0 votes, average: 0, 00 out of 50 votes, average: 0, 00 out of 50 votes, average: 0, 00 out of 50 votes, average: 0, 00 out of 50 votes, average: 0, 00 out of 5 (0 votes)
Vous devez être enregistré pour noter cet article.

[23/01/2019] L’Expédition Perdue X 2

Arrêté pour cause de sale grippe, je me retrouve à la maison en ce mardi et je me dis que ça pourrait bien être l’occasion de découvrir un ou deux jeux en solo, parmi ceux reçus récemment. Nuts ! Publishing, ceux qui ont eu l’audace de nous proposer AuZtralia à l’automne, vient de m’adresser un joli petit colis dans lequel figure notamment la boîte définitive de L’Expédition Perdue, un jeu que Florent Coupeau, son responsable, m’avait présenté en pré-version à Essen. Et le jeu en jetait déjà !
J’enchaîne donc deux parties sur ce jeu, particulièrement difficile…

L’EXPÉDITION PERDUE X 2

Expedition Picaros

Avec son incroyable proximité graphique avec "Tintin et les Picaros", le jeu L'Expédition Perdue, qui n'est pas une BD mais bien un jeu, promet de nous immerger dans une aventure incroyable, au cœur de la jungle amazonienne, à la recherche de l'El Dorado... Ça donne plus qu'envie !!! Et, comme il se joue en solo, plutôt bien prévu pour cette config' d'ailleurs, et bien il va parfaitement aller pour m'accompagner aujourd'hui...

Avec son incroyable proximité graphique avec « Tintin et les Picaros », le jeu L’Expédition Perdue, qui n’est pas une BD mais bien un jeu, promet de nous immerger dans une aventure incroyable, au cœur de la jungle amazonienne, à la recherche de l’El Dorado… Ça donne plus qu’envie !!! Et, comme il se joue en solo, plutôt bien prévu pour cette config’ d’ailleurs, et bien il va parfaitement aller pour m’accompagner aujourd’hui…

En solo, donc, une ligne de paysage composée de 9 cartes qui coïncident parfaitement est mise en place, se terminant par la fameuse cité tant convoitée. Un pion explorateur est placé sur la première carte. Le but : arriver à El Dorado sans que toute son équipe de trois explorateurs ait succombé à ses blessures (on peut donc gagner avec un seul explorateur encore vivant).

En solo, donc, une ligne de paysage composée de 9 cartes qui coïncident parfaitement est mise en place, se terminant par la fameuse cité tant convoitée. Un pion explorateur est placé sur la première carte. Le but : arriver à El Dorado sans que toute son équipe de trois explorateurs ait succombé à ses blessures (on peut donc gagner avec un seul explorateur encore vivant).

Je choisis les 3 explorateurs ci-dessus pour découvrir le jeu, en en prenant un de chaque compétence, comme spécifié dans la règle : Isabelle sait s'orienter, Roy connaît la jungle et Teddy sait installer des campements (en haut à gauche des cartes). Chaque explorateur dispose de 3 points de vie, placés sur eux. Enfin, l'équipe a en sa possession 3 unités de nourriture et 3 unités de munitions.

Je choisis les 3 explorateurs ci-dessus pour découvrir le jeu, en en prenant un de chaque compétence, comme spécifié dans la règle : Isabelle sait s’orienter, Roy connaît la jungle et Teddy sait installer des campements (en haut à gauche des cartes). Chaque explorateur dispose de 3 points de vie, placés sur eux. Enfin, l’équipe a en sa possession 3 unités de nourriture et 3 unités de munitions.

Il y a trois ressources dans le jeu, qu'on peut gagner ou perdre, et trois compétences, de la même manière. Quand on doit dépenser une compétence, on défausse un point de vie (pour l'explorateur concerné) ou on défausse la carte (si la compétence se trouve sur une carte "amie" empochée précédemment).

Il y a trois ressources dans le jeu, qu’on peut gagner ou perdre, et trois compétences, de la même manière. Quand on doit dépenser une compétence, on défausse un point de vie (pour l’explorateur concerné) ou on défausse la carte (si la compétence se trouve sur une carte « amie » empochée précédemment).

Les cartes de parcours, qui seront jouées au centre de la table sous la forme d'un chemin, comporte les symboles visibles ci-dessus. Je rappelle que le but ultime est d'atteindre la 9ème carte du paysage, c'est-à-dire d'utiliser le plus souvent possible l'option Avancer pour progresser sur la carte suivante.

Les cartes de parcours, qui seront jouées au centre de la table sous la forme d’un chemin, comporte les symboles visibles ci-dessus. Je rappelle que le but ultime est d’atteindre la 9ème carte du paysage, c’est-à-dire d’utiliser le plus souvent possible l’option Avancer pour progresser sur la carte suivante.

Chaque journée de jeu est composé de deux demi-journées, la matinée et la soirée. En début de matinée, je pioche 6 cartes d'expédition. Les voici pour le premier tour. Un mot sur les cartouches jaunes, rouges et bleus qui peuvent s'y trouver : les jaunes doivent s'appliquer en premier, un cartouche de mon choix doit s'appliquer parmi ceux proposés et, enfin, s'il y a des bleus, ceux-ci sont optionnels. Les symboles noirs de ressources ou de compétences indiquent des gains, les symboles blancs des pertes. Oui, il y a clairement beaucoup de symboles blancs...

Chaque journée de jeu est composé de deux demi-journées, la matinée et la soirée. En début de matinée, je pioche 6 cartes d’expédition. Les voici pour le premier tour. Un mot sur les cartouches jaunes, rouges et bleus qui peuvent s’y trouver : les jaunes doivent s’appliquer en premier, un cartouche de mon choix doit s’appliquer parmi ceux proposés et, enfin, s’il y a des bleus, ceux-ci sont optionnels. Les symboles noirs de ressources ou de compétences indiquent des gains, les symboles blancs des pertes. Oui, il y a clairement beaucoup de symboles blancs…

Pour créer le chemin ci-dessus, j'ai commencé par piocher deux cartes de la pile, puis ajouté deux cartes de ma main, puis placé une carte de la pioche et, enfin, une dernière carte de ma main. Elles ont été classées, ensuite, en ordre croissant (parce que c'est la matinée). Je vais donc, maintenant, entrer dans le vif du sujet, en appliquant les cartes les unes après les autres : - Kalapalos : je gagne, soit une nourriture, soit une compétence d'orientation ou de jungle, soit je peux sauter la carte suivante (c'est-à-dire le Brouillard épais), - etc...

Pour créer le chemin ci-dessus, j’ai commencé par piocher deux cartes de la pile, puis ajouté deux cartes de ma main, puis placé une carte de la pioche et, enfin, une dernière carte de ma main. Elles ont été classées, ensuite, en ordre croissant (parce que c’est la matinée). Je vais donc, maintenant, entrer dans le vif du sujet, en appliquant les cartes les unes après les autres :
- Kalapalos : je gagne, soit une nourriture, soit une compétence d’orientation ou de jungle, soit je peux sauter la carte suivante (c’est-à-dire le Brouillard épais),
- etc…

En appliquant l'effet d'une carte précédente, j'ai eu le droit d'intervertir deux cartes : j'ai opté pour la 18 et la 54, car j'étais convaincu qu'on devait les choisir adjacentes ! Une discussion sur Tric Trac (lisible ici), m'a prouvé que j'étais trop dur avec moi-même...

En appliquant l’effet d’une carte précédente, j’ai eu le droit d’intervertir deux cartes : j’ai opté pour la 18 et la 54, car j’étais convaincu qu’on devait les choisir adjacentes ! Une discussion sur Tric Trac (lisible ici), m’a prouvé que j’étais trop dur avec moi-même…

Petit exemple d'utilisation d'une carte "amie" remportée en début de matinée : la carte Kalapalos. Je l'avais gardée pour ses deux compétences (orientation et jungle) et, ci-dessus, je la défausse comme requis sur la carte Avancée afin de faire progresser mon meeple vert d'une carte sur le paysage en haut. J'aurais pu, tout aussi bien, opter pour deux nourritures (en la défaussant) ou un point de vie (sa,s la défausser). Mais le but du jeu m'incite à aller vite, tant que faire se peut...

Petit exemple d’utilisation d’une carte « amie » remportée en début de matinée : la carte Kalapalos. Je l’avais gardée pour ses deux compétences (orientation et jungle) et, ci-dessus, je la défausse comme requis sur la carte Avancée afin de faire progresser mon meeple vert d’une carte sur le paysage en haut. J’aurais pu, tout aussi bien, opter pour deux nourritures (en la défaussant) ou un point de vie (sa,s la défausser). Mais le but du jeu m’incite à aller vite, tant que faire se peut…

Avant d'attaquer la soirée, j'ai dû défausser une nourriture (c'en sera de même après la soirée, ce qui revient très très cher au final). Le bilan des courses me semble correct : 1 point de vie perdu par chaque explorateur.

Avant d’attaquer la soirée, j’ai dû défausser une nourriture (c’en sera de même après la soirée, ce qui revient très très cher au final). Le bilan des courses me semble correct : 1 point de vie perdu par chaque explorateur.

Pour la mise en place du chemin en soirée, c'est plus technique : je dois d'abord poser l'une de mes trois cartes restantes, avant de, au choix, ajouter une carte de la pioche ou une carte de ma main, à gauche ou à droite de la précédente. Et ainsi de suite, jusqu'à ce qu'il y ait une ligne de 6 cartes et plus aucune dans ma main. Il n'y a pas de classement par ordre croissant en soirée... Au vu du chemin ci-dessus, avec des piranhas, des chauves-souris, un scorpion et j'en passe, je commence à me montrer plus pessimiste...

Pour la mise en place du chemin en soirée, c’est plus technique : je dois d’abord poser l’une de mes trois cartes restantes, avant de, au choix, ajouter une carte de la pioche ou une carte de ma main, à gauche ou à droite de la précédente. Et ainsi de suite, jusqu’à ce qu’il y ait une ligne de 6 cartes et plus aucune dans ma main. Il n’y a pas de classement par ordre croissant en soirée… Au vu du chemin ci-dessus, avec des piranhas, des chauves-souris, un scorpion et j’en passe, je commence à me montrer plus pessimiste…

La fin de la soirée ressemble à la fin de ma première matinée mais ça devient très inquiétant : mes trois explorateurs n'ont plus qu'un seul misérable point de vie chacun ! J'ai l'impression que pour en regagner c'est quasiment impossible. Comment faire ?

La fin de la soirée ressemble à la fin de ma première matinée mais ça devient très inquiétant : mes trois explorateurs n’ont plus qu’un seul misérable point de vie chacun ! J’ai l’impression que pour en regagner c’est quasiment impossible. Comment faire ?

Je fais un vrai choix : je décide perdre un de mes explorateurs, le bien aimé Teddy, afin de faire avancer le groupe d'une carte sur le paysage. Le but du jeu est toujours là : avancer malgré tout, au plus vite, vers l'El Dorado...

Je fais un vrai choix : je décide perdre un de mes explorateurs, le bien aimé Teddy, afin de faire avancer le groupe d’une carte sur le paysage. Le but du jeu est toujours là : avancer malgré tout, au plus vite, vers l’El Dorado…

Ça sent le roussi : je n'ai plus que Roy, certes accompagné de deux cartes de compétences, mais les deux le sont sur le campement. Donc...

Ça sent le roussi : je n’ai plus que Roy, certes accompagné de deux cartes de compétences, mais les deux le sont sur le campement. Donc…

L'Histoire retiendra que Roy périt dans les marais et que l'expédition clôt ici sa première aventure...

L’Histoire retiendra que Roy périt dans les marais et que l’expédition clôt ici sa première aventure…

Je ne vais pas m'en laisser compter et je retourne lancer une expédition en Amazonie, avec la même équipe, tant qu'à faire ! Voici ma première main de cartes, toujours aussi faibles en symboles noirs... ou alors ils sont couplés à tellement de symboles blancs !

Je ne vais pas m’en laisser compter et je retourne lancer une expédition en Amazonie, avec la même équipe, tant qu’à faire ! Voici ma première main de cartes, toujours aussi faibles en symboles noirs… ou alors ils sont couplés à tellement de symboles blancs !

Voici le premier parcours que je construis, avec pas mal d'événements qui font rêver : chauves-souris, scorpion, puma ou encore orage ! Cette fois, je décide de ne pas foncer autant tête baissée vers l'avancée coûte que coûte, histoire de construire une équipe plus complète, avec plus de compétences, etc... Mais est-ce seulement possible ?

Voici le premier parcours que je construis, avec pas mal d’événements qui font rêver : chauves-souris, scorpion, puma ou encore orage ! Cette fois, je décide de ne pas foncer autant tête baissée vers l’avancée coûte que coûte, histoire de construire une équipe plus complète, avec plus de compétences, etc… Mais est-ce seulement possible ?

A nouveau 3 points de vie perdus en tout, à l'issue de la matinée, mais j'ai fait le choix de ne pas les répartir de manière équilibrée, histoire de, peut-être, favoriser un explorateur pour la suite. Une bonne stratégie ? A voir...

A nouveau 3 points de vie perdus en tout, à l’issue de la matinée, mais j’ai fait le choix de ne pas les répartir de manière équilibrée, histoire de, peut-être, favoriser un explorateur pour la suite. Une bonne stratégie ? A voir…

Le chemin construit pour la soirée pique aussi énormément et je m'interroge de plus en plus sur la possibilité d'espérer quelque chose de cette aventure...

Le chemin construit pour la soirée pique aussi énormément et je m’interroge de plus en plus sur la possibilité d’espérer quelque chose de cette aventure…

Allez, bye bye Isabelle, dans ces sataniques marais ! Et dire que c'était l'exploratrice sur laquelle j'avais misée... :-(

Allez, bye bye Isabelle, dans ces sataniques marais ! Et dire que c’était l’exploratrice sur laquelle j’avais misée… :-(

Fin de la première soirée et un effectif décimé : plus que deux explorateurs avec 1 point de vie chacun !

Fin de la première soirée et un effectif décimé : plus que deux explorateurs avec 1 point de vie chacun !

Roy succombe à son tour, victime d'une embuscade fatidique, laissant à nouveau notre expédition échouer bien loin de son but ! Nous sommes très très loin de l'El Dorado...

Roy succombe à son tour, victime d’une embuscade fatidique, laissant à nouveau notre expédition échouer bien loin de son but ! Nous sommes très très loin de l’El Dorado…

Durée des parties : 35 minutes puis 25 minutes – Note de cette partie : 14 / 20

Scores de la première partie :

Bilan
Ludo le gars (vert) Défaite sur la carte n°6

Scores de la deuxième partie :

Bilan
Ludo le gars (vert) Défaite sur la carte n°4

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
- Les illustrations façon BD absolument immersives et magnifiques,
- Le thème bien retranscrit, avec la possibilité d’expliciter chaque carte par les ressources / compétences gagnées / perdues…
- La durée très raisonnable des parties,
- La version du jeu en solo qui semble y être parfaitement adaptée,
- Les extensions qui semblent se profiler et qui donnent envie…

On a moins aimé
- L’impression, fausse je le souhaite ardemment, qu’on ne peut quasiment jamais gagner en solo : seules 7 cartes sur 56, donc 1 / 8 ème, comportent des gains en points de vie…
- Les quelques imprécisions des règles ou des symboles : interversion de deux cartes par exemple.

————————————————————————————————————

4 commentaires à propos de “[23/01/2019] L’Expédition Perdue X 2

  1. Bonjour Ludo,
    Je suis venu avec intérêt voir tes parties et connaitre ton opinion. Parce ma seule partie à 4 nous a tous laissé pantois face à la difficulté de ce jeu. Notre expédition a péri après à la 4e carte. Les graphismes à la Tintin sont superbes, le thème très bien rendu mais la difficulté est -trop- bien rendue elle aussi à mon sens. On veut bien en baver mais là faut être un peu maso. Nous allons tenter de remettre ça un de ces jours en donnant un jeton de vie supplémentaire aux aventuriers. Et après on adaptera notre opinion, mais je ne suis guère optimiste.

  2. Salut,

    Tu parles dans ton avis sur l’Expédition perdue d’une erreur sur les symboles figurant sur les cartes. De quelles cartes s’agit il et quel symbole devraient figurer ?

    Merci,

    Romain

    • Bonjour. Je ne parle pas d’erreur de symboles mais d’imprécision : celui qui indique d’intervertir deux cartes aurait pu (dû ?) être plus explicite car on peut penser que les deux cartes doivent être adjacentes (pas de petits points de suspension entre les deux cartes dessinées par exemple).
      Suis-je plus clair ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


six − 5 =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>