0 votes, average: 0, 00 out of 50 votes, average: 0, 00 out of 50 votes, average: 0, 00 out of 50 votes, average: 0, 00 out of 50 votes, average: 0, 00 out of 5 (0 votes)
Vous devez être enregistré pour noter cet article.

[27/09/2003] La Guerre des Moutons

Participants
- Jérôme, qui avait beaucoup aimé ce jeu à 2 joueurs et qui se montre plus sceptique sur son intérêt à 4 (aucune couleur inutilisée),
- Sébastien, qui après Carcassonne le jeudi précédent, va découvrir un nouveau jeu de tuiles,
- Sandie, qui va tester son premier jeu de tuiles, en l’occurrence le jeu de l’année 2003,
- Ludo le gars, votre serviteur.

Déroulement de la partie
On ne pouvait décemment pas terminer notre journée thématique sans faire une partie du jeu le plus rurale qui soit : La Guerre des Moutons. En plus, clin d’œil sympathique et à souligner : exactement à la même heure à laquelle nous entamons la partie du jeu de l’année 2003, le jury de ce prix ludique français est en train de se prononcer sur le choix du lauréat 2004 ! Comme quoi, le hasard peut, parfois, bien faire les choses…


Le plateau, modulaire, se construit petit à petit, et chacun
y va de sa tuile pour agrandir son propre enclos, d’autant plus qu’à
4 joueurs le secret sur les identités ne présente que peu
d’intérêt…


Les chasseurs succèdent aux loups dans les forêts (3 couples
;-) et Jérôme, avec les moutons jaunes ne sait pas très
bien comment se créer un bel enclos, plus grand que celui de Sébastien
que ce dernier va fermer dans la foulée…


La configuration finale du jeu, avec des situations de blocage un peu
partout


Jérôme semble très concentré, alors que
Sébastien place une nouvelle tuile pour agrandir son enclos bleu.
Oui, bleu, car tout le monde le sait assez vite…


Le fameux enclos bleu de Sébastien que j’aurais dû pourrir
mieux que je l’ai fait : j’avais une tuile qui lui plaçait une
forêt en bordure mais j’ai joué une tuile qui ne requérait
qu’une tuile rouge/bleu pour lui (pas assez difficile)…

Décompte final
Sébastien gagne sans aucune difficulté cette
partie avec un total de 26 points (20 pour l’enclos et 6 pour l’abandon), devant
Ludo le gars avec 9 points (6+3), Sandie avec 8 points (8+0) et Jérôme
avec 7 points (6+1).

Débriefing
La guerre des moutons est un très bon jeu à 2 ou 3 joueurs car
une ou deux couleurs n’appartiennent à personne. En revanche, à
4 joueurs, le jeu est plus décevant, l’une des grosses facettes du jeu
(le côté caché de la couleur) s’effaçant devant le
côté pose de tuiles. Certes, le jeu n’est pas mauvais et Sandie
et Sébastien ont apprécié, mais il est moins bon.
Au niveau de cette partie, il est clair, une fois de plus, que :
- Il ne faut jamais laisser un joueur clôturer un enclos de plus de 12
moutons,
- Un loup n’est pas vraiment une arme efficace, puisqu’un chasseur a toutes
les chances de sortir du chapeau,
- Les tuiles forêt/village n’existant pas, il faut essayer de créer
ce type de trou près des enclos adverses,
- Abandonner même tôt dans la partie peut vous permettre d’être
assez bien classé (j’ai abandonné avec un minuscule enclos de
6 moutons et je termine second grâce à l’abandon et au fait que
les deux joueurs restants se sont tirés la bourre à qui mieux
mieux).

Un jeu sympa, un matériel agréable et un prix du jeu de l’année
2003 parfaitement justifié. Qui pour 2004 ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


× 5 = quarante cinq

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>