[01/11/2013] Nauticus

Wolfgang Kramer et son compère Michael Kiesling sont décidément infatigables. Pensez. Lors de cet unique salon d’Essen, pas moins de deux nouveautés ! Et, en plus, ce ne sont pas des nouveautés au rabais ou de petits jeux de cartes. Non, non, on a affaire à des jeux de gros joueurs, surtout celui sorti chez Kosmos visiblement. En effet, avec ce Nauticus, au look pastel absolument splendide et son intrigante roue centrale aux secteurs amovibles, comment dire, on sent tout de suite que ce jeu devrait avoir du coffre. Et quand, en plus, je croise William Attia (Caylus), lequel le compare par son mécanisme central à Puerto Rico, comment dire en définitive ? Disons que je brulais d’impatience de le découvrir. C’est maintenant chose faite et je vous relate ladite partie…

NAUTICUS

Magnifique et incroyablement bien remplie, la boîte de Nauticus semble très prometteuse. Aucun doute sur le thème, la gestion d'une flotte maritime, de la construction des bateaux, jusqu'au commerce des ressources et à leur acheminement...
Magnifique et incroyablement bien remplie, la boîte de Nauticus semble très prometteuse. Aucun doute sur le thème, la gestion d’une flotte maritime, de la construction des bateaux, jusqu’au commerce des ressources et à leur acheminement…
Exemple de l'action choisie au premier tour par Julie : l'achat de morceaux de coque de bateau. Elle a reçu un bonus de 2PV (à présent recouvert par un subtil décalage de la tuile). Ensuite, chacun, en commençant par elle, peut acheter des morceaux de coque, à condition d'en payer le prix : 1 thaler pour une poupe, 2 pour une partie centrale, 3 pour une proue et 0 pour un monocoque. A noter que si l'on veut acheter plusieurs exemplaires du même morceau, il faudra payer 4 thalers de plus par éléments (très cher !). A noter aussi la règle d'or du jeu : tout élément obtenu gratuitement doit aller dans l'entrepôt avant de pouvoir être assemblé au chantier naval du joueur. Et à noter, enfin, qu'un matelot est requis (cube beige ou matelot bleu imprimé au centre de la roue) pour chaque élément acheté...
Exemple de l’action choisie au premier tour par Julie : l’achat de morceaux de coque de bateau. Elle a reçu un bonus de 2PV (à présent recouvert par un subtil décalage de la tuile). Ensuite, chacun, en commençant par elle, peut acheter des morceaux de coque, à condition d’en payer le prix : 1 thaler pour une poupe, 2 pour une partie centrale, 3 pour une proue et 0 pour un monocoque. À noter que si l’on veut acheter plusieurs exemplaires du même morceau, il faudra payer 4 thalers de plus par éléments (très cher !). À noter aussi la règle d’or du jeu : tout élément obtenu gratuitement doit aller dans l’entrepôt avant de pouvoir être assemblé au chantier naval du joueur. Et à noter, enfin, qu’un matelot est requis (cube beige ou matelot bleu imprimé au centre de la roue) pour chaque élément acheté…
L'ambiance est on ne peut plus studieuse, ce qui est parfaitement logique sur un jeu de ce calibre, qui plus est joué pour la première fois ce soir. Visiblement, plusieurs stratégies semblent se dégager : pleins de petits bateaux, un ou deux gros bateaux, beaucoup de ressources à convoyer, un mix de tout ça avec des bateaux moyens, ... Prometteur, donc.
L’ambiance est on ne peut plus studieuse, ce qui est parfaitement logique sur un jeu de ce calibre, qui plus est joué pour la première fois ce soir. Visiblement, plusieurs stratégies semblent se dégager : pleins de petits bateaux, un ou deux gros bateaux, beaucoup de ressources à convoyer, un mix de tout ça avec des bateaux moyens, … Prometteur, donc.
Laurent s'apprête à positionner les tuiles de secteurs. Nous commençons à ne plus tâtonner quant aux actions possibles mais nous sombrons, petit à petit, dans l'océan des possibilités offertes par celles-ci... Très très bien.
Laurent s’apprête à positionner les tuiles de secteurs. Nous commençons à ne plus tâtonner quant aux actions possibles mais nous sombrons, petit à petit, dans l’océan des possibilités offertes par celles-ci… Très très bien.
Bon, mes bateaux avancent, mais que c'est dur de satisfaire aux contraintes requises ! En effet, sur un même bateau, seuls des symboles identiques de mâts et de voiles sont autorisés. De plus, lorsqu'un bateau est terminé, on obtient un bonus par mât du bateau achevé. Par exemple, lorsque j'ai terminé mes deux petits bateaux de droite, j'ai obtenu deux fois un bonus. Ceux-ci peuvent être des thalers, des matelots, ... mais surtout des voiles et des mâts à symbole joker (couronne), plaçables n'importe où. J'en serai particulièrement friand...
Bon, mes bateaux avancent, mais que c’est dur de satisfaire aux contraintes requises ! En effet, sur un même bateau, seuls des symboles identiques de mâts et de voiles sont autorisés. De plus, lorsqu’un bateau est terminé, on obtient un bonus par mât du bateau achevé. Par exemple, lorsque j’ai terminé mes deux petits bateaux de droite, j’ai obtenu deux fois un bonus. Ceux-ci peuvent être des thalers, des matelots, … mais surtout des voiles et des mâts à symbole joker (couronne), plaçables n’importe où. J’en serai particulièrement friand…
Le troisième tour est passé comme un éclair, sans que je parvienne à terminer ni mon 4 mâts ni mon 2 mâts et, à présent, mon entrepôt est plein à ras-bord. Du coup, je suis assez inquiet pour la suite si je ne parviens pas, rapidement, à faire transiter le contenu de mon entrepôt au chantier. Julie, elle, a attaqué un ambitieux bateau de 3 mâts. Quant à Laurent, il a du mal à faire progresser ses bateaux et semble privilégier la stratégie ressources, persuadé que Julie et moi aurons du mal à terminer nos bateaux...
Le troisième tour est passé comme un éclair, sans que je parvienne à terminer ni mon 4 mâts ni mon 2 mâts et, à présent, mon entrepôt est plein à ras bord. Du coup, je suis assez inquiet pour la suite si je ne parviens pas, rapidement, à faire transiter le contenu de mon entrepôt au chantier. Julie, elle, a attaqué un ambitieux bateau de 3 mâts. Quant à Laurent, il a du mal à faire progresser ses bateaux et semble privilégier la stratégie ressources, persuadé que Julie et moi aurons du mal à terminer nos bâtiments…
Dans la foulée, Julie profite d'un enchaînement d'actions similaire et, au final, Laurent couine et se demande si c'est possible ! Honnêtement, ce moment du jeu aura fait bizarre à tout le monde, car, d'un coup, nous voici, Julie et moi, dotés d'une avance de développement non négligeable et personne ne l'avait vu venir. C'est surtout ça d'ailleurs...
Dans la foulée, Julie profite d’un enchaînement d’actions similaire et, au final, Laurent couine et se demande si c’est possible ! Honnêtement, ce moment du jeu aura fait bizarre à tout le monde, car, d’un coup, nous voici, Julie et moi, dotés d’une avance de développement non négligeable et personne ne l’avait vu venir. C’est surtout ça d’ailleurs…
Laurent installe les tuiles pour le cinquième et dernier tour...
Laurent installe les tuiles pour le cinquième et dernier tour…
Fin de dernier tour, une fois que chacun a réalisé aussi son action supplémentaire, que j'avais d'ailleurs zappé de vraiment réaliser malgré l'évidence de l'action visée et connue de tous depyuis longtemps : acheminer les 5 denrées qui étaient sous mes bateaux. Mes camarades de jeu, beaux joueurs, m'autorisent à le faire avant qu'on décompte...
Fin de dernier tour, une fois que chacun a effectué aussi son action supplémentaire, que j’avais d’ailleurs zappé de vraiment réaliser malgré l’évidence de l’action visée et connue de tous depuis longtemps : acheminer les 5 denrées qui étaient sous mes bateaux. Mes camarades de jeu, beaux joueurs, m’autorisent à le faire avant qu’on décompte…
Les bateaux de Laurent, avec un total de 4 mâts sur ses bateaux terminés... Mais moult denrées livrées en contre partie.
Les bateaux de Laurent, avec un total de 4 mâts sur ses bateaux terminés… Mais moult denrées livrées en contre partie.
La géniale roue d'actions ! Les 8 secteurs sont amovibles et offrent chacun une action. Comme dans Puerto Rico, son illustre aîné de 11 ans, le premier joueur va choisir une action, bonifiée (symbole juste en-dessous de la tuile) pour lui, et tous les autres joueurs pourront aussi la réaliser (mais sans le bonus). Petit trouvaille kramerienne : la main d'oeuvre en bleu associée à l'action choisie (zone la plus proche du centre), laquelle sera modifiée d'une manche à l'autre puisque les secteurs seront redisposés au hasard... Deuxième trouvaille : le tarif à payer en thalers, inscrit le plus à l'extérieur des secteurs (seulement valable pour les tuiles bleues).
La géniale roue d’actions ! Les 8 secteurs sont amovibles et offrent chacun une action. Comme dans Puerto Rico, son illustre aîné de 11 ans, le premier joueur va choisir une action, bonifiée (symbole juste en-dessous de la tuile) pour lui, et tous les autres joueurs pourront aussi la réaliser (mais sans le bonus). Petit trouvaille kramerienne : la main d’œuvre en bleu associée à l’action choisie (zone la plus proche du centre), laquelle sera modifiée d’une manche à l’autre puisque les secteurs seront redisposés au hasard… Deuxième trouvaille : le tarif à payer en thalers, inscrit le plus à l’extérieur des secteurs (seulement valable pour les tuiles bleues).
J'ai acheté une série de 4 éléments de coques, pour un total de 6 thalers et j'ai obtenu, gratuitement, un élément supplémentaire de mon choix. Celui-ci (un petit bateau) ainsi que le petit bateau qui valait 0 ont dû être placés dans mon entrepôt. En revanche, j'ai démarré deux bateaux dans mon chantier naval : un en deux parties, déjà, et l'autre en une. Par la suite, je devrai me débrouiller pour ajouter ce qui manque en coque, sans oublier les mâts et les voiles requis. Un sacré boulot en perspective...
J’ai acheté une série de 4 éléments de coques, pour un total de 6 thalers et j’ai obtenu, gratuitement, un élément supplémentaire de mon choix. Celui-ci (un petit bateau) ainsi que le petit bateau qui valait 0 ont dû être placés dans mon entrepôt. En revanche, j’ai démarré deux bateaux dans mon chantier naval : un en deux parties, déjà, et l’autre en une. Par la suite, je devrai me débrouiller pour ajouter ce qui manque en coque, sans oublier les mâts et les voiles requis. Un sacré boulot en perspective…
Petite vue en fin de premier tour sur les cinq que la partie comportera. Cette fin de tour survient après la réalisation de 7 actions par les joueurs, le 8ème secteur étant donc inutilisé pour le tour actuel. Les tuiles sont alors remélangées et redisposées et on va repartir pour un deuxième tour.
Petite vue en fin de premier tour sur les cinq que la partie comportera. Cette fin de tour survient après la réalisation de 7 actions par les joueurs, le 8e secteur étant donc inutilisé pour le tour actuel. Les tuiles sont alors remélangées et redisposées et on va repartir pour un deuxième tour.
Voici donc les actions positionnées pour le deuxième tour. Avec cette redistribution, tout est à repenser (coût associé, bonus possible pour le premier joueur, action avec l'ancre sans apport de main d'oeuvre bleue, ...).
Voici donc les actions positionnées pour le deuxième tour. Avec cette redistribution, tout est à repenser (coût associé, bonus possible pour le premier joueur, action avec l’ancre sans apport de main d’œuvre bleue…).
En fin de deuxième tour, on peut voir que Julie a presque terminé un joli bateau de 3 mâts, qu'elle en a terminé un d'un seul mât et qu'un d'au moins 3 mâts est entamé. Laurent, de son côté, a fini un 2 mâts et un 1 mât et a bien avancé un 3 mâts (coque achevée). Il s'est déjà lancé sur les ressources et il est le seul. Quant à moi, je vise un 4 mâts, auquel il manque 2 mâts et 2 voiles (déjà à l'entrepôt), un 2 mâts et j'ai déjà terminé deux mini bateaux.
En fin de deuxième tour, on peut voir que Julie a presque terminé un joli bateau de 3 mâts, qu’elle en a terminé un d’un seul mât et qu’un d’au moins 3 mâts est entamé. Laurent, de son côté, a fini un 2 mâts et un 1 mât et a bien avancé un 3 mâts (coque achevée). Il s’est déjà lancé sur les ressources et il est le seul. Quant à moi, je vise un 4 mâts, auquel il manque 2 mâts et 2 voiles (déjà à l’entrepôt), un 2 mâts et j’ai déjà terminé deux minibateaux.
La phase complètement délirante vient d'avoir lieu ! Mais alors, complètement délirante !!! Avec l'action entrepôt, choisie par Laurent, je réussis via un enchaînement en cascade que personne n'avait vu venir (pas même moi, soyons clair !), à vider mon entrepôt et à terminer un total de 6 bateaux, dont mon précieux 4 mâts ! Avec les bonus empochés pour chacun d'eux, de manière immédiate dès qu'ils étaient finis, j'ai ainsi pu les réinvestir de suite (3 matelots notamment) pour poursuivre l'action d'entrepôt. Un truc de ouf...
La phase complètement délirante vient d’avoir lieu ! Mais alors, complètement délirante !!! Avec l’action entrepôt, choisie par Laurent, je réussis via un enchaînement en cascade que personne n’avait vu venir (pas même moi, soyons clair !), à vider mon entrepôt et à terminer un total de 6 bateaux, dont mon précieux 4 mâts ! Avec les bonus empochés pour chacun d’eux, de manière immédiate dès qu’ils étaient finis, j’ai ainsi pu les réinvestir de suite (3 matelots notamment) pour poursuivre l’action d’entrepôt. Un truc de ouf…
Fin du si délirant quatrième tour...
Fin du si délirant quatrième tour…
La tuile d'action supplémentaire. Chacun dispose d'une de ces tuiles, laquelle permet de faire une seconde action, une seule fois par partie. Les actions sont les mêmes que celles des secteurs centraux, mais jouée en décalage et tout seul, une action ainsi réalisée peut générer beaucoup de profit. Comme personne n'a encore joué la sienne, cela aura forcément lieu bientôt...
La tuile d’action supplémentaire. Chacun dispose d’une de ces tuiles, laquelle permet d’effectuer une seconde action, une seule fois par partie. Les actions sont les mêmes que celles des secteurs centraux, mais jouée en décalage et toute seule, une action ainsi réalisée peut générer beaucoup de profit. Comme personne n’a encore joué la sienne, cela aura forcément lieu bientôt…
Les bateaux de Julie, en fin de partie, avec un total de 9 mâts...
Les bateaux de Julie, en fin de partie, avec un total de 9 mâts…
Et enfin mes bateaux terminés, pour un total de 10 mâts et pas mal de denrées aussi, en complément.
Et enfin mes bateaux terminés, pour un total de 10 mâts et pas mal de denrées aussi, en complément.

Durée de la partie : 2 heures 30 minutes – Note de cette partie : 16 / 20

Scores :

Piste Bateaux Denrées Résidu Total
Julie (rouge) 44 46 14+9 2 115
Laurent (jaune) 14 12 20+20 6 72
Ludo le gars (vert) 46 51 20+2 5 124

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Le mécanisme de Puerto Rico qui trouve ici une seconde jeunesse, avec d’autres petits ajouts très bien vus,
– Les tuiles de malus, de valeur -3, -2 et -1 PV que l’on se prend si on ne passe pas lors de certaines actions du tour de jeu,
– La variété des stratégies développables,
– Le matériel proposé, de belle qualité, en grand nombre et superbe graphiquement.

On a moins aimé
– Le côté accélération des constructions depuis l’entrepôt, comme ce soir, en raison de bonus qui s’ajoutent lors de la terminaison des bateaux,
– La durée un poil longuette ce soir.

————————————————————————————————————

7 commentaires à propos de “[01/11/2013] Nauticus”

  1. J’ai bien apprécié la partie que j’ai faite, une belle récupération de la mécanique de PR. Une gestion intéressante à faire des 2 ressources (cubes et argent). Notre partie à 4 a duré environ 1h30.

  2. Hello, est ce que d’après vous lorsque l’on obtient des tuiles ressources, des mats ou des voiles ‘couronnes’ en bonus d’une fin de construction de bateau il faut les faire transiter par l’entrepot ? Pour moi oui puisqu’ils sont gratuit. Comment l’avez vous joué et est ce pour ca si vous ne l’avez pas joué comme ca que vous avez pu enchainer la construction de vos 6 bateaux au tour 4 ? En tout cas ca sent bon comme jeu….

    • Merci de ce retour.
      En fait, oui, les récompenses gratuites transitent bien par l’entrepôt, mais avec l’action en cours, celle du transit de l’entrepôt au chantier, on s’en sort… Surtout que, parmi les bonus, on peut prendre de la main d’oeuvre.
      Mis à part ce côté un peu grosbill de la construction en cascade, le jeu nous a beaucoup plu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


− 3 = deux