1 vote, average: 5, 00 out of 51 vote, average: 5, 00 out of 51 vote, average: 5, 00 out of 51 vote, average: 5, 00 out of 51 vote, average: 5, 00 out of 5 (1 votes)
Vous devez être enregistré pour noter cet article.

[16/05/2015] Las Vegas – Boulevard, Sushi Draft, Mord Im Arosa, Les Poilus

Nous jouons un peu moins ces temps-ci, vous l’avez sans doute remarqué au rythme des comptes-rendus de parties qui a tendance à ralentir. Ça peut arriver, rien de grave :-)
Aujourd’hui, en cette après-midi ludophile, nous allons cumuler pas moins de quatre parties de jeux, ce qui n’était pas arrivé depuis des lustres !!! Au programme, donc :
- Las Vegas + Boulevard (extension) : grâce à mon gentil garçon, qui a toujours la main sur le cœur, une qualité qu’il a depuis qu’il est tout petit, j’étais rentré d’Essen avec l’extension de Las Vegas. Nous avons mis donc 7 mois pour y jouer, ou pas loin, mais cette fois ça y est ! On s’est bien amusé…
- Sushi Draft : autre nouveauté non encore jouée, rapportée d’Essen 2014, et parue chez Blue Orange. Un jeu tout simple, avec un matériel qu’on pourrait qualifier de minimaliste, mais assez vicieux, bien comme je les aime.
- Mord Im Arosa : celui-ci n’est pas une nouveauté mais c’est un jeu que j’avais eu toutes les peines du monde à dénicher à l’échange depuis 4 ans. C’est enfin chose faite, et jeu joué donc, grâce à la générosité d’un Trictracien qui me l’a offert à Cannes 2015. Merci à toi Magicfou13 (alias Joan) !
- Les Poilus : ah ben oui, il fallait bien que je le fasse encore découvrir celui-là ! Quel régal… Surtout quand on revient de la guerre ;-)

LAS VEGAS – BOULEVARD

Les deux boîtes mises côte à côte ont quand même une sacrée gueule ! Bon, une fois le matériel rangé, tout tient dans la première donc, en fait, la seconde va se voir recalée aux archives...

Les deux boîtes mises côte à côte ont quand même une sacrée gueule ! Bon, une fois le matériel rangé, tout tient dans la première donc, en fait, la seconde va se voir recalée aux archives…

Comme dans la version de base, il y a toujours 6 tables de jeux sur lesquelles placer nos dés lancés, mais on y ajoute cette fois une machine à sous (la carte la plus à gauche), laquelle accueille uniquement des dés de valeurs différentes : si j'y viens avec deux dés de valeur 4, on ne pourra plus y placer de 4 par exemple...

Comme dans la version de base, il y a toujours 6 tables de jeux sur lesquelles placer nos dés lancés, mais on y ajoute cette fois une machine à sous (la carte la plus à gauche), laquelle accueille uniquement des dés de valeurs différentes : si j’y viens avec deux dés de valeur 4, on ne pourra plus y placer de 4 par exemple…

Fin de la première manche, avec l'attribution à venir des billets affectés à chaque table + machine à sous. On notera la présence de gros dés : ceux-ci comptent comme deux dés. Utile aussi...

Fin de la première manche, avec l’attribution à venir des billets affectés à chaque table + machine à sous. On notera la présence de gros dés : ceux-ci comptent comme deux dés. Utile aussi…

Fin de deuxième manche, avec une nouvelle attribution de billets à venir. A noter l'une des autres nouveautés : les billets arc-en-ciel avec point d'interrogation : ceux -ci sont considérés de valeur 40 000$ pour la mise en place mais sont remplacés par la première carte de la pioche juste avant l'attribution. Enfin, certains billets atteignent la valeur mirifique de 100 000 €. De quoi attiser les convoitises...

Fin de deuxième manche, avec une nouvelle attribution de billets à venir. A noter l’une des autres nouveautés : les billets arc-en-ciel avec point d’interrogation : ceux -ci sont considérés de valeur 40 000$ pour la mise en place mais sont remplacés par la première carte de la pioche juste avant l’attribution. Enfin, certains billets atteignent la valeur mirifique de 100 000 €. De quoi attiser les convoitises…

Oh le joli billet de 100 000 $ ! Pour le moment, le joueur blanc (Jean-Luc) mène par 3 dés présents contre 2 au joueur noir (Michel) et 1 au joueur gris (Tristan). Mais avec un dé violet, je vous laisse juste imaginer ce qui pourrait se passer...

Oh le joli billet de 100 000 $ ! Pour le moment, le joueur blanc (Jean-Luc) mène par 3 dés présents contre 2 au joueur noir (Michel) et 1 au joueur gris (Tristan). Mais avec un dé violet, je vous laisse juste imaginer ce qui pourrait se passer…

Fin de la troisième et avant-dernière manche. Le seul vrai souci de cette extension, en plus du fait qu'elle oblige à expliquer plus de choses lors de l'exposé de la règle, est que la partie a tendance à s'allonger, surtout que nous y jouons à 7 joueurs. Nous passons pas moins de 30 minutes par manche, je vous laisse faire le total... :-(

Fin de la troisième et avant-dernière manche. Le seul vrai souci de cette extension, en plus du fait qu’elle oblige à expliquer plus de choses lors de l’exposé de la règle, est que la partie a tendance à s’allonger, surtout que nous y jouons à 7 joueurs. Nous passons pas moins de 30 minutes par manche, je vous laisse faire le total… :-(

Il y a davantage de choix à faire que dans la version de base, mais plus de chaos aussi : entre le dé violet pour expulser un adversaire, le gros dé (expulsable aussi) et la carte machine à sous, il y a fort à faire...

Il y a davantage de choix à faire que dans la version de base, mais plus de chaos aussi : entre le dé violet pour expulser un adversaire, le gros dé (expulsable aussi) et la carte machine à sous, il y a fort à faire…

Pas mal de monde à notre soirée jeux hebdomadaire, dont cette joyeuse tablée de 7 joueurs : Jean-Luc, Michel, Maxence, Fabrice, Antonin, Tristan et moi-même. Nous appliquons la plupart des variantes apportées par la boîte d'extension mais nous laissons de côté les cartes (objectifs et à effets). Avec 5 apports en tout, ça devrait nous suffire : 4 joueurs sur 7 n'ont jamais joué à Las Vegas !

Pas mal de monde à notre soirée jeux hebdomadaire, dont cette joyeuse tablée de 7 joueurs : Jean-Luc, Michel, Maxence, Fabrice, Antonin, Tristan et moi-même. Nous appliquons la plupart des variantes apportées par la boîte d’extension mais nous laissons de côté les cartes (objectifs et à effets). Avec 5 apports en tout, ça devrait nous suffire : 4 joueurs sur 7 n’ont jamais joué à Las Vegas !

Autre nouveauté de cette extension : les dés violets. Chaque joueur en possède un en début de chaque manche et il lui servira à retirer un dé adverse d'une table de jeu (il lui est rendu) une fois par manche. Par exemple, si je lance deux dés de valeur 4 et mon dé violet de valeur 4, je peux aller enlever un dé adverse de valeur 4, le lui rendre, placer mes deux dés de valeur 4 puis défausser mon dé violet. Utile et assez vicelard...

Autre nouveauté de cette extension : les dés violets. Chaque joueur en possède un en début de chaque manche et il lui servira à retirer un dé adverse d’une table de jeu (il lui est rendu) une fois par manche. Par exemple, si je lance deux dés de valeur 4 et mon dé violet de valeur 4, je peux aller enlever un dé adverse de valeur 4, le lui rendre, placer mes deux dés de valeur 4 puis défausser mon dé violet. Utile et assez vicelard…

Oui, je tique un peu, il faut dire que je n'ai récupéré que cette pitoyable carte de valeur 60 000 $...

Oui, je tique un peu, il faut dire que je n’ai récupéré que cette pitoyable carte de valeur 60 000 $…

Maxence et son frère Antonin se tirent la bourre de manière permanente, particulièrement quand un billets de 100 000 $ fait son apparition près d'une table de jeu. Du coup, rien que de les regarder s'étriper constitue un véritable régal... ;-) Il n'y a qu'à regarder la table devant Antonin (avec les dés bleus et rouges) pour s'en rendre compte...

Maxence et son frère Antonin se tirent la bourre de manière permanente, particulièrement quand un billets de 100 000 $ fait son apparition près d’une table de jeu. Du coup, rien que de les regarder s’étriper constitue un véritable régal… ;-) Il n’y a qu’à regarder la table devant Antonin (avec les dés bleus et rouges) pour s’en rendre compte…

Alors, bilan des courses : tous les joueurs présents ont 4 dés chacun ! Et plus rien ne pourra changer puisque toutes les valeurs sont présentes... Dans ce cas d'égalité, on totalise le total de chaque joueur (9 pour le blanc, 12 pour le noir et 9 pour le gris) pour désigner le vainqueur de la carte. Mais on s'interroge : faut-il compter double les valeurs des gros dés ? Ca donnerait 13 pour le blanc, 18 pour le noir et 11 pour le gris, ce qui ne changerait rien, mais ça n'a pas toujours été le cas lors de notre partie...

Alors, bilan des courses : tous les joueurs présents ont 4 dés chacun ! Et plus rien ne pourra changer puisque toutes les valeurs sont présentes… Dans ce cas d’égalité, on totalise le total de chaque joueur (9 pour le blanc, 12 pour le noir et 9 pour le gris) pour désigner le vainqueur de la carte. Mais on s’interroge : faut-il compter double les valeurs des gros dés ? Ca donnerait 13 pour le blanc, 18 pour le noir et 11 pour le gris, ce qui ne changerait rien, mais ça n’a pas toujours été le cas lors de notre partie…

Mise en place de la quatrième et dernière manche. On trouve le temps long, un peu, mais on passe un très bon moment quand même. Et c'est bien là l'essentiel...

Mise en place de la quatrième et dernière manche. On trouve le temps long, un peu, mais on passe un très bon moment quand même. Et c’est bien là l’essentiel…

Fin de la quatrième manche avec l'ultime attribution de billets. Vais-je réussir à surprendre tout mon monde ? Peut-être... En tout cas, ça devrait se jouer à peu...

Fin de la quatrième manche avec l’ultime attribution de billets. Vais-je réussir à surprendre tout mon monde ? Peut-être… En tout cas, ça devrait se jouer à peu…

Durée de la partie : 2 heures – Note de cette partie : 15 / 20

Scores :

Total
Jean-Luc (blanc) 440 000 $
Michel (noir) 260 000 $
Maxence (rouge) 390 000 $
Fabrice (jaune) 490 000 $
Antonin (bleu) 380 000 $
Tristan (gris) 160 000 $
Ludo le gars (vert) 520 000 $

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
- Les ajouts suivants : le dé violet, le gros dé, la machine à sous,
- Le principe toujours aussi excitant du jeu, avec de nouvelles stratégies à développer..
.

On a moins aimé
- Les ajouts suivants (non testés par manque d’envie ou jugés assez bof) : la possibilité de joueur à beaucoup, les cartes, les billets de 100 000$,
- La durée de la partie, tout bonnement hallucinante…

————————————————————————————————————
SUSHI DRAFT

Voici un petit jeu de sushis dans lequel on va tenter de s'adjuger des récompenses (petits jetons à droite de la boîte) au bout de 5 manches.

Voici un petit jeu de sushis dans lequel on va tenter de s’adjuger des récompenses (petits jetons à droite de la boîte) au bout de 5 manches.

Bon, parlons tout de suite du truc qui fâche : mon jeu comportait 7 cartes bleues de valeur 6 (au lieu de 6) et 3 cartes grises de valeur 4 (au lieu de 4). D'où la correction manuelle apportée par nos soins sur la carte de gauche ci-dessus. En espérant que notre cas soit isolé...

Bon, parlons tout de suite du truc qui fâche : mon jeu comportait 7 cartes bleues de valeur 6 (au lieu de 6) et 3 cartes grises de valeur 4 (au lieu de 4). D’où la correction manuelle apportée par nos soins sur la carte de gauche ci-dessus. En espérant que notre cas soit isolé…

La deuxième manche est plutôt profitable à mes deux adversaires du soir mais nous commençons à nous interroger sur les valeurs possibles au dos des jetons (non regardées au départ)...

La deuxième manche est plutôt profitable à mes deux adversaires du soir mais nous commençons à nous interroger sur les valeurs possibles au dos des jetons (non regardées au départ)…

Fin de la troisième manche avec une répartition homogène des jetons : 2 chacun ! Il va falloir faire les comptes...

Fin de la troisième manche avec une répartition homogène des jetons : 2 chacun ! Il va falloir faire les comptes…

Un, deux, trois, on révèle ! Et on place la carte jouée devant soi, en compagnie des précédentes. Comme l'idée est d'avoir des majorités dans certains sushis, tout en constituant un menu le plus varié possible, on voit que le draft, couplé à ce choix progressif d'une carte, prend tout son sens de bluff et de prise de risque...

Un, deux, trois, on révèle ! Et on place la carte jouée devant soi, en compagnie des précédentes. Comme l’idée est d’avoir des majorités dans certains sushis, tout en constituant un menu le plus varié possible, on voit que le draft, couplé à ce choix progressif d’une carte, prend tout son sens de bluff et de prise de risque…

Voici la situation après les 5 tours de la première manche : Jean-Luc a posé trois types de sushis différents et a empoché 2 jetons, Fabrice en a posé trois aussi et a empoché 1 jeton, quant à moi j'ai posé seulement deux types de sushis différents mais ai remporté 3 jetons car le dessert (menu varié) m'a été attribué (résolution de l'égalité entre Jean-Luc et Fabrice) ! Au dos figurent des valeurs qui seront ajoutées en fin de partie.

Voici la situation après les 5 tours de la première manche : Jean-Luc a posé trois types de sushis différents et a empoché 2 jetons, Fabrice en a posé trois aussi et a empoché 1 jeton, quant à moi j’ai posé seulement deux types de sushis différents mais ai remporté 3 jetons car le dessert (menu varié) m’a été attribué (résolution de l’égalité entre Jean-Luc et Fabrice) ! Au dos figurent des valeurs qui seront ajoutées en fin de partie.

La troisième et dernière manche est initiée et nous sommes convaincus que le jeu à 3 joueurs est le plus à même de nous satisfaire : meilleur contrôle sur les majorités et meilleure connaissance de la main de cartes qui nous reviendra forcément...

La troisième et dernière manche est initiée et nous sommes convaincus que le jeu à 3 joueurs est le plus à même de nous satisfaire : meilleur contrôle sur les majorités et meilleure connaissance de la main de cartes qui nous reviendra forcément…

Voilà ce que cela donne. On constatera que j'ai systématiquement récupéré le jeton le plus faible disponible par type de jeton ! La grande classe...

Voilà ce que cela donne. On constatera que j’ai systématiquement récupéré le jeton le plus faible disponible par type de jeton ! La grande classe…

Durée de la partie : 20 minutes – Note de cette partie : 14 / 20

Scores :

Total
Jean-Luc 23
Fabrice 14
Ludo le gars 14

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
- La fluidité extrême du jeu : une marque de fabrique chez cet éditeur !
- Le côté vicieux lié aux majorités à acquérir, avec un zeste de prise de risque (un feeling à la Medieval Academy par moments),
- Une bonne envie de reviens-y qui me séduit bien,
- La configuration 3 joueurs, probablement la meilleure pour contrôler -un peu- le jeu..
.

On a moins aimé
- Une certaine frustration liée au nombre de tours de jeu : 5 seulement pour axer ses majorités, c’est très court…
- La résolution des égalités en faveur du joueur non concerné : imprévisible !
- La crainte que le jeu devienne incontrôlable à plus de 3 (déjà que là, avec la valeur aléatoire des jetons…)..

————————————————————————————————————
MORD IM AROSA

Ah que ça ça va être un jeu original ! J'attendais cette découverte avec impatience...

Ah que ça ça va être un jeu original ! J’attendais cette découverte avec impatience…

Ensuite, à son tour, le joueur actif tente de soulever un étage pour voir s'il y a une victime dessous. Ici, il y a bel et bien un cube rouge, qu'on va donc sortir, et quelques suspects...

Ensuite, à son tour, le joueur actif tente de soulever un étage pour voir s’il y a une victime dessous. Ici, il y a bel et bien un cube rouge, qu’on va donc sortir, et quelques suspects…

L'ambiance est assez excellente, tant le jeu est savoureux en raison de son originalité et des surprises qu'il révèle : parfois on a du mal à croire qu'aucun ne se trouve à l'étage soulevé ! C'est vraiment difficile de deviner où sont tombés ces satanés cubes...

L’ambiance est assez excellente, tant le jeu est savoureux en raison de son originalité et des surprises qu’il révèle : parfois on a du mal à croire qu’aucun ne se trouve à l’étage soulevé ! C’est vraiment difficile de deviner où sont tombés ces satanés cubes…

Et voici donc la situation une fois placé le deuxième cube rouge au niveau 0. Nous allons pouvoir attaquer la seconde partie du jeu : la recherche du coupable...

Et voici donc la situation une fois placé le deuxième cube rouge au niveau 0. Nous allons pouvoir attaquer la seconde partie du jeu : la recherche du coupable…

Voici un peu à quoi ressemble le tableau un peu plus tard : je suis clairement mal en point ! En effet, en fin de partie, chaque cube au même étage qu'un cube rouge fait marquer 3 points, à un étage d'écart 2 points et ailleurs 1 point. Et comme il faut marquer le moins de points possible...

Voici un peu à quoi ressemble le tableau un peu plus tard : je suis clairement mal en point ! En effet, en fin de partie, chaque cube au même étage qu’un cube rouge fait marquer 3 points, à un étage d’écart 2 points et ailleurs 1 point. Et comme il faut marquer le moins de points possible…

L'idée est que deux meurtres vont avoir lieu dans cet hôtel et qu'il faudra dissimuler les indices qui nous rendraient coupables. Pour ce faire, on commence à faire choir les deux cubes rouges représentant les victimes puis deux cubes chacun (blancs pour Jean-Luc, gris pour Fabrice, marron pour moi). Mais il faut avoir l'oreille fine, comme vous le comprendrez bientôt...

L’idée est que deux meurtres vont avoir lieu dans cet hôtel et qu’il faudra dissimuler les indices qui nous rendraient coupables. Pour ce faire, on commence à faire choir les deux cubes rouges représentant les victimes puis deux cubes chacun (blancs pour Jean-Luc, gris pour Fabrice, marron pour moi). Mais il faut avoir l’oreille fine, comme vous le comprendrez bientôt…

Le cube rouge est placé sur le numéro de l'étage correspondant ainsi que les cubes des suspects, sauf le joueur actif qui dissimule son propre cas... Vicieux ! Ensuite, sur cet exemple, Jean-Luc remet deux de ses cubes dans l'hôtel et moi-même un.

Le cube rouge est placé sur le numéro de l’étage correspondant ainsi que les cubes des suspects, sauf le joueur actif qui dissimule son propre cas… Vicieux ! Ensuite, sur cet exemple, Jean-Luc remet deux de ses cubes dans l’hôtel et moi-même un.

Hallucinant : le second cube rouge, ainsi que 4 autres cubes suspects, se trouvaient en-dessous du niveau 0, sur la table même donc !!!

Hallucinant : le second cube rouge, ainsi que 4 autres cubes suspects, se trouvaient en-dessous du niveau 0, sur la table même donc !!!

A son tour, on a dorénavant deux possibilités : on accuse au moins un joueur et on soulève un étage à la recherche de ses cubes, ou on tente de se disculper sur un étage donné à la recherche de ses propres cubes sur cet étage-là. Toute la finesse étant que si on se trompe on remet certains de ses cubes dans l'hôtel (cas 1), ou on n'en enlève pas du plateau des étages (cas 2)...

A son tour, on a dorénavant deux possibilités : on accuse au moins un joueur et on soulève un étage à la recherche de ses cubes, ou on tente de se disculper sur un étage donné à la recherche de ses propres cubes sur cet étage-là. Toute la finesse étant que si on se trompe on remet certains de ses cubes dans l’hôtel (cas 1), ou on n’en enlève pas du plateau des étages (cas 2)…

Au final, évidemment, je ne gagne pas. Le plus incroyable avec ce jeu, c'est qu'on n'entend pas toujours les cubes tomber jusqu'en bas ! On aura donc passé un bon moment, même si le hasard semble prendre le pas sur la déduction pure...

Au final, évidemment, je ne gagne pas. Le plus incroyable avec ce jeu, c’est qu’on n’entend pas toujours les cubes tomber jusqu’en bas ! On aura donc passé un bon moment, même si le hasard semble prendre le pas sur la déduction pure…

Durée de la partie : 30 minutes – Note de cette partie : 14 / 20

Scores :

3 PV 2 PV 1 PV Total
Jean-Luc (blanc) 4 5 0 22
Fabrice (gris) 4 4 2 22
Ludo le gars (marron) 8 4 2 34

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
- L’originalité absolue de ce jeu à nul autre pareil (un zeste de Tic Tac Troll peut-être),
- Les surprises que nous révèlent l’hôtel quand nous soulevons les étages,
- Les deux options de la phase 2 : soit on attaque, soit on se défend (assez réaliste),
- Le matériel, superbe, et qui met bien dans le thème..
.

On a moins aimé
- L’impression que le hasard l’emporte sur la déduction le plus souvent,
- Les risques de faire choir l’édifice ou des cubes lorsqu’on soulève une grande pile d’étages !

————————————————————————————————————
LES POILUS

Encore de sortie ce jeu ??? Mais c'est fou ça ! A croire que l'on aime la guerre...

Encore de sortie ce jeu ??? Mais c’est fou ça ! A croire que l’on aime la guerre…

Première mission réussie, allez c'est encourageant !

Première mission réussie, allez c’est encourageant !

Ah, ça c'est un discours qui a porté ses fruits !

Ah, ça c’est un discours qui a porté ses fruits !

L'ambiance est plutôt studieuse, Jean-Luc et Fabrice découvrant les effets des cartes de coups durs et, clairement, ils ont la trouille...

L’ambiance est plutôt studieuse, Jean-Luc et Fabrice découvrant les effets des cartes de coups durs et, clairement, ils ont la trouille…

Ce serait pas mal qu'il soit soutenu ce gars-là...

Ce serait pas mal qu’il soit soutenu ce gars-là…

Bon, ça c'est plutôt bien joué comme soutien : Fabrice perd sa carte de phobie des masques à gaz et il n'est plus blessé...

Bon, ça c’est plutôt bien joué comme soutien : Fabrice perd sa carte de phobie des masques à gaz et il n’est plus blessé…

Une fois passée l'explication limpide de la règle, nous partons à la guerre, Anselme Perrin, Lazare Bonticeli et moi-même, Gustave Bidau. Ce qu'on veut vraiment, c'est revenir de cette fichue guerre...

Une fois passée l’explication limpide de la règle, nous partons à la guerre, Anselme Perrin, Lazare Bonticeli et moi-même, Gustave Bidau. Ce qu’on veut vraiment, c’est revenir de cette fichue guerre…

Evidemment, avec des traumatismes pareils, mes amis me viennent en aide...

Evidemment, avec des traumatismes pareils, mes amis me viennent en aide…

Il va falloir commencer à faire attention...

Il va falloir commencer à faire attention…

Yes ! On voit la colombe de la paix ! Et, en plus, la pile des cartes de moral est encore assez épaisse. Il faut encore jouer toutes les cartes de notre main mais ça sent bon...

Yes ! On voit la colombe de la paix ! Et, en plus, la pile des cartes de moral est encore assez épaisse. Il faut encore jouer toutes les cartes de notre main mais ça sent bon…

On galère un peu sur la fin. On se comprend moins bien, surtout que j'ai été frappé de mutisme et que je ne peux pas réagir aux actions de mes camarades. Va-t-on s'en sortir ?

On galère un peu sur la fin. On se comprend moins bien, surtout que j’ai été frappé de mutisme et que je ne peux pas réagir aux actions de mes camarades. Va-t-on s’en sortir ?

"La victoire en chantant nous ouvre la barrière. La Liberté guide nos pas. Et du nord au midi, la trompette guerrière a sonné l'heure des combats. Tremblez, ennemis de la France, Rois ivres de sang et d'orgueil ! Le Peuple souverain s'avance ; Tyrans descendez au cercueil."

« La victoire en chantant nous ouvre la barrière. La Liberté guide nos pas. Et du nord au midi, la trompette guerrière a sonné l’heure des combats.
Tremblez, ennemis de la France, Rois ivres de sang et d’orgueil ! Le Peuple souverain s’avance ; Tyrans descendez au cercueil. »

Durée de la partie : 45 minutes – Note de cette partie : 19 / 20

Scores :

Bilan
Jean-Luc (Anselme Perrin) Victoire
Fabrice (Lazare Bonticeli) Victoire
Ludo le gars (Gustave Bidau) Victoire

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
- Ai-je encore besoin de préciser que j’adore vraiment tout dans ce jeu ? ;-) ;-) ;-)

On a moins aimé
- ?

————————————————————————————————————

7 commentaires à propos de “[16/05/2015] Las Vegas – Boulevard, Sushi Draft, Mord Im Arosa, Les Poilus

  1. Nous ne sommes pas trop fan des jeux coopératifs à la maison mais ton enthousiasme est assez contagieux et le concept original sur Les poilus. Sauf que je n’ai toujours pas lu d’autre avis sur le jeu :-)

  2. Comme toujours de supers comptes-rendus qui donnent envie de découvrir de nouvelles choses et de jouer, jouer et jouer encore … Merci Ludo le gars ! :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


− neuf = 0

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>