[02/03/2014] Medieval Academy, Aux Portes de Loyang

Deuxième journée sur le salon de de Cannes et nous allons découvrir deux jeux lors de cette journée : une nouveauté à tous points de vue, Medieval Academy, édité par Blue Cocker, et Aux Portes de Loyang, un jeu de Uwe Rosenberg, édité par Intrafin, que je n’avais pas encore essayé malgré la présence de la boîte sur mes étagères depuis quelques temps. Encore une bonne journée, donc…

MEDIEVAL ACADEMY

L'ami Drax à côté de son bébé Medieval Academy. Ca me fait super plaisir de le voir éditer son premier jeu d'un auteur totalement inconnu mais illustré par une pointure des illustrateurs des jeux de société : Pierô ! Et le jeu, alors, que vaut-il ?
L’ami Drax à côté de son bébé Medieval Academy. Ca me fait super plaisir de le voir éditer son premier jeu d’un auteur totalement inconnu mais illustré par une pointure des illustrateurs des jeux de société : Pierô ! Et le jeu, alors, que vaut-il ?
Voici une vue en fin de première manche sur six. Au début de chaque manche, chaque joueur reçoit une main de 5 cartes qu'il va épurer via un draft : on en garde une et on passe le reste, jusqu'à ce que chacun ait sa main finale de 5 cartes. De ses 5 cartes, chacun en jouera 4, à tour de rôle, pour progresser sur les 7 pistes de score. Puis, en fin de chaque manche, des décomptes ont lieu sur les pistes (certaines ne sont décomptées que 2 ou même 1 fois par partie). Et c'est tout ! Pur et malin, un peu à la Medici...
Voici une vue en fin de première manche sur six. Au début de chaque manche, chaque joueur reçoit une main de 5 cartes qu’il va épurer via un draft : on en garde une et on passe le reste, jusqu’à ce que chacun ait sa main finale de 5 cartes. De ses 5 cartes, chacun en jouera 4, à tour de rôle, pour progresser sur les 7 pistes de score. Puis, en fin de chaque manche, des décomptes ont lieu sur les pistes (certaines ne sont décomptées que 2 ou même 1 fois par partie). Et c’est tout ! Pur et malin, un peu à la Medici…
Fin de la deuxième manche, avec une grosse bagarre sur la piste marron des études, il faut dire que celle-ci rapporte des points négatifs aux joueurs les moins avancés... Autre piste qui promet une belle empoignade : la grise de charité puisque décomptée qu'en fin de partie avec pas moins de 10 ou 5 points de moins en fin de partie... A noter que la piste rouge du dragon, pourtant très lucrative en fin de partie, n'attire pas trop de monde pour le moment...
Fin de la deuxième manche, avec une grosse bagarre sur la piste marron des études, il faut dire que celle-ci rapporte des points négatifs aux joueurs les moins avancés… Autre piste qui promet une belle empoignade : la grise de charité puisque décomptée qu’en fin de partie avec pas moins de 10 ou 5 points de moins en fin de partie… A noter que la piste rouge du dragon, pourtant très lucrative en fin de partie, n’attire pas trop de monde pour le moment…
Voici la fin de la 3ème manche (mi-partie donc), avec toujours aussi peu de motivation pour moi de me battre sur les deux pistes de chevaliers. Sinon, sur les 4 pistes du haut, nous allons remettre nos jetons dans l'ordre, à partir de la case de départ, et empilés sur la première case pour la piste du roi. La quatrième manche pourra alors démarrer.
Voici la fin de la 3ème manche (mi-partie donc), avec toujours aussi peu de motivation pour moi de me battre sur les deux pistes de chevaliers. Sinon, sur les 4 pistes du haut, nous allons remettre nos jetons dans l’ordre, à partir de la case de départ, et empilés sur la première case pour la piste du roi. La quatrième manche pourra alors démarrer.
Ma main de cartes pour la 5ème manche, avec un gros axe pistes grise et rose, sans négliger la bleue du roi. Dans les faits, je laisserai tomber l'une des deux roses, mes partenaires n'en jouant pas assez pour m'obliger à jouer la seconde pour avoir le bonus de 3 cases...
Ma main de cartes pour la 5ème manche, avec un gros axe pistes grise et rose, sans négliger la bleue du roi. Dans les faits, je laisserai tomber l’une des deux roses, mes partenaires n’en jouant pas assez pour m’obliger à jouer la seconde pour avoir le bonus de 3 cases…
Et voici mon ultime main pour l'ultime tour de jeu ! Yes, je vais m'en sortir sur la piste bleue et j'avoue que cela me plaît bien, mois qui suis très en retard au niveau de PV par rapport à mes camarades, eux ayant joué davantage sur les pistes de chevaliers...
Et voici mon ultime main pour l’ultime tour de jeu ! Yes, je vais m’en sortir sur la piste bleue et j’avoue que cela me plaît bien, mois qui suis très en retard au niveau de PV par rapport à mes camarades, eux ayant joué davantage sur les pistes de chevaliers…
David et Tristan ont collecté plein de jetons de PV, mais plein de PV négatifs aussi, ce qui permet que je ne sois pas hors jeu, voire même que j'aille chercher une victoire que je pressentais... YES !
David et Tristan ont collecté plein de jetons de PV, mais plein de PV négatifs aussi, ce qui permet que je ne sois pas hors jeu, voire même que j’aille chercher une victoire que je pressentais… YES !
Nous jouons cette partie à trois : David en rouge, Tristan en jaune et moi-même en vert. Le principe du jeu est limpide et son fonctionnement parfait. Je suis bluffé par cette simplicité et cette évidence, car, de loin, je craignais un peu que le jeu soit un jeu marrant, oui, mais bourré de cartes spéciales. Et bien non ! C'est même tout le contraire... Donc tout ce que j'aime :-)
Nous jouons cette partie à trois : David en rouge, Tristan en jaune et moi-même en vert. Le principe du jeu est limpide et son fonctionnement parfait. Je suis bluffé par cette simplicité et cette évidence, car, de loin, je craignais un peu que le jeu soit un jeu marrant, oui, mais bourré de cartes spéciales. Et bien non ! C’est même tout le contraire… Donc tout ce que j’aime 🙂
Petite vue de ma main constituée pour la deuxième manche : je peux progresser de 3 cases sur l'une des deux pistes de chevaliers (tournois ou joutes), de 2 + 3 cases sur la piste grise de la charité, de 5 cases sur la piste rose de la galanterie et de 3 cases sur la piste bleue au service du roi. Mais je n'en jouerai que quatre, en fonction  de ce que mes petits camarades vont faire... L'une des pistes me plaît beaucoup, la rose, puisqu'elle permet au deux premiers d'avancer sur la piste de leur choix une fois la manche terminée. Ca permet de modifier la donne...
Petite vue de ma main constituée pour la deuxième manche : je peux progresser de 3 cases sur l’une des deux pistes de chevaliers (tournois ou joutes), de 2 + 3 cases sur la piste grise de la charité, de 5 cases sur la piste rose de la galanterie et de 3 cases sur la piste bleue au service du roi. Mais je n’en jouerai que quatre, en fonction de ce que mes petits camarades vont faire… L’une des pistes me plaît beaucoup, la rose, puisqu’elle permet au deux premiers d’avancer sur la piste de leur choix une fois la manche terminée. Ca permet de modifier la donne…
La troisième manche, que nous sommes en train de jouer, est assez déterminante puisque la piste bleue du roi va être décomptée en plus des 4 du haut. Ensuite, les jetons des joueurs seront reculés comme vous le verrez sur la photo suivante...
La troisième manche, que nous sommes en train de jouer, est assez déterminante puisque la piste bleue du roi va être décomptée en plus des 4 du haut. Ensuite, les jetons des joueurs seront reculés comme vous le verrez sur la photo suivante…
Fin de quatrième manche, avec toujours ma suprématie sur la piste rose, sans que personne ne puisse en jouer une seule carte ! Sinon, quelle bagarre quand même sur la piste grise entre David et moi...
Fin de quatrième manche, avec toujours ma suprématie sur la piste rose, sans que personne ne puisse en jouer une seule carte ! Sinon, quelle bagarre quand même sur la piste grise entre David et moi…
Petite vue en fin de 4ème manche, lors de laquelle je me dis quand même que je vais essayer d'aller amener mon pion vert au bout de la piste bleue (12PV quand même en fin de partie)...
Petite vue en fin de 4ème manche, lors de laquelle je me dis quand même que je vais essayer d’aller amener mon pion vert au bout de la piste bleue (12PV quand même en fin de partie)…
Et voici comment se termine cette très sympathique partie, juste avant que David et moi avancions sur l'une des pistes avec le bonus glané sur la piste rose. Mince alors : je vais prendre un malus de 5PV sur la piste grise, Tristan prenant celui de 10 (il a un tour de retard !!!).
Et voici comment se termine cette très sympathique partie, juste avant que David et moi avancions sur l’une des pistes avec le bonus glané sur la piste rose. Mince alors : je vais prendre un malus de 5PV sur la piste grise, Tristan prenant celui de 10 (il a un tour de retard !!!).
L'auteur du jeu, Nicolas Poncin, en train de dédicacer la jolie boîboîte que je ne vais pas manquer de rapporter chez moi. Bravo à lui, bravo à Alain Balay et à l'équipe Blue Cocker pour avoir sorti un aussi bon premier jeu. Longue vie à eux !
L’auteur du jeu, Nicolas Poncin, en train de dédicacer la jolie boîboîte que je ne vais pas manquer de rapporter chez moi. Bravo à lui, bravo à Alain Balay et à l’équipe Blue Cocker pour avoir sorti un aussi bon premier jeu. Longue vie à eux !

Durée de la partie : 40 minutes – Note de cette partie : 16 / 20

Scores :

Blasons positifs Blasons négatifs Total
David (rouge) 36 -14 22
Tristan (jaune) 40 -18 22
Ludo le gars (vert) 33 -7 26

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– La pureté du jeu, sans cartes spéciales, avec une ambiance à la Medici,
– Le système de draft à chaque manche, pour mieux contrôler son jeu et amener à de petits dilemmes,
– Les décomptes différents selon les pistes et les manches,
– Le nombre de variantes proposées dans la règle.

On a moins aimé
– Le look des illustrations, un peu trop tape-à-l’oeil à mon goût.

————————————————————————————————————
AUX PORTES DE LOYANG

 

Loyang est le 3ème jeu de Rosenberg formant la trilogie Agricola - Le Havre - Loyang, mais, en fait, il est le premier des trois conçus par l'auteur ! Et au niveau des mécanismes, il n'a rien à voir avec ses grands frères...
Loyang est le 3ème jeu de Rosenberg formant la trilogie Agricola – Le Havre – Loyang, mais, en fait, il est le premier des trois conçus par l’auteur ! Et au niveau des mécanismes, il n’a rien à voir avec ses grands frères…
La partie se déroule en 9 tours, chacun étant divisé en différentes phases : 1/ On récolte, on ajoute un champ et on prend 4 cartes en main, 2/ On doit poser devant soi une carte de sa main et une carte de l'étalage ou on défausse d'abord une carte à l'étalage (1 au départ + celles qu'on a défaussé durant cette manche), 3/ On joue les actions que l'on souhaite (servir des clients occasionnels ou réguliers, acheter des denrées au magasin, planter dans ses champs, ...) 4/ On peut avancer son marqueur de score de 1 case pour 1 pièce, ou de plusieurs en payant ensuite autant de pièces que la valeur de la case.
La partie se déroule en 9 tours, chacun étant divisé en différentes phases :
1/ On récolte, on ajoute un champ et on prend 4 cartes en main,
2/ On doit poser devant soi une carte de sa main et une carte de l’étalage ou on défausse d’abord une carte à l’étalage (1 au départ + celles qu’on a défaussé durant cette manche),
3/ On joue les actions que l’on souhaite (servir des clients occasionnels ou réguliers, acheter des denrées au magasin, planter dans ses champs, …)
4/ On peut avancer son marqueur de score de 1 case pour 1 pièce, ou de plusieurs en payant ensuite autant de pièces que la valeur de la case.
Oui, sous ses abords colorés et simples, le jeu requiert qu'on se prenne bien la tête afin de calculer au mieux ce qu'on pourra effectivement livrer ou pas dans les tours à venir. D'où le pétage de plomb de mon gone...
Oui, sous ses abords colorés et simples, le jeu requiert qu’on se prenne bien la tête afin de calculer au mieux ce qu’on pourra effectivement livrer ou pas dans les tours à venir. D’où le pétage de plomb de mon gone…
Petite vue générale en cours de 4ème manche, alors que Tristan possède 4PV et qu'il va avancer d'une nouvelle case et que j'en ai 5. Autrement dit, on est presque à égalité (il a un point de moins à cause de son emprunt). De plus, j'ai un bon potentiel avec mes clients réguliers et occasionnels. Tristan, lui, a plus misé sur les étals de marché pour le moment...
Petite vue générale en cours de 4ème manche, alors que Tristan possède 4PV et qu’il va avancer d’une nouvelle case et que j’en ai 5. Autrement dit, on est presque à égalité (il a un point de moins à cause de son emprunt). De plus, j’ai un bon potentiel avec mes clients réguliers et occasionnels. Tristan, lui, a plus misé sur les étals de marché pour le moment…
Avoir des clients réguliers, c'est quand même top pour les revenus et donc la progression sur la piste des PV ! Ici, je viens d'avancer de 3 cases pour un paiement de 18 pièces (1+8+9)...
Avoir des clients réguliers, c’est quand même top pour les revenus et donc la progression sur la piste des PV ! Ici, je viens d’avancer de 3 cases pour un paiement de 18 pièces (1+8+9)…
Alors qu'il ne reste plus que deux tours, j'opte pour une maximisation de mes gains en ajoutant plusieurs clients occasionnels... Reste à les satisfaire, mais au pire je ne prendrai pas de malus.
Alors qu’il ne reste plus que deux tours, j’opte pour une maximisation de mes gains en ajoutant plusieurs clients occasionnels… Reste à les satisfaire, mais au pire je ne prendrai pas de malus.
Les éléments de Tristan une fois la partie achevée, avec un joli total de 14PV sur sa piste (sans compter son malus de 1)...
Les éléments de Tristan une fois la partie achevée, avec un joli total de 14PV sur sa piste (sans compter son malus de 1)…
Ce qui est bien quand on joue sur un salon, c'est que les jeux nous sont présentés par de compétents animateurs. Merci à celui d'Intrafin pour sa bienveillance durant toute la partie que nous jouons à deux, Tristan et moi. Au niveau du matériel, nous sommes en présence d'un jeu sans plateau collectif, avec un ersatz de plateau individuel, lequel ne sert, hormis la piste de score et le magasin de denrées, qu'à positionner nos cartes.
Ce qui est bien quand on joue sur un salon, c’est que les jeux nous sont présentés par de compétents animateurs. Merci à celui d’Intrafin pour sa bienveillance durant toute la partie que nous jouons à deux, Tristan et moi. Au niveau du matériel, nous sommes en présence d’un jeu sans plateau collectif, avec un ersatz de plateau individuel, lequel ne sert, hormis la piste de score et le magasin de denrées, qu’à positionner nos cartes.
Petit exemple de premier service pour moi : je pose une citrouille et un poireau pour servir mon client régulier qui demande toujours les 2 mêmes denrées. Il me paie 7 pièces pour cette première livraison et attend que je lui serve la même chose encore trois fois d'affilée. A noter qu'en haut à droite, j'ai un marqueur rouge, indiquant que j'ai raté une fois mon service pour lui et qu'il est donc susceptible d'être très mécontent si cela se reproduit. Lorsque toutes mes livraisons pour lui seront finies, je défausserai sa carte...
Petit exemple de premier service pour moi : je pose une citrouille et un poireau pour servir mon client régulier qui demande toujours les 2 mêmes denrées. Il me paie 7 pièces pour cette première livraison et attend que je lui serve la même chose encore trois fois d’affilée. A noter qu’en haut à droite, j’ai un marqueur rouge, indiquant que j’ai raté une fois mon service pour lui et qu’il est donc susceptible d’être très mécontent si cela se reproduit. Lorsque toutes mes livraisons pour lui seront finies, je défausserai sa carte…
Tristan prend un emprunt de 5 pièces ce qui lui coûtera la bagatelle d'un point de victoire en moins en fin de partie... Mais c'est nécessaire parfois.
Tristan prend un emprunt de 5 pièces ce qui lui coûtera la bagatelle d’un point de victoire en moins en fin de partie… Mais c’est nécessaire parfois.
Alors, çà ça me permettra de faire çà, et puis cette récolte me permettra de livrer un autre client, sachant que ce champ doit être ensemencé avec çà... En gros, voilà le cheminement de pensée qu'il faut avoir en pratiquant ce Loyang...
Alors, çà ça me permettra de faire çà, et puis cette récolte me permettra de livrer un autre client, sachant que ce champ doit être ensemencé avec çà… En gros, voilà le cheminement de pensée qu’il faut avoir en pratiquant ce Loyang…
Il en faut de la place pour jouer à Loyang ! Des champs qui se décalent vers la droite à chaque fois qu'on en rajoute un ou plusieurs, malgré l'épuisement de certains en denrées, des cartes étals de marché en pagaille (en haut à droite chez mon fils), ... Et je ne vous parle pas de la quantité de denrées disséminées sur la table...
Il en faut de la place pour jouer à Loyang ! Des champs qui se décalent vers la droite à chaque fois qu’on en rajoute un ou plusieurs, malgré l’épuisement de certains en denrées, des cartes étals de marché en pagaille (en haut à droite chez mon fils), … Et je ne vous parle pas de la quantité de denrées disséminées sur la table…
Petite vue générale une fois la partie achevée. Et je m'aperçois que je n'ai même pas parlé des assistants (cartes blanches) assez pénibles à utiliser (long texte sur les cartes)...
Petite vue générale une fois la partie achevée. Et je m’aperçois que je n’ai même pas parlé des assistants (cartes blanches) assez pénibles à utiliser (long texte sur les cartes)…
Et voici mes éléments en fin de partie avec un total de 15PV, bien boosté par l'achat à trois reprises de PV supplémentaires en payant la valeur des cases une ou même deux fois !
Et voici mes éléments en fin de partie avec un total de 15PV, bien boosté par l’achat à trois reprises de PV supplémentaires en payant la valeur des cases une ou même deux fois !

Durée de la partie : 2 heures – Note de cette partie : 15 / 20

Scores :

Piste Emprunts Total
Tristan 14 -1 13
Ludo le gars 15 0 15

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Le look du matériel de jeu, notamment des tout mignons marqueurs de ressources,
– L’originalité du système de prise et pose des cartes : une de sa main et une de l’étalage, avec possibilité de temporiser en se défaussant,
– La notion de clients réguliers et occasionnels qu’il va falloir satisfaire, sans trop se précipiter,
– La simplicité du score final : les PV acquis durant la partie (ah, cet achat de PV…).

On a moins aimé
– Les cartes d’assistants, un peu lourdingues,
– La difficulté à appréhender la logique interne du jeu : le magasin ne correspond pas aux denrées qu’on a mais à celles qu’on peut acheter, …
– Le nombre un peu trop important de manipulations d’éléments : cartes, ressources, …

————————————————————————————————————

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


9 − trois =