[02/09/2009] Cartagena 2

La dernière fois que nous avions joué à Cartagena (le 1 ou le 2), seule Maitena aurait été en âge de s’y aventurer. Cette fois, elle comme son frère sont capables de s’y adonner,
sans que l’on puisse penser que le jeu sera trop ardu pour eux. Nickel !
Du coup, en ce premier mercredi de rentrée scolaire, je propose à mes enfants de découvrir ce jeu, mais je me heurte à une règle tout en allemand, avec seulement quelques bribes de français imprimées voici 2 ans et sans accès internet ce jour… Je me brise trois neurones histoire de tenter de déchiffrer la langue de Goethe sur les points qui me paraissent obscurs, puis nous attaquons une partie entachée, donc et c’était prévisible, de 2 ou 3 petites erreurs :
– Nous avons interdit d’avoir plus de 7 cartes en main et n’avons pas joué la règle du bord doré pour ramener la main à 7, forcément 🙂
– Nous avons raté le coup des 3 pirates maximum par couleur sur le bateau en même temps (tant pis).
Allez, hop, direction Cartagène…

CARTAGENA 2 :

 


L’une des deux seules différences notables entre les deux versions de Cartagena est l’utilisation du bateau pour rallier l’autre partie de l’île. Sinon, le but est toujours le même
: amener en premier ses 6 pirates sur l’extrémité de l’île…

Après un tour de jeu, Maitena n’a fait entrer qu’un pirate marron sur l’île (elle a pioché trois cartes avec ses 2 autres actions), Tristan en a 3 (les jaunes) et moi aussi (les
verts), dont un sur le bateau…

Tristan apprécie beaucoup le jeu même s’il est difficile pour lui de savoir s’il vaut mieux avancer ou renforcer sa main de cartes…

Fin de deuxième tour et grâce à ma majorité de pirates sur le bateau, je peux le déplacer sans que cela me coûte une action…

Fin de troisième tour et le bateau est à présent déplaçable seulement en dépensant une action (j’ai 4 personnages verts mais Tristan et Maitena en totalise 4 aussi)…

Fin de quatrième tour alors que j’ai fait arriver un premier pirate au bout de la deuxième île, Tristan et Maitena s’étant arrêté en chemin sur la deuxième portion de l’île…

Maitena gaspille beaucoup trop d’actions pour déplacer le bateau d’une portion de l’île à l’autre et elle prend un certain retard. C’est dommage et je suis persuadé qu’elle peut
beaucoup mieux faire avec plus de concentration…

Fin de cinquième tour et j’ai à présent 3 pirates sur 6 au but, en ayant utilisé à bon escient des séries de cartes qui font avancer vite : sac de pièces et, auparavant, canon et
longue vue…

Fin de sixième tour et tous mes pirates sont à présent soit sur le bateau, soit sur la deuxième partie de l’île, soit, tout simplement, arrivés…

Fin de septième tour et maintenant il n’y a plus que Maitena qui galère encore pour faire passer tous ses pirates sur le bateau…

Fin du huitième tour et Tristan fait arriver 1 pirate, moi-même faisant arriver mon 4ème. Plus que deux et cela sera fini…

Tristan se voit bien remonter mais il ignore qu’en ne tentant pas assez de me bloquer (en créant suffisamment de « trous » sur le parcours), il ne pourra que perdre la partie…

Fin de partie où j’assomme mes gones en jouant 3 cartes canon lesquelles me permettent de faire arriver mes deux derniers pirates, malgré le trou d’une case canon réalisé
in-extremis par Tristan…
Bilan synthétique :

On a aimé
– La simplicité de la règle,
– Le dilemne entre faire avancer ses pions et faire avancer ceux des autres pour renforcer et diversifier sa main,
– Le système du bateau, apportant un réel plus au jeu.

On a moins aimé
– La difficulté, finalement et cela me surprend, pour mes enfants à bien jouer à ce jeu (ma victoire est trop nette pour être agréable).

Scores de la partie :

Maitena (marron) : 0 pirate au but
Tristan (jaune) : 3 pirates au but

Ludo le gars (vert) : 6 pirates au but

Note du jeu (sur cette partie) : 14 / 20


Durée de la partie : 45 minutes

 

———————————————————————————————————————————————–

5 commentaires à propos de “[02/09/2009] Cartagena 2”

  1. Je suis bien content de trouver ici un récit de partie avec des enfants.
    Nous avons joué plusieurs fois à Cartagena au club de jeux que j’anime une fois la semaine à l’école de mes enfants. C’est un jeu difficile pour les gosses, mais plus grands que ton grand gars, car ils oublient qu’ils n’ont pas un pirate à mener, mais six, et qu’il importe pour avancer vite de comencer par aller lentement : regrouper ses troupes, amasser des cartes pour se ménager des collections, créer des « échelles ». Cela représente, de fait, un gros travail d’économie, de gestion du temps des ressources, et surtout de projection dans le futut, même immédiat.
    En ce sens, Cartagena me semble être très pédagogique, au même titre que Cap Horn qui oblige à réfléchir sur deux coups à l’avance.
    Bref, je crois qu’il ne faut pas s’attendre que les gosses maîtrisent bien le mécanisme du jeu, si simple soit-il, avant l’âge de 10 ans, sauf exception bien sûr.

  2. Je suis bien content de trouver ici un récit de partie avec des enfants.
    Nous avons joué plusieurs fois à Cartagena au club de jeux que j’anime une fois la semaine à l’école de mes enfants. C’est un jeu difficile pour les gosses, mais plus grands que ton grand gars, car ils oublient qu’ils n’ont pas un pirate à mener, mais six, et qu’il importe pour avancer vite de comencer par aller lentement : regrouper ses troupes, amasser des cartes pour se ménager des collections, créer des « échelles ». Cela représente, de fait, un gros travail d’économie, de gestion du temps des ressources, et surtout de projection dans le futut, même immédiat.
    En ce sens, Cartagena me semble être très pédagogique, au même titre que Cap Horn qui oblige à réfléchir sur deux coups à l’avance.
    Bref, je crois qu’il ne faut pas s’attendre que les gosses maîtrisent bien le mécanisme du jeu, si simple soit-il, avant l’âge de 10 ans, sauf exception bien sûr.

  3. Peut-on jouer à Cartagena normal avec Cartagena 2?

    Si on positionne le bateau en fin de parcours, et qu’on applique les règles normales où on récupère des cartes en reculant des pions, ça marche?

    Merci d’avance

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


six − = 4