0 votes, average: 0, 00 out of 50 votes, average: 0, 00 out of 50 votes, average: 0, 00 out of 50 votes, average: 0, 00 out of 50 votes, average: 0, 00 out of 5 (0 votes)
Vous devez être enregistré pour noter cet article.

[21/07/2018] Clans of Caledonia

Ah que voici un jeu qu’il me tardait impatiemment de découvrir ! Ah que oui ! Clans of Caledonia est celui, parmi les gros joueurs, qui a fait le plus de buzz à Essen et j’ai attendu que Pixie Games le sorte au printemps pour avoir la chance d’en avoir une version française…
J’ai eu du mal avec la règle, je m’y suis pris à 3 fois au moins, mais ça y est, je vais pouvoir l’expliquer et le faire découvrir ! Hâte…

CLANS OF CALEDONIA

La boîte est très réussie et sa taille minimale est finalement parfaitement calibrée pour son contenu. Après une explication de règle qui aura duré plus que mon estimation initiale (45 minutes environ alors qu'un quart d'heure aurait dû me suffire, mais c'est vrai qu'il y a pas mal de points à aborder, comme les bonus qu'on peut obtenir ou encore les tuiles qui changent à chaque partie), on va pouvoir attaquer notre partie à 3 joueurs !

La boîte est très réussie et sa taille minimale est finalement parfaitement calibrée pour son contenu. Après une explication de règle qui aura duré plus que mon estimation initiale (45 minutes environ alors qu’un quart d’heure aurait dû me suffire, mais c’est vrai qu’il y a pas mal de points à aborder, comme les bonus qu’on peut obtenir ou encore les tuiles qui changent à chaque partie), on va pouvoir attaquer notre partie à 3 joueurs !

Le plateau principal est composé de 4 parties modulaires, assemblées dans un ordre immuable (A B C D) mais avec le choix de deux faces à chaque fois (1 ou 2). On imagine que ça doit en donner des possibilités... Les hexagones indiquent le type de terrain (loch pour les cases bleues, prairie, forêt ou montagne) mais avec des finesses rarement vues ailleurs : sur une même case, on peut avoir un peu de plusieurs de ces types de terrain. Du coup, en fonction de l'élément qu'on veut placer, on aura le droit de le faire, pourvu qu'il y ait au moins un peu du type visé. Cela rend le jeu graphiquement plus réussi car on n'a pas de frontières trop nettes d'un hexagone à l'autre. A noter la présence de rivières qui coulent, parfois, entre les hexagones pour relier les lochs.

Le plateau principal est composé de 4 parties modulaires, assemblées dans un ordre immuable (A B C D) mais avec le choix de deux faces à chaque fois (1 ou 2). On imagine que ça doit en donner des possibilités… Les hexagones indiquent le type de terrain (loch pour les cases bleues, prairie, forêt ou montagne) mais avec des finesses rarement vues ailleurs : sur une même case, on peut avoir un peu de plusieurs de ces types de terrain. Du coup, en fonction de l’élément qu’on veut placer, on aura le droit de le faire, pourvu qu’il y ait au moins un peu du type visé. Cela rend le jeu graphiquement plus réussi car on n’a pas de frontières trop nettes d’un hexagone à l’autre. A noter la présence de rivières qui coulent, parfois, entre les hexagones pour relier les lochs.

Le jeu se base sur l'Ecosse, avec sa notion de clans et, sans surprise, nous allons pouvoir incarner chacun un de ces clans. Comme nous jouons à 3, nous préparons aléatoirement 4 paires de matériel de départ : un clan + une tuile. Pierre, celui assis à ma droite, en tant que dernier joueur, choisit en premier le clan Fergusson, lequel lui permettra de démarrer avec un ouvrier de plus sur le terrain, mais tous placés en bordure du plateau, ainsi qu'un niveau d'expédition de 2 lochs dès le départ. L'autre Pierre, assis à ma gauche, retient le clan Stewart, lequel lui permet de débuter avec 5 marchands au lieu de 2, tout en ayant un niveau d'expédition augmenté de 1 et en économisant ou en gagnant 1 livre à chaque action de commerce. Enfin, en ce qui me concerne, je me rabats sur le clan Buchanan, le plus simple, avec une deuxième caisse d'exportation. Cela me paraît fort, mais pas dès l'entame, à condition d'être capable de faire plein de contrats. Donc plutôt délicat quand on débute sur le jeu...

Le jeu se base sur l’Ecosse, avec sa notion de clans et, sans surprise, nous allons pouvoir incarner chacun un de ces clans. Comme nous jouons à 3, nous préparons aléatoirement 4 paires de matériel de départ : un clan + une tuile.
Pierre, celui assis à ma droite, en tant que dernier joueur, choisit en premier le clan Fergusson, lequel lui permettra de démarrer avec un ouvrier de plus sur le terrain, mais tous placés en bordure du plateau, ainsi qu’un niveau d’expédition de 2 lochs dès le départ.
L’autre Pierre, assis à ma gauche, retient le clan Stewart, lequel lui permet de débuter avec 5 marchands au lieu de 2, tout en ayant un niveau d’expédition augmenté de 1 et en économisant ou en gagnant 1 livre à chaque action de commerce.
Enfin, en ce qui me concerne, je me rabats sur le clan Buchanan, le plus simple, avec une deuxième caisse d’exportation. Cela me paraît fort, mais pas dès l’entame, à condition d’être capable de faire plein de contrats. Donc plutôt délicat quand on débute sur le jeu…

La partie va se jouer en 5 manches (les 5 boucliers ci-dessus servent de compte-tours et affiche les objectifs pour engranger des PV en fin de manche), chacune composée de 4 phases : mise en place, actions (7 en tout + passer, jusqu'à ce que tout le monde ait passé), production et scoring. Au centre du plateau ci-dessus, vous voyez les contrats d'exportation étalé pour la première manche, sachant que chacun ne peut en acheter qu'un seul car il n'a qu'une place (sauf moi !) et qu'on ne peut pas le défausser tant qu'il n'est pas réalisé. A droite, on a installé le plateau de commerce, avec des cours qui vont varier en fonction des actions des marchands (cubes).

La partie va se jouer en 5 manches (les 5 boucliers ci-dessus servent de compte-tours et affiche les objectifs pour engranger des PV en fin de manche), chacune composée de 4 phases : mise en place, actions (7 en tout + passer, jusqu’à ce que tout le monde ait passé), production et scoring. Au centre du plateau ci-dessus, vous voyez les contrats d’exportation étalé pour la première manche, sachant que chacun ne peut en acheter qu’un seul car il n’a qu’une place (sauf moi !) et qu’on ne peut pas le défausser tant qu’il n’est pas réalisé. A droite, on a installé le plateau de commerce, avec des cours qui vont varier en fonction des actions des marchands (cubes).

Pierre à ma gauche joue les éléments noirs, Pierre à ma droite les éléments rouges, tandis que je joue les blancs.

Pierre à ma gauche joue les éléments noirs, Pierre à ma droite les éléments rouges, tandis que je joue les blancs.

En début de partie, chacun va placer, en en payant le coût associé (terrain + type d'ouvrier), deux ouvriers (bûcheron en forêt ou mineur en montagne) sur le plateau. Voici à quoi ressemble donc notre configuration de départ, sachant que Pierre le rouge (joli surnom !) en a mis un troisième grâce à son clan.

En début de partie, chacun va placer, en en payant le coût associé (terrain + type d’ouvrier), deux ouvriers (bûcheron en forêt ou mineur en montagne) sur le plateau. Voici à quoi ressemble donc notre configuration de départ, sachant que Pierre le rouge (joli surnom !) en a mis un troisième grâce à son clan.

Petite vue de ma zone individuelle, laquelle fourmille d'informations !!! Sur la gauche, le plateau où sont placés mes unités : moutons (qui donneront de la laine), vaches (qui donneront du lait), fromageries (qui donneront du fromage, à condition d'avoir du lait), boulangeries (qui donneront du pain, à condition d'avoir du blé), champs (qui donneront 2 blés par champ à chaque manche), distilleries (qui donneront du whisky, à condition d'avoir du blé), bûcherons (qui donneront des livres sterling) et mineurs (qui donneront un peu plus d'argent). A droite, j'ai mes deux caisses d'exportation avec un contrat que j'essaie de réaliser dans chacune (à gauche ce qui est requis, à droite ce qui est gagné).

Petite vue de ma zone individuelle, laquelle fourmille d’informations !!! Sur la gauche, le plateau où sont placés mes unités : moutons (qui donneront de la laine), vaches (qui donneront du lait), fromageries (qui donneront du fromage, à condition d’avoir du lait), boulangeries (qui donneront du pain, à condition d’avoir du blé), champs (qui donneront 2 blés par champ à chaque manche), distilleries (qui donneront du whisky, à condition d’avoir du blé), bûcherons (qui donneront des livres sterling) et mineurs (qui donneront un peu plus d’argent).
A droite, j’ai mes deux caisses d’exportation avec un contrat que j’essaie de réaliser dans chacune (à gauche ce qui est requis, à droite ce qui est gagné).

Fin de la première manche.

Fin de la première manche.

Le décompte de première manche est favorable à Pierre le noir et à Pierre le rouge, qui ont chacun marqué 2PV car ils avaient déjà abattu une bête chacun pour réaliser un contrat (petite erreur de placement de leur marqueur de score sur la piste). A noter que 3 autres marqueurs vont progresser sur la piste de score, à savoir le coton (déjà sur la case 2), la canne à sucre et le tabac. Ces marqueurs indiquent le nombre d'unités de produits rares obtenus en tout autour de la table par les joueurs. En fin de partie, la denrée la plus rare rapportera 5PV par unité par joueur, la deuxième 4PV et la troisième 3PV.

Le décompte de première manche est favorable à Pierre le noir et à Pierre le rouge, qui ont chacun marqué 2PV car ils avaient déjà abattu une bête chacun pour réaliser un contrat (petite erreur de placement de leur marqueur de score sur la piste). A noter que 3 autres marqueurs vont progresser sur la piste de score, à savoir le coton (déjà sur la case 2), la canne à sucre et le tabac. Ces marqueurs indiquent le nombre d’unités de produits rares obtenus en tout autour de la table par les joueurs. En fin de partie, la denrée la plus rare rapportera 5PV par unité par joueur, la deuxième 4PV et la troisième 3PV.

Petit exemple de contrat que je réalise : je défausse 2 laines + 1 fromage + 1 whisky pour empocher 3 unités de canne à sucre + 10 livres sterling + 1 houblon (ce dernier vaut 1PV par unité à la fin).

Petit exemple de contrat que je réalise : je défausse 2 laines + 1 fromage + 1 whisky pour empocher 3 unités de canne à sucre + 10 livres sterling + 1 houblon (ce dernier vaut 1PV par unité à la fin).

Pierre le noir se prend bien la tête comme il faut, prenant bien son temps comme il faut également ! ;-) Certes, il joue très très bien mais le jeu offre tellement de possibilités, sans quasiment aucune contrainte, qu'on passe pas mal de temps à l'attendre le bougre...

Pierre le noir se prend bien la tête comme il faut, prenant bien son temps comme il faut également ! ;-) Certes, il joue très très bien mais le jeu offre tellement de possibilités, sans quasiment aucune contrainte, qu’on passe pas mal de temps à l’attendre le bougre…

Fin de la deuxième manche. A noter les petits disques rouges en bas à côté des "coins" du plateau : ce sont des jetons pour indiquer que Pierre le rouge a pris deux bonus de port (il est à portée d'expédition avec une de ses unités), lesquels ne sont prenables qu'une seule fois par joueur. En haut à gauche, Pierre le noir en a pris un.

Fin de la deuxième manche. A noter les petits disques rouges en bas à côté des « coins » du plateau : ce sont des jetons pour indiquer que Pierre le rouge a pris deux bonus de port (il est à portée d’expédition avec une de ses unités), lesquels ne sont prenables qu’une seule fois par joueur. En haut à gauche, Pierre le noir en a pris un.

Pour la deuxième manche, les deux Pierre scorent trois fois 3PV car ils sont 6 unités contre le bord du plateau, au contraire de moi qui score une vraie misère de 3PV, ayant mal compris la tuile : je pensais que les ouvriers ne comptaient pas dedans ! :-(

Pour la deuxième manche, les deux Pierre scorent trois fois 3PV car ils sont 6 unités contre le bord du plateau, au contraire de moi qui score une vraie misère de 3PV, ayant mal compris la tuile : je pensais que les ouvriers ne comptaient pas dedans ! :-(

Petite vue de mes contrats à réaliser lesquels ne sont pas facile faciles, notamment celui de gauche, car je n'ai pas très envie d'abattre une vache pour le moment...

Petite vue de mes contrats à réaliser lesquels ne sont pas facile faciles, notamment celui de gauche, car je n’ai pas très envie d’abattre une vache pour le moment…

Le jeu n'est pas très complexe au niveau de ses règles mais il nous oblige à passer énormément de temps à compter pour trouver la meilleure solution, en tenant compte de beaucoup de paramètres : niveau d'expédition, proximité avec les unités adverses pour profiter d'un éventuel bonus de commerce, nombre de colonies qu'on veut se créer pour la fin de partie, ... Du coup, même si chacun ne fait qu'une action à son tour, on attend pas mal avant que son tour revienne.

Le jeu n’est pas très complexe au niveau de ses règles mais il nous oblige à passer énormément de temps à compter pour trouver la meilleure solution, en tenant compte de beaucoup de paramètres : niveau d’expédition, proximité avec les unités adverses pour profiter d’un éventuel bonus de commerce, nombre de colonies qu’on veut se créer pour la fin de partie, … Du coup, même si chacun ne fait qu’une action à son tour, on attend pas mal avant que son tour revienne.

Je prends mon premier bonus de port, lequel me permet de défausser une ressource transformée (pain, fromage ou whisky) pour en prendre deux de mon choix. Utile puisque la tuile de scoring de la troisième manche rapporte pour les ressources transformées qu'on possède. J'attendrai encore un peu pour valider mes contrats...

Je prends mon premier bonus de port, lequel me permet de défausser une ressource transformée (pain, fromage ou whisky) pour en prendre deux de mon choix. Utile puisque la tuile de scoring de la troisième manche rapporte pour les ressources transformées qu’on possède. J’attendrai encore un peu pour valider mes contrats…

Voici à quoi ressemble ma zone en fin de troisième manche.

Voici à quoi ressemble ma zone en fin de troisième manche.

Et le plateau général...

Et le plateau général…

La partie commence à pas mal traîner et Pierre le noir commence à faiblir dans sa résistance au sommeil... ;-)

La partie commence à pas mal traîner et Pierre le noir commence à faiblir dans sa résistance au sommeil… ;-)

Le fait que j'ai produit autant de fromages peut donner à sourire, c'est vrai, moi qui n'en mange pas ! En plus, les contrats d'exportation n'en requièrent quasiment aucun sur cette partie... Au pire, je les vendrai au marché !

Le fait que j’ai produit autant de fromages peut donner à sourire, c’est vrai, moi qui n’en mange pas ! En plus, les contrats d’exportation n’en requièrent quasiment aucun sur cette partie… Au pire, je les vendrai au marché !

Pour la quatrième manche, chacun a score 1PV par amélioration réalisée sur son plateau individuel. Ce n'est pas ça qui va nous départager, chacun ayant marqué entre 10 et 12PV...

Pour la quatrième manche, chacun a score 1PV par amélioration réalisée sur son plateau individuel. Ce n’est pas ça qui va nous départager, chacun ayant marqué entre 10 et 12PV…

Voici où on en est au niveau du plateau général. Il commence à être important de calculer combien de colonies on a, chacune d'elles devant être reliées aux autres par son niveau d'expédition mais pas adjacentes ! Et c'est là, encore, que je joue mal, très mal... :-(

Voici où on en est au niveau du plateau général. Il commence à être important de calculer combien de colonies on a, chacune d’elles devant être reliées aux autres par son niveau d’expédition mais pas adjacentes ! Et c’est là, encore, que je joue mal, très mal… :-(

Voici où j'en suis au moment d'aborder la cinquième et dernière manche. Je vais tout miser sur les contrats à présent, convaincu que je peux revenir sur Pierre le noir sur cet axe-là.

Voici où j’en suis au moment d’aborder la cinquième et dernière manche. Je vais tout miser sur les contrats à présent, convaincu que je peux revenir sur Pierre le noir sur cet axe-là.

Avec la pose de ma dernière fromagerie, j'obtiens le bonus d'exportation, lequel me permet de piocher 3 tuiles au hasard et d'en conserver une contre le paiement prévu (15 livres pour cette manche...). Ça va me booster !

Avec la pose de ma dernière fromagerie, j’obtiens le bonus d’exportation, lequel me permet de piocher 3 tuiles au hasard et d’en conserver une contre le paiement prévu (15 livres pour cette manche…). Ça va me booster !

Le jeu est beau, très beau, et je vous laisse contempler ma fromagerie nouvellement installée au bord de ce loch...

Le jeu est beau, très beau, et je vous laisse contempler ma fromagerie nouvellement installée au bord de ce loch…

Aïe ! Ça pique ! Aïe ! Oui, je couine. Oui, oui. Pourquoi ? Tout simplement parce que je suis tombé tout seul dans mon propre piège, en estimant mal ce dont j'avais besoin comme livres sterling pour terminer la partie...

Aïe ! Ça pique ! Aïe ! Oui, je couine. Oui, oui. Pourquoi ? Tout simplement parce que je suis tombé tout seul dans mon propre piège, en estimant mal ce dont j’avais besoin comme livres sterling pour terminer la partie…

Aaaaarggghhhhh... Oui, je couine fort ! En fait, je viens de me rendre compte que je ne vais pouvoir terminer le contrat que je viens de prendre alors que j'avais tout pour le réussir : les deux marchands pour aller acheter 1 laine + 1 pain et des livres sterling pour les payer. Sauf que, une fois le pain payé, je m'aperçois que je n'ai plus que 7 livres alors que la laine en coûte, à cet instant, 8 ! Quelle négligence hallucinante avec un impact très très fort sur mon score final à venir...

Aaaaarggghhhhh… Oui, je couine fort ! En fait, je viens de me rendre compte que je ne vais pouvoir terminer le contrat que je viens de prendre alors que j’avais tout pour le réussir : les deux marchands pour aller acheter 1 laine + 1 pain et des livres sterling pour les payer. Sauf que, une fois le pain payé, je m’aperçois que je n’ai plus que 7 livres alors que la laine en coûte, à cet instant, 8 ! Quelle négligence hallucinante avec un impact très très fort sur mon score final à venir…

Petite vue de mes 7 livres sterling restantes alors que j'en avais besoin de 8 ! Je vais perdre au moins 24PV par rapport à Pierre le noir. Comment ? Comme ça : je l'aurais rejoint au nombre de contrats (donc 9PV chacun au lieu de 12 pour lui et 6 pour moi), j'aurais empoché 3 unités de canne à sucre (4PV fois 3 = 12PV), j'aurais marqué 3PV de plus pour la tuile de fin de manche, ... Non, franchement, je couine de chez couine, et je ne parviens pas à trouver une solution satisfaisante... Bouhhhhhhhh... :-(

Petite vue de mes 7 livres sterling restantes alors que j’en avais besoin de 8 ! Je vais perdre au moins 24PV par rapport à Pierre le noir. Comment ? Comme ça : je l’aurais rejoint au nombre de contrats (donc 9PV chacun au lieu de 12 pour lui et 6 pour moi), j’aurais empoché 3 unités de canne à sucre (4PV fois 3 = 12PV), j’aurais marqué 3PV de plus pour la tuile de fin de manche, … Non, franchement, je couine de chez couine, et je ne parviens pas à trouver une solution satisfaisante… Bouhhhhhhhh… :-(

La configuration finale de la partie, après que j'ai encore gâché des PV en ne reliant pas correctement mes deux groupes de colonies blanches (j'en avais les moyens à la fin pour compenser mes bêtises passées).

La configuration finale de la partie, après que j’ai encore gâché des PV en ne reliant pas correctement mes deux groupes de colonies blanches (j’en avais les moyens à la fin pour compenser mes bêtises passées).

Le domaine de Pierre le noir.

Le domaine de Pierre le noir.

Celui de Pierre le rouge...

Celui de Pierre le rouge…

Le mien...

Le mien…

La vue finale des plateaux d'exportation et de commerce...

La vue finale des plateaux d’exportation et de commerce…

Durée de la partie : 3 heures 15 minutes – Note de cette partie : 14 / 20

Scores de la partie :

PV Denrées (simples + transformées) Livres Houblon Denrées rares Contrats Colonies Score
Pierre (noir) 44 2+12 7 10 36+0+20 12 15 158
Pierre (rouge) 35 2+12 7 4 0+25+16 0 15 116
Ludo le gars (blanc) 37 1+10 4 5 18+25+12 6 6 124

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
- Le côté ultra-compact du jeu,
- Le thème du jeu, bien intégré et logique,
- Le graphisme et l’ergonomie générale, dont les icônes, permettant une superbe fluidité du jeu,
- Les possibilités stratégiques assez délirantes, avec une liberté d’action incroyable…

On a moins aimé
- Le trop grand nombre de possibilités pour notre groupe ce soir,
- La durée excessive de cette partie,
- Le côté très punitif du jeu comme en témoigne ma frustration finale,
- Un manque de plaisir ressenti car on l’use en passant son temps à compter pour optimiser,…

————————————————————————————————————

8 commentaires à propos de “[21/07/2018] Clans of Caledonia

  1. Il est bien ce jeu et peut se jouer dans les 2h/2h30.
    J’ai relevé une erreur : on ne peut pas acheter et vendre une même marchandise dans le même tour.
    Les transactions à haute fréquence n’existaient pas en ces temps là :)

      • Je me suis mal exprimé, je rectifie :
        on ne peut pas acheter et vendre une même marchandise dans la même manche.

        Dans la dernière image, il y a des cubes blancs des 2 cotés du pain. (pareil pour les rouges sur le fromage et les noirs sur le whisky)
        Ca va à l’encontre du 2e paragraphe en gras de la description de l’action commerce.

  2. Jeu ramené d’Essen et pas joué depuis octobre.

    Pour simplifier les explications la prochaine fois, je te conseille de présenter les actions une par une comme dans l’aide de jeu puis de finir par rapidement la piste des scores et les tuiles bonus du marché. Tu lances la partie et tu reviens sur les tuiles et la piste de score au bout d’un Tour de jeu… c’est plus digeste ^^

    Niveau stratégique pour ta prochaine partie, ne néglige pas les champs, puis les boulangeries ou les distilleries. OUI ça vaut cher mais ça permet de bien utiliser le marché quand c’est nécessaire…

    Bonnes parties !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


huit × = 32

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>