[01/11/2021] Velonimo, Happy City

Après notre grand dimanche spéciale Halloween, nous voici embarqués sur deux petites parties de préparation des jeux que je compte présenter au Festival de BD de Cublize, en soirée OFF pour les auteurs de BD, samedi prochain : Velonimo et Happy City, deux jeux au format à mon avis idéal…

VELONIMO

Velonimo de retour sur la table, à 5 joueurs aujourd’hui, la marraine et le parrain de Leila étant venus nous rendre visite…
La partie a débuté, toujours en 5 étapes de montagne…
Ma main de cartes en début de la première étape… juste avant que Leila ne pioche dedans (donc j’ai tout remélangé) et qu’elle me chipe ma seule carte baroudeur de valeur 30 ! 🙁
Fin de première étape, favorable à Julie, laquelle aura droit au maillot petit pois carottes pour la deuxième étape…
Puis c’est à mon tour de profiter du maillot spécial en l’utilisant ci-dessus pour totaliser 26 points : une combinaison de deux cartes de 6, donc 6+10 = 16 points, + les 10 points de bonus de la carte spéciale.
Cette combo est vraiment intéressante, surtout en début de partie quand les joueurs ont beaucoup de cartes : je vais prendre pas moins de 3 cartes dans la main de Nathalie qui venait d’en prendre 2 à Yann ! Oui, il faut savoir aller chercher les meilleures cartes à la source… 😉
Ah oui, ce tirage me plaît, après deux cartes de baroudeurs récupérées dans la main de Nathalie ! Elle, elle couine bien… 😉
Julie est victime des quolibets de Yann ! Il faut dire qu’elle n’a joué aucune carte pour le moment lors de cette quatrième étape…
La dernière étape consacre Yann, de justesse finalement face à Julie, laquelle a failli réussir son incroyable pari : remporter la dernière étape et faire que Yann termine dernier ! Il réussit à passer la ligne juste avant moi ce 4 rouge assez pourri…
Et voici la feuille de scores en fin de partie.

Durée de la partie : 1 heure 30 minutes – Note de cette partie : 15 / 20

Scores de cette partie :

Détails Total
Nathalie voir ci-dessus 24
Yann voir ci-dessus 34
Julie voir ci-dessus 31
Leila voir ci-dessus 27
Ludo le gars voir ci-dessus 24

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– La non-prise de tête de ce jeu,
– Ses finesses tactiques : on a un peu mieux vu pourquoi ne pas toujours jouer sa plus grosse carte de baroudeur ou sa meilleure combinaison trop tôt,
– Le système de calcul de la valeur des combinaisons.

On a moins aimé
– L’impression que tout se joue lors des deux dernières étapes : tout le monde peut l’emporter au final et c’est un peu trop renversant pour moi,
– La durée longuette de la partie.

————————————————————————————————————
HAPPY CITY

Poursuite des jeux de l’après-midi avec le bien agréable Happy City que je vais faire découvrir à Nathalie, Yann et Julie.
A 5 joueurs, il y a 7 cartes de bâtiments spéciaux, ce qui va nous laisser du choix quand même…
Fin de premier tour, avec une usine construite en ce qui me concerne, surtout pour le gain de 1 sou par tour, à moindre coût (seul un sou à débourser pour ce bâtiment violet)…
La partie est vraiment bien sympa et Yann et Nathalie semblent bien apprécier la simplicité du jeu et ses vertus de découverte des principes classiques d’un jeu de gestion.
L’un des bâtiments est de circonstances, non ? En effet, hier, nous fêtions Halloween avec moult déguisements pour l’anniversaire de Leila. Ce qui est amusant c’est que c’est elle qui défausse cette carte de l’étalage dans la foulée…
Oui, on passe un bon moment…
La partie va vite, très vite même et nous voici déjà en fin de partie !
Ci-dessus, la ville de Nathalie, laquelle ne comporte que 9 cartes au lieu de 10, ayant temporisé un tour pour prendre un sou et disposer de plus d’argent pour acheter une grosse carte au tour suivant (le parc d’attraction orange).
La ville de Yann, de belle qualité de vie ma foi, mais qui pèche un peu en nombre de cœurs et de meeples, ayant misé sur l’argent en trop grand nombre. Il ne doit pas savoir que l’argent ne fait pas le bonheur…
La ville de Julie, assez proche de celle de Yann, mais avec des sources de revenus arrivées trop tard pour être rentabilisées…
La ville de Leila, qui, comme l’autre jour, a cruellement manqué de revenus pour parvenir à acheter de belles cartes bien rentables…
Et ma ville, enfin, avec une deuxième ligne ultra-riche en PV, surtout après avoir obtenu, enfin, à l’avant-dernier tour, la carte rose que je visais…

Durée de la partie : 45 minutes – Note de cette partie : 15 / 20

Scores de cette partie :

Cœurs Meeples Total
Nathalie 5 6 30
Yann 6 6 36
Julie 6 6 36
Leila 5 4 20
Ludo le gars 7 8 56

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Le jeu vu comme une initiation épurée des jeux de gestion,
– L’embellie des scores de partie en partie,
– La temporisation possible d’un tour, en prenant une pièce, pas rédhibitoire à mon avis pour gagner,
– La grosse envie d’aller taquiner les cartes rouges (en très grand nombre) pour des parties plus expertes !

On a moins aimé
– Les scores qui peuvent être plombés par des revenus trop limités tôt dans la partie.

————————————————————————————————————

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


deux × = 6