[01/11/2017] Booo !, Fear X 10

Premier novembre et poursuite de jeux en rapport avec les fantômes, avec deux belles découvertes de jeux sortis pour Essen : Booo ! chez Blackrock et Fear sorti chez 2F-Spiele. On enchaînera même pas moins de 10 parties du second, tandis que le premier aura continué à tourner un peu toute la journée…

BOOO !

La boîte illustre parfaitement ce à quoi le jeu va nous donner à penser : comment faire passer au mieux le fantôme à travers les murs colorés pour venir épouvanter les promeneurs du château...
La boîte illustre parfaitement ce à quoi le jeu va nous donner à penser : comment faire passer au mieux le fantôme à travers les murs colorés pour venir épouvanter les promeneurs du château…
Dans cet exemple de début de partie, il faut amener le fantôme jusqu'au promeneur en bas à droite en ne passant que par les murs d'une couleur. Le jeu se joue tous en même temps, à la Ricochet Robot, et j'annonce rapidement "Booo Orange". Avez-vous vu le chemin ?
Dans cet exemple de début de partie, il faut amener le fantôme jusqu’au promeneur en bas à droite en ne passant que par les murs d’une couleur. Le jeu se joue tous en même temps, à la Ricochet Robot, et j’annonce rapidement « Booo Orange ». Avez-vous vu le chemin ?
Booooooooooo !!!
Booooooooooo !!!
Le jeu est super agréable et bien stressant ! Nous y jouons à 4, avec Yann, Maitena, Joris et moi.
Le jeu est super agréable et bien stressant ! Nous y jouons à 4, avec Yann, Maitena, Joris et moi.
Le but du jeu est de collecter 5 jetons de promeneurs ou avoir devant soi 4 murs de couleur pour gagner. Je n'en suis pas loin. A noter que le fait d'avoir un mur de couleur devant soi interdit de s'en servir pour un chemin et que c'est bigrement plus difficile ! A noter également la présence de tuiles de fantôme, dans le château, pour autoriser un changement de couleur en cours de parcours et celle de trappes pour passer de l'une à l'autre (passage secret).
Le but du jeu est de collecter 5 jetons de promeneurs ou avoir devant soi 4 murs de couleur pour gagner. Je n’en suis pas loin. A noter que le fait d’avoir un mur de couleur devant soi interdit de s’en servir pour un chemin et que c’est bigrement plus difficile ! A noter également la présence de tuiles de fantôme, dans le château, pour autoriser un changement de couleur en cours de parcours et celle de trappes pour passer de l’une à l’autre (passage secret).
Au final, entre ma photo précédente et celle-ci, je me suis fait remonter d'une force inouïe, avec, au final, un Yann des grands jours qui l'emporte largement une fois la pile des promeneurs épuisée...
Au final, entre ma photo précédente et celle-ci, je me suis fait remonter d’une force inouïe, avec, au final, un Yann des grands jours qui l’emporte largement une fois la pile des promeneurs épuisée…

Durée de la partie : 15 minutes – Note de cette partie : 15 / 20

Scores de la partie :

Promeneurs Murs Total
Yann 4 3 7
Maitena 2 1 3
Joris 3 1 4
Ludo le gars 3 0 3

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Le fun immédiat même si on n’est pas le plus rapide à trouver le chemin,
– L’excellente compensation liée à l’interdiction d’utiliser une couleur dont on a le mur devant soi,
– La modularité des composants du jeu : tuiles du plateau et tuiles à poser (trappes et fantômes).

On a moins aimé
– ?

————————————————————————————————————
FEAR X 10

Oh le joli jeu à concept ! Friedemann Friese, le génial inventeur allemand, part du postulat que l'on peut créer un jeu évolutif sans lire la règle avant, juste en ouvrant la boîte avec ses petits camarades ! Hyper séduisant comme idée... La gamme ? Fast Forward avec pas moins de 3 boîtes différentes basées sur le même principe sorties pour Essen 2017 !
Oh le joli jeu à concept ! Friedemann Friese, le génial inventeur allemand, part du postulat que l’on peut créer un jeu évolutif sans lire la règle avant, juste en ouvrant la boîte avec ses petits camarades ! Hyper séduisant comme idée… La gamme ? Fast Forward avec pas moins de 3 boîtes différentes basées sur le même principe sorties pour Essen 2017 !
Au dos de la boîte, le principe est clairement annoncé...
Au dos de la boîte, le principe est clairement annoncé…
Une fois la boîte ouverte, au cas où on n'aurait pas compris, il est indiqué de ne pas mélanger les cartes ! Et, histoire de bien valider le truc, on nous précise que voici la première carte de la pioche et que le jeu va démarrer tout de suite après le choix d'un premier joueur qui lira le dos de cette carte...
Une fois la boîte ouverte, au cas où on n’aurait pas compris, il est indiqué de ne pas mélanger les cartes ! Et, histoire de bien valider le truc, on nous précise que voici la première carte de la pioche et que le jeu va démarrer tout de suite après le choix d’un premier joueur qui lira le dos de cette carte…
Comme je veux faire mon malin, avant d'enlever le cellophane autour du paquet de cartes, je retourne le paquet et découvre qu'on atteint là le sommet ! Non ? ;-)
Comme je veux faire mon malin, avant d’enlever le cellophane autour du paquet de cartes, je retourne le paquet et découvre qu’on atteint là le sommet ! Non ? 😉
Afin de découvrir Fear, nous jouons à 4 joueurs : Tristan, Joris, Maitena et moi-même...
Afin de découvrir Fear, nous jouons à 4 joueurs : Tristan, Joris, Maitena et moi-même…
A partir de cette photo, si vous continuez à lire et à observer les images, vous le faites à vos risques et périls : SPOIL INSIDE ! Ci-dessus, chaque joueur a pioché une carte de la pioche...
A partir de cette photo, si vous continuez à lire et à observer les images, vous le faites à vos risques et périls : SPOIL INSIDE ! Ci-dessus, chaque joueur a pioché une carte de la pioche…
Au bout de très peu de cartes piochées, une carte d'instruction arrive et nous indique qu'il faut suivre le texte du dos de cette carte...
Au bout de très peu de cartes piochées, une carte d’instruction arrive et nous indique qu’il faut suivre le texte du dos de cette carte…
On pioche ou on ne pioche pas ? Sans vouloir trop déflorer la règle, l'idée est de savoir s'arrêter, un peu dans l'esprit du Black Jack.
On pioche ou on ne pioche pas ? Sans vouloir trop déflorer la règle, l’idée est de savoir s’arrêter, un peu dans l’esprit du Black Jack.
Maitena dépasse la valeur 15 en cumulant sa seule carte en main et l'étalage, du coup elle perd cette partie, remportée par celui qui a le plus gros total encore en main.
Maitena dépasse la valeur 15 en cumulant sa seule carte en main et l’étalage, du coup elle perd cette partie, remportée par celui qui a le plus gros total encore en main.
Avec mon total de 5 en valeur, je remporte cette première partie. On va -évidemment- continuer à jouer, sachant qu'on élimine la carte de Maitena (et celles qu'elle aurait eu en main si ça avait été le cas) et qu'on remélange les autres cartes jouées ainsi que l'étalage, lesquelles sont replacées sur la pioche. Zou !
Avec mon total de 5 en valeur, je remporte cette première partie. On va -évidemment- continuer à jouer, sachant qu’on élimine la carte de Maitena (et celles qu’elle aurait eu en main si ça avait été le cas) et qu’on remélange les autres cartes jouées ainsi que l’étalage, lesquelles sont replacées sur la pioche. Zou !
Avec son 2 en main, Joris excède la fatidique limite de 15 quand on cumule une de ses cartes avec l'étalage. Il semble qu'une bonne stratégie est de réussir à avoir deux cartes en main, dont une faible si possible, historie de s'en sortir. Fin de la deuxième partie...
Avec son 2 en main, Joris excède la fatidique limite de 15 quand on cumule une de ses cartes avec l’étalage. Il semble qu’une bonne stratégie est de réussir à avoir deux cartes en main, dont une faible si possible, historie de s’en sortir. Fin de la deuxième partie…
Autre exemple, avec des cartes spéciales visibles à l'étalage et un 0 dans ma main... Sur la droite, on voit que les règles du jeu s'ajoutent progressivement.
Autre exemple, avec des cartes spéciales visibles à l’étalage et un 0 dans ma main… Sur la droite, on voit que les règles du jeu s’ajoutent progressivement.
Encore une !
Encore une !
Le jeu est plaisant et déroutant, mais un tantinet trop rapide quand même (7 minutes 30 secondes en moyenne, intégrant la découverte des nouvelles règles lues en anglais)...
Le jeu est plaisant et déroutant, mais un tantinet trop rapide quand même (7 minutes 30 secondes en moyenne, intégrant la découverte des nouvelles règles lues en anglais)…
Tiens, une carte d'interruption !
Tiens, une carte d’interruption !
Une règle spéciale qui s'ajoute aux précédentes...
Une règle spéciale qui s’ajoute aux précédentes…
Ouh la la, ça va jusqu'à 10 les cartes maintenant !!!
Ouh la la, ça va jusqu’à 10 les cartes maintenant !!!
Pas mécontent de remporter cette partie (la 7ème) avec un total de 13 !
Pas mécontent de remporter cette partie (la 7ème) avec un total de 13 !
Un effet lié à la carte 5 qui va chambouler un peu nos certitudes...
Un effet lié à la carte 5 qui va chambouler un peu nos certitudes…
Une autre règle spéciale, avec un zeste de Black Jack (la valeur 21 choisie n'est pas neutre)...
Une autre règle spéciale, avec un zeste de Black Jack (la valeur 21 choisie n’est pas neutre)…
Fin de la 9ème partie perdue par Maitena...
Fin de la 9ème partie perdue par Maitena…
Et fin de notre 10ème et dernière partie du jour, avec une Maitena qui cède encore... Quand on voit la hauteur de la pioche, en haut à droite, il parait plus sage de s'arrêter quand même... ;-)
Et fin de notre 10ème et dernière partie du jour, avec une Maitena qui cède encore… Quand on voit la hauteur de la pioche, en haut à droite, il parait plus sage de s’arrêter quand même… 😉
Perfectionniste jusqu'au bout, l'auteur a même mis un sac dans la boîte et donné une méthode pour figer le jeu dans sa configuration actuelle, pour que celui-ci puisse être repris au même moment un autre jour ! Trop fort...
Perfectionniste jusqu’au bout, l’auteur a même mis un sac dans la boîte et donné une méthode pour figer le jeu dans sa configuration actuelle, pour que celui-ci puisse être repris au même moment un autre jour ! Trop fort…

Durée de la partie : 1 heure 15 minutes (pour 10 parties !) – Note de cette partie : 14 / 20

Scores de la partie :

Total
Tristan 4 victoires 1 défaite
Joris 1 victoire 4 défaites
Maitena 1 victoire 4 défaites
Ludo le gars 4 victoires 1 défaite

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– L’originalité absolue du système Fast Forward que l’auteur a décliné dans ses trois jeux,
– La subtilité du mécanisme qui impose de ne pas dépasser 15 avec au moins une de ses cartes en main (limitées à 3) : on hésite toujours entre poser une grosse carte pour ne pas dépasser 15 au tour suivant et la garder pour espérer remporter la manche quand quelqu’un dépassera 15…
– La progression du jeu, avec de plus en plus d’effets et de cartes spéciales.

On a moins aimé
– La trop grande rapidité des parties,
– La pioche de cartes qui ne baisse quand même pas vite,
– Une certaine répétitivité et froideur que j’espère ne pas retrouver dans les deux autres jeux de la gamme…

————————————————————————————————————

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


× 2 = dix