0 votes, average: 0, 00 out of 50 votes, average: 0, 00 out of 50 votes, average: 0, 00 out of 50 votes, average: 0, 00 out of 50 votes, average: 0, 00 out of 5 (0 votes)
Vous devez être enregistré pour noter cet article.

[23/03/2019] La Découverte de l’Atlantide, Songbirds, Les Poilus, Ciao Ciao !, Schüttel’s

Quelle journée !!! Entre la matinée ludique pour Leila, qui découvre la nouvelle aventure que lui propose Flow Games avec La Découverte de l’Atlantide, la sortie au Lac des Sapins de Cublize, pour profiter du Festival de BD Bulles dans le Lac, organisé par mon ami Christian, avec une partie jouée en extérieur sur une table de pique-nique du tout nouveau Songbirds sorti chez Pixie Games, et, enfin, la soirée jeux animée par notre association Les Ludophiles pour les auteurs de BD du Festival, avec, en ce qui me concerne, Les Poilus, Ciao Ciao ! et Schüttel’s, je dois dire qu’il fallait avoir la forme !!!
Je suis encore tout émoustillé d’avoir pu jouer à trois jeux avec ces fameux auteurs de BD que sont Christophe Girard (auteur notamment d’une BD sur Poulidor, baptisée Raymond), Jérôme Leruculey et Cédric Fernandez.

Allez, je vous les présente davantage :
Christophe Girard, c’est ça…

Jérôme Leruculey c’est ça :

Et Cédric Fernandez, c’est ça :

Les faire jouer aux Poilus, illustré de main de maître par le regretté Tignous, fut un moment particulièrement émouvant…
Bonne lecture !

LA DÉCOUVERTE DE L’ATLANTIDE

La Découverte de l'Atlantide est un nouvel opus de la série "Ma Première Aventure" une sorte de livre dont vous êtes le héros mais pour les plus jeunes, avec alternance de BD et de textes à choix. Leila adore ! ;-)

La Découverte de l’Atlantide est un nouvel opus de la série « Ma Première Aventure » une sorte de livre dont vous êtes le héros mais pour les plus jeunes, avec alternance de BD et de textes à choix. Leila adore ! ;-)

Ultra concentrée, Leila, qui lit très bien toute seule à présent, essaie de se sortir sans trop d'encombres des embûches marines qui vont jalonner son récit...

Ultra concentrée, Leila, qui lit très bien toute seule à présent, essaie de se sortir sans trop d’encombres des embûches marines qui vont jalonner son récit…

Exemple de choix proposé : "Après avoir longé la côte un long moment, il est temps de prendre le large !" Bien sûr, il va lui falloir choisir sur la page de droite en fonction de ce qu'elle pense le mieux pour elle... La vidéo ci-après vous donnera un aperçu (ultra léger...) de ce que Leila aime dans ce livre jeu.

Exemple de choix proposé : « Après avoir longé la côte un long moment, il est temps de prendre le large ! » Bien sûr, il va lui falloir choisir sur la page de droite en fonction de ce qu’elle pense le mieux pour elle… La vidéo ci-après vous donnera un aperçu (ultra léger…) de ce que Leila aime dans ce livre jeu.

Oh les magnifiques requins marteaux ! Par contre, malgré tous ses efforts, Leila ne réussira pas l'aventure à sa première tentative : elle perd la partie pour avoir subi deux blessures. Tant mieux ! :-)

Oh les magnifiques requins marteaux ! Par contre, malgré tous ses efforts, Leila ne réussira pas l’aventure à sa première tentative : elle perd la partie pour avoir subi deux blessures. Tant mieux ! :-)

Durée de la partie : 20 minutes – Note de cette partie : ?

Scores de la partie :

Bilan
Leila Défaite

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
- L’attrait que ce livre a auprès des plus jeunes : les yeux de Leila quand on lui a remis…
- Le thème de cet opus,
- L’envie, que Leila a eue, d’y rejouer très vite…

On a moins aimé
- Une certaine fragilité de l’ouvrage, manipulé peut-être un peu sauvagement par certains…

————————————————————————————————————
SONGBIRDS

Un cadre idéal pour découvrir ce jeu sur les oiseaux chanteurs. Non ?

Un cadre idéal pour découvrir ce jeu sur les oiseaux chanteurs. Non ?

Petite boîte toute mignonnette, devant une ch'tiote fillette qui ne l'est pas moins... ;-)

Petite boîte toute mignonnette, devant une ch’tiote fillette qui ne l’est pas moins… ;-)

Dans la règle de base (et oui, parce qu'il y en a plusieurs !), on crée un tableau virtuel de 5 lignes par 5 colonnes, avec un jeton placé au hasard en tête de chacune et une carte piochée au hasard au centre. Ce sera notre zone de jeu, au sein de laquelle nous allons placer nos cartes. A noter que chacun a sa main entière de cartes pour la partie, ce qui laisse penser qu'on va bien contrôler ce qu'on peut / doit faire...

Dans la règle de base (et oui, parce qu’il y en a plusieurs !), on crée un tableau virtuel de 5 lignes par 5 colonnes, avec un jeton placé au hasard en tête de chacune et une carte piochée au hasard au centre. Ce sera notre zone de jeu, au sein de laquelle nous allons placer nos cartes. A noter que chacun a sa main entière de cartes pour la partie, ce qui laisse penser qu’on va bien contrôler ce qu’on peut / doit faire…

Voici donc ma main de 12 cartes avec pas moins de 6 cartes sur les 7 que comporte la couleur orange (il ne me manque que la carte n°7, la plus forte).

Voici donc ma main de 12 cartes avec pas moins de 6 cartes sur les 7 que comporte la couleur orange (il ne me manque que la carte n°7, la plus forte).

Fin de premier tour. A son tour, le joueur actif doit poser une carte de sa main sur un emplacement libre, adjacent à une carte déjà posée. Et c'est tout, jusqu'à la fin de la partie, lorsque chacun n'aura plus qu'une carte en main : celle-ci indiquera sa couleur pour le décompte à venir !

Fin de premier tour. A son tour, le joueur actif doit poser une carte de sa main sur un emplacement libre, adjacent à une carte déjà posée. Et c’est tout, jusqu’à la fin de la partie, lorsque chacun n’aura plus qu’une carte en main : celle-ci indiquera sa couleur pour le décompte à venir !

Lorsqu'une ligne (ou colonne) est complète, on attribue le jeton à la couleur d'oiseau majoritaire en valeur. Attention : un peu comme dans Stupide Vautour, si deux couleurs sont à égalité, elles ne candidatent plus et c'est la couleur en-dessous qui l'emporte. Frustrant ou tactique, à voir...

Lorsqu’une ligne (ou colonne) est complète, on attribue le jeton à la couleur d’oiseau majoritaire en valeur. Attention : un peu comme dans Stupide Vautour, si deux couleurs sont à égalité, elles ne candidatent plus et c’est la couleur en-dessous qui l’emporte. Frustrant ou tactique, à voir…

Pour cette première attribution (étonnante d'ailleurs car on a rempli une seule ligne sans rien d'autre !), c'est l'oiseau orange qui l'emporte, les deux autres couleurs étant à égalité. Avec une carte de valeur 1, je m'amuse, donc, à ce que ce soit la couleur où j'ai plein de cartes qui empoche le jeton le plus cher (15 PV). Je risque bien de m'en mordre les doigts, plus tard, car cela pourrait bien inciter Leila à garder son 7 orange si elle l'a (une carte a été défaussée en début de partie)...

Pour cette première attribution (étonnante d’ailleurs car on a rempli une seule ligne sans rien d’autre !), c’est l’oiseau orange qui l’emporte, les deux autres couleurs étant à égalité. Avec une carte de valeur 1, je m’amuse, donc, à ce que ce soit la couleur où j’ai plein de cartes qui empoche le jeton le plus cher (15 PV). Je risque bien de m’en mordre les doigts, plus tard, car cela pourrait bien inciter Leila à garder son 7 orange si elle l’a (une carte a été défaussée en début de partie)…

Un peu plus tard...

Un peu plus tard…

Voilà l'un des moments clé du jeu, à 3 tours de la fin, alors qu'on n'a plus que 4 cartes en main. A vrai dire, on a un peu tâtonné, joué au hasard, sans trop savoir s'il fallait appâter l'adversaire sur une couleur ou renforcer celle qu'on visait, mais là, on arrive dans un money-time qui fait peur (pour moi) : si Leila a effectivement en main la carte orange n°7, et qu'elle la garde, autant dire que j'ai perdu la partie ! En effet, on additionnera les jetons de la couleur de l'oiseau en main à sa valeur, donc je serai à 1 PV si cela est le cas...

Voilà l’un des moments clé du jeu, à 3 tours de la fin, alors qu’on n’a plus que 4 cartes en main. A vrai dire, on a un peu tâtonné, joué au hasard, sans trop savoir s’il fallait appâter l’adversaire sur une couleur ou renforcer celle qu’on visait, mais là, on arrive dans un money-time qui fait peur (pour moi) : si Leila a effectivement en main la carte orange n°7, et qu’elle la garde, autant dire que j’ai perdu la partie ! En effet, on additionnera les jetons de la couleur de l’oiseau en main à sa valeur, donc je serai à 1 PV si cela est le cas…

Leila hésite lors de son dernier tour entre garder l'une ou l'autre de ses cartes... Pourquoi hésite-t-elle ? Vraiment...

Leila hésite lors de son dernier tour entre garder l’une ou l’autre de ses cartes… Pourquoi hésite-t-elle ? Vraiment…

Révélation de nos deux cartes conservées et mes craintes se matérialisent dans la réalité : elle a bel et bien gardé la fameuse carte n°7 orange !!! Bouhhhhhh :-(

Révélation de nos deux cartes conservées et mes craintes se matérialisent dans la réalité : elle a bel et bien gardé la fameuse carte n°7 orange !!! Bouhhhhhh :-(

D'un peu plus près et visible...

D’un peu plus près et visible…

Et les valeurs de chaque couleur d'oiseau, avec un total de 39 PV pour les orange, très très loin des 15 PV des blancs, des 27 PV des verts et des 10 PV des bleus. Je m'en mords les doigts, encore, que, par inexpérience, j'ai incité Leila à garder son 7 orange en glanant 15 PV avec ma carte n°1. Quelle erreur ! En tout cas, le jeu est joli, plaisant, taquin, voire méchant et on le réessaiera assurément...

Et les valeurs de chaque couleur d’oiseau, avec un total de 39 PV pour les orange, très très loin des 15 PV des blancs, des 27 PV des verts et des 10 PV des bleus. Je m’en mords les doigts, encore, que, par inexpérience, j’ai incité Leila à garder son 7 orange en glanant 15 PV avec ma carte n°1. Quelle erreur ! En tout cas, le jeu est joli, plaisant, taquin, voire méchant et on le réessaiera assurément…

Durée de la partie : 30 minutes – Note de cette partie : 14 / 20

Scores de la partie :

Points de la couleur Carte conservée Total
Leila (orange) 39 7 46
Ludo le gars (orange) 39 6 45

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
- Le côté méchant du jeu, avec ses possibilités de générer des égalités notamment,
- Le look des composants du jeu,
- Les nombreuses variantes fournies dans la boîte,
- L’envie de le revoir, maintenant que les erreurs de débutants sont passées…

On a moins aimé
- Un côté abstrait non éliminable avec ce carré de 5 cases par 5 cases,
- Un côté un peu froid / répétitif / plat de la pose d’une carte, hop au suivant !

————————————————————————————————————
LES POILUS

Les Poilus. Probablement l'un des meilleurs jeux de ces 10 dernières années. Certainement le meilleur jeu coopératif que je connaisse (avec Burgle Bros pas loin quand même). Absolument le seul jeu aussi émotionnel de ma ludothèque... Tant par son thème, l'amitié plus forte que la guerre, que par son défunt illustrateur. Je suis plus que ravi, surexcité, heureux en un mot, de le présenter, ce soir à d'autres illustres illustrateurs de BD... Un sacré bon moment... Oui, je sais la photo paraît un peu floue. Ce sont mes yeux...

Les Poilus. Probablement l’un des meilleurs jeux de ces 10 dernières années. Certainement le meilleur jeu coopératif que je connaisse (avec Burgle Bros pas loin quand même). Absolument le seul jeu aussi émotionnel de ma ludothèque… Tant par son thème, l’amitié plus forte que la guerre, que par son défunt illustrateur. Je suis plus que ravi, surexcité, heureux en un mot, de le présenter, ce soir à d’autres illustres illustrateurs de BD… Un sacré bon moment…
Oui, je sais la photo paraît un peu floue. Ce sont mes yeux…

Quelle équipée !!! Avec Cédric Fernandez, le plus à gauche, Jérôme Leruculey en haut, Christophe Girard, à droite, et moi-même, franchement, quel pied !!!

Quelle équipée !!! Avec Cédric Fernandez, le plus à gauche, Jérôme Leruculey en haut, Christophe Girard, à droite, et moi-même, franchement, quel pied !!!

Nous échouons lors de la première mission, Jérôme ayant mal anticipé le fait que sa carte de phobie des masques à gaz allait compter comme un exemplaire de masques à gaz, portant notre total à 3. A moins que ce ne soit de ma faute, l'ayant peut-être négligé durant mon explication...

Nous échouons lors de la première mission, Jérôme ayant mal anticipé le fait que sa carte de phobie des masques à gaz allait compter comme un exemplaire de masques à gaz, portant notre total à 3. A moins que ce ne soit de ma faute, l’ayant peut-être négligé durant mon explication…

Mon personnage, le bien nommé Gustave Bidau, souffre déjà de deux maux assez contraignants, surtout le deuxième... Et oui, étant le seul à connaître le jeu, pour éviter qu'on se vautre lamentablement, l'amitié en prendrait un sacré coup, ça va plus que craindre que je doive m'empêcher toute communication... :-(

Mon personnage, le bien nommé Gustave Bidau, souffre déjà de deux maux assez contraignants, surtout le deuxième… Et oui, étant le seul à connaître le jeu, pour éviter qu’on se vautre lamentablement, l’amitié en prendrait un sacré coup, ça va plus que craindre que je doive m’empêcher toute communication… :-(

Heureusement, Cédric me supplée pour mettre en garde Jérôme contre une carte qu'il a jouée et qui pourrait nous jouer des tours...

Heureusement, Cédric me supplée pour mettre en garde Jérôme contre une carte qu’il a jouée et qui pourrait nous jouer des tours…

Quelle belle tablée !!!

Quelle belle tablée !!!

On a subi pas mal le fait que Cédric était devenu tyrannique, ce qui impliquait qu'il soit toujours chef de mission avec moi-même, à sa droite, recevant ses tuiles de discours alors que j'étais victime de mutisme ! Un truc de fou et clairement malvenu...

On a subi pas mal le fait que Cédric était devenu tyrannique, ce qui impliquait qu’il soit toujours chef de mission avec moi-même, à sa droite, recevant ses tuiles de discours alors que j’étais victime de mutisme ! Un truc de fou et clairement malvenu…

Mais comme on est bon (l'amitié c'est fort quand même !), on s'en sort avec brio, juste trois ou quatre cartes avant l'apparition du monument aux morts ! Victoire !!!

Mais comme on est bon (l’amitié c’est fort quand même !), on s’en sort avec brio, juste trois ou quatre cartes avant l’apparition du monument aux morts ! Victoire !!!

Comme je ne me lasse pas de ces moments, je vous mets une autre photo au moment de notre victoire, synonyme de notre retour dans nos villages pour retrouver nos vies d'avant...

Comme je ne me lasse pas de ces moments, je vous mets une autre photo au moment de notre victoire, synonyme de notre retour dans nos villages pour retrouver nos vies d’avant…

La traditionnelle vue de la table en fin de partie...

La traditionnelle vue de la table en fin de partie…

Et la si précieuse colombe de la paix, si magnifiquement illustrée, apparente, enfin... A noter que Christophe a zieuté bien comme il faut l'ensemble du matériel de jeu, notamment la boîte dans tous les sens, pour dire : "Ils ont quand même été loin dans le détail, ils en ont mis partout". Merci. Oui, c'est un jeu vivant.

Et la si précieuse colombe de la paix, si magnifiquement illustrée, apparente, enfin…
A noter que Christophe a zieuté bien comme il faut l’ensemble du matériel de jeu, notamment la boîte dans tous les sens, pour dire : « Ils ont quand même été loin dans le détail, ils en ont mis partout ». Merci. Oui, c’est un jeu vivant.

Durée de la partie : 45 minutes – Note de cette partie : 18 / 20

Scores de la partie :

Bilan
Cédric Fernandez + Jérôme Leruculey + Christophe Girard + Ludo le gars Victoire !

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
- La sorte de magie de cette partie atypique…
- Le thème toujours aussi savoureux, d’autant plus quand Christophe l’a fait vivre à sa manière en évoquant qu’on ne soutient pas forcément le plus faible (certains comprendront)…

On a moins aimé
- Un côté un peu automatique ce soir, moins immersif que lors de nos paries précédentes…

————————————————————————————————————
CIAO CIAO !

L'inépuisable et inévitable Ciao Ciao ! de Sieur Alex Randolph... Forcément à faire découvrir à ces joueurs -novices- qui semblaient avoir envie de se chicaner... ;-)

L’inépuisable et inévitable Ciao Ciao ! de Sieur Alex Randolph… Forcément à faire découvrir à ces joueurs -novices- qui semblaient avoir envie de se chicaner… ;-)

Jérôme Leruculey a exprimé à plusieurs reprises, lors de l'explication de la règle, à propos des déplacements avec bluff : "Wahou, trop bien !" ou "Excellent, le mouvement..." avec des pétillements dans les yeux qui m'ont fait plaisir à voir... Ah, le jeu de société moderne...

Jérôme Leruculey a exprimé à plusieurs reprises, lors de l’explication de la règle, à propos des déplacements avec bluff : « Wahou, trop bien ! » ou « Excellent, le mouvement… » avec des pétillements dans les yeux qui m’ont fait plaisir à voir… Ah, le jeu de société moderne…

Le moment où le joueur contestataire, alias Christophe, vérifie le contenu du cornet et que, là en tout cas, ça ne correspond pas à la contestation... ;-)

Le moment où le joueur contestataire, alias Christophe, vérifie le contenu du cornet et que, là en tout cas, ça ne correspond pas à la contestation… ;-)

Jeu infiniment plaisant, sans prise de tête, juste pour se mesurer au bluff des autres et passer un bon moment...

Jeu infiniment plaisant, sans prise de tête, juste pour se mesurer au bluff des autres et passer un bon moment…

Oui, le jeu est bien rigolo et certains savent mieux se cacher (donc sans bluffer, ou sans trop accuser les adversaires) que d'autres... N'est-ce pas Jérôme ?

Oui, le jeu est bien rigolo et certains savent mieux se cacher (donc sans bluffer, ou sans trop accuser les adversaires) que d’autres… N’est-ce pas Jérôme ?

On arrive sur la fin...

On arrive sur la fin…

C'en est fini ! Victoire, quasiement sans plus aucun opposant, de Jérôme., lequel l'emporte sans avoir recours à la résolution d'égalité...

C’en est fini ! Victoire, quasiement sans plus aucun opposant, de Jérôme., lequel l’emporte sans avoir recours à la résolution d’égalité…

Durée de la partie : 15 minutes – Note de cette partie : 15 / 20

Scores de la partie :

Nombre de pions arrivés
Cédric Fernandez (jaune) 1
Jérôme Leruculey (rose) 3
Christophe Girard (bleu) 2
Ludo le gars (vert) 1

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
- L’évidence de la règle de bluff, immédiatement comprise, signe des grands jeux…
- L’efficacité immédiate du jeu auprès de n’importe quel public et, important, quel que soit le nombre de joueurs.

On a moins aimé
- La taille de la boîte si on voulait l’emporter partout…

————————————————————————————————————
SCHÜTTEL’S

Et pour finir, en famille (ou presque !), une partie du toujours parfaitement parfait Schüttel's !!! Le fameux jeu du lancer de nains...

Et pour finir, en famille (ou presque !), une partie du toujours parfaitement parfait Schüttel’s !!! Le fameux jeu du lancer de nains…

Nous sommes 4 pour cette dernière partie, Maitena avec les cylindres violets, Joris avec les bleus, Anne-Marie avec les rouges et votre serviteur avec les verts... A noter que, de manière très sympa mais un tantinet déroutante, Anne-Marie connaissait Joris !!! Drôle et monde tout petit...

Nous sommes 4 pour cette dernière partie, Maitena avec les cylindres violets, Joris avec les bleus, Anne-Marie avec les rouges et votre serviteur avec les verts… A noter que, de manière très sympa mais un tantinet déroutante, Anne-Marie connaissait Joris !!! Drôle et monde tout petit…

Ça s'accumule sur le centre du village, non ?

Ça s’accumule sur le centre du village, non ?

Il se gausse tandis qu'elle lance les nains. Je le note... ;-)

Il se gausse tandis qu’elle lance les nains. Je le note… ;-)

Et voilà, là je leur apprends comment faire : j'ai récupéré la pile de pièces du centre du village en ayant réussi le providentiel lancer de 14 nains ! Oui, ça couine encore...

Et voilà, là je leur apprends comment faire : j’ai récupéré la pile de pièces du centre du village en ayant réussi le providentiel lancer de 14 nains !
Oui, ça couine encore…

Anne-Marie n'est pas peu fière que j'immortalise le moment où elle lance les nains pour un score mémorable de... 15 nains tombés !!! Soit un ajout de sa part à venir de 40 thunes au centre ! ;-)

Anne-Marie n’est pas peu fière que j’immortalise le moment où elle lance les nains pour un score mémorable de… 15 nains tombés !!! Soit un ajout de sa part à venir de 40 thunes au centre ! ;-)

Fin de partie puisque je suis à cours de cylindres à ma couleur...

Fin de partie puisque je suis à cours de cylindres à ma couleur…

Durée de la partie : 20 minutes – Note de cette partie : 16 / 20

Scores de la partie :

Thunes
Maitena (violet) 640
Joris (bleu) 730
Anne-Marie (rouge) 480
Ludo le gars (vert) 1090

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
- Le plaisir immédiat que ce jeu procure,
- L’aspect adresse, très présent et juste jouissif,
- Le fait qu’on puisse réellement progresser dans le lancer de nains…

On a moins aimé
- La fin de partie, immédiate, empêchant de rejouer même si on a joué moins de tours…

————————————————————————————————————

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


− un = 3

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>