[01/04/2006] Geister Wäldchen

Voilà un jeu, Geister Wäldchen, qu’on n’avait que trop peu pratiqué avec nos marmots. En effet, à partir d’un système mêlant hasard et mémoire, on a affaire à un petit jeu tactique, jouable par tous et plaisant pour tous. Un régal !

GEISTER WÄLDCHEN :


A chaque jet de dé, on fait progresser un enfant de 1, 2 ou 3 cases (pas forcément le sien d’ailleurs) ou on peut couvrir l’un d’entre eux d’un fantôme, ce qui l’immobilise jusqu’à ce qu’il soit libéré. Ici, Maitena s’apprête à déplacer l’enfant rose de… son frère 😉

Une belle tête de bon joueur ! N’est-ce pas Monsieur Tristan ? Toujours ravi de se voir recouvert par un fantôme, il parvient ici à hérisser le poil de ses gentils parents…

Mon pion vert se trouve accompagné du gentil nain géant, sous le regard incomparable de ma ch’tiote fillote…

Mais ma trop aimable femme est passée par là et m’a recouvert mon petit bonhomme vert, toujours sous les yeux de Maitena…

 


La fin du parcours approche et le pion bleu de Maitena n’est pas loin du but, secondée par deux fantômes qui veillent sur deux autres petits enfants…

 


La partie est terminée et on peut voir que Tristan et Maitena ont apprécié d’arriver… ensemble, s’arrangeant tour à tour pour que leurs parents soient recouverts par les fantômes ! Quels petits fourbes…

 


Deuxième partie d’affilée, l’ambiance sympa donnant envie d’y revenir… Ici, je déplace le pion rouge de Julie, alors à la traîne, histoire de le rapprocher du nain géant. Notons que mon personnage, banni par les 3 autres joueurs, se retrouve coiffé d’un fantôme alors qu’il est très largement en dernière position…

La partie se déroule dans une bien bonne ambiance et ce n’est pas le gamin qui dira le contraire… Il a troqué, comme on peut le voir ici, sa tronche des mauvais jours pour un bien beau visage rieur. Et qu’est-ce qu’il se plaît à coiffer le pion de son père ou de sa mère avec l’un des fantômes… Quel coquin !

 


On aura beau tenter le tout pour le tout avec Julie, en usant notamment des jetons pour déplacer les fantômes, et bien on sera relégués fort loin, alors que Maitena et Tristan nous narguent avec leurs pions, non coiffés, juste sur l’avant-denière case du plateau…

Et ce qui ne pouvait manquer d’arriver arriva, pour la seconde fois de la journée, à savoir une victoire conjointe de nos deux marmots, avec en point de mire nos deux sympathiques fantômes sur les deux retardataires pions de leurs parents…

 

Note du jeu : 14 / 20

 

 

Scores de la partie :
Julie (rouge) : 0 (0 à la manche 1 + 0 à la manche 2)
Maitena (bleu) : 2 (1+1)
Tristan (rose) : 2 (1+1)
Ludo le gars : 0 (0+0)

———————————————————————————————————————————————–

3 commentaires à propos de “[01/04/2006] Geister Wäldchen”

  1. Ha Ha Ha ! Les enfants apprennent très vite Ludo, c’est peut-être le début d’une longue série de défaite 🙂
    Moi, je viens de m’en prendre une à Evo, dernier derrière ma fille et mon fiston…..

  2. Ils se sont ligués contre moi, j’ai été acculé, je ne pouvais rien faire, les cartes actions sont tombées les unes après les autres sur mes dinos, ils m’ont attaqués sans pitié aucune…. devant de tels efforts, j’ai décidé de les laisser gagner…
    Je rejoind ton avis sur Geister Wälden, très agréable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


9 − = deux