[03/04/2022] Lost Seas, Les Ruines Perdues de Narak

Deux très belles et sympathiques parties en ce week-end enneigé du mois d’avril (environ 20 cm tombés dans le week-end !!!), avec d’abord un retour à Lost Seas, découvert avec grand plaisir à Cannes, dans la chambre d’hôtel, le soir tard, quelques heures avant le départ, puis Les Ruines Perdues de Narak, version temple du serpent, à 3 joueurs, Julie étant ravie d’y rejouer après sa partie de découverte il y a quelques semaines. Bonne lecture de tous ces bons moments et n’hésitez pas à réagir en commentaire en bas de l’article…

LOST SEAS

Planification de nos tuiles d’objectifs en lignes puis en colonnes, avec la boîte en guise de paravent pour ne pas observer ce que programme l’autre joueur…
Voici les objectifs de Leila, avec 5 sur 8 de niveau « difficile » (fond noir sous la récompense)…
Et les miens, avec également 5 objectifs difficiles sur 8 !
La partie est lancée avec un étalage de 5 tuiles, dont la première vient d’être choisie par Leila, laquelle réfléchit sur celle qu’elle devrait défausser pour m’embêter…
Fin de premier tour. Je vais devenir premier joueur et ajouter, à l’étalage, 4 tuiles à la dernière restant de ce tour…
Un peu plus tard…
A mi-partie…
On s’achemine vers la fin de partie et le jeu nous plaît toujours autant qu’à Cannes…
Le domaine de Leila, une fois la partie terminée, avec 4 objectifs validés…
Mon domaine avec 7 objectifs sur 8 réussis…

Durée de cette partie : 35 minutes – Note de cette partie : 16 / 20

Scores de cette partie :

Lignes Colonnes Total
Leila 8+7 4+6 25
Ludo le gars 8+9+2+8 8+6+4 45

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Le côté à l’ancienne du jeu, qui se revendique clairement de l’ancienne école !
– Le plaisir et la tension, indissociable d’un très bon jeu, juste parfait pour une demi-heure, sans côté jeu d’ambiance : on est fan !
– Les tuiles bifaces pour encore plus de plaisir,
– Le look des composants…

On a moins aimé
– Un côté austère qui pourrait en rebuter certains, tout comme ce côté abstrait et sans surprises (oui, aucune carte à effets dans ce jeu !) 😉


LES RUINES PERDUES DE NARAK

La grosse partie du jour, avec ce superbe jeu, Les Ruines Perdues de Narak, au programme !!!
Nous nous attaquons pour la première fois au temple du serpent, avec des spécificités sur lesquelles je reviendrai…
L’étalage de cartes…
Au premier tour, chacun se rue sur les zones de récolte, Julie ne se privant pas d’aller glaner 2 boussoles, sachant qu’il n’y a qu’un espace disponible et qu’aucune ne sera récupérable sur la piste de recherche ! Grosse différence avec le plateau de l’oiseau…
Après son achat d’une carte objet, Julie place sa pioche sous sa pioche ! 🙂 🙂 🙂
Fin de la première manche sur les 5 que comptera la partie…
Ma main de cartes, pour entamer la seconde manche, me séduit assez, tout particulièrement le chien que je vais pouvoir utiliser mieux que s’il s’agissait d’un archéologue supplémentaire !
Leila est la première à explorer un nouveau site…
Fin de la deuxième manche, après une exploration pour moi également et des progressions globalement peu marquées sur la piste du temple… Il faut dire que l’une des autres différences avec le plateau de l’oiseau est l’obligation d’y défausser une idole non utilisée (donc sur les sacs de marchandises) pour accéder aux plus hautes étapes de la piste…
Nous allons nous lancer dans la troisième manche.
Julie n’a pas froid aux yeux. Ah non, ça, pas du tout : elle s’enhardit et va explorer un site de niveau 2 en défaussant 6 boussoles pour ce faire !!!
Une fois empoché les deux tuiles idoles et le bénéfice du lieu, à savoir deux boussoles et un rubis, elle y place le gardien du lieu, une sorte de scarabée qui requiert 2 pièces et une pointe de flèche pour être maitrisé. Gérable…
C’est serré, tendu, thématique… Et ça sent bien l’augmentation de la note du jeu ! 😉 Surtout sur ce plateau alternatif, plus chaud et plus varié que celui de la face opposé du plateau…
C’est Leila qui expérimente de défausser une idole pour atteindre en premier l’étage où se trouve les 3 assistants placés là, à savoir les survivants de la précédente expédition à Narak ! Elle va en choisir un sur les trois et l’ajouter à son plateau…
Fin de la troisième manche… Vous remarquerez que j’ai joué plus groupé que mes petites camarades de jeu, en faisant monter mon calepin à hauteur de ma loupe avant de franchir la fatidique étape où on défausse une idole sur la piste du temple…
Je joue clairement une stratégie gardiens maîtrisés ! Entre autres, hein, parce que je ne néglige pas le chemin du temple via la recherche…
Leila nous épate par sa faculté / envie d’aller piocher des infos dans les règles ou de valider un point précis, même sur un gros jeu de ce type. Quelle gamine quand même !!! 😉
Fin de la quatrième manche… Vous remarquerez, je pense, que Leila a poursuivi son ascension folle avec sa loupe sur la piste du temple, plus ou moins largement devant nous. Mais que voulez-vous ? il faut faire des choix et, comme elle le dit si bien, tout choix est un renoncement !!!
Bon allez, trêve de blague, j’y vais sur une jolie utilisation de mes bottes robustes en mode effet de la carte : en ne payant finalement que deux boussoles supplémentaires, je m’en vais explorer un nouveau site de niveau 1 au cœur de cette cinquième et dernière manche !
Ah… Il va falloir être sécure au niveau des tablettes d’argile si je veux maîtriser ce gardien ! A priori c’est atteignable mais je ne pourrai pas alors tout faire sur la piste du temple… Encore une fois, tout choix….. je vous laisse finir ! 😉
On arrive dans le money-time…
Oui, quand je prends cet artefact, c’est clairement pour maîtriser ce fameux gardien. Oui. Mais ça va changer sous peu…
Vue finale du plateau après les 5 manches ! Comme vous le constatez, je n’ai pas maîtrisé mon gardien pourtant si abordable. mieux à faire sur la piste du temple, encore une fois, comme vous pouvez le constater avec la position finale de mon calepin, source de davantage de PV (même si je n’ai pas optimisé en fait)…
Le domaine de Julie, une fois la partie terminée…
Celui de Leila…
Et le mien…
La zone du temple du serpent, avec des bonus super sympas à jouer, quand on y arrive, sur les hauts étages de celle-ci.
Une petite photo familiale finale sur un jeu qui nous séduit de plus en plus de partie en partie…
Hâte de voir ce que l’extension aura dans le ventre !

Durée de cette partie : 2 heures 45 minutes – Note de cette partie : 18 / 20

Scores de cette partie :

Piste du temple Niveaux de temple Idoles Gardiens Cartes Total
Julie (rouge) 20+5 0 3+9 10 14-4 57
Leila (bleu) 23+3 2 3+9 5 14-2 57
Ludo le gars (vert) 21+12 0 3+9 15 8-3 65

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Le côté Temple du serpent qui nous a enchantés, tant par les nouveaux défis créés que par la plus grande difficulté pour acquérir telle ou telle ressource,
– Les diverses stratégies développables et le moment d’en renforcer l’une ou l’autre (ah, ce timing à trouver…),
– La durée de la partie, parfaite pour vivre un excellent moment ludique !
– Les scores toujours aussi serrés…

On a moins aimé
– ?

————————————————————————————————————

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


1 × = huit