[02/11/2023] Triad X 2, Ploc, Disney Lorcana X 2

Pas mal de découvertes d’Essen 2023, aujourd’hui, ayant enfin reçu tous mes jeux réservés…

Ma pile de jeux d’Essen 2023 que j’ai ou récupérer grâce à Florent Coupeau, mon ramasseur de jeux officiel ! 😉 Merci à lui…

A nous la découverte de Triad X 2 et de Ploc !
Et Disney Lorcana X 2 pour se finir en soirée. A noter que ce sont les 99ème et 100ème parties de ce jeu vraiment superbe que nous sommes ravis d’approfondir ainsi de jours en jours…
A vous, la lecture des ces comptes-rendus détaillés ! 😉

TRIAD X 2

Première découverte du jour : Triad, édité chez Clemens Gerhards.
Nous avons à faire à un jeu pour deux joueurs, le but étant de créer des alignements de 3 dés, soit avec des valeurs différentes, soit avec des valeurs identiques, et obligatoirement des deux couleurs. On appelle ça une Triad. Un peu comme dans Yinsh de Kris Burm, on s’affaiblit en se rapprochant de la victoire, puisque, là, on perd un de ses dés de la Triad.
La mise en place est faite pour la première partie : on a jeté nos 6 dés et on les a placés par ordre croissant sur sa première ligne.

Première Triad réussie par votre serviteur, sur la gauche, avec un 2 blanc, puis un 3 blanc, puis un 1 noir. Je vais donc empocher mon dé noir.
Ne sois pas dépitée ma fille, oui on se rend bien compte que c’est assez difficile de lire le jeu, oui, mais on débute à peine… 🙂
Pas si longtemps après, Leila a empoché deux dés ! Elle est en passe de l’emporter, donc, car le but est d’en avoir trois en tout… A condition de rester bien concentrée.
Au final, c’est moi qui réussis la troisième Triad déterminante !
Et voilà le travail, une fois mon troisième dé empoché…
On recommence. Évidemment…
Cette fois, Leila commence avec les blancs.
Premier tour effectué…
Je réalise la première Triad.
Ce jeu est très difficile à bien lire et à anticiper, ça c’est clair, et il incite surtout à se rapprocher des dés adverses en essayant de ne pas commettre l’erreur irréparable ! Et c’est là la difficulté car, franchement, tellement de possibilités existent que ce n’est pas facile du tout de s’en rendre compte avant que ce ne soit trop tard…
Un dé chacun…
Deux à un pour moi et je finis le boulot en haut… sur une Triad que je pouvais déjà faire au tour précédent et que Leila n’avait pas repérée et, donc, n’a pas contrée. Toute la difficulté du jeu en somme…
Fin de partie !

Durée de ces parties : deux fois 25 minutes – Note de ces parties : 15 / 20

Scores de ces parties :

Partie 1 Partie 2
Leila (blanc) 2 1
Ludo le gars (noir) 3 3

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– La qualité toujours exceptionnelle des jeux de cet éditeur,
– La simplicité de la règle… au service d’un jeu profond et difficilement maîtrisable,
– L’affaiblissement du joueur en tête, à la Yinsh,
– L’obligation d’aller chercher les dés adverses : on ne peut pas faire de Triad sans lui !

On a moins aimé
– La difficulté pour bien anticiper ce qui va arriver, conduisant à des erreurs (amélioration avec les parties ?),
– La capacité de déplacement de ses dés non pas en fonction de la valeur actuelle mais en fonction de la valeur choisie : tout sauf naturel !

————————————————————————————————————
PLOC

Nous voici à présent, Julie et moi, sur un jeu de tir à la corde, monument des jeux d’extérieur s’il en est !!!
Julie a aligné ses 9 bonshommes blancs (le total de ses 3 dés lancés) et j’ai fait de même avec mes 16 jaunes (le résultat de mes 3 dés également).
Très sympa matériel dans une minuscule boîte…
Le but du jeu est, évidemment, de tirer la corde à soi, en ayant (dans ce jeu) éliminé tous les bonshommes adverses.
Pour ce faire, on jette trois dés et on les compare à ceux déjà placés de son côté. Julie, ci-dessus, a obtenu 3, 3 et 4 et elle a décidé de me retirer deux bonshommes (le 3>1 et le 3=3) tout en n’en perdant aucun (le 4<5, mais que d’une unité). Elle échange alors son 5 avec le 4, ce qui lui facilitera les choses pour la suite…
J’ai procédé de manière analogue, en lui retirant deux bonshommes (deux 6 = 6) en disant que j’utilise le 3 pour affaiblir un autre personnage de mon adversaire (c’est pour ça qu’il est couché et il pourra être retiré plus facilement par la suite)…
La partie se poursuit ainsi mais ce n’est pas fluide du tout pour cette première partie, nous obligeant à retourner consulter la résolution des situations dans le micro livret de règle…
Je vous laisse observer la quatrième et dernière possibilité à son tour : le Berserk. Je le valide avec mes trois dés de valeur 6 et retire 4 bonshommes adverses !
Le jeu a de la gueule quand même… 😉
Je remporte cette première manche, sur les deux qu’il faut remporter pour gagner la partie, avec un denier bonhomme en jeu contre aucun pour dame Julie !
La deuxième manche peut débuter…
Le jeu se fluidifie… Ouf !
On pourrait croire que je suis en avance mais non, pas tant que ça, Julie m’ayant affaibli pas moins de trois bonshommes…

Julie remporte la deuxième manche !
On repart donc sur une troisième et dernière manche : la belle qui nous départagera !
De faibles effectifs ma foi…
Ça ne va pas durer longtemps je pense…
Quoique…
Oh la la, c’est Julie qui s’en tire le mieux et qui remporte cette dernière manche !
Jeu au final plutôt sympa, une fois passé l’incroyable manque de fluidité du début et si l’on accepte de jouer asse longtemps (trop à mon goût pour un jeu de ce type)…

Durée de cette partie : 1 heure 15 minutes – Note de cette partie : 12 / 20

Scores de cette partie :

Manche 1 Manche 2 Manche 3
Julie (blanc) 0 1 2
Ludo le gars (jaune) 1 0 0

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– La taille microscopique de la boîte,
– La quantité et la qualité du matériel de jeu,
– Le système de gestion des dés, original, avec de sympathiques petits dilemmes : avoir des gros dés en jeu ça parait fort mais ça limite la suite,
– La thème du jeu, plutôt bien rendu.
..

On a moins aimé
– La difficulté pour bien retenir les options possibles à chaque tour,
– Le manque de fun finalement, et puis ça fait bizarre d’éliminer des bonshommes (pas vraiment dans l’esprit du tir à la corde),
– La durée excessive de la partie…

————————————————————————————————————
DISNEY LORCANA X 2

Comment ne pas terminer cette belle journée sans rejouer à Disney Lorcana, le jeu qui nous a tant fait vibrer la veille avec ses déroulements de partie magnifiques ?
Ci-dessus, ma main de cartes de départ, tandis que Leila vient de réaliser son mulligan et qu’elle semble exprimer une certaine surprise…
Oui, carrément… 😉
Elle va même en consulter son feuillet avec toutes ses cartes possédées !
On aura l’occasion d’y revenir plus loin dans ce compte-rendu… 😉
Au premier tour, une fois n’est pas coutume, je suis le seul à jouer une carte !
Un peu plus tard, alors que j’apprécie de plus en plus ce deck vert/violet qui semble bien me sourire…
Oh la la… J’ai de quoi m’inquiéter visiblement…
Maboule ma fille…
Bien évidemment, je sais pourquoi, mais j’aime tellement cette posture de lui réserver des surprises et de jouer l’innocent… 😉
Quoi !!!!! Tu me joues « Soyez prêtes » ! Une carte que tu n’avais jamais eu dans ton deck !
Vous avez compris, oui : je la lui ai cachée dans son deck avant la partie, juste pour lui offrir l’une des plus grosses cartes en rouge et ça a l’air de bien lui plaire… 🙂
Moi, un peu moins : elle a vidé nos boards de personnages !
Ensuite, elle joue rapidement son Feu du dragon, lui aussi très puissant, mais je crains que ça ne suffise pas pour elle… Il faut dire qu’elle a été plutôt déstabilisée par cette carte « Soyez prêtes » arrivée magiquement dans sa main…
Fin de partie ! Magnifique et mémorable…
Ma main de cartes de départ pour la seconde partie du soir, la 100ème pour nous !
Aucune carte jouée au premier tour…
Grâce à Jasper j’empêche une carte de Leila de partir à l’aventure…
Grrrrr… Encore un Feu du dragon, sur ce bien pratique Jasper…
J’aime bien Voler aux riches ! Pas vous ?
Ça sent la partie ultra-serrée : j’ai déjà 16 éclats de Lore, un board bien costaud, mais Leila est aussi bien partie que moi…
Son Scar à 8 me fait beaucoup beaucoup de mal…
Et elle l’emporte !!!
Splendide partie une nouvelle fois, avec du rythme, des retournements de situation, du plaisir de comboter et… pas de « Soyez prêtes » ! 😉

Durée de ces parties : 30 minutes + 35 minutes – Note de ces parties : 19 / 20

Scores de ces parties :

Partie 1 Partie 2
Leila (Rubis / Saphir) 16 21
Ludo le gars (Emeraude / Améthyste) 22 18

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Une sorte de magie à chaque session maintenant

On a moins aimé
– ?

————————————————————————————————————

2 commentaires à propos de “[02/11/2023] Triad X 2, Ploc, Disney Lorcana X 2”

  1. Rétroliens : PLOC review at Ludolegars – Irongames

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


5 − deux =