'on conserve les pyramides déjà présentes. On commence à mieux s'y retrouver et à mieux anticiper ce qu'il faut faire...

On repart pour le deuxième âge, de manière quasi-identique, sachant que les cartes acquises vont se superposer sur celles de l’âge 1, avec un décalage pour qu’on conserve les pyramides déjà présentes. On commence à mieux s’y retrouver et à mieux anticiper ce qu’il faut faire…

Jolie enchère où je n'ai pas hésité à mettre ma carte la plus forte, à savoir mon 8, très rapidement sur la carte la plus à gauche, convaincu qu'il me la fallait absolument...

Jolie enchère où je n’ai pas hésité à mettre ma carte la plus forte, à savoir mon 8, très rapidement sur la carte la plus à gauche, convaincu qu’il me la fallait absolument…

Vue de la situation après qu'on a construit en deuxième âge mais avant qu'on constitue notre main de cartes avec 12 pour Fabrice (bleu), 17 pour Jean-Luc (violet), 19 pour moi (vert) et 21 pour Pierre (rouge), en vue du troisième et dernier âge.

Vue de la situation après qu’on a construit en deuxième âge mais avant qu’on constitue notre main de cartes avec 12 pour Fabrice (bleu), 17 pour Jean-Luc (violet), 19 pour moi (vert) et 21 pour Pierre (rouge), en vue du troisième et dernier âge.

Petite vue de mon royaume en fin d'âge 2, avec 6 pyramides sur chaque série de cartes et plus de 9 champs en tout, d'où un petit bonus de 1PV bien apprécié. Par contre, qu'est-ce que j'ai mal joué lors de l'offrande à Amun-Re ! En effet, j'ai gardé deux cartes, la 1 et la 3, ne misant que la 2, ce qui m'a pénalisé à plusieurs titres : je n'ai obtenu qu'une pyramide de récompense au lieu de 2, voire 3, et, surtout, cela n'a pas emmené le marqueur de temple sur la 4ème colonne, ce qui n'a rapporté que 3 sous par champ au lieu de 4 (j'ai donc perdu la bagatelle de 10 sous avec mes 10 champs !!!).

Petite vue de mon royaume en fin d’âge 2, avec 6 pyramides sur chaque série de cartes et plus de 9 champs en tout, d’où un petit bonus de 1PV bien apprécié. Par contre, qu’est-ce que j’ai mal joué lors de l’offrande à Amun-Re ! En effet, j’ai gardé deux cartes, la 1 et la 3, ne misant que la 2, ce qui m’a pénalisé à plusieurs titres : je n’ai obtenu qu’une pyramide de récompense au lieu de 2, voire 3, et, surtout, cela n’a pas emmené le marqueur de temple sur la 4ème colonne, ce qui n’a rapporté que 3 sous par champ au lieu de 4 (j’ai donc perdu la bagatelle de 10 sous avec mes 10 champs !!!).

La dernière enchère du troisième âge va se jouer avec ces cartes... Très très différentes, non ?

La dernière enchère du troisième âge va se jouer avec ces cartes… Très très différentes, non ?

Alors ça cogite grave... ;-)

Alors ça cogite grave… ;-)

Et au final, après une belle bagarre avec Jean-Luc pour la carte avec 4 Ankh et 5 champs, je la lui laisse, me tournant vers la carte avec 6 pyramides que je paie 0, ce qui me permet d'avoir pas mal de sous pour l'offrande à Amun-Re à venir et déjà des pyramides que je n'aurai pas à acheter... De plus, si je m'étais battu plus longtemps avec lui, j'aurais dû mettre un très grosse carte, privant certainement l'ensemble de la table de rentabiliser ses champs, dont moi-même (avec ces 5 champs de la carte que je n'aurais pas rentabilisés)... CQFD

Et au final, après une belle bagarre avec Jean-Luc pour la carte avec 4 Ankh et 5 champs, je la lui laisse, me tournant vers la carte avec 6 pyramides que je paie 0, ce qui me permet d’avoir pas mal de sous pour l’offrande à Amun-Re à venir et déjà des pyramides que je n’aurai pas à acheter… De plus, si je m’étais battu plus longtemps avec lui, j’aurais dû mettre un très grosse carte, privant certainement l’ensemble de la table de rentabiliser ses champs, dont moi-même (avec ces 5 champs de la carte que je n’aurais pas rentabilisés)… CQFD

La partie est terminée et voici les éléments de Jean-Luc qui totalise 9 pyramides sur chaque série de cartes...

La partie est terminée et voici les éléments de Jean-Luc qui totalise 9 pyramides sur chaque série de cartes…

Le royaume de Fabrice, avec 10, 9 et 11 pyramides respectivement. Du coup, il n'a marqué que 9PV lors de cet âge alors qu'il aurait pu, peut-être, espéré mieux...

Le royaume de Fabrice, avec 10, 9 et 11 pyramides respectivement. Du coup, il n’a marqué que 9PV lors de cet âge alors qu’il aurait pu, peut-être, espéré mieux…

Les éléments de Pierre, avec 10 pyramides sur chaque série de cartes...

Les éléments de Pierre, avec 10 pyramides sur chaque série de cartes…

Et mon royaume, pour finir, avec 13, 13 et 12 pyramides, ce qui me rapporte 12PV. Peut-on vraiment faire beaucoup plus ? A voir...

Et mon royaume, pour finir, avec 13, 13 et 12 pyramides, ce qui me rapporte 12PV. Peut-on vraiment faire beaucoup plus ? A voir…

Durée de la partie : 1 heure 20 minutes – Note de cette partie : 16 / 20

Scores de la partie :

Total
Jean-Luc (violet) 18
Fabrice (bleu) 17
Pierre (rouge) 19
Ludo le gars (vert) 21

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
- La densité du jeu pour une production ludique qui tient dans une petite boîte !
- La qualité du jeu, qui n’a absolument rien à envier à son grand frère, voire même qui pourrait le supplanter car il a l’air de se jouer aussi bien à 5 qu’à moins, tout en concentrant les qualités du premier et en les affinant,
- Les dilemmes permanents et la tension générée par le jeu…
- La note qui ne pourrait, à mon sens, que monter avec les parties.

On a moins aimé
- La règle qui n’est pas naturelle du tout et qui va, certainement, me contraindre à la relire à chaque fois qu’on voudra y jouer (après un certain délai quand même…),
- Les scores plutôt bas et concentrés en quelques points : j’aime mieux les grandes largeurs en général…

————————————————————————————————————
VOODOO PRINCE

Et c'est parti pour 5 manches de ce jeu de plis à nul autre pareil : élimination progressive mais souhaitée des joueurs pour scorer un maximum de points (le nombre de plis faits à ce moment-là par l'ensemble des joueurs, sauf pour le dernier joueur !).

Et c’est parti pour 5 manches de ce jeu de plis à nul autre pareil : élimination progressive mais souhaitée des joueurs pour scorer un maximum de points (le nombre de plis faits à ce moment-là par l’ensemble des joueurs, sauf pour le dernier joueur !).

Ma main de la première manche, avec atout vert...

Ma main de la première manche, avec atout vert…

Ma main de la deuxième manche avec atout noir...

Ma main de la deuxième manche avec atout noir…

Un joli pli où le 0 bleu de Pierre est supérieur à mon 12 bleu...

Un joli pli où le 0 bleu de Pierre est supérieur à mon 12 bleu…

Ma main pour la troisième manche...

Ma main pour la troisième manche…

Entre vieux briscards comme nous, la partie est vraiment ultra-sympa ! ;-)

Entre vieux briscards comme nous, la partie est vraiment ultra-sympa ! ;-)

Duel Pierre / Fabrice. Il ne va pas faire bon être le dernier en lice...

Duel Pierre / Fabrice. Il ne va pas faire bon être le dernier en lice…

Ah, il couine le père Fabrice, avec cet ultime pli de la manche pris par Pierre !

Ah, il couine le père Fabrice, avec cet ultime pli de la manche pris par Pierre !

Ma main pour la quatrième manche, avec atout rose... Décidément, j'ai peu d'atouts, manche après manche... :-(

Ma main pour la quatrième manche, avec atout rose… Décidément, j’ai peu d’atouts, manche après manche… :-(

Ma main de la dernière manche avec atout jaune, et encore un seul exemplaire d'atout ! On comprendra peut-être pourquoi j'ai été dernier dans 2 manches sur 5...

Ma main de la dernière manche avec atout jaune, et encore un seul exemplaire d’atout ! On comprendra peut-être pourquoi j’ai été dernier dans 2 manches sur 5…

Fin de partie ! Mon petit doigt me dit que ce jeu va être acheté par au moins deux joueurs sur les trois à qui je viens de faire découvrir ce jeu...

Fin de partie ! Mon petit doigt me dit que ce jeu va être acheté par au moins deux joueurs sur les trois à qui je viens de faire découvrir ce jeu…

Durée de la partie : 45 minutes – Note de cette partie : 19 / 20

Scores de la partie :

Manche 1 Manche 2 Manche 3 Manche 4 Manche 5 Total
Fabrice 2 12 2 11 12 39
Jean-Luc 11 10 5 9 8 43
Pierre 7 5 13 2 10 37
Ludo le gars 9 2 9 8 2 30

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
- Quel concentré de tension, de prise de risques, de regards en coin, …
- Knizia au top de sa forme !
- La sagesse ou le panache que ce jeu distille selon les joueurs ;-)

On a moins aimé
- Le manque d’atouts dans la main, ce qui peut empêcher un joueur de prendre un pli quand il a envie de le faire…

————————————————————————————————————

10 commentaires à propos de “[10/02/2018] Istanbul das Würfelspiel, Amun-Re le jeu de cartes, Voodoo Prince

  1. Je pense que votre longue durée de jeu, pour Istanbul le jeu de dés, est dû au fait que vous avez joué avec le plateau côté 2/3 joueurs et non 4 joueurs. A 4 joueurs la partie se fini à 5 rubis et non 6 et en plus le coût d’acquisition change.
    Bien ludiquement.

  2. Ludo, petite question par curiosité : pour moi qui ai BEAUCOUP joué à Istanbul ces deux dernières années (pas loin de 75 parties au compteur), je me demande si je trouverais un réel intérêt à acquérir la version Jeu de dés – plutôt qu’acquérir quelque chose de complètement différent (ce n’est pas le choix qui manque). Qu’en penses-tu ?

    • Bonjour François. Alors, à mon sens, le jeu de dés est meilleur que le jeu originel : moins pesant, plus condensé, allant à l’essentiel et offrant un système de dés particulièrement plaisant.
      Je ne sais pas si, après 75 parties du jeu de départ, tu t’amuseras ou non au jeu de dés. N’as-tu pas une occasion de l’essayer ? En tout cas, si tu passes un jour par ici, ce sera avec plaisir que je me collerai à l’explication :-) !

      • Tu as raison : Je vais essayer de l’essayer :-) Et je te dirai ce que j’en pense. Et pour l’invitation, je prends note :-) Un jour, qui sait? Ce serait avec plaisir….

  3. Salut Ludo
    Merci pour la découverte de Voodoo Prince, sans ton site je serais (comme d’autres, manifestement) passé à côté ! Le Doktor revient en effet au top de sa forme (d’ailleurs AmunRe cartes sent très bon.)
    Il me semble cependant que tu fais une petite erreur de scoring : lorsqu’un joueur (non-dernier) atteint sa limite de plis et qu’il se retire de la Manche, il gagne autant de points que de plis gagnés à ce moment là par ses adversaires, et par ses adversaires uniquement… ses propres plis ne s’ajoutent pas à son score. Petite subtilité supplémentaire !
    En tous cas merci pour ton site que je suis silencieusement et assidument depuis des années.
    Au plaisir de se croiser à Villefranche !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


6 × = dix-huit

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>