[01/11/2020] Troyes Dice

Ah, enfin une vraie découverte, et pas n’importe laquelle ! Pensez… Troyes Dice est arrivé en ma demeure et je suis plutôt tout excité à l’idée d’y jouer… Je lis la règle et on y va direct ! On passera un très bon moment, avec un sacré goût de reviens-y, alors qu’au départ, on avait presque peur de ne pas s’y retrouver…

TROYES DICE

Ah… Enfin ! La découverte de Troyes Dice va pouvoir se dérouler, à deux joueurs, Leila se joignant à moi pour ce moment historique… A noter que j’en ai profité pour lui parler de la boîte originelle, présente sous la nouvelle, afin de lui situer le jeu…
En début de partie, on positionne aléatoirement les 9 disques bifaces contre les secteurs de l’ennéagone, puis on fait tourner la zone centrale pour qu’apparaisse le 1 avec une flèche dans le secteur ouvert. Il y aura 8 manches en tout, chacune d’elles consistant à choisir un des 4 secteurs suivants (jour d’abord, nuit ensuite) pour en faire l’action (avec le dé qui y sera placé, voir plus loin)…
Chaque joueur dispose d’une feuille de score relativement fournie, avec trois zones principales (rouge = militaire ; jaune = civil ; blanche = religion) sur lesquelles on va entourer nos choix successifs. Sur la droite, il y a la prise en considération des bonus éventuels qui seront multipliés par le nombre de cases cochées sur la ligne. En bas, on tient compte de ses membres de population par couleur, histoire de grappiller, là encore, quelques bonus fort utiles…
Petit exemple… Les dés lancés ont été classés par valeurs croissantes, avec le dé noir en-dessous en cas d’égalité. Le 1 noir bloque donc le premier secteur, le 2 transparent est considéré comme un 2 jaune à présent, le 4 transparent est un 4 rouge et le 6 transparent est un 6 blanc. Chaque joueur choisit simultanément un dé (on le fait dans l’ordre de la table, perso, histoire de suivre ce que fait l’autre joueur) en payant le coût associé (1 denier ou 1 influence ou 1 connaissance pour le dé 2 jaune, 1 denier pour le dé 4 rouge, 2 deniers pour le dé 6 blanc). Très bonnes trouvailles ces deux points : couleur du dé avec la transparence + coût croissant en fonction de la valeur du dé…
Évidemment, en choisissant un dé, on aura différentes choses à faire sur sa feuille de score… Ci-dessus, par exemple, comme j’ai opté pour le dé 4 rouge, j’ai choisi entre un bâtiment de prestige (une forteresse), un bâtiment de fonction (le palais des comtes) et le gain de 4 points d’influence. Mon choix s’est porté sur le bâtiment de prestige, une forteresse, d’où mon entourage du bâtiment qui m’octroie également un bonus d’une population jaune et de la sécurité à venir de tous les dés de valeur 4, même s’ils sont noirs ! D’où mon entourage, sur les 3 lignes, du dé de valeur 4…
Leila, de son côté, a opté pour le dé 6 blanc, lequel lui a permis de construire le bâtiment de prestige associé (la cathédrale) et, donc, de potentiellement marquer 1 PV par bâtiment de fonction blanc qu’elle aura construit (les évêchés)…
Une fois ceci réalisé, on retourne le disque de zone où était le dé noir, puis on recommence avec les zones sombres (la nuit) et, enfin, on passe à la manche suivante, comme ci-dessus, en tournant d’un cran la roue…
Ça ne doit pas vous paraître hyper clair en lisant mon compte-rendu, j’en suis bien conscient, mais, en y jouant, ça roule tout seul, n’ayez crainte !!!
Et ainsi de suite, petit à petit, en essayant de se protéger des dés noirs avec des forteresses (pour ne pas perdre de bâtiments non construits dans la dite-colonne), tout en essayant de se créer des moteurs de PV avec les bonus liés à la construction de cathédrales, avec un système bien vicieux : les deux premières construites donnent 1 PV par élément de la ligne choisie, les deux suivantes 2 PV et les deux dernières 3 PV… pour peu qu’on y arrive car notre nombre d’actions n’est pas extensible (16 en tout et pour tout sur l’ensemble de la partie + d’éventuels bonus glanés ci et là)…
A partir du tour n°3, le dé noir détruit les bâtiments de la colonne où il se trouve (sauf ceux déjà construits ou protégés par une forteresse). Ci-dessus, cela concerne la zone rouge n°4…
Très malin, le jeu ne s’apprivoise pas en une seule partie… Par contre, je cherche encore les liens avec le jeu originel !
Yes ! Le dé que je souhaitais !
On arrive, ainsi, à la dernière manche du jeu…
Leila est partie dans le décompte de ses PV…
La feuille de score de Leila, avec 4 lignes bonifiées : les deux rouges en X 2, les deux blanches en X 1.
Et ma feuille de score, avec 4 lignes bonifiées également, la première rouge en X 2, la première jaune en X1 et les deux blanches (la première en X 1 et la deuxième en X 2)…
Ajoutons qu’on score aussi des PV pour le nombre de population comptabilisées. On imagine, déjà, moult stratégies variées et ça sent très bon… 😉

Durée de cette partie : 1 heure – Note de cette partie : 15 / 20

Scores de cette partie :

Total
Leila 37
Ludo le gars 45

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Revenir à Troyes sur un jeu dérivé du premier… juste une longue attente…
– Le fameux coup des dés transparents et qui se colorent en fonction du secteur où ils sont posés,
– Les deux grands axes stratégiques du jeu, visiblement, avec les bonus à obtenir via les cathédrales (axe 1) et l’acquisition d’une grande population (axe 2), tout en panachant un peu, forcément, sans négliger les bonus positionnés un peu partout… Miam !
– La très bonne envie d’y revenir pour faire mieux, après ce premier galop d’essai et nos scores de partie de découverte…

On a moins aimé
– Le peu de rapport avec le jeu originel,
– La crainte, au départ, de se perdre dans les liens pas simples à lire entre les lignes et les colonnes de sa feuille de score… mais après ça passe ! Ne vous découragez pas !

——————————————————————————————-

Une réponse à “[01/11/2020] Troyes Dice”

  1. J’ai bien aimé le tester au FIJ cette année.
    On l’a trouvé un peu ardu quand même au premier abord et plutôt jeu Roll&Write expert.
    Et plus facile pour les aficionados de Troyes.
    Après le matériel est très qualitatif !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


6 + sept =