[02/11/2022] Atiwa, Sub Terra II X 2

Retour à Atiwa, pour le faire découvrir à David, alias Grissom 87, qui me dit être un fan des jeux de Rosenberg, puis nous nous lancerons, en soirée, sur Sub Terra II X 2, la première partie état tellement incroyable de malchance qu’on ne pouvait en rester là !

ATIWA

David voulait essayer Atiwa. Ça va se faire dans les minutes qui viennent…
Jeu mis en place.
Oui, je m’en rends compte sur les photos, c’est ultra-chargé et c’est vrai que tapis hyper-coloré n’arrange rien !
Ci-dessus, si vous êtes courageux, vous allez voir que nous avons terminé nos placements du premier round…
Après la fin de la phase de maintenance.
En ce qui me concerne, je me destine sur une partie orientée chauve-souris et, surtout, plein plein d’or, pour voir… Pour les familles, quelques-unes d’initiées, mais pas trop, histoire d’empocher du revenu…
David a un peu de mal avec la logique de l’enchaînement des actions et il le dit clairement, jouant un peu comme ça vient…
J’adore ces moments dans le Paradis jeux ! 😉
Je m’adjuge la carte de Forêt de baobabs, pas seulement parce que je suis friand de ces arbres, non, mais surtout parce qu’il y a un sacré symbole en haut à droite : je peux accueillir soit un fruit soit une chauve-souris sur chaque arbre posé dessus !
Quatrième round en approche…
Placement des ouvriers effectué…
Je vous rappelle mes deux axes stratégiques du départ ou vous voyez, là, au-dessus ? 😉
Leila n’est pas loin de son père, avec pas mal de chauve-souris, mais moins d’argent : elle me jalouse même d’avoir compris qu’il fallait aller vite sur ‘l’action qui donne autant d’or que d’icônes de main verte (j’en ai 6)…
Par contre, elle, elle est à fond sur les jetons de famille… mais il faudra nourrir tout ce petit monde, hein !
Septième round presque prêt à débuter (Leila est en train de placer la dernière carte de terrain)…
Nos derniers placements d’ouvriers… Vous noterez que je maintiens mon cap : de l’argent en haut à droite, deux chauve-souris et un or en haut à gauche, et une ville en bas droite pour 13 PV !
Le domaine de David une fois la partie terminée…
Celui de Leila… Elle a réussi à nourrir la bougresse. Et sans entamer trop ses PV : arbres et chèvres sont pas mal…
Et voici mon domaine, avec pléthore de sous et de très nombreuses chauve-souris. Je suis curieux de voir ce que ça pourra donner au niveau des PV entre Leila et moi surtout avec des stratégies aussi différentes !

Durée de cette partie : 1 heure 40 minutes – Note de cette partie : 17 / 20

Scores de cette partie :

Pépites d’or Cartes Pistes Familles initiées Chauve-souris Famine Total
Grissom 87 (rouge) 6 36 25 6 2 0 75
Leila (jaune) 14 34 34 12 6 0 100
Ludo le gars (gris) 30 31 24 5 12 0 102

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Les deux stratégies vraiment différentes menées par Leila et moi et qui aboutissent en un écart de seulement 2 PV ! Déçu pour ma fille qui aurait tout mérité de gagner que moi…
– La durée de cette partie, presque dans les clous de ce qui est annoncé sur la boîte : 30 minutes / joueur,
– Le plaisir d’y revenir, à présent que la règle est bien intégrée, on a envie d’approfondir un peu plus la bête… mais sans manger les chauve-souris hein !!! 😉

On a moins aimé
– La difficulté pour certains de comprendre la logique d’enchaînement des actions, un côté peut-être un poil mécanique et peu parlant…

————————————————————————————————————
SUB TERRA II X 2

Non, non, non, vous n’entendrez pas parler des extensions de Sub Terra II dans ce compte-rendu de partie… Non, non… Enfin, pas encore ! Pour aujourd’hui, nous enchaînerons simplement deux parties du jeu de base, histoire de former David à ce jeu (mais j’avais les boîtes sous la main, alors…) 😉
Comme à chaque fois, je suggère que l’on prenne chacun un « type » d’explorateurs différent : gros balèze (David y va pour le Sapeur rouge), orienté médecine (Leila choisit le Prêtre blanc) et autre (je me sens de jouer le Rogue noir). A nous trois, nous totalisons pas moins de 13 PV…
Première manche effectuée, en commençant par moi, et nous avons déjà un gardien sur le râble !
La deuxième manche est encore plus sévère…
Et que dire de la suite ? Sérieusement, ça pique ce soir et en très peu de temps ! 🙁
Euh… ça sent la défaite prématurée tout ça !
Oui, c’est clair et cette fois c’est fait !
La bonne nouvelle, c’est qu’on va pouvoir aller souper ! 😉
Après avoir englouti le repas du soir, hop hop on y retourne sans rien changer à notre équipe. En effet, ce n’est pas là que ça a achoppé. Non, plutôt sur le hasard d’avoir pioché aussi vite deux tuiles de gardiens surtout…
J’entame fort, oui… 😉 J’ai sorti les muscles !
David poursuit notre début de partie beaucoup plus « classique », sans trop de soucis…
Fin de première manche. Ça va pas mal et ça fait du bien !
Heureusement que mon personnage est avec mes petits copains, non ? Ils sont, en effet, protégés des pièges et là, avec le dé déclencheur, il valait mieux : sinon, c’était le piège à piques + les fléchettes !
Ah… les revoilà ces satanés gardiens !!! Tenons-nous prêts…
La partie s’emballe à nouveau, avec une impression de mieux maîtriser qu’à la précédente mais, en même temps, on sent bien qu’on n’est pas au top…
Je vais récupérer la première des trois clés requises pour aller quérir l’artefact au centre du volcan !
Ouh la la… vous faites dodo les amis ? Euh… autant David n’est pas loin, mais Leila, comment dire ?
Bon, après moult périples (même pas le temps de faire une photo ou deux !), nous nous retrouvons regroupés sur une case de feu, mais il n’y a plus de gardiens et seul David est inconscient. Tout va bien en somme… ou presque !
Et ça recommence ! En arrière-plan, en haut, vous pouvez constater que nous avons perdu un temps fou pour rien ou presque (piste sur le volcan)…
Trois clés repérées, dont deux ramassées ! Yes !
Questionnement temporaire : David aurait-il pu péter ce mur sans sortie derrière ou pas ? Nous avons estimé que non, mais nous nous flagellons, en quelque sorte, puisque nous allons devoir rebrousser chemin et croiser à nouveau la route des sadiques gardiens !
La marche arrière a débuté. Il ne reste que 5 tuiles environ dans le sac, rien ne semble perdu, même s’il ne reste que quelques manches avant que le volcan puisse entrer en éruption !
Quoi !!!!!! Ça se termine si vite derrière ? Non, ça n’était pas prévu ainsi ! En même temps, nous retiendrons tous les trois de cette partie les jets de dés hallucinants de Leila qui ne fait que des 1 quand elle attaque des gardiens (véridique) !

Durée de ces parties : 25 minutes + 1 heure 30 minutes – Note de ces parties : 18 / 20

Scores de ces parties :

Partie 1 : mode facile Partie 2 : mode facile
Grissom 87 (Sapper : rouge) + Leila  (Priest : blanc) Ludo le gars (Rogue : noir) Défaite avec 24 manches restantes sur 27, avec 0 clé Défaite avec 5 manches restantes sur 27, avec 3 clés

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– La difficulté du jeu, qu’on n’avait d’ailleurs jamais ressentie autant : maintenant que j’ai de vraies règles françaises, cela me permet-il d’éviter des erreurs conduisant à des victoires trop faciles ?
– La diversité des personnages proposés,
– L’envie de découvrir l’une ou l’autre des extensions pour voir ce qu’il a en plus dans le coffre cet excellent jeu !

On a moins aimé
– Le retour aux règles assez fréquent car, pour le moment, on n’a ni aide de jeu… ni mémoire infaillible 😉

————————————————————————————————————

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


2 × trois =