[02/05/2004] Oase

Participants
– Hassan, belge admirateur de mon site ;-)))) et de la bonne bière d’abbaye,
– Bertrand, second belge, autre fervent défenseur de la bière d’abbaye de par chez lui,
– Vincent, le joueur au béret, avec qui j’ai joué à Funkenschlag le premier soir,
– Ludo le gars, votre serviteur.

Déroulement de la partie
Ayant déjà pratiqué Oase en avril, j’étais intéressé pour le faire découvrir à d’autres lors du grand week-end faiduttiesque de Vaugrigneuse. Comme les belges sont des gens intéressants à cotoyer (bière, bière, bière ;-)) je m’entoure de 2 specimens et de Vincent, pour lancer une partie d’Oase avant le repas du dimanche.
J’explique les règles simplissimes de ce jeu puis nous attaquons la partie assez rapidement, sans parvenir à la clore avant midi, ce qui nous contraint à terminer la partie en début d’après-midi.
Hassan prend les éléments rouges, Bertrand les jaunes, Vincent les bleus et Ludo le gars les verts
.


A gauche Hassan, en haut Bertrand et à droite Vincent constituent
une bien belle tablée de joueurs. Les premiers tours de jeu sont
rapides et les enjeux assez limités, ce qui est tout à fait
normal dans un jeu de cette sorte…


Bertrand s’apprête à placer des truiles rochers sur le
plateau, alors qu’il est formidablement en avance sur les zones herbeuses.
Ne réussissant pas trop à prendre des multiplicateurs de
chameaux, j’ai alors tendance à diversifier mes choix sans vraiment
de discernement : rochers, herbes, steppes, ce qui n’est pas très
bon. Mon seul choix pertinent fut de choisir l’offre de Bertrand (pioche
de 2 fois 3 cartes) lorsque mes adversaires étaient à cours
de cartes…


Après le repas, la bière fait son apparition et la partie
s’approche de son terme. A ce moment-là, il ne reste qu’un tour
puisque la dernière tuile rocher va être placée, en
raison des offres en cours de constitution…


Sur cette photo, on peut se rendre compte que j’ai dû bâtir
ma stratégie sur le placement de moult chameaux sur le plateau,
en espérant récupérer assez vite plusieurs multiplicateurs.
En réalité, j’en ai déjà un en poche et
je ne réussirai pas à en prendre plus qu’un autre, puisqu’ils
sortent de manière groupés lors des offres (sur un seul
joueur) et dispersés (une seule offre en présente lorsqu’il
y en a)…


Une vue générale de la situation
: de très nombreux chameaux verts, une grande zone herbeuse jaune,
une zone bleue de steppes bien correcte et une diversité peut-être
dangereuse en ce qui concerne le joueur rouge (tput dépend de
ses multiplicateurs bien évidemment)…


La configuration finale du jeu…

 

Décompte final
Durée de la partie : 1 heure – Mise en place du jeu
: 10 minutes – Explication des règles : 10 minutes
Bertrand remporte cette partie avec un total de 92 points, devant Vincent avec
75 points, Hassan avec 63 points et Ludo le gars avec 59 points.

Débriefing
Oase aura bien plu à l’ensemble des joueurs présents, surtout
par son côté très agréable à pratiquer, pas
prise de tête du tout et parce que l’on peut tolérer la part de
hasard rencontré dans un jeu de cette durée (au pire on recommence
une partie !). De mon côté, en me basant sur la partie jouée
chez Krazey, également à 4 joueurs, j’ai été scotché
par les faibles scores de la partie d’aujourd’hui : de 59 à 92 points,
contre plus de 100 points pour 3 joueurs sur 4 l’autre jour.
Oase est un jeu qui ne se classe pas dans les grands jeux de stratégie,
mais dans son genre de jeu de placement très interactif, il est
très bon et on se fait bien plaisir.
J’y reviendrai donc souvent avec le plus grand plaisir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


− deux = 7