0 votes, average: 0, 00 out of 50 votes, average: 0, 00 out of 50 votes, average: 0, 00 out of 50 votes, average: 0, 00 out of 50 votes, average: 0, 00 out of 5 (0 votes)
Vous devez être enregistré pour noter cet article.

[30/10/2009] Eine Frage der Ähre, Samurai the Card Game

Troisième séance de jeux post-Essen et, de manière amusante, troisième soirée jeux inter-hameau. Du coup, c’est avec Yohel et Anne que je découvre deux autres nouveautés rapportées d’Allemagne, à savoir Eine Frage der Ähre, un jeu d’exploitations agricoles bien calculatoire sous ses faux airs de dominos, et Samurai the card Game, qui, comme son nom l’indique, est un dérive en cartes du jeu Samurai du célèbre Reiner Knizia. Je vous raconte tout ça…


EINE FRAGE DER ÄHRE :


Dans ce jeu au nom imprononçable, on incarne un exploitant agricole, lequel doit maximiser ses revenus sous deux formes : 1/ agrandir et décompter des régions où est présent un seul
type de culture (betterave, patate, …) ; 2/ diversifier ses cultures pour, ensuite, implanter des fermes sur une seule et engranger une rente de points à chaque tour…

En fin de premier tour, que j’ai commencé, j’ai opté pour le placement d’une tuile Colza (2) / Betterave (1) et ai marqué les points dans les pistes Fermes, Yohel a fait de même
avec une tuile Maïs (2) / Patate (1), quant à Anne elle a placé une tuile Colza (2) / Blé (1) mais a préféré marquer tout de suite un point par tuile de champ de ces 2 types
reliés (donc 6 en tout)…

Très bonne ambiance autour de la table, avec un jeu qui tourne tout seul, sans aucun point de règle litigieux, et qui s’avère bien propice aux coups tordus (je pense par exemple à
la course sur les pistes de Fermes, tant pour pouvoir placer ses deux fermes que pour atteindre le premier le haut d’une piste et engranger les points de la tuile de Bétail
supérieure)…

Après 4 tours environ, on se rend compte qu’il est quand même assez lucratif de marquer des points directement en raison des champs reliés. A l’exception de Yohel, lequel tente de
surtout se concentrer sur les Fermes, Anne et moi ne nous privons pas sur ce point-là…

Forcément, Yohel est le premier à atteindre le haut d’une piste Ferme (celle des Betteraves) et il empoche la tuile Vache au dos de laquelle figure un gain de PV compris entre 11 et
15 (révélation en fin de partie)…

Anne est la première à construire une ferme (couleur blanche) car ses 5 marqueurs ont au moins atteint la ligne concernée. Dire que j’aurais dû être ce premier joueur mais que j’ai
omis d’utiliser mes tuiles personnelles de taille 1 ! On remarque aussi qu’en haut de la la piste des Betteraves figure maintenant une tuile Cochon (gain de 6 à 10 PV)…

Anne a placé sa ferme sur une région de Betteraves de taille 6, ce qui lui permet d’engranger 6 PV. A noter qu’on va pouvoir, bien entendu, lui couper sa région avec des tuiles,
mais qu’on ne pourra ni recouvrir sa ferme ni placer des tuiles « bancales » (=pas à plat)…

Une vue générale alors que l’on voit que nos scores sont très distendus : 76 pour moi, 54 pour anne et 26 pour Yohel. Mais cela ne veut pas dire grand chose tant Yohel semble bien
parti sur les tuiles Bétails et les marqueurs de Fermes (il devrait placer ses deux fermes quasiment à la suite)…

Les 6 fermes ont été placées, la lutte et les coupes sont sanglantes, les tuiles Bétails se raréfient et sur ce point Yohel fait très fort : 3 tuiles vaches sur 3 pour le moment !

Mon avance a fondu, Anne se retrouvant à 2 points alors que sa position sur le plateau est plus enviable que la mienne. Peut-être mes tuiles Bétails, à base de Cochons, seront
suffisantes ? A noter que nous entrons dans les derniers instants de la partie puisque nous attaquons la pile de pioche 6+1…

Je viens de piocher la tuile de fin de partie et comme j’étais le premier joueur, c’est Yohel puis Anne qui vont rejouer, pour moi c’est terminé et cela sera difficile…

La partie vient de s’achever sur un coup que j’impose presque à Yohel de couper le champ de Maïs de sa femme, pour éviter qu’elle le rattrape… Est-ce que cela fera mes affaires
?
Bilan synthétique :

On a aimé
- La fluidité des règles ne laissant aucune part aux questions douteuses,
- La gestion de la hauteur des champs, avec la possibilité de se servir de ses tuiles de taille 1, face cachée, pour réhausser certaines zones,
- Le choix à faire entre gain immédiat et gain plus important à venir.

 

On a moins aimé
- Le thème carrément absent,
- La crainte que le jeu soit assez incontrôlable à 5 joueurs, voire à 4 (trop de joueurs entre 2 successifs à soi).

Scores de la partie :

Yohel (jaune) : 167 (102 sur la piste + 65 de bétail)
Anne (blanc) : 163 (144+19)
Ludo le gars (vert) : 160 (135+25)

Note du jeu (sur cette partie) : 15 / 20

 

Durée de la partie : 1 heure 15 minutes

———————————————————————————————————————————————– 

 

SAMURAI THE CARD GAME :


Après la révision de Râ, c’est au tour de Samurai, un autre jeu bien connu de Knizia, de subir un lifting, mais disons-le tout net, nettement moins fin et réussi que le premier
nommé. Aucune valeur ajoutée à cette version cartes et même des points franchement négatifs (j’y reviens) mais si le jeu est plaisant quand même quand on ne connaît pas le premier
opus…

Chaque joueur possède 15 cartes d’influence à sa couleur avec une influence sur un type de symbole (carré, triangle, cercle) de valeur 2 à 4, ou un joker au look de samurai de
valeur 1 à 3. On tente d’entourer horizontalement et verticalement les tuiles de village avec des symboles et on empoche ceux-ci si notre total est le plus grand…

Le village avec un triangle et un cercle est complètement entouré, on résout donc les majorités : Yohel est premier sur les cercles (2 à 0) et sur les triangles (3 à 2). Il empoche
donc un symbole de chacun des deux puis on retourne la carte de village…

Yohel et moi, puisque Anne nous a laissé lâchement tomber ;-) , nous rendons compte progressivement que ce jeu oblige à bien réfléchir (avec une main de 5 cartes sur les 15, on ne
peut pas tout faire) et à bien calculer le moment où l’on fait entrer une nouvelle carte Village (zone en angle d’influence rouge/verte non pourvue)…

Petite vue générale alors que l’espace de jeu s’agrandit considérablement sans qu’il soit possible d’anticiper la direction de cette expansion (bonjour la table requise…). Pour le
moment, Yohel a encaissé 2 triangles et 1 cercle, contre 2 carrés et 1 cercle pour moi. le but est d’avoir 2 majorités en fin de partie…

La premirèe carte de Village avec 3 symboles vient de sortir (visible au départ à côté de la pioche, en attente d’être placée) et comme il n’y en a que 2 dans toute la pile, il faut
bien réfléchir avant de créer la zone qui l’accueillera. C’est là le seul intérêt du jeu par rapport au jeu original…

Mes 5 dernières cartes pour finir la partie avec enfin le Samurai de valeur 3 que j’aurais bien aimé avoir plus tôt ! Quant au butin amassé par chacun, je suis loin de Yohel, assuré
disons d’une majorité sur les cercles (4 contre 1) et quasiment assuré de sa majorité sur les triangles (5 contre 2)…

Fin de partie où je couine de la non-sortie de nouvelle carte Triangle qui m’aurait permis d’entretenir un semblant d’illusion : je termine avec 4 triangles, échouant à 1 de
l’égalité dans cette forme ! La fin de partie s’est produite en raison de l’épuisement de nos cartes, la victoire était déjà jouée et l’espace de jeu était vraiment rempli, donc
c’est plutôt heureux comme situation ;-)
Bilan synthétique :

On a aimé
- Le système de pose des nouvelles cartes Villages, avec des influences différentes placées en angle : on ne peut pas se réserver des zones pour soi et cela tourne plutôt
bien,
- La réflexion requise pour jouer, même si c’est presque trop.

 

On a moins aimé
- Le non-intérêt de cette version pour celui qui possède déjà le premier opus,
- Les cartes de forme carrée, ne laissant que 4 espaces autour d’elles et donc beaucoup moins de possibilités qu’avec les zones hexagonales du premier jeu,
- L’espace requis pour jouer, qui plus est imprévisible dans sa forme : on nétait que deux joueurs, imaginez à 4 !!!

Scores de la partie :

Yohel (rouge) : 2 majorités (6 cercles, 5 triangles, 3 carrés)
Ludo le gars (vert) : 1 majorité (2 ce., 4 t., 5 ca.)

Note du jeu (sur cette partie) : 12 / 20

 

Durée de la partie : 45 minutes

———————————————————————————————————————————————–

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


sept − = 3

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>