[01/07/2020] Robinson Crusoé – Sauvons Jenny !

Oui, oui, évidemment, n’ayant encore jamais gagné ce scénario, on y retourne… Voici donc notre 14ème partie sur ce super jeu narratif : Robinson Crusoé – Sauvons Jenny !

ROBINSON CRUSOÉ – SAUVONS JENNY !

Leila toujours en admiration devant la -belle boîte il faut le dire- de Robinson Crusoé ! Ce soir, tentons, à nouveau, de sauver Jenny…
8 tours, pas un de plus, pour tenter de sauver la fille du capitaine, laquelle, je le rappelle, perd 2 PV par tour où elle reste sur son rocher. Et, une fois la donzelle sauvée avec notre radeau, encore faudra-t-il nous enfuir avec elle via u canot de sauvetage encore à construire…
Nous disposons d’un marteau et de clous pour cette partie (+ 1 disque marron deux fois dans la partie) et d’un précieux flacon de rhum pour récupérer deux fois 1 PV en phase de nuit…
Les inventions que nous pourrons construire ce jour…
Et Robinson, accompagné de son fidèle chien, vont rythmer les phases du tour de jeu, avec le chien qui ira aider, le cas échéant, pour la chasse ou l’exploration. Oui, nous avons quand même envie d’en gagner une sur ce scénario, hein…
Programmation du premier tour : Leila, avec sa menuisière, va explorer (en compagnie du chien) et aménager le camp (pour récupérer de la détermination et augmenter le moral du groupe), tandis que je vais avec Vendredi récupérer ce qui traîne sur l’épave (une nourriture périssable + un biscuit) et explorer, si la chance veut bien m’épauler, une autre case de l’île…
Ça commence bien… 🙁
Bilan de nos gains du premier tour, sans les miens, puisque j’ai dormi hors du camp…
Et voici, donc, les miens.
Au final, nous sommes plutôt satisfaits d’avoir découvert ce paysage de prairie, si précieux dans ce scénario pour obtenir la corde…
Bon moment, belle partie…
Petite vue de nos inventions et aménagements, alors que nous avons construit l’abri !
Aïe, le conseil nous fait du mal, peut-être, sur le long terme : défausse de trois cartes d’invention…
Et le radeau est construit au cour du 3ème tour !
Petite bagarre avec un jaguar, lequel m’affaiblit pas mal en raison de ses 2 PV à perdre en plus à l’issue du combat…
Mais, le plus important, c’est que je vais sauver Jenny accompagné du chien, tandis que Leila joue les mannequins de service… 😉
Petite vue de la fiche de scénario juste au moment où Jenny est sauvée. Elle n’avait plus trop de PV mais c’est OK et nous en sommes à mi-partie…
Et voici la vue du plateau au même moment…
Et on y retourne. Certains éléments paraissent incontournables (la chasse pour la peau notamment), mais, au final, ne le sont pas tant que ça : avec deux totems supplémentaires nous les aurons nos peaux manquantes ! (ou presque)
Si la carte le dit… Et, si vous observez bien, notre plateau de cartes objets est presque vide !!!
Et de trois totems !
Leila nous fait sa belle tête ! 😉
Et de quatre totems !!! Merci le chien !
Malheureusement nous devons déplorer la perte de notre cher Vendredi, serviteur émérite…
Nous construisons le si précieux canot de sauvetage, en préparant 6 bois et 4 peaux et nous allons nous sauver, avec Jenny, de cette île maudite !!!
Vue finale ! Yes, on a gagné !
Et encore une, avec nos personnages plutôt pas trop mal en point au niveau des PV : 7 PV pour la menuisière Leila et 4 PV pour mon soldat !

Durée de cette partie : 1 heure 45 minutes – Note de cette partie : 18 / 20

Scores de la partie :

Bilan
Leila (menuisière) + Vendredi + Le Chien + Ludo le gars (soldat) Victoire au 7ème tour !!!

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Enfin gagner ce scénario qu’on avait toujours échoué à trois fois rien…
– La simplicité de la mise en place et de la logique de ce scénario : probablement le plus adapté pour débuter sur le jeu,
– Les événements qui ne nous accablent pas autant que d’habitude : une seule blessure avec jeton sur un membre de l’équipe…

On a moins aimé
– ?

————————————————————————————————————

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


cinq − = 4