0 votes, average: 0, 00 out of 50 votes, average: 0, 00 out of 50 votes, average: 0, 00 out of 50 votes, average: 0, 00 out of 50 votes, average: 0, 00 out of 5 (0 votes)
Vous devez être enregistré pour noter cet article.

[23/10/2003] Flaschenteufel

Participants
- Lolive, peu enclin à jouer à cette nouveauté, suite au relatif mauvais accueil que j’ai fait à son Bonobo Beach ;-)
- Ivan, plutôt motivé par ce jeu, lui qui a adoré Dr Jekyll & Mr Hyde dans la même gamme,
- Mélanie, la wife toulousaine d’Ivan, qui n’aura cesser de remuer Ivan pour qu »il aille parler de son site aux éditeurs allemands,
- Ludo le gars, votre serviteur.

Déroulement de la partie
Ayant testé ce jeu de cartes sur le salon, en présence de l’auteur, Günter Cornett, auteur notament de Kahuna, mais surtout en compagnie d’une table exclusivement composée d’allemands, avec une explication de règles en allemand, et des traductions épistolaires
de l’un des joueurs dans un français correct mais succinct, j’appréhendais un peu un exposé des règles à ma façon pour nos représentants français. En fait, cet exposé se fera sans aucun mal, en raison d’une règle assez logique et très limpide.
Nous entamons donc la partie, en une seule manche (fatigue oblige pour certains…), et nous commençons par placer 1 carte chacun sous la lampe, puis nous transmettons 1 carte à notre voisin de droite et 1 carte à notre voisin de gauche, en général celles qui se marient mal avec le reste de notre jeu.
Une fois cette phase de préparation effectuée, nous pouvons entrer dans le vif du sujet, avec le premier pli des 8 qui se dérouleront.


Ivan et Mélanie, même si cela ne transpire pas sur cette
photo, ont beaucoup apprécié ce jeu, où il faut constamment
savoir doser ce que l’on fait…


La moitié de la manche s’est déjà déroulée,
et j’ai compris qu’il fallait profiter du jeu de certaines cartes pour
se défausser de cartes dangereuses (les valeurs de 1 à 5
sont d’ailleurs toutes jaunes sauf 1)…


Sur cette photo, la lampe « vaut » 8, ce qui signifie qu’elle
ne pourra être prise que par un joueur qui joue une carte de valeur
inférieure à celle-ci…


La configuration une fois la manche terminée
: la lampe « vaut » 3 et Ivan n’a pas réussi à
s’en débarasser, ce qui lui fait marquer bon nombre de points
négatifs (ceux des 4 cartes qui étaient sous la lampe
au départ)…

Décompte final
Je remporte cette unique manche de test, avec un total de
47 points, devant Lolive avec 31 points, Mélanie avec 0 point et Ivan
avec -6 points.

Débriefing
Dans le style jeu de cartes malin, Flaschenteufel ne dépareille pas à
côté d’un certain Zum
Kuckuck
.. Il fait autant appel à la réflexion, mais son système
moins déroutant pour un novice est appréciable. En même
temps, la notion de double-maximum est franchement excellente et on se plaît
à essayer d’imaginer comment jouer le plus efficacement possible pour
passer ses « sales » cartes tout en évitant que les autres en
profitent également. Très fin.
A l’exception de Lolive, qui se montre dubitatif, l’ensemble de la table a beaucoup
aimé ce jeu. Il faut dire que celui-ci, qui se joue normalement en plusieurs
manches ou jusqu’à atteindre un certain total de points, suscite l’apprentissage.
Un peu comme les jeux de cartes classiques (belote, tarot, dame de pique, …).
Cette facette est très agréable.

Flaschenteufel est donc une vraie bonne surprise et j’ai franchement hâte
de consacrer une partie entière à celui-ci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


deux − = 1

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>