[01/03/2014] Desperados of Dice Town, Fünf Gurken

Premier jour au Festival International des Jeux de Cannes, après un passage au Off le vendredi soir de minuit à plus de 3 heures du matin. Encore une journée super riche, avec plein de monde sur le salon, plein de jeux chez les éditeurs et pas mal d’envie de découvrir telle ou telle pièce ludique.
En ce qui me concerne, en plus des inévitables prototypes montrés ou essayés, des petits jeux idiots faits sur le salon, j’ai joué à une nouveauté, Desperados of Dice Town, sur le stand Matagot, en compagnie de Franck, Tristan et Pierre. Le soir, après de nouvelles présentations de protos, j’enchaîne au Off avec une petite partie de Fünf Gurken, en compagnie de Fred Bizet (oulaha depuis le temps !!!) et Christophe Dufaux (salut viking en chef 😉 , sans oublier David et Tristan. Mmmhhh, c’est bien Cannes…

DESPERADOS OF DICE TOWN

On dirait du Dice Town, mais ce n'est pas du Dice Town ! Nous voici avec la déclinaison encore plus dés de Dice Town : Desperados of Dice Town ! Subtile nuance n'est-il pas ?
On dirait du Dice Town, mais ce n’est pas du Dice Town ! Nous voici avec la déclinaison encore plus dés de Dice Town : Desperados of Dice Town ! Subtile nuance n’est-il pas ?
Mon desperado le plus facile à retourner (à gauche) me permettra de mettre des cartes dans ma main lorsque j'obtiendrai une face de dé avec la bouteille et des faces d'étoiles (action). Très simple, fluide et efficace... en tout cas lors des 15 premières minutes ;-)
Mon desperado le plus facile à retourner (à gauche) me permettra de mettre des cartes dans ma main lorsque j’obtiendrai une face de dé avec la bouteille et des faces d’étoiles (action). Très simple, fluide et efficace… en tout cas lors des 15 premières minutes 😉
La boîte de jeu est bien pratique pour lancer les dés, OK je le reconnais (private joke à destination de l'animateur...). Sinon, on trouve quand même le jeu très très difficilement contrôlable et presque automatique : avec seulement 4 dés lancés, on reste sur sa faim au niveau des possibilités de s'en sortir lorsque les dés sont capricieux. Et, contrairement à d'autres jeux (Râ the Dice Game par exemple), on n'a pas vraiment d'effet palliant le manque de chance (sauf la misère qui permet de piocher une carte, mais c'est bien peu)...
La boîte de jeu est bien pratique pour lancer les dés, OK je le reconnais (private joke à destination de l’animateur…). Sinon, on trouve quand même le jeu très très difficilement contrôlable et presque automatique : avec seulement 4 dés lancés, on reste sur sa faim au niveau des possibilités de s’en sortir lorsque les dés sont capricieux. Et, contrairement à d’autres jeux (Râ the Dice Game par exemple), on n’a pas vraiment d’effet palliant le manque de chance (sauf la misère qui permet de piocher une carte, mais c’est bien peu)…
Petit effet d'une carte du jeu : comme on peut le voir, elles sont hyper puissantes et, comme vous le savez, les cartes action ne constituent pas vraiment ma tasse de thé... Du coup, j'avoue ne pas éprouver un immense plaisir à jouer à Desperados of Dice Town. Heureusement, autour de la table, il y en a au moins un qui apprécie vraiment le jeu : mon gone ! Il va hériter de la boîte, c'est sûr...
Petit effet d’une carte du jeu : comme on peut le voir, elles sont hyper puissantes et, comme vous le savez, les cartes action ne constituent pas vraiment ma tasse de thé… Du coup, j’avoue ne pas éprouver un immense plaisir à jouer à Desperados of Dice Town. Heureusement, autour de la table, il y en a au moins un qui apprécie vraiment le jeu : mon gone ! Il va hériter de la boîte, c’est sûr…
Chaque joueur possède cinq desperados en prison au début de la partie, chacun d'eux devant en sortir au plus vite et avec le plus de richesse possible. Pour ce faire, quatre dés sont jetés, avec possibilité d'en relancer certains deux fois supplémentaires, et ,en fonction des faces obtenues, on peut tourner certains de nos disques (le chef le plus à droite nécessitant plus de rotations pour être mis face visible).
Chaque joueur possède cinq desperados en prison au début de la partie, chacun d’eux devant en sortir au plus vite et avec le plus de richesse possible. Pour ce faire, quatre dés sont jetés, avec possibilité d’en relancer certains deux fois supplémentaires, et ,en fonction des faces obtenues, on peut tourner certains de nos disques (le chef le plus à droite nécessitant plus de rotations pour être mis face visible).
La partie, jouée sur le stand Matagot, est plutôt agréable, même si on commence à trouver que celle-ci pourrait bien avoir tendance à s'éterniser, vu que l'on peut faire retourner face cachée certains desperados adverses (merci les cartes !) et que la richesse fluctue pas mal. Bon, pour l'instant ça va encore, mais on craint un peu de trouver le jeu longuet dans quelques minutes...
La partie, jouée sur le stand Matagot, est plutôt agréable, même si on commence à trouver que celle-ci pourrait bien avoir tendance à s’éterniser, vu que l’on peut faire retourner face cachée certains desperados adverses (merci les cartes !) et que la richesse fluctue pas mal. Bon, pour l’instant ça va encore, mais on craint un peu de trouver le jeu longuet dans quelques minutes…
Yes ! Je viens de retourner mon chef, ce qui m'évitera de trop subir les coups de pétard de Pierre ! En effet, et ça c'est une bonne trouvaille, on reçoit les coups de feu venant de desperados qu'on n'a pas encore retournés soi-même. Et comme le chef est particulièrement destructeur (6, 12 ou même 18 points de vie = dollars perdus), il vaut mieux ne pas le subir trop longtemps...
Yes ! Je viens de retourner mon chef, ce qui m’évitera de trop subir les coups de pétard de Pierre ! En effet, et ça c’est une bonne trouvaille, on reçoit les coups de feu venant de desperados qu’on n’a pas encore retournés soi-même. Et comme le chef est particulièrement destructeur (6, 12 ou même 18 points de vie = dollars perdus), il vaut mieux ne pas le subir trop longtemps…
Ouf ! Fin de partie, suite à, je l'avoue, un zeste de kingmaking de ma part pour clore celle-ci ! Après une heure passée à y jouer, et à vive allure en plus, je pense qu'il fallait qu'elle s'achève, bien peu de surprises restant à vivre vraisemblablement...
Ouf ! Fin de partie, suite à, je l’avoue, un zeste de kingmaking de ma part pour clore celle-ci ! Après une heure passée à y jouer, et à vive allure en plus, je pense qu’il fallait qu’elle s’achève, bien peu de surprises restant à vivre vraisemblablement…

Durée de la partie : 1 heure – Note de cette partie : 11 / 20

Scores :

Dollars
Franck 28
Tristan 3
Pierre 29
Ludo le gars 21

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– La fluidité et le côté fun et sympa du premier tiers de la partie,
– Les impacts des balles reçus si l’on n’a pas libéré le même desperado que celui qui tire,
– Le matériel, toujours au top chez Matagot.

On a moins aimé
– La durée de la partie, surtout que le jeu est quand même bien répétitif, avec l’impression qu’elle pourrait même s’éterniser (avec le système de retournement des desperados),
– Le manque de contrôle sur le jeu et le manque de possibilités même tactiques, en raison d’un trop petit nombre de dés lancés,
– Les cartes action trop puissantes à mon goût.

————————————————————————————————————
FÜNF GURKEN

Après quelques discussions plus ou moins bièrisées ;-) je propose à mes acolytes de découvrir Fünf Gurken, un jeu de plis que j'ai adoré lors de la partie de découverte d'il y a un petit mois. Ils sont ravis de se prendre pour des cornichons...
Après quelques discussions plus ou moins bièrisées 😉 je propose à mes acolytes de découvrir Fünf Gurken, un jeu de plis que j’ai adoré lors de la partie de découverte d’il y a un petit mois. Ils sont ravis de se prendre pour des cornichons…
Ouh ! Heureusement que la règle précise que je ne prends qu'une fois le X2 ! Pour un peu je me faisais éliminer à mon tour...
Ouh ! Heureusement que la règle précise que je ne prends qu’une fois le X2 ! Pour un peu je me faisais éliminer à mon tour…
Ca y est, Fred sort de la partie et on va se la finir à deux, David et moi...
Ca y est, Fred sort de la partie et on va se la finir à deux, David et moi…
Nous appliquons ma variante du draft de deux cartes à gauche en début de chaque manche, afin de mieux contrôler son jeu. La partie est très plaisante, avec ceci d'original qu'elle va très vite pour éliminer les joueurs : sitôt un pack de cornichons pris, on en prend un second jusqu'à l'élimination ! N'est-ce pas Christophe et Tristan...
Nous appliquons ma variante du draft de deux cartes à gauche en début de chaque manche, afin de mieux contrôler son jeu. La partie est très plaisante, avec ceci d’original qu’elle va très vite pour éliminer les joueurs : sitôt un pack de cornichons pris, on en prend un second jusqu’à l’élimination ! N’est-ce pas Christophe et Tristan…
La partie est tendue tendue, avec un Fred Bizet qui réussit à ne pas se faire éliminer tout de suite après avoir pris des cornichons. J'en prends aussi, alors que David, royal, tient le choc...
La partie est tendue tendue, avec un Fred Bizet qui réussit à ne pas se faire éliminer tout de suite après avoir pris des cornichons. J’en prends aussi, alors que David, royal, tient le choc…
Finalement, après quelques tours bien serrés, c'est David qui s'en sort : je suis éliminé et il remporte cette bien sympathique partie. Oui, je sais, la photo ci-dessus n'a rien à voir ;-)
Finalement, après quelques tours bien serrés, c’est David qui s’en sort : je suis éliminé et il remporte cette bien sympathique partie. Oui, je sais, la photo ci-dessus n’a rien à voir 😉

Durée de la partie : 25 minutes – Note de cette partie : 18 / 20

Scores :

Bilan
Fred Eliminé en 3ème
Tristan Eliminé en 2ème
David Vainqueur
Christophe Eliminé en 1er
Ludo le gars Eliminé en 4ème

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– La simplicité et la vicioseté du jeu,
– Le bon fonctionnement de ma variante de draft…

On a moins aimé
– Un poil plus d’automatisme dans les coups que lors de notre partie précédente : la fatigue ou est-ce le jeu qui veut ça finalement ?

————————————————————————————————————

15 commentaires à propos de “[01/03/2014] Desperados of Dice Town, Fünf Gurken”

  1. Salut Ludo

    dis.. j’ai lu ton CR sur ta partie de Desperados
    je ne discute pas du tout les j’aime/j’aime pas.. c’est ton point de vue il n’est de ce point pas discutable

    par contre, il y a un truc qui m’étonne, mais alors, à un point…
    tu annonces UNE HEURE de partie…
    et là je ne comprends pas.
    J’ai des centaines de parties au compteur et chez moi une partie, c’est généralement moins de 20 minutes. souvent moins. Très exceptionnellement 30.
    Alors une heure, je trouve ça réellement incroyable !!!!

    J’ai toujours noté dans tes CR que vous aviez des temps plus longs que la moyenne, mais là sur un simple jeu de dés, je suis réellement surpris
    tu as plus de précisions sur le déroulement de la partie ??

    merci d’avance
    bruno

    • Salut Bruno,

      Pour ta question sur la durée de notre partie, oui je veux bien te répondre, sans problème…
      Alors : pendant 15 minutes, oui ça allait vite et on pensait en avoir fini super rapidement, ce qui nous plaisait bien. Puis, certains (Tristan notamment) ne se sont pas bougés pour essayer de retourner rapidement leurs desperados, préférant collecter des cartes. Du coup, même s’il était victime des tirs de balles des autres, souvent, il a aussi fait ralentir le jeu en jouant des cartes qui faisaient retourner des desperados sur leur autre face. Du coup, Pierre et Franck qui étaient les plus près de gagner, n’arrivaient pas à retourner leurs deux derniers desperados. Et comme aucun des deux n’avait vraiment pris l’avantage au niveau pognon, ils ne négligeaient pas les cartes, histoire de se protéger contre des pertes d’argent notamment. D’où une deuxième source de ralentissement. De mon côté, j’ai passé au moins trois ou quatre tours sans que ma situation ne change beaucoup à cause des résultats des dés : un symbole + une action, du coup juste un petit cran de tourné. Pas folichon.

      En clair, on a joué vite, mais la partie a duré pour certaines bonnes raisons. Et c’est moi qui en ai provoqué la fin, sans gagner, car il fallait bien qu’on y arrive…

      Tristan a adoré le jeu au passage.

      Amicalement

      Ludo

      • C’est bien là où j’hallucine.. je vois bien du genre de situation dont tu parles, tu penses bien qu’on en a connues de semblables en mode tests.
        Mais jamais, vraiment jamais une partie n’a duré plus de 30 minutes !
        Ce avec des groupes différents, avec ou sans nous, sur Paris, Dijon, Annecy… étrange !!!
        Juste une question.. vous avez bien commencé avec vos personnages déjà un peu « tournés » grâce à un premier lancer préalable avant la partie ?

          • Très honnêtement, je ne dirais pas exceptionnelle, mais aberrante
            Quand tu as des stats sur plusieurs centaines de parties (c’est un jeu que j’ai dans mes cartons depuis plus de 3 ans, et que tu y joues pendant un an tous les midis avec les copains, à raison de 2 ou 3 parties par midi, ça en fait des parties), et que jamais une seule partie n’a dépassé 30 minutes, une durée d’une heure est réellement aberrante. Hier soir, j’étais avec une équipe suisse qui conduit des tests pour Matagot, au sein du club Joca à Genève. Et eux également m’ont confirmé que dans leur contexte, pourtant totalement séparé du mien, au travers de leur nombreuses parties test, ils n’ont eux non plus jamais dépassé 30 minutes. Pour moi, il y a nécessairement un biais quelque part, et faite d’avoir pu observer votre partie, je ne sais pas où.

  2. Bizarre. On y a rejoué hier soir en famille, on a également tourné un peu en rond sur la fin…
    Par contre, un paramètre : on ne connaît pas les cartes lors des 1ères parties, ça doit jouer aussi.

  3. Je ne connais pas le jeu, mais je ne m’étonne pas de la durée de partie annoncée : Ludo le Gars est tout de même un spécialiste des parties pour lesquelles le chronomètre explose! 🙂 C’est pas une critique, hein, juste un constat : là où parfois il annonce que la partie a duré 3h00, chez nous elle dure 1h30. Les habitués savent donc que les durées sont à minorer par ici… 🙂

    • Oui, oui, oui j’en suis bien conscient. Mais… dans le cas présent, nous avons joué rapidement, sans temps mort, sauf peut-être pour lire le texte des cartes qui nous étaient inconnues. Ensuite, bon, ben, je ne sais pas trop pourquoi il y a un tel écart entre les parties de test de Bruno et celle-ci. Ca m’étonne autant que lui. Surtout qu’on y a rejoué hier et que la partie a duré le même temps…
      Parmi les gens ayant découvert le jeu récemment, à 4 joueurs, vous avez quelle durée de parties ?

  4. Salut!
    On a testé le jeu à 4 joueurs le vendredi matin sur le stand Matagot et la durée de la partie fut raisonnable pour une première partie découverte à savoir environ 40 minutes de mémoire. C’est vrai que la fin peut tourner en rond si beaucoup de cartes ont été tirés mais l’élimination des joueurs accélèrent la fin de partie.
    On en a refait une partie dans le week end à 3 joueurs (en dehors du festival) et sa durée a été encore plus rapide à savoir environ 30 minutes.
    Par contre, on n’a pas effectué le jet de dés au préalable et ce dans les 2 parties (je suis donc content de l’apprendre par ces commentaires (merci Bruno!) et vais transférer l’info auprès de mes amis joueurs qui ont acquis le jeu:) ): ce point de règle ne nous avait pas été indiqué (tout comme le fait que seulement les cowboys de même type s’attaquaient, mais on a rectifié rapidement ce point en lisant la règle), les animateurs du stand étant à leur premiers « clients » (je ne les blâme pas).
    On a trouvé le jeu très sympa, léger et fun, l’univers graphique est réussi et il présente un avantage indéniable d’être accessible pour les enfants: pour sûr qu’il resortira facilement de la ludothèque pour une partie de rigolade!
    PS: j’aurais bien fait le 3eme joueur à votre partie des Portes de Loyang!
    Bye
    Chris (Zuton)

  5. Et hop… trois parties à 3 joueurs ce matin.. le tout en moins d’une heure, explications comprises lors de la première.. Bref, je ne comprends toujours pas !

  6. J’adore le jeu il est trop bien j’ai hâte de refaire une partie
    avec « Mister Phal » ! Je crois que si j’en refais une, je vais
    le prendre, j’espère qu’il tire bien!!! 🙂

  7. après plus de 20 parties je n’ai pas eu une partie qui a dépassés plus de 40 minutes (partie avec plein de rebondissement ) et la plus rapide 10 minutes
    donc comment avez vous fait pour jouer 1 h?????

    • Je l’ignore et j’aimerais bien le savoir !
      Surtout que la partie suivante a été du même tonneau…
      Je suis surpris qu’on ait éliminé aucun autre joueur dans chacun de mes parties. Peut-être est-ce une des clés de la rapidité de vos parties. Mais on n’a jamais été en mesure de le faire : à chaque fois, ou presque, le desperado qui touchait était déjà libéré chez la plupart des autres.

      Comment faites-vous pour jouer en 20 minutes ???

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


− 1 = sept