[02/04/2014] Archon

Parmi les nouveautés esséniennes, on compta pas mal de jeux de pose d’ouvriers : Russian Railroads, Caverna, Rokoko, … L’une de ces nouveautés, que j’avais rapportée mais pas encore testée, se prénomme Archon, sous-titrée Glory & Machination. Le look du jeu, très original et inégalable, a fait beaucoup pour que j’aille le prendre, le dimanche soir, en toute fin de salon : mon dernier achat ! Mais la lecture de la règle m’avait laissé assez de marbre finalement, craignant que le jeu soit illisible et pas assez original pour que j’aie vraiment envie d’y jouer. Mais là, sans raison apparente, c’est bel et bien le jeu que je propose à Tristan en cet après-midi de mercredi et, avouons-le, nous trouverons ce jeu franchement bien foutu, interactif et pas bien compliqué avec pas mal de possibilités quand même ! Donc, un bon jeu…

ARCHON

La boîte est vraiment magnifique, avec mille et une couleurs utilisées et des dessins fouillés. Le plateau aussi, d'ailleurs, même si ce foisonnement de tons rend aussi le jeu difficilement lisible...
La boîte est vraiment magnifique, avec mille et une couleurs utilisées et des dessins fouillés. Le plateau aussi, d’ailleurs, même si ce foisonnement de tons rend aussi le jeu difficilement lisible…
Oui, vous devez bien vous rendre compte du côté surchargé du plateau. C'est clair ! En fait, chaque bâtiment correspond à un lieu dans lequel on peut poser un ou plusieurs ouvriers à sa couleur pour réaliser une action. Pour ce faire, on joue une ou deux cartes de sa main de 5, à tour de rôle, jusqu'à ce que l'on décide de passer. En effet, on n'est pas obligé de toutes les jouer, mais à deux joueurs on ne voit pas l'intérêt de sacrifier des actions pour devenir premier joueur...
Oui, vous devez bien vous rendre compte du côté surchargé du plateau. C’est clair ! En fait, chaque bâtiment correspond à un lieu dans lequel on peut poser un ou plusieurs ouvriers à sa couleur pour réaliser une action. Pour ce faire, on joue une ou deux cartes de sa main de 5, à tour de rôle, jusqu’à ce que l’on décide de passer. En effet, on n’est pas obligé de toutes les jouer, mais à deux joueurs on ne voit pas l’intérêt de sacrifier des actions pour devenir premier joueur…
Petite vue de ma zone personnelle, avec un bâtiment qui me rapportera 2 soldats en début de chaque saison à venir (début de 4ème et 7ème manches)...
Petite vue de ma zone personnelle, avec un bâtiment qui me rapportera 2 soldats en début de chaque saison à venir (début de 4ème et 7ème manches)…
Fin de la deuxième manche, avec une vue sur mes deux gardes à droite autour de la porte principale de la ville. Au niveau des scores, Tristan s'envole un peu avec une avance qu'il porte à 7 PV. Et, surtout, avec le renforcement de sa main de 4 cartes en 2 manches (le max possible), il aura nettement plus d'impact sur le jeu dans les manches à venir...
Fin de la deuxième manche, avec une vue sur mes deux gardes à droite autour de la porte principale de la ville. Au niveau des scores, Tristan s’envole un peu avec une avance qu’il porte à 7 PV. Et, surtout, avec le renforcement de sa main de 4 cartes en 2 manches (le max possible), il aura nettement plus d’impact sur le jeu dans les manches à venir…
En fin de première saison ne figurent que mes 2 cartes de gardes pour protéger l'enceinte. Et comme la carte piochée indique qu'à deux joueurs il en faut 3 pour défendre la cité, et bien on doit chacun défausser un soldat, des sous ou des ressources pour s'en sortir !
En fin de première saison ne figurent que mes 2 cartes de gardes pour protéger l’enceinte. Et comme la carte piochée indique qu’à deux joueurs il en faut 3 pour défendre la cité, et bien on doit chacun défausser un soldat, des sous ou des ressources pour s’en sortir !
Fin de la troisième manche, donc, et de fait de la première saison. Nous sommes à égalité au score, avec 26 PV chacun ! Mais Tristan possède maintenant 6 cartes de magisters + les 2 de départ donc 8 cartes / 10 alors que je n'en ai acquis qu'une seule nouvelle... Du coup, il est hyper puissant à chaque tour de pose d'ouvriers.
Fin de la troisième manche, donc, et de fait de la première saison. Nous sommes à égalité au score, avec 26 PV chacun ! Mais Tristan possède maintenant 6 cartes de magisters + les 2 de départ donc 8 cartes / 10 alors que je n’en ai acquis qu’une seule nouvelle… Du coup, il est hyper puissant à chaque tour de pose d’ouvriers.
Le jeu est bien plaisant ma foi, simple à appréhender au final mais un tantinet trop peu original. Mais ce qu'il propose, il le propose bien. Et c'est ce qu'on lui demande ! En plus il semble offrir diverses stratégies payantes et ça c'est cool...
Le jeu est bien plaisant ma foi, simple à appréhender au final mais un tantinet trop peu original. Mais ce qu’il propose, il le propose bien. Et c’est ce qu’on lui demande ! En plus il semble offrir diverses stratégies payantes et ça c’est cool…
Fin de la sixième manche, donc de la deuxième saison, et je dois féliciter Tristan qui a réussi à placer pas moins de 4 cartes gardes dans cette même manche !!! Du coup, on se partage les PV liés à cet axe. Mais comme j'ai réussi à acheter le bâtiment bonifiant les gardes, je vais marquer un peu plus que lui... Sinon, au score, j'ai pris 2 PV d'avance cette fois, mais qu'est-ce que c'est serré !!!
Fin de la sixième manche, donc de la deuxième saison, et je dois féliciter Tristan qui a réussi à placer pas moins de 4 cartes gardes dans cette même manche !!! Du coup, on se partage les PV liés à cet axe. Mais comme j’ai réussi à acheter le bâtiment bonifiant les gardes, je vais marquer un peu plus que lui… Sinon, au score, j’ai pris 2 PV d’avance cette fois, mais qu’est-ce que c’est serré !!!
Fin et agréable, sans complexité particulière, ce jeu nous plaît bien, sans qu'il constitue un coup de coeur magistral...
Fin et agréable, sans complexité particulière, ce jeu nous plaît bien, sans qu’il constitue un coup de coeur magistral…
Fin de la huitième manche, avec deux gardes placés par moi-même contre la porte de l'enceinte et, surtout, de l'acquisition de cartes astronomes, ce qui fait couiner mon fils, lequel voulait s'y lancer à fond ! Du coup, je vais le laisser faire, préférant assurer mes arrières sur les gardes + les arts + le bâtiment à 9 PV...
Fin de la huitième manche, avec deux gardes placés par moi-même contre la porte de l’enceinte et, surtout, de l’acquisition de cartes astronomes, ce qui fait couiner mon fils, lequel voulait s’y lancer à fond ! Du coup, je vais le laisser faire, préférant assurer mes arrières sur les gardes + les arts + le bâtiment à 9 PV…
Voici la vue en fin de 9ème manche et donc en fin de partie. Je termine avec 9 PV d'avance sur mon gone. Une belle partie, bien plaisante...
Voici la vue en fin de 9ème manche et donc en fin de partie. Je termine avec 9 PV d’avance sur mon gone. Une belle partie, bien plaisante…
Voici mon butin final, avec notamment une statue très très lucrative...
Voici mon butin final, avec notamment une statue très très lucrative…
L'une des zones du plateau sur laquelle chaque joueur doit choisir deux progressions avant de démarrer : Tristan, en blanc, décide de prendre un magister rouge (percepteur) et un bleu (religieux), alors que j'opte, en noir, pour un bleu (religieux) et un jaune (marchand). Nous empochons donc deux cartes chacun, lesquelles rejoignent notre main de 8 cartes de courtiers pour arriver à 10. Ensuite, pour attaquer la première manche sur 9, nous séparons nos 10 cartes en deux tas de 5 et, hop, c'est parti !
L’une des zones du plateau sur laquelle chaque joueur doit choisir deux progressions avant de démarrer : Tristan, en blanc, décide de prendre un magister rouge (percepteur) et un bleu (religieux), alors que j’opte, en noir, pour un bleu (religieux) et un jaune (marchand). Nous empochons donc deux cartes chacun, lesquelles rejoignent notre main de 8 cartes de courtiers pour arriver à 10. Ensuite, pour attaquer la première manche sur 9, nous séparons nos 10 cartes en deux tas de 5 et, hop, c’est parti !
La première manche est terminée avec une petite avance réalisée par Tristan (3 PV d'écart : on m'en a oublié 2). Il semble s'orienter sur une stratégie acquisition de magisters alors que je décide de miser sur les cartes astronomie, arts et garde (mais ça ne se voit pas encore sur le plateau).
La première manche est terminée avec une petite avance réalisée par Tristan (3 PV d’écart : on m’en a oublié 2). Il semble s’orienter sur une stratégie acquisition de magisters alors que je décide de miser sur les cartes astronomie, arts et garde (mais ça ne se voit pas encore sur le plateau).
Voici comment je développe la facette gardes de ma stratégie : je place un ouvrier sur ce lieu en défaussant une carte de courtier, puis je défausse 2 soldats et 2 cubes d'argent pour placer 2 cartes gardes contre le mur d'enceinte de la ville (j'empoche 2PV car je les mets sur les deux cases qui rapportent immédiatement 1PV chacune). Petite facette coopérative : en fin de saison, on retournera une carte d'attaque de la ville qui sera résolue (ou pas !) en fonction du nombre de gardes collectivement placés...
Voici comment je développe la facette gardes de ma stratégie : je place un ouvrier sur ce lieu en défaussant une carte de courtier, puis je défausse 2 soldats et 2 cubes d’argent pour placer 2 cartes gardes contre le mur d’enceinte de la ville (j’empoche 2PV car je les mets sur les deux cases qui rapportent immédiatement 1PV chacune). Petite facette coopérative : en fin de saison, on retournera une carte d’attaque de la ville qui sera résolue (ou pas !) en fonction du nombre de gardes collectivement placés…
Et le voilà qui rajoute encore une carte verte à sa main. Il doit défausser une nouvelle carte de courtier à la place de celle-ci mais elle a un pouvoir non négligeable : jouer un deuxième tour dans la foulée ! Les pouvoirs des autres cartes sont : gain possible d'une pièce d'or avec un percepteur, placement d'un ouvrier sur une zone occupée avec le religieux ou encore renforcement de certaines actions jouées avec le marchand. Du coup, avec ma faible main, je m'inquiète forcément...
Et le voilà qui rajoute encore une carte verte à sa main. Il doit défausser une nouvelle carte de courtier à la place de celle-ci mais elle a un pouvoir non négligeable : jouer un deuxième tour dans la foulée ! Les pouvoirs des autres cartes sont : gain possible d’une pièce d’or avec un percepteur, placement d’un ouvrier sur une zone occupée avec le religieux ou encore renforcement de certaines actions jouées avec le marchand. Du coup, avec ma faible main, je m’inquiète forcément…
Ensuite, le décompte de fin de saison peut avoir lieu. Pour celui-ci, on remporte 7 PV si on est majoritaire en astronomes et 5 PV pour le deuxième, 5 PV si on est premier sur les arts et 3 PV si on est deuxième, 4 PV si on est le meilleur sur les gardes et 2 PV si on est deuxième. Comme ma stratégie consiste à miser sur ces cartes, je suis clairement le meilleur sur ces 3 axes...
Ensuite, le décompte de fin de saison peut avoir lieu. Pour celui-ci, on remporte 7 PV si on est majoritaire en astronomes et 5 PV pour le deuxième, 5 PV si on est premier sur les arts et 3 PV si on est deuxième, 4 PV si on est le meilleur sur les gardes et 2 PV si on est deuxième. Comme ma stratégie consiste à miser sur ces cartes, je suis clairement le meilleur sur ces 3 axes…
Fin de la quatrième manche, alors que je suis toujours 1er joueur (mais Tristan n'en a pas besoin : il utilise une carte verte pour jouer 2 coups de suite et donc, finalement, être premier). Cette fois, Tristan parachève son travail de sape : il prend les 2 dernières cartes de magisters qu'il était autorisé à prendre...
Fin de la quatrième manche, alors que je suis toujours 1er joueur (mais Tristan n’en a pas besoin : il utilise une carte verte pour jouer 2 coups de suite et donc, finalement, être premier). Cette fois, Tristan parachève son travail de sape : il prend les 2 dernières cartes de magisters qu’il était autorisé à prendre…
Fin de la cinquième manche lors de laquelle on peut voir combien je me suis lancé à fond sur les cartes de garde : déjà 4 de posées sur 5 possibles. Je vise la première place sur cet axe, tout en profitant d'un bâtiment que j'ai acheté et qui me rapporte deux soldats supplémentaires quand je pose un ouvrier sur la zone dédiée, et que je vise un bâtiment qui me rapportera 1 PV par garde joué. Au score, 2 PV nous séparent...
Fin de la cinquième manche lors de laquelle on peut voir combien je me suis lancé à fond sur les cartes de garde : déjà 4 de posées sur 5 possibles. Je vise la première place sur cet axe, tout en profitant d’un bâtiment que j’ai acheté et qui me rapporte deux soldats supplémentaires quand je pose un ouvrier sur la zone dédiée, et que je vise un bâtiment qui me rapportera 1 PV par garde joué. Au score, 2 PV nous séparent…
Petite vue de ma zone alors qu'on va aborder la troisième et dernière saison, sous la forme de 3 manches finales. Je vais profiter du fait que Tristan ne puisse plus aller se placer sur la guilde des magisters pour améliorer ma main de cartes et marquer les PV associés. Et je ne dois pas oublier de construire un des gros bâtiments lucratifs en PV...
Petite vue de ma zone alors qu’on va aborder la troisième et dernière saison, sous la forme de 3 manches finales. Je vais profiter du fait que Tristan ne puisse plus aller se placer sur la guilde des magisters pour améliorer ma main de cartes et marquer les PV associés. Et je ne dois pas oublier de construire un des gros bâtiments lucratifs en PV…
Fin de la septième manche, avec globalement de la préparation pour bien terminer les deux suivantes...
Fin de la septième manche, avec globalement de la préparation pour bien terminer les deux suivantes…
L'ultime décompte offre 10 PV pour celui qui a le plus d'astronomes et 5 PV pour le deuxième ! C'est beaucoup, certes, mais je ne regrette pas d'avoir laissé filer cet axe : je suis mieux classé que Tristan sur les deux autres axes et j'ai effectivement construit le bâtiment à 9 PV...
L’ultime décompte offre 10 PV pour celui qui a le plus d’astronomes et 5 PV pour le deuxième ! C’est beaucoup, certes, mais je ne regrette pas d’avoir laissé filer cet axe : je suis mieux classé que Tristan sur les deux autres axes et j’ai effectivement construit le bâtiment à 9 PV…
Les exagérées 6 cartes d'astronomes de mon fils, même s'il score 1 PV par carte grâce à son bâtiment dédié. Il n'a pas su en acheter une ou deux de moins pour scorer davantage ailleurs. Encore fallait-il se rendre compte que j'avais lâché l'affaire et qu'il pouvait faire mieux ailleurs...
Les exagérées 6 cartes d’astronomes de mon fils, même s’il score 1 PV par carte grâce à son bâtiment dédié. Il n’a pas su en acheter une ou deux de moins pour scorer davantage ailleurs. Encore fallait-il se rendre compte que j’avais lâché l’affaire et qu’il pouvait faire mieux ailleurs…
La progression de nos marqueurs sur la piste des magisters montre que Tristan termine avec 10 cartes en main contre seulement 5 pour moi, mais qu'on peut donc gagner sans s'être focalisé dessus ! Un bon point sur le jeu...
La progression de nos marqueurs sur la piste des magisters montre que Tristan termine avec 10 cartes en main contre seulement 5 pour moi, mais qu’on peut donc gagner sans s’être focalisé dessus ! Un bon point sur le jeu…

Durée de la partie : 1 heure 45 minutes – Note de cette partie : 16 / 20

Scores :

Score
Tristan (blanc) 70
Ludo le gars (noir) 79

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– La simplicité du mécanisme pour un plaisir ludique et des possibilités encourageantes,
– Les diverses stratégies qu’on peut mettre en oeuvre, avec l’impression que plusieurs peuvent être pertinentes,
– La gestion de main qui oblige à couper son paquet en deux tas de 5 cartes, assez sympa,
– Le nombre de places très limité sur les zones de jeu, ce qui offre une très bonne interaction dans le jeu.

On a moins aimé
– Le look un peu trop criard des cartes magisters, en décalage avec les illustrations du plateau que j’apprécie bien,
– Un peu trop de manutention de cubes en fin de chaque manche, mais ce n’est pas trop grave,
– Les couleurs des joueurs identiques à celles des cubes (je déteste cette non-prise en compte),
– Un manque d’originalité certain.

————————————————————————————————————

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


× six = 12