[02/01/2023] Ark Nova

2023 vient de débuter et, dès le 2 janvier, nous redémarrons pied au plancher sur LE jeu, à savoir notre mythique Ark Nova !
Je vous propose donc, une nouvelle fois, un compte-rendu très détaillé…
Bonne lecture et, surtout, bonne année ludique !!!

ARK NOVA

Pour notre première partie de LE jeu en 2023, le hasard nous a attribué à chacun un nouveau plateau (en plus d’un autre chacun que nous avons écarté).
Les trois projets de conservation de base pour cette partie, avec deux projets liés aux lieux (Amériques et Océanie) et un aux espèces (Herbivores).
Voici le plateau numéro 9 conservé par Leila, celui du Zoo géographique…
Et voici mon plateau numéro 10, celui du Centre de soins…
Ma main de 4 cartes conservées, avec une très intéressante Représentante et deux oiseaux (Messager sagittaire et Pygargue à tête blanche), dont un américain. Je me sens bien y aller sur la construction rapide d’une volière et de tourner ma carte Animaux…
Quant au Porc laineux, c’est au cas où, pour voir…
Mes deux cartes d’objectif, avec celui de droite, le Zoo préféré, qui semble bien aller avec la carte Mécènes que j’ai en main et que je compte bien jouer rapidement. Pour l’autre, pourquoi pas aussi, j’ai l’impression qu’installer de grands animaux pourrait bien se faire assez rapidement quand même (surtout en ayant tourné Animaux)…
Ma première action, en tant qu premier joueur, est de faire Association pour obtenir mon premier microscope, pré-requis pour la Représentante, et deux points de réputation facilement gagnés !
Puis hop, un enclos de taille 4 qui recouvre une case de bonus liée à ce plateau, et hop, j’installe un Boa constrictor en haut de mon plateau, pour profiter des icônes de Reptile et d’Amériques qui s’y trouvent…
Leila accueille super rapidement une… Girafe ! Quel bel animal quand même…
Fin de la première manche…
A noter que je fais attention de ne pas doubler Leila sur l’attrait, je ne sais pas, je me méfie de ses cartes (serpents ou singes chapardeurs…) !
Après avoir tourné Construction et Cartes, je construis une grande volière et récupère, à la rivière, la fameuse carte de Percée médicale que je peux d’ores et déjà jouer !!! Leila couine… surtout qu’elle a sciemment laissé cette carte traîner à la rivière alors qu’elle aurait pu la prendre (pour la défausser peut-être) !!!
Et la voici la voilà, jouée dans mon espace de jeu, avec un X quand même de joué sur ma carte Mécènes, de peur que Leila accélère la manche pour que je n’ai pas le temps de la poser…
Leila semble apprécier de plus en plus les cartes de la Waza ! 😉
A noter, également, qu’elle a quand même profité de deux cartes de Mécène hyper faciles à jouer et très lucratives : les Sorties scolaires et l’École du zoo…
Tiens, tiens, tiens, bienvenue à toi Porc laineux…
Fin de la deuxième manche. Vous avez vu : je maintiens mon petit retrait sur la piste d’attrait, convaincu que Leila aurait encore mieux que l’Anaconda à jouer pour me gêner (ce serpent, d’ailleurs, elle l’a effectivement joué mais sans dommage pour moi)…
Petite vue de ma main de cartes, bien prometteuse et typée : pas moins de 3 oiseaux de grande taille qui irait si bien dans ma grande volière… Et tant qu’à faire, ça semble aller pas mal sur les Ours, alors je vais y aller aussi !
Première étape, un Mécène construit pour moi la Fosse des ours polaires… Et, ensuite, je jouerai d’autre ours, j’en suis convaincu !
Leila est la première à soutenir un projet de conservation, à savoir le premier niveau des Amériques…
Elle a une sacrée grosse main la bougresse !!! Trop peut-être, d’ailleurs…
Elle insistait pour la prendre en photo, c’est chose faite : admirez !
Sa deuxième carte à partir de la droite est celle de son Éléphant chéri d’Asie : l’éléphant Loulou ! Sachez qu’au premier coup où j’ai fait Cartes de la partie, donc en tout début de partie, il était à la rivière, en compagnie d’un Condor. J’ai opté pour le Condor, par rapport à une certaine cohérence de jeu (les Oiseaux), mais je savais bien qu’elle se jetterait dessus si je ne le prenais pas… Elle l’a toujours en main et parviendra-t-elle à le construire ?
Ça fait peut-être beaucoup, non ? Et est-ce que ça vaut le coup de tourner Animaux juste pour ça ?
Fin de la troisième manche…
J’ai pris les commandes sur les trois pistes à présent !
Je soutiens avec grand profit le projet de conservation de base sur les Amériques !
Puis, Leila relâche sa Chouette effraie dans la nature…
Pas mécontent d’avoir pioché cette carte que je vais m’empresser de jouer maintenant que j’ai creusé mon avance sur la piste de conservation…
Mhmhhh…
Petit ajout d’un Âne dans mon parc animalier (avec la nouvelle figurine qui va bien) et d’un Panda roux, pour la nouvelle icône d’ours. Ça commence à sentir bon pour moi…
Leila enchaîne par un autre projet de conservation : celui dit Aquatique ! Avec un don, cela va sans dire…
Fin de la quatrième manche. Au vu de la position de mes deux marqueurs principaux, on peut légitimement supposer que la dernière manche va commencer… Que Leila paraît loin ce soir ! 🙁
Je ne mollis pas. Je joue Animaux pour ajouter deux animaux dans mon zoo et, comme parmi eux il y en avait un qui me l’autorisait, je joue une action supplémentaire, à savoir Association avec un X !!!
Arghhh… Pratiquement le croisement fatidique !
A noter que le projet de conservation que j’ai soutenu était celui de Relâcher un oiseau, à savoir mon Messager sagittaire.
Pour finir par vraiment croiser, au tour suivant, je rejoue Association au niveau 2 pour empocher 2 points de réputation qui deviennent immédiatement des points d’attrait.
Leila tente d’optimiser son dernier tour. Elle a surcouiné que je termine aussi vite et que je tue la partie ! Un peu dans le style de ce qu’elle m’a fait lors de la dernière partie de 2022… Chacun son tour en fait ! 😉
Elle finit par relâcher un Guépard dans la nature et faire un don.
Ah oui, quand même… Je ne sais pas si Leila a de la réserve de points avec ses zones marron + sa carte d’objectif (et oui, elle n’en a qu’une, Loulou n’est pas sortie de sa main), mais ça va être chaud…
Le zoo de Leila, avec seulement trois cartes Mécènes en jeu et cinq Animaux. Oui ça pique…
Mon zoo, en fin de partie, un zoo qui me plaît bien… 😉
Après décompte final ! Oulhala…
A gauche la carte d’objectif de Leila, peu rentabilisée (seulement 2 points de conservation) . A droite la mienne, montée à bloc ! A noter que, si j’avais pu conservé mon autre carte, j’aurais également scoré 4 points de conservation…
Dans la série « les cartes qu’on aurait aimé jouer », Leila nous présente évidemment son Loulou, Éléphant d’Asie de son état… Elle tient aussi à nous montrer sa carte de Programme mondial, laquelle lui aurait permis de jouer des projets de conservation de base plus haut et, surtout, de pouvoir rentabiliser une seconde fois la zone marron d’avoir au moins 5 projets soutenus…
Moi aussi j’en ai deux à montrer :
– l’Aigle royal parce que j’aurais encore pu réaliser une action supplémentaire et que c’était prévu de longue date de jouer ces deux oiseaux avec cette capacité dans le même tour !
– l’Otarie à fourrure, pour récupérer mon dernier bénévole, synonyme de 2 points de conservation et de 8 points d’attrait quand même…
Enfin, je ne me plains pas, les scores plaident clairement en ma faveur… 😉

Durée de cette partie : 3 heures 30 minutes – Note de cette partie : 20 / 20

Scores de cette partie :

Attrait avant décompte Conservation avant décompte Attrait final Conservation finale Total
Leila (bleu) 29 17 donc 73 29 19 donc 67 29-67 = -38
Ludo le gars (noir) 61 21 donc 61 61 28 donc 40 61-40 = 21

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– La différence hallucinante d’une partie à l’autre, avec un écarte de 59 points en ma faveur, alors que Leila, lors de la partie précédente m’avait collé un magnifique 24 points d’écart ! Un jeu de folie douce…
– Les bons coups que j’ai réalisés, ce jour, avec la grande volière, un bâtiment que l’on ne joue pas si souvent…

On a moins aimé
– ?

————————————————————————————————————

Une réponse à “[02/01/2023] Ark Nova”

  1. Bonjour,

    En 2023, il vas falloir agrandir la table de jeu pour intégrer l’extension « Ark Nova : Aquarius » et acheter des figurines de poisons.

    Bonne année 2023 a toutes la famille

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


3 − trois =