0 votes, average: 0, 00 out of 50 votes, average: 0, 00 out of 50 votes, average: 0, 00 out of 50 votes, average: 0, 00 out of 50 votes, average: 0, 00 out of 5 (0 votes)
Vous devez être enregistré pour noter cet article.

[23/03/2004] Blokus

Participants
- Julie, qui attendait assez impatiemment de tester ce jeu attirant,
- Anne-Marie, qui nous prouve ce soir qu’elle peut apprécier de jouer à un jeu de société ;-)
- Jacques, qui voulait s’assurer en le découvrant que ce jeu pourrait convenir pour un cadeau,

- Ludo le gars, votre serviteur.

Déroulement de la partie
L’explication de la règle de Blokus ne prend guère de temps et on passerait presque plus de temps à se répartir les pièces du jeu, surtout que celles-ci ont tendance à être plutôt petites et facilement échappables.
Julie choisit les pièces rouges, Anne-Marie les jaunes, Jacques les vertes et Ludo le gars les bleus, puis, après 5 minutes, on est en mesure d’attaquer cette partie post-repas.
Que le meilleur gagne…


La partie débute à peine (1 tour 1/2) et déjà
Jacques (pièces vertes) démontre qu’il a saisi le sens
du jeu : aller vite au centre en se laissant des « pointes »
disponibles sur l’arrière. Julie et Anne-Marie (pièces
rouges et jaunes) commencent de manière plus discrètes
mais elles prouveront que ce n’était que leurre…


L’ensemble des joueurs apprécie cette partie, notamment Anne-Marie
qui fait preuve de beaucoup de discernement pour perforer la ligne rouge
de Julie tout en s’approchant avec détermination de ma zone bleue.
A ce moment-là, seul Jacques résiste à la progression
des pièces jaunes…


Anne-Marie vient de me déprimer avec son rectangle jaune de
taille 4, placé verticalement en bas du plateau : sans pour autant
s’ouvrir des possibilités (pas de pointes), elle anéantit
toutes les miennes ! Sniff…


Réunion des forces au centre : une situation inévitable
dans ce jeu et qu’il convient de préparer à son avantage.
Ici, Julie en rouge n’atteint pas parfaitement le centre mais elle compense
très bien par une incursion dans ma zone bleue inférieure.
Quelle coquine…


Une vue générale du plateau où l’on peut admirer
la violence de pénétration des pièces rouges et
jaunes, qui se combinent à merveille pour me submerger. Quant
à vert, il dipose de potentielles réserves à l’arrière
pour espérer s’en tirer…


Une vue de la configuration finale du jeu : outre le pavage très
complet réussi par Anne-Marie et Julie (très peu de trous
de leur côté), on notera que chaque joueur a eu tendance
à progresser dans le camp de son voisin de droite. Est-ce une
tactique incontournable à ce jeu ? Nous n’en savons rien, mais
nous le remarquons…

Décompte final
Durée de la partie : 30 minutes – Mise en place du
jeu : 5 minutes – Explication des règles : 5 minutes
Julie remporte cette partie avec un résidu de 9 carreaux, devant Ludo
le gars avec un résidu de 13 carreaux, Anne-Marie avec un résidu
de 17 carreaux et Jacques avec un résidu de 19 carreaux.

Débriefing
Le verdict est unanime : ce jeu est passionnant, pas prise de tête pour
un sou même s’il autorise une réflexion intéressante, et,
surtout, il est beau ! Que demander de plus ?
Je peux même affirmer que le fait qu’Anne-Marie aie apprécié
le jeu vaut toutes les critiques du monde, elle qui, en règle très
générale, n’apprécie que modéremment les activités
ludiques. Ici, on est en présence d’un jeu esthétique, progressif
et qui se joue assez bien en dilettante. Le jeu idéal pour toutes les
générations.

Au niveau des enseignements tactiques, retenons quelques points :
- Placer ses « grosses » pièces assez tôt est évidemment
une excellente idée,
- Sécuriser ses zones arrières, tout en laissant des « pointes »,
est fondamental dans l’idée d’avoir des possibilités dans le dernier
tiers du jeu,
- Perforer des lignes adverses est obligatoire pour s’ouvrir des possibilités
dans le deuxième tiers du jeu,
- Aller vite au centre est nécessaire dans le premier tiers du jeu.
Autrement dit, nous pouvons envisager un jeu en 3 étapes : courir au
centre (1/3), aller chez les autres (2/3), utiliser ses réserves (3/3).

Blokus nous aura donc bien plû ce soir, et je pense qu’une prochaine
fois nous y jouerons en équipe de 2 comme la règle le suggère
à 4 joueurs. Ayant déjà testé cette configuration
par le passé, je dois avouer qu’elle apporte un sel non négligeable…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


+ 1 = trois

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>