[01/07/2004] Les Aventuriers du Rail – USA

Participants
– Romain, que l’on va bientôt surnommer le finisseur de soirée 🙂 avec moi bien entendu…
– Ludo le gars, joueur vert, votre serviteur.

Déroulement de la partie
Dignement élu jeu de l’année en Allemagne en cette date du 28 juin 2004, les Aventuriers du Rail se devait de sortir ce soir, pour la dernière soirée du club Les Ludophiles à Rochetaillée. Comme nous ne sommes plus que deux, les vrais 😉 nous allons donc en profiter pour tester ce jeu dans sa configuration la plus étonnante : 2 joueurs.
Romain prend les wagons noirs, alors que je prends les verts, puis chacun prend 4 cartes wagons et 3 cartes objectifs. Nous en conservons 2 chacun. La partie peut alors débuter avec Romain en premier joueur
.


Comme toujours (ou quasiment), les joueurs passent leurs premiers tours
à amasser des cartes en piochant. Ici, on peut admirer ma main
de cartes…


A ce stade de la partie, je n’ai placé qu’une série de
5 wagons pour 10 points, alors que Romain en a placé 3 de 3, 3
et 1 wagons pour 9 points…


Ayant à nouveau pris le temps qu’il fallait, Romain se lance
dans la deuxième partie du jeu dans une course redoutable aux placements
de suite de 6 wagons (3 d’affilée), ce qui va nous conduire à
la fin de partie avant que j’ai pu piocher d’autres objectifs (les deux
miens, quasiment atteints et peu lucratifs, m’inquiètent)…


Romain est le premier de nous deux qui rompt la pioche effrénée
en plaçant une suite de 3 wagons sur des emplacements rouges…


Le plateau commence à laisser entrevoir les axes tactiques de
chacun : Romain ne semble pas focalisé par la plus longue chaîne,
par contre il essaie de placer quelques tronçons en espérant
me gêner ; de mon côté, je me concentre sur l’atteinte
de mes 2 objectifs, à savoir relier Sault Marie à Oklahoma
City et Winipeg à Houston. Il est vrai que les wagons noirs placés
sous mes verts limitent ma progression et vont m’obliger à faire
un détour…


Une vue de la configuration finale du jeu, avant un gain de 10 points
pour moi (chemin le plus long) et la révélation des cartes
objectifs…

Décompte final
Durée de la partie : 30 minutes – Mise en place du
jeu : 5 minutes – Explication des règles : 5 minutes
Romain remporte cette partie avec un total de 121 points, devant Ludo le gars
avec 114 points.
Le détail est le suivant :

Points acquis dans le jeu
Points des objectifs secrets
Points pour la plus grande chaîne
Total
Romain (noir)
91
8 + 22
0 (longueur : 29)
121
Ludo le gars (vert)
83
9 + 12
10 (longueur : 30)
114

Débriefing
Cette partie a deux joueurs nous aura bien plu, avec un timing très intéressant
(une demi-heure) et une assez grande facilité pour mener à bien
ses objectifs. Le principal enseignement de cette partie, attention critique
;-), est qu’à 2 joueurs, la différence se fait au niveau des cartes
objectifs piochées en début de partie par les joueurs. Je m’explique
:
– Tour initial : Romain a le choix entre 8, 17 et 22, alors que j’ai le choix
entre 8, 9 et 12. Il choisit un « petit » et « gros » objectifs
pour un total de 30 points. Je n’ai pax vraiment de choix et j’opte pour un
« petit » et un « medium » objectifs pour un total de 21 points.
Soit un écart immédiat de 9 points en sa faveur.
– La partie se déroule avec une assez grande aisance, sans que l’on soit
vraiment inquiété sur ses objectifs (une seule personne joue avant
que vous en rejouiez, contrairement à des configuration avec plus de
joueurs). Résultat : on atteint sans encombre nos objectifs respectifs.
– Il est de bonne guerre d’attendre l’atteinte (ou presque) de ses objectifs
avant d’en repiocher de nouveaux, mais comme il faut presque tous ses wagons
pour parvenir à la réussite des deux, on arrive en fin de partie
avant d’avoir pu en piocher d’autres.
– L’un des deux joueurs a le chemin le plus long (celui qui avait moins de contraintes
d’objectifs, c’est à dire moi).
– Nos scores, donc, avant le rajout des objectifs oscillent entre +8 pour Romain
à +2 pour moi (avant et après les 10 points du chemin le plus
long).
– C’est bel et bien le +9 en faveur de Romain, obtenu grâce à ses
cartes objectifs globalement plus lucratives, qui lui donnent la victoire.

Voilà, cette remarque sur le fait que le tirage initial des cartes objectifs
est clairement démontrée, à 2 joueurs en tout cas. Que
pouvons-nous faire ? J’ai une idée de variante, que je pense même
judicieuse à plus de joueurs. La voici :
Avant que la partie ne débute, on constitue 3 tas face cachée
de cartes d’objectifs : les « petits », les « mediums » et les
« gros ». Chaque joueur, au moment de piocher, choisit dans quel(s)
tas il veut le faire. Ceci garantit simplement l’ordre de grandeur de ce qu’il
aura et permet à chaque joueur de développer sa stratégie
comme il aime ou comme il a envie de le faire. A essayer rapidement, mais je
pense que cela fonctionnera d’autant mieux, à 2 comme à plus de
joueurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


un + = 5