[01/11/2003] Karawane

Participants
– Sophie, grande adepte d’Ave Cesar et qui devait donc adorer ce nouveau jeu de parcours raisonné,
– Julie, qui est très attirée par Karawane, l’un des jeux qu’elle a trouvé beau quand je lui ai présenté mes jeux rapportés d’Essen 2003,
– Ludo le gars, votre serviteur.

Déroulement de la partie
Découvert lors des Rencontres Ludopathiques de Bruno Faidutti au printemps de cette année (décidément on en découvre des choses à son week-end…), Karawane était l’un des jeux que j’avais mis sur ma liste d’Essen, surtout que le souvenir que j’en gardais était celui d’un jeu à la fois léger et malin, mais surtout incroyablement séduisant au niveau de son matériel : les conteneurs d’eau en 4 morceaux, afin d’y ranger niveau par niveau les gourdes de mise, sont un vrai régal.
Lorsque nous cherchons un second jeu pour la soirée, nous nous entendons pour une partie de Karawane, un jeu que j’ai assez vanté auprès de mes 2 joueuses…


« Et une gourde dans ce niveau, et une de plus ici, et si je faisais
comme ceci, ou comme cela »…


Séance de mise cachée entre Sophie et Julie, les 2 dernières
en course avant l’arrivée au premier palais. Celle qui misera le
plus de gourdes avancera de 2 cases (le nombre de joueurs encore en course),
l’autre d’une seule case…


Dommage Sophie : une perte sèche de 2 nouvelles gourdes à
cause d’une case néfaste. Déjà qu’ell avait peur
de ne pas avooir assez de gourde pour aller loin…


Mon sprint de la dernière étape est saisissant : en 8
coups je suis au but, c’est à dire 5 fois 3 cases et 3 fois 2 cases,
en ayant récolté au passage 2 ballots de soie…


« Et une gourde ici, ça c’est sûr, et une de plus
là, mais j’en aurai jamais assez, et pourtant j’arrive plus à
gérer ». En ce qui me concerne, j’ai décidé
d’en placer une très grande quantité dans le dernier niveau
afin de sprinter dans la dernière étape..


Au pointage de la première étape,
le chamelier vert de votre serviteur est en tête, devant le chamelier
jaune de Sophie et le rouge de Julie, arrivés dans le même
temps au palais…


Deuxième pointage : Julie finit en tête,
devant votre serviteur et Sophie…


La configuration finale du jeu…

Décompte final
Je remporte cette partie avec un total de 18 ballots de
soie, devant Julie avec 14 ballots et Sophie avec 12 ballots. Le détail
est le suivant :

Palais 1
Palais 2
Palais 3
Ballots de bonus
Total
Sophie
3
3
5
1
12
Julie
3
5
4
2
14
Ludo le gars
4
4
7
3
18

Débriefing
Même sentiement qu’aux Rencontres Ludopathiques : un excellent jeu de
parcours, avec une bonne dose de bluff. Lorsque vous répartissez vos
gourdes en 3 niveaux, il est jubilatoire de s’imaginer que l’on va pouvoir mener
la vide dure à ses adversaires (exemple : votre serviteur dans la troisième
étape). Mais, ce qui est le plus étonnant, c’est de constater
que même avec peu de gourdes dans un niveau, on peut quand même
tirer son épingle du jeu et s’en sortir brillamment, pour peu que vous
sentiez quand et combien de gourdes miser. Il est très excitant de faire
perdre des munitions à un autre joueur en ne misant qu’une seule gourde
soi-même, ou de finir premier d’une mise en ayant misé deux gourdes
alors que vos adversaires croyaient que vous alliez en cracher plein, ou encore
de procéder à une très grosse mise au même moment
que vos adversaires (mais en en mettant une de plus…).
Le seul moment où le jeu devient particulièrement tactique, c’est
lorsque plusieurs joueurs doivent avancer d’une seule case (c’est à dire
être dernier de la mise). Or, pour ce faire, ils doivent tous miser 0
gourde, mais, dans ce cas, ils sont tous ex-æquo plus haut et avancent de plus
d’une case… Un vrai casse-tête où il faut savoir changer de tactique
pour tromper ses partenaires de jeu.

Un très bon jeu, que Sophie et Julie ont beaucoup aimé également.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


+ deux = 4