[02/10/2003] Zirkus Flohcati

Participants
– Lolive, qui rajoutera ce jeu dans sa liste pour Essen,
– Jérôme, qui n’ira pas à Essen, malgré les nombreuses allusions de Lolive,
– Ludo le gars, votre serviteur.

Déroulement de la partie
Comme ce petit jeu datait de mon voyage à Essen 2002, je voulais le tester avant d’y retourner dans 3 semaines. En plus, ce jeu est un Knizia, donc on peut s’attendre à quelque chose de sympa…


Olivier est poursuivi par la malchance : la première carte qu’il retourne, à chaque tour, fait partie d’une attraction déjà présente et il perd son tour !


La configuration finale du jeu…


Jérôme retourne ici une quatrième carte dans la rangée, espérant obtenir certaines valeurs pour poursuivre sa stratégie basée sur la formation de nombreux trios…

Le spectacle est ouvert par votre serviteur, malgré une attente interminable d’une carte d’attraction rouge…

Décompte final
Jérôme gagne cette partie avec un total de 68 points (4 trios + 28), devant Ludo le gars avec 66 points (0 trio + ouverture du spectacle + 56) et Lolive avec 51 points (4 trios + 11).

Débriefing
Zirkus Flohcati est un jeu qui m’aura essentiellement frustré : convaincu
que la meilleure tactique était d’ouvrir le spectacle le plus vite possible
sans se préoccuper des trios, j’ai eu la malchance hallucinante que les
cartes rouges ne sortent quasiment jamais, et en tout cas jamais à mon
tour. Résultat : impossibilité de clore rapidement la partie et
les trios se succèdent auprès de mes adversaires alors que Jérôme
a le temps également de compléter sa main…
Je suis persuadé que ma technique fonctionne, car si je me base sur mon
résultat, je ne suis qu’à deux points de Jérôme,
sauvé par ses fortes cartes en main.
En effet, si je me base sur le forfait de points que rapporte un trio (10), cela
revient à dire qu’il faut éliminer 3 cartes de son jeu pour marquer
10 points, d’où une moyenne de 3,33 points par carte. Or, la moyenne
d’une carte est de 3,5 (8 cartes de 0 à 7) ce qui est légèrement
supérieur. En plus, ne pas « perdre » de cartes pour créer
des trios offre plus de latitude quant à ses couleurs. Mais, cela suppose
que les différentes couleurs sortent à intervalle correcte, sans
se faire attendre…

Au final, Lolive et Jérôme ont bien aimé ce jeu, quant à
moi je n’ai pas été franchement emballé. Lolive me dit
que je suis trop exigeant avec mes jeux. Il a raison, peut-être, mais
autant se faire un maximum plaisir, non ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


− quatre = 2