[02/05/2018] Scuba

Le mercredi après-midi, après la sieste bi-hebdomadaire de ma ch’tiote, il est souvent apprécié que l’on s’adonne, elle et moi, à une partie de jeu. Aujourd’hui, donc, pendant qu’elle dormait, j’ai relu la règle de Scuba, un jeu que j’avais récupéré à Essen 2016 et auquel je n’avais pas encore joué (honte sur moi !). Et pourtant ce jeu avait bien failli sortir par le passé, tant son thème de plongée sous-marine m’attirait. Le souci, c’est que Leila, auparavant, était un peu jeune pour y jouer et comme c’est avec elle que je voulais le découvrir, il a fallu attendre ! Je vous relate, donc, cette petite partie jouée avec les règles de base.

SCUBA

Splendide boîte n'est-il pas ? Très immersive si je puis me permettre...
Splendide boîte n’est-il pas ? Très immersive si je puis me permettre…
Le plateau représente une zone maritime dans laquelle nous allons plonger pour observer la faune qui y réside. Quatre zones de profondeur sont séparées par des pointillés, chacune d'entre elles offrant une bonne vision sur des animaux marins spécifiques (à l'exception de trois interversions entre les zones). Les tuiles sont placées face cachée et seront retournées à raison, en général, de 4 par tour par joueur, en fonction de ses déplacements. A noter qu'on va devoir aussi gérer les courants (faisant se déplacer les tuiles révélées et, parfois, les plongeurs) et, dans la version avancée du jeu, la remontée par paliers. Immersif, je vous disais...
Le plateau représente une zone maritime dans laquelle nous allons plonger pour observer la faune qui y réside. Quatre zones de profondeur sont séparées par des pointillés, chacune d’entre elles offrant une bonne vision sur des animaux marins spécifiques (à l’exception de trois interversions entre les zones). Les tuiles sont placées face cachée et seront retournées à raison, en général, de 4 par tour par joueur, en fonction de ses déplacements. A noter qu’on va devoir aussi gérer les courants (faisant se déplacer les tuiles révélées et, parfois, les plongeurs) et, dans la version avancée du jeu, la remontée par paliers. Immersif, je vous disais…
Au premier tour, chacun de nous deux (Leila avec le plongeur rouge et moi-même avec le vert) ne descend que du bateau en retournant la tuile d'arrivée. Si cette tuile est vide d'animaux (le cas de Leila), elle est défaussée, sinon (mon cas) elle est posée face visible, je récupère la carte dans le stock d'animaux "rouges" pour mémoriser que j'ai 1 PV (1 étoile) et je pose un jeton pour se souvenir que j'ai déjà vu cet animal (une vieille !).
Au premier tour, chacun de nous deux (Leila avec le plongeur rouge et moi-même avec le vert) ne descend que du bateau en retournant la tuile d’arrivée. Si cette tuile est vide d’animaux (le cas de Leila), elle est défaussée, sinon (mon cas) elle est posée face visible, je récupère la carte dans le stock d’animaux « rouges » pour mémoriser que j’ai 1 PV (1 étoile) et je pose un jeton pour se souvenir que j’ai déjà vu cet animal (une vieille !).
Voici donc la carte que j'ai récupérée au premier tour. Celle-ci ne permet pas de comboter avec d'autres pour scorer davantage, puisqu'il n'y aucun symbole en bas à gauche de la carte. a noter que si je revois des vieilles pendant la partie, je récupérerai simplement 1 PV via un jeton d'étoiles au lieu de reprendre la même carte. Bizarre...
Voici donc la carte que j’ai récupérée au premier tour. Celle-ci ne permet pas de comboter avec d’autres pour scorer davantage, puisqu’il n’y aucun symbole en bas à gauche de la carte. a noter que si je revois des vieilles pendant la partie, je récupérerai simplement 1 PV via un jeton d’étoiles au lieu de reprendre la même carte. Bizarre…
Pour entamer le deuxième tour, je retourne une carte de courants et on décale la tuile de vieille que j'avais révélée au premier tour de deux crans vers la droite. Déjà, je me dis que ça va être coton pour stocker plusieurs tuiles, avec donc plusieurs jetons, sur une même case... Je suggère qu'on la passe dessous avec mon jeton intercalé pour surélever la tuile non visible. Je ne sais pas si c'est correct, mais c'est assez lourdingue et risque de choir...
Pour entamer le deuxième tour, je retourne une carte de courants et on décale la tuile de vieille que j’avais révélée au premier tour de deux crans vers la droite. Déjà, je me dis que ça va être coton pour stocker plusieurs tuiles, avec donc plusieurs jetons, sur une même case… Je suggère qu’on la passe dessous avec mon jeton intercalé pour surélever la tuile non visible. Je ne sais pas si c’est correct, mais c’est assez lourdingue et risque de choir…
Ensuite, je réalise jusqu'à 4 déplacements orthogonaux, en révélant successivement les tuiles traversées et en laissant un petit cube vert de "mer trouble" sur les cases en question. Ils resteront jusqu'au début de mon prochain tour, empêchant Leila de venir y observer quoi que ce soit. La tuile avec le "?" m'a obligé à piocher une carte d'événement du niveau en question, laquelle m'a indiqué un sacré mal de ventre, me contraignant à perdre 1 unité d'oxygène pour agitation intestinale sous-marine ! Super... :-(
Ensuite, je réalise jusqu’à 4 déplacements orthogonaux, en révélant successivement les tuiles traversées et en laissant un petit cube vert de « mer trouble » sur les cases en question. Ils resteront jusqu’au début de mon prochain tour, empêchant Leila de venir y observer quoi que ce soit. La tuile avec le « ? » m’a obligé à piocher une carte d’événement du niveau en question, laquelle m’a indiqué un sacré mal de ventre, me contraignant à perdre 1 unité d’oxygène pour agitation intestinale sous-marine ! Super… 🙁
Enfin, dernier outil thématique qu'on utilise en fin de son tour : le disque de situation d'oxygène dans sa bouteille. Ayant terminé mon déplacement dans la zone marquée "-3 unités", je baisse mon oxygène à 16 (et oui, mon fameux mal de ventre m'en avait fait perdre 1 de plus)...
Enfin, dernier outil thématique qu’on utilise en fin de son tour : le disque de situation d’oxygène dans sa bouteille. Ayant terminé mon déplacement dans la zone marquée « -3 unités », je baisse mon oxygène à 16 (et oui, mon fameux mal de ventre m’en avait fait perdre 1 de plus)…
Le jeu n'est pas compliqué du tout, il se joue même tout seul, même s'il est clair qu'il est à la fois fastidieux (empiler les tuiles et les jetons...) et hasardeux (ah, la chance ou non de trouver un beau spécimen sous les tuiles cachées !). Leila démarre son tour et je crois qu'on est parti, cette fois, pour jouer assez vite.
Le jeu n’est pas compliqué du tout, il se joue même tout seul, même s’il est clair qu’il est à la fois fastidieux (empiler les tuiles et les jetons…) et hasardeux (ah, la chance ou non de trouver un beau spécimen sous les tuiles cachées !). Leila démarre son tour et je crois qu’on est parti, cette fois, pour jouer assez vite.
Vous n'allez pas me dire, il faut en vouloir quand même de gérer ces empilements liés aux courants ! Par contre, le jeu est on ne peut plus thématique, car, effectivement, à chaque plongée rien ne garantit qu'on observe quelque animal que ce soit. Un peu à la Thebes (ce fameux jeu où on réalise des fouilles dans le sable).
Vous n’allez pas me dire, il faut en vouloir quand même de gérer ces empilements liés aux courants ! Par contre, le jeu est on ne peut plus thématique, car, effectivement, à chaque plongée rien ne garantit qu’on observe quelque animal que ce soit. Un peu à la Thebes (ce fameux jeu où on réalise des fouilles dans le sable).
Et après on dira que la chance n'est pas présente dans le jeu... ;-) Leila n'est pas peu fière d'exhiber sa vision du jour, à savoir un magnifique requin bleu lui rapportant 5 PV...
Et après on dira que la chance n’est pas présente dans le jeu… 😉 Leila n’est pas peu fière d’exhiber sa vision du jour, à savoir un magnifique requin bleu lui rapportant 5 PV…
Comme vous pouvez le voir en observant attentivement la photo ci-dessus, je me retrouve avec mon plongeur tout en bas et je risque d'avoir du mal à remonter avant d'avoir épuisé mon oxygène surtout que l'on ne peut remonter que de deux niveaux par tour et que l'on est à la merci des courants... Leila, elle, continue sa fabuleuse collecte !
Comme vous pouvez le voir en observant attentivement la photo ci-dessus, je me retrouve avec mon plongeur tout en bas et je risque d’avoir du mal à remonter avant d’avoir épuisé mon oxygène surtout que l’on ne peut remonter que de deux niveaux par tour et que l’on est à la merci des courants… Leila, elle, continue sa fabuleuse collecte !
Oui, oui, oui, il va falloir être bon dans la remontée !
Oui, oui, oui, il va falloir être bon dans la remontée !
Parfois, la mer est calme, et quand c'est au bon moment (genre quand je dois remonter à tout prix), c'est très très apprécié ! ;-)
Parfois, la mer est calme, et quand c’est au bon moment (genre quand je dois remonter à tout prix), c’est très très apprécié ! 😉
Je ne suis pas le seul à remonter...
Je ne suis pas le seul à remonter…
Ça y est, je décapelle ma bouteille et reste en surface, en-dessous du bateau, en attendant que Leila me rejoigne.
Ça y est, je décapelle ma bouteille et reste en surface, en-dessous du bateau, en attendant que Leila me rejoigne.
Fin de partie, avec Leila qui a tenté d'aller sur la droite pour sortir la tête de l'eau, histoire de voir ce qu'il y avait sur la tuile où elle se trouve. Elle ne voit que l'étendue marine, vide, et perdra 1 PV pour être sortie en décalage du bateau. Mais c'est beau la prise de risque...
Fin de partie, avec Leila qui a tenté d’aller sur la droite pour sortir la tête de l’eau, histoire de voir ce qu’il y avait sur la tuile où elle se trouve. Elle ne voit que l’étendue marine, vide, et perdra 1 PV pour être sortie en décalage du bateau. Mais c’est beau la prise de risque…
Les animaux observés par Leila vont la faire gagner sans conteste possible. Très impressionnant !
Les animaux observés par Leila vont la faire gagner sans conteste possible. Très impressionnant !
Mes quelques observations marines restent très très modestes...
Mes quelques observations marines restent très très modestes…

Durée de la partie : 50 minutes – Note de cette partie : 12 / 20

Scores de la partie :

Cartes Étoiles Combos Événements Total
Leila (rouge) 44 15 0 4 63
Ludo le gars (vert) 27 1 2 4 34

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Le thème du jeu, vraiment très bien rendu, tant par ses mécanismes que par le look de ses illustrations,
– La possibilité de faire vivre ce moment très immersif, même aux plus jeunes,
– La durée de partie,
– La bonne idée des courants qui déplacent les animaux mais pas les cubes de « mer trouble ».

On a moins aimé
– Même si c’est parfaitement thématique, la place du hasard est juste énorme (révélation des animaux, des « ? », des courants, …),
– Le côté franchement fastidieux des décalages de tuiles avec les jetons dessus, et les empilements inévitables,
– Une certaine impression que le jeu n’a pas été suffisamment testé car il aurait pu être simplifié (la possibilité de rester en surface avant de sortir de l’eau, à la fin, par exemple)…

————————————————————————————————————

Une réponse à “[02/05/2018] Scuba”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


× 2 = quatorze