0 votes, average: 0, 00 out of 50 votes, average: 0, 00 out of 50 votes, average: 0, 00 out of 50 votes, average: 0, 00 out of 50 votes, average: 0, 00 out of 5 (0 votes)
Vous devez être enregistré pour noter cet article.

[Incontournables] Jeux de l’année 2005

 Et de 4 ! En effet, c’est la 4ème année que
Ludo le gars vous livre son palmarès de ses jeux incontournables.

Rappelez-vous : lorsque j’ai rédigé mon TOP
Jeux 2004, je jugeais l’année exceptionnelle, aujourd’hui je ne peux
que décrire l’année 2005 comme étant au-delà de
toute espérance. Et oui, car cette année, toutes les catégories
accueillent un champion incontestable et les 2 accessits auraient pu prétendre
à la distinction majeure. C’est dire…
Précisons, pour couronner le tout, que je n’ai pas encore joué
à tous les jeux de 2005 qui auraient été susceptibles de
remporter une distinction ici-même. A savoir : Louis XIV, Fiese Freunde
Fette Fetten, Caylus, Kaivai, …
Quelle formidable année !!!

Afin de respecter la classification
adoptée dans la page
jeux incontournables
de tous les temps, 4 jeux ont été retenus cette année,
un par catégorie :

Gros Jeux
- Jeux de durée dépassant généralement
les 2 heures,
- Jeux possédant une mécanique complexe et des objectifs
variés,
- Jeux nécessitant réflexion et stratégie à
long terme.

Jeux Intermédiaires
- Jeux de durée comprise entre 1 et 2 heures,
- Jeux possédant une mécanique élaborée mais
jouable rapidement,
- Jeux nécessitant réflexion et tactique à moyen
terme.

Petits Jeux
- Jeux de durée ne dépassant pas 1 heure,
- Jeux possédant une mécanique simple et des objectifs clairs,
- Jeux nécessitant un peu de réflexion mais surtout de l’intuition.

Jeux Abstraits
- Jeux de durée variable,
- Jeux où les mécanismes sont éminemment abstraits
(sans thématique),
- Les jeux de lettres sont intégrés à cette catégorie.

Les résultats, parfaitement
subjectifs, sont les suivants :

Gros jeux

Chevaliers de la Table Ronde

Cliquez pour voir la fiche
Les chevaliers de la table ronde, c’est un magnifique chef d’oeuvre, que j’ai connu avant même son édition. Ce jeu ne se décrit pas, il se contemple ; il ne se raconte pas, il se vit ; il ne se résume pas à un jeu, il constitue une parenthèse de bonheur intense dans sa vie. Plonger au coeur des aventures des chevaliers, où figure probablement un traître (mais qui ?), c’est du vrai vrai
vrai régal.
Un must absolu, servi par un matériel époustouflant…Dans la même catégorie, Ludo le gars a apprécié également :

Cliquez pour accéder à l'article du blog
Abusir – Cliquez pour accéder à la fiche
Byzantium

A noter que les cartes d’extension pour Age of Steam et
celles pour Funkenschlag ont été décrétées
hors concours… (trop bien ;-)

Jeux intermédiaires

Der Turmbau zu Babel

Cliquez pour voir la fiche
La Tour de Babel de l’indétrônable Reiner Knizia fut difficile à départager avec Aqua Romana. Mais, à bien y regarder,
il semble quand même un tantinet au-dessus du très bon jeu de Queen Games, notamment parce que la tension est nettement plus forte
lors des parties, mais aussi parce que les choix semblent plus difficiles à faire. Et comme ce sont des critères importants pour moi, et bien la Tour de Babel se voit ainsi distinguée en cette fin d’année.
Bravo Mr Knizia !.Dans la même catégorie, Ludo le gars a apprécié
également :

Cliquez pour voir la fiche
Aqua Romana – Cliquez pour voir la fiche
Mission Planète Rouge

Petits jeux

Non Merci

Cliquez pour voir la fiche
Non merci, sorti en allemand lors du salon d’Essen 2004, ne pouvait échapper à la distinction du petit jeu de l’année du gars. En effet, devenu aujourd’hui un incontestable incontournable de nos soirées jeux, il méritait bien cette reconnaissance, au nom des mémorables parties pratiquées sur ce jeu. Si vous ne le connaissez pas encore, vous pouvez investir sans risque les quelques euros que vous coûtera
son acquisition…Dans la même catégorie, Ludo le gars a apprécié également :

Cliquez pour voir la fiche
Tanz der Hornochsen – Cliquez pour voir la fiche
Wie Waldi

Jeux abstraits

ConHex

Cliquez pour voir la fiche
Sorti en quatimini pour le salon d’Essen 2005, ConHex est incontestablement le meilleur jeu abstrait auquel j’ai joué depuis fort longtemps.
Dans la lignée de Twixtet du jeu de Y, ConHex est un jeu de connexion qui emprunte à Kahuna

son ingénieux système de majorité. Au final, on a
ici affaire à un jeu de très grande classe, faisant la part
belle à la stratégie et qui ne prend jamais la poussière…Dans la même catégorie, Ludo le gars a apprécié
également :

Cliquez pour voir la fiche
Pünct - Cliquez pour voir la fiche
Ubongo

Rendez-vous fin 2006 pour la nouvelle fournée…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


× 6 = cinquante quatre

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>