1 vote, average: 5, 00 out of 51 vote, average: 5, 00 out of 51 vote, average: 5, 00 out of 51 vote, average: 5, 00 out of 51 vote, average: 5, 00 out of 5 (1 votes)
Vous devez être enregistré pour noter cet article.

[19/04/2014] Endeavor

Parmi les jeux auxquels je n’ai clairement pas assez joués, pour maintes raisons, figure ce pourtant très bon Endeavor, sur la seule et unique partie que j’en avais vécue jusque là. Ce jour, pour la soirée ludophile, je me dis qu’il serait peut-être pas mal de le ressortir, histoire aussi de permettre à Fabrice d’y rejouer, lui qui possède le jeu et qui n’a jamais réussi à absorber la règle…

ENDEAVOR

La boîte est toujours aussi magnifique, dans le style vieux sac de baroudeur avec des cartes marines à l'intérieur...

La boîte est toujours aussi magnifique, dans le style vieux sac de baroudeur avec des cartes marines à l’intérieur…

Lors de la première manche, je construis un atelier, histoire de pouvoir construire au niveau 2 dès la prochaine manche. Mais comme je suis insatiable, je pioche la carte n°0 de l'esclavage, dans la foulée, en ayant dépensé le jeton bleu collecté ! Du coup, je pourrai même construire au niveau 3...

Lors de la première manche, je construis un atelier, histoire de pouvoir construire au niveau 2 dès la prochaine manche. Mais comme je suis insatiable, je pioche la carte n°0 de l’esclavage, dans la foulée, en ayant dépensé le jeton bleu collecté ! Du coup, je pourrai même construire au niveau 3…

Dès la deuxième manche, on voit que le jeu va être exigeant et que nos analysis paralysateurs vont s'en donner à coeur joie ! N'est-ce pas Yohel et Odile...

Dès la deuxième manche, on voit que le jeu va être exigeant et que nos analysis paralysateurs vont s’en donner à coeur joie ! N’est-ce pas Yohel et Odile…

Le jeu tourne très bien, c'est le souvenir que j'en avais, et il semble qu'on puisse tenter pas mal de stratégies différentes...

Le jeu tourne très bien, c’est le souvenir que j’en avais, et il semble qu’on puisse tenter pas mal de stratégies différentes…

Bon, voici clairement ma première erreur sur cette partie :-( Je place un jeton sur l'avant-dernière place de la piste de fret aux Caraïbes, mais cela profite rapidement à Yohel, lequel peut chiper la première place sur la piste à Odile et, donc, s'emparer de la précieuse carte de Gouverneur...

Bon, voici clairement ma première erreur sur cette partie :-( Je place un jeton sur l’avant-dernière place de la piste de fret aux Caraïbes, mais cela profite rapidement à Yohel, lequel peut chiper la première place sur la piste à Odile et, donc, s’emparer de la précieuse carte de Gouverneur…

Mon plateau témoigne certainement de ma deuxième grosse erreur, voire grossière : je construis un bâtiment pour partir en mer ou piocher, convaincu que je devais m'y mettre car je n'en avais aucun pour piocher. Mais, mais, mais, ce n'était pas pressé et j'aurais bien mieux fait de construire à nouveau les docks, car j'aurais eu une force de frappe nettement plus forte et, surtout, j'en aurais privé mes petits camarades...

Mon plateau témoigne certainement de ma deuxième grosse erreur, voire grossière : je construis un bâtiment pour partir en mer ou piocher, convaincu que je devais m’y mettre car je n’en avais aucun pour piocher. Mais, mais, mais, ce n’était pas pressé et j’aurais bien mieux fait de construire à nouveau les docks, car j’aurais eu une force de frappe nettement plus forte et, surtout, j’en aurais privé mes petits camarades…

Fabrice empoche sa carte de Gouverneur et avance ses marqueurs de tributs en conséquence... J'en peste encore !

Fabrice empoche sa carte de Gouverneur et avance ses marqueurs de tributs en conséquence… J’en peste encore !

Endeavor est aussi un jeu qui se joue debout, particulièrement lorsqu'on arrive dans le money time ! Il ne nous reste plus que deux manches...

Endeavor est aussi un jeu qui se joue debout, particulièrement lorsqu’on arrive dans le money time ! Il ne nous reste plus que deux manches…

Allez, hop, je me décide pour une seconde forteresse, surtout pour en priver les autres, mais il est déjà bien tard pour espérer quoi que ce soit sur cette partie, malgré ma nouvelle position de premier joueur. Ca devrait jouer entre Yohel et Fabrice, voire Béatrice...

Allez, hop, je me décide pour une seconde forteresse, surtout pour en priver les autres, mais il est déjà bien tard pour espérer quoi que ce soit sur cette partie, malgré ma nouvelle position de premier joueur. Ca devrait jouer entre Yohel et Fabrice, voire Béatrice…

Avec pas moins de 10 jetons de population pour la dernière manche et des marqueurs de tributs très avancés, Yohel fait quand même figure de sacré épouvantail !

Avec pas moins de 10 jetons de population pour la dernière manche et des marqueurs de tributs très avancés, Yohel fait quand même figure de sacré épouvantail !

Yohel cogite, comme les autres OK, mais lui davantage. Pourquoi ? Tout simplement parce que je viens de lui chiper une ville en Europe, l'empêchant d'espérer piocher la carte 5 de l'esclavage ! Ce faisant, cela me rapporte un jeton de liaison entre deux villes et l'espérance de pouvoir conserver deux liaisons de villes que je n'avais pas...

Yohel cogite, comme les autres OK, mais lui davantage. Pourquoi ? Tout simplement parce que je viens de lui chiper une ville en Europe, l’empêchant d’espérer piocher la carte 5 de l’esclavage ! Ce faisant, cela me rapporte un jeton de liaison entre deux villes et l’espérance de pouvoir conserver deux liaisons de villes que je n’avais pas…

Le plateau, une fois la partie achevée, juste avant que nous décomptions les scores. A noter que, miraculeusement, j'ai conservé la possession des villes que je souhaitais pour maximiser mon score... Cool ! Mais tout à fait dérisoire...

Le plateau, une fois la partie achevée, juste avant que nous décomptions les scores. A noter que, miraculeusement, j’ai conservé la possession des villes que je souhaitais pour maximiser mon score… Cool ! Mais tout à fait dérisoire…

Ceux d'Odile...

Ceux d’Odile…

Les éléments de Fabrice...

Les éléments de Fabrice…

Nous sommes 5 à jouer (la configuration maximale) et nous allons vraiment nous faire plaisir ! Yohel joue les éléments blancs, Odile les rouges, Béatrice les violets, Fabrice les noirs et moi-même les verts. Le hasard me désigne comme premier joueur, ce qui fait qu'avec 7 manches, je serai deux fois premier joueur tout comme Yohel. Ca a l'air d'être un avantage et nous sommes surpris qu'il n'y ait pas de compensation pour les autres joueurs...

Nous sommes 5 à jouer (la configuration maximale) et nous allons vraiment nous faire plaisir ! Yohel joue les éléments blancs, Odile les rouges, Béatrice les violets, Fabrice les noirs et moi-même les verts. Le hasard me désigne comme premier joueur, ce qui fait qu’avec 7 manches, je serai deux fois premier joueur tout comme Yohel. Ca a l’air d’être un avantage et nous sommes surpris qu’il n’y ait pas de compensation pour les autres joueurs…

Petite vue générale du plateau en fin de première manche, avec très peu d'actions (juste deux disques de population chacun) et surtout une progression en Europe, histoire de se renforcer localement avant d'aller explorer le monde, sauf Odile...

Petite vue générale du plateau en fin de première manche, avec très peu d’actions (juste deux disques de population chacun) et surtout une progression en Europe, histoire de se renforcer localement avant d’aller explorer le monde, sauf Odile…

Deuxième manche et un théâtre pour moi, histoire de progresser au niveau des jetons de population que je vais pouvoir acquérir. Amusant de noter que, en contrepartie, je ne parviens pas à utiliser tous mes jetons au port : je n'ai qu'un bâtiment avec un disque !

Deuxième manche et un théâtre pour moi, histoire de progresser au niveau des jetons de population que je vais pouvoir acquérir. Amusant de noter que, en contrepartie, je ne parviens pas à utiliser tous mes jetons au port : je n’ai qu’un bâtiment avec un disque !

Lors de la troisième manche, j'ai construit des docks, lesquels me permettent de pouvoir m'installer dans une ville et/ou de partir en expédition dans les autres continents. Ca va d'ailleurs devenir rapidement vital, tant nous avons squattés les villes d'Europe...

Lors de la troisième manche, j’ai construit des docks, lesquels me permettent de pouvoir m’installer dans une ville et/ou de partir en expédition dans les autres continents. Ca va d’ailleurs devenir rapidement vital, tant nous avons squattés les villes d’Europe…

Fin de la manche avec une Europe complètement prise d'assaut par les 5 joueurs : Yohel et moi avons 3 villes chacun, Béatrice et Fabrice 1. Mais, clairement, la bagarre n'est pas terminée sur place...

Fin de la manche avec une Europe complètement prise d’assaut par les 5 joueurs : Yohel et moi avons 3 villes chacun, Béatrice et Fabrice 1. Mais, clairement, la bagarre n’est pas terminée sur place…

Et voici le troisième moment qui me fait couiner : en devant premier joueur, Fabrice utilise un bâtiment qui lui permet de poser deux jetons sur une piste de fret et, ce faisant, il me chipe la première place (pour devenir Gouverneur) alors que je comptais clairement me l'adjuger juste après (je suis deuxième joueur) !

Et voici le troisième moment qui me fait couiner : en devant premier joueur, Fabrice utilise un bâtiment qui lui permet de poser deux jetons sur une piste de fret et, ce faisant, il me chipe la première place (pour devenir Gouverneur) alors que je comptais clairement me l’adjuger juste après (je suis deuxième joueur) !

C'est décidé, je vais faire la guerre !!! Je construis une forteresse pour avoir la possibilité d'attaquer régulièrement d'autres villes. Mais, ce sera coûteux en population et je ne suis pas très performant sur cet axe...

C’est décidé, je vais faire la guerre !!! Je construis une forteresse pour avoir la possibilité d’attaquer régulièrement d’autres villes. Mais, ce sera coûteux en population et je ne suis pas très performant sur cet axe…

Fin de manche et Yohel devient le roi de l'Europe : 4 villes pour lui contre 2 pour Béatrice, Fabrice et moi...

Fin de manche et Yohel devient le roi de l’Europe : 4 villes pour lui contre 2 pour Béatrice, Fabrice et moi…

Fin de manche... Il n'en reste plus qu'une pour tenter de sauvegarder ce qui peut encore l'être, voire de faire un -petit- coup d'éclat en Europe...

Fin de manche… Il n’en reste plus qu’une pour tenter de sauvegarder ce qui peut encore l’être, voire de faire un -petit- coup d’éclat en Europe…

Je limite la casse. Je place un jeton après la ligne de fret puis en place un autre dans la ville à 2PV nouvellement ouverte. Mais que c'est dérisoire...

Je limite la casse. Je place un jeton après la ligne de fret puis en place un autre dans la ville à 2PV nouvellement ouverte. Mais que c’est dérisoire…

Voilà, la partie se termine et chacun, lorsqu'il passe, gère au mieux les cartes en sa possession. Ici, prince Fabrice, avec ses 10 cartes, tente de voir comment s'en sortir au mieux pour maximiser son score final...

Voilà, la partie se termine et chacun, lorsqu’il passe, gère au mieux les cartes en sa possession. Ici, prince Fabrice, avec ses 10 cartes, tente de voir comment s’en sortir au mieux pour maximiser son score final…

Les éléments de Yohel une fois la partie terminée...

Les éléments de Yohel une fois la partie terminée…

La situation de Béatrice, très bien revenue dans la partie...

La situation de Béatrice, très bien revenue dans la partie…

Et ma propre situation finale...

Et ma propre situation finale…

Durée de la partie : 3 heures 15 minutes – Note de cette partie : 16 / 20

Scores :

Villes + routes Statuts Cartes Gouverneur Universités Population Esclavage Total
Yohel (blanc) 9+7 44 1 0 0 0 0 61
Odile (rouge) 3+0 32 2 3 0 1 0 41
Béatrice (violet) 6+4 38 6 0 0 0 0 54
Fabrice (noir) 5+2 40 6 0 0 0 0 53
Ludo le gars (bleu+vert) 7+2 25 5 3 3 0 0 45

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
- La tension liée au moment où les pistes de fret vont se terminer et ouvrir l’accès aux pays,
- Les divers axes stratégiques possibles,
- Le côté frappe directe (attaque des villes) assez rare dans un jeu à l’allemande,
- La possibilité que l’esclavage soit aboli… ou pas !

On a moins aimé
- La durée trop longue ce soir…
- La non-compensation pour les joueurs mal placés dans le tour et qui ne débutent donc qu’une fois (mais est-ce un désavantage ?),
- L’incontrôlabilité du jeu : on peut profiter ou pas de l’ouverture d’un nouveau pays, on peut perdre quelques villes cruciales, …

————————————————————————————————————

5 commentaires à propos de “[19/04/2014] Endeavor

  1. Bonjour,

    endeavor est un excellent jeu et je voudrais revenir sur le « Moins » concernant l’ordre du tour : il est vrai que l’ordre du tour n’est pas compensé, mais être premier est je trouve rarement un avantage surtout que les ligne de fret commence à toucher a leur fin…sauf cette cette partie où un double affretage a, à priori, fait mal au second joueur du tour. Etre premier joueur c’est aussi choisir un bâtiment en premier et donc dévoiler un peu sa stratégie.

  2. Ouahou…..3h15 !!!!!! et ben je peux te rassurer sur la durée de jeu, tes prochaines parties seront plus courtes. Nous le jouons à 4 en moins de 90 min sans problème…… Superbe jeu….

  3. Vous jouez version blitz, Bradock ! 23 minutes par joueur … chapeau !
    Pour notre 1ère partie, nous avons mis une moyenne de près de 40 mn. Je pense qu’effectivement la prochaine sera plus rapide car la règle sera assimilée. Toutefois, dans ce genre de jeu, le fait de jouer à 5 accroît considérablement le temps global car le jeu fluctuant plus, il est plus délicat d’anticiper la stratégie et les tactiques.
    Je parle pour moi, bien sûr !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


quatre × 9 =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>