[03/05/2020] Santa Maria

Non joué lors de notre thématique confinée du 1er mai, cet excellent jeu méritait de n’être point rangé trop vite et de venir, pour de bon, sur la table du Paradis Jeux comme dit Leila…
Aujourd’hui, donc, nous allons nous adonner à un jeu vraiment superbe (enfin, pas le look, ses mécanismes), à savoir Santa Maria

SANTA MARIA

L’un des plus gros jeux auxquels aura joué Leila pour le moment…
Le plateau principal est mis en place, les dés sont lancés, la partie peut débuter avec Leila (bleu) en première joueuse, suivie de Julie avec le rouge et moi-même avec le vert…
L’étalage de la première manche sur les trois que comptera la partie…
Au premier tour, j’achète une tuile de taille 2, avant de positionner le moindre dé.
Leila revêtu sa splendide couronne de Charterstone, oui la Reine c’est bien elle !!!
Très rapidement, après avoir progressé sur la piste de la religion, je place un moine sous l’une des tuiles de savants pour booster mon jeu : je pourrai laisser tout dé sur n’importe quelle case de la ligne ou colonne utilisée. Très utile !
Leila, qui vient de passer en premier, hésite sur le bonus à prendre…
Nous voilà tous les trois à avoir passé, nous allons procéder au décompte du conquistador, lequel favorisera Julie puis Leila, et, enfin, nous attaquerons la deuxième manche ! C’est parti, et bien parti, là…
Juste avant la deuxième manche, voici mon plateau…
En cours de deuxième manche…
Et en voici déjà la fin, avec une main-mise de ma part sur le conquistador (ma stratégie principale avec les bateaux), tandis que Julie s’oriente sur celle des objectifs (évêques) et des colons et que Leila, en donnant l’impression d’être à la traîne, remplit bateau sur bateau !
Le plateau de Leila à cet instant…
Celui de Julie, juste avant la dernière manche…
Et le mien, avant que je rende mes dés…
En cours de troisième manche, on voit que le sérieux est de mise…
Et la partie s’achève ! On ne l’a pas vu passer, malgré deux bonnes heures de jeu… A noter le très vilain coup de Julie, au dernier tour, de passer avant moi pour aller récupérer la tuile d’une case avec un colon dessus…
Le domaine de Leila au moment du décompte. On est frappé de son manque de tuiles de construction, et, en même temps, impressionné par le nombre de bateaux empochés !
Le plateau de Julie, superbement rempli non ? Elle va scorer comme une dingue sur les colons + objectifs… Ça craint !
De mon côté, je réalise une sorte de mix des deux, avec les conquistadors qui m’auront beaucoup rapporté aussi. Ça devrait être serré cette affaire…

Durée de cette partie : 2 heures – Note de cette partie : 18 / 20

Scores de cette partie :

Bonheur Sous Colons Bateaux Savants Evêques Total
Leila (bleu) 19 4 0 6 + 37 3 0 69
Julie (rouge) 12 5 24 3 + 12 2 15 73
Ludo le gars (vert) 23 3 8 3 + 28 6 8 79

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– L’effet Wahou !!! que je viens de ressentir, encore plus marqué qu’en 2018 lors de mes parties de découverte !!!
– Des stratégies opposées qui nous mènent à des scores similaires, notamment celle de Leila qui nous paraissait plus faible (et bien pas tant que ça !),
– La montée en puissance du jeu et sa tension ascendante également…

On a moins aimé
– Le look du jeu et ces satanés points de bonheur ! Non, mais franchement…

——————————————————————————————-

8 commentaires à propos de “[03/05/2020] Santa Maria”

  1. Un de mes jeux préférés, un de ceux que je trouve les plus aboutis en termes d’équilibre entre simplicité et profondeur, originalité et familiarité des mécaniques. Un peu intimidant parfois au moment de se lancer, mais franchement passionnant. Ce jeu est brillant (et Dieu sait que je n’aime pas employer ce mot)

    • Très bon livre de Bernard Cottret. Le livre mérite d’être lu en entier. Attention, pas si facile d’accès, c’est pas non plus un roman.

  2. Pas (trop) de politique dans les jeux. Je trouve aussi très mal choisis et mal venus ces points de bonheur, hideux qui plus est, mais je n’y pense plus quand je joue. C’est juste des bêtes PV 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


+ deux = 11