[03/11/2022] Sub Terra II + La Lumière d’Arima, Ark Nova, Donkey Bridge, Zoople

Dernière journée avec mon pote de Bordeaux, David, alias Grissom 87, pour une sorte de journée feu d’artifices de plein de plaisirs ludiques, sans oublier la petite vidéo du matin sur le premier jeu joué : Sub Terra II + La Lumière d’Arima (voir la vidéo ici) !
Donc, pas moins de 4 parties aujourd’hui, en comptant la précédente citée, avec ensuite l’inévitable Ark Nova, la troisième pour David en 5 jours, ce qui constitue un clair exploit pour lui, puis la découverte de deux jeux édités par Mandoo Games et reçus il y a quelques jours, avec les  règles en… coréen intégral !!! 🙁
Heureusement que le boss de la boîte, Kevin, m’a envoyé, ce jour-même, les deux versions anglaises tant désirées : Donkey Bridge et Zoople terminent donc sur la table ! Une très belle manière de clore ce séjour de David chez nous…
Pour faciliter la lecture des comptes-rendus en fonction de ce que vous souhaitez lire, parce qu’il y a quand même 87 photos et 1 vidéo, vous pouvez accéder, ci-dessous, directement aux jeux concernés :
Sub Terra II + La Lumière d’Arima
Ark Nova
Donkey Bridge
Zoople
Bonne lecture et réagissez un peu en commentaires svp, ça fait toujours -vraiment- plaisir…


SUB TERRA II + LA LUMIÈRE D’ARIMA

Début de cette énormissime journée ludique, avec cette partie en approche de Sub Terra II couplée à sa première extension La Lumière d’Arima ! Après nos deux défaites lamentables de la veille sur le jeu de base, ça promet pour aujourd’hui…
David va jouer le Colosse, une brute style catcheur professionnel, avec des capacités de dingue ! Celle, passive, de Soutien est juste incroyable : il empêche les plafonds de s’effondrer !!!
Leila va jouer le Dresseur et son Chien ! Là encore, un personnage très atypique et qui semble très intéressant à jouer, avec la fameuse option des Actions canines (une gratuite + une éventuellement en faisant Diriger). Ce chien semble idéal pour encaisser les coups à notre place, tout en ne mourant jamais : à 0 PV il s’enfuit puis reviendra avec 3 PV quand le Dresseur fera Appeler de nouveau…
Enfin, de mon côté, je suis très intéressé par la Cartomancienne, laquelle permet de placer des tuiles devant les autres explorateurs, ce qui semble offrir une super latitude au jeu ! Et que dire de son autre capacité ? Les cartes de tarot de droite pourront être piochées au hasard et nous verrons bien ce qu’elles nous réserveront !
Voici notre nouvelle équipée pour cette partie de l’extension, laquelle comporte un autre module que nous avons intégré, à savoir le remplacement de certaines tuiles par d’autres dans le sac, pour davantage de variété.
Par contre, le troisième module est resté dans la boîte : l’Arche me semble trop changer le jeu pour une partie de découverte…
Ça commence très très fort : David a placé la première tuile devant notre groupe en y allant directement et celle-ci s’appelle une Légion, avec pas moins de trois gardiens simultanés !!!
Bon, il va falloir utiliser sa capacité Fracasser je crois, en se surpassant !
La première bonne nouvelle, c’est, qu’au moins, cette tuile est passée. La deuxième bonne nouvelle, c’est qu’aucune « naissance » de gardiens n’aura plus jamais lieu sur cette tuile.
Autre nouveau piège : l’explosion ! Trois secteurs sont placés sur cette tuile, chacun d’eux étant retiré lorsqu’une flamme sort sur le dé de péril. Au troisième secteur retiré, ça explose et fait perdre 3 PV à tout explorateur sur cette case et les cases adjacentes, tout en détruisant aussi les éventuels gardiens !
Et un secteur de moins ! Pour l’instant tout va bien…
La partie se déroule très bien et, en tout cas, on se sent mieux que la veille…
Plutôt dangereux ce secteur de 4 tuiles, avec deux zones d’explosition, un risque d’effondrement et une tuile de serpent (autre nouveauté faisant perdre 1 PV par secteur vert qui s’y trouve quand on y entre, sachant qu’on en ajoute quand le dé de péril indique éboulis et qu’on obtient 1, 2 ou 3 au dé).
Leila et son fidèle toutou ont localisé la première clé !
De mon côté, histoire de voir comment fonctionnent ces splendides cartes de tarot, je réalise l’action Méditer, en ayant un peu assez de ne faire que l’autre, la Vision, sans arrêt histoire de contrôler la pose de tuiles.
Alors, une fois piochée, la carte révèle son pouvoir et pourra être jouée quand je le souhaiterai en utilisant le nombre de points d’action indiqué en bas (ici : 1). Cette carte, la IXème, me permettra de « blinder » un autre explorateur pendant un tour : il ne subira aucune perte de PV.
Ça paraît fort tout ça, peut-être aurais-je dû en piocher plus tôt ?
Le chien nous protège du gardien qui tente de s’approcher…
A noter la présence de deux gros disques rouges avec 3 points d’exclamation : ce sont de nouveaux pièges d’effondrement à venir sur les tuiles en question (pièges à pierre).
Rendez-vous compte de la robustesse de ce Colosse : il soutient le plafond de cette tuile et l’empêche de s’effondrer ! 🙂
Une autre carte de tarot que j’ai piochée et que j’utilise, ci-dessus, pour redonner 1 PV à chaque autre explorateur (David, Leila et… le chien, lequel est considéré grosso-modo comme un explorateur) !
On commence à galérer pas mal, Leila ayant voulu aller se placer dans une fosse pour remonter de l’autre côté en faisant l’action Escalader, sauf qu’il n’y a pas de tuile en face et que je ne parviens pas à en placer une par mon action Vision : j’ai pioché plusieurs fois la seconde tuile de Légion qu’on évitera de placer là…
Par contre, ces fameuses explosions peuvent être plutôt pas mal pour attirer les gardiens vers elles et espérer qu’elles les détruisent. Observez la différence entre cette photo et la précédente… 😉
Ça ne sent pas bon du tout, surtout avec ce gardien qui traîne sur la tuile de fosse où se trouve Leila et son chien, tandis que je suis inconscient sur la tuile de piège à pics.
Allez, David, sors les muscles !
😉
Bravo gamin…
Notre dernière heure est en passe d’être venue je pense…
Plus que moi, debout, avec 1 gros PV ! 😉
Il n’y a plus rien à faire…
Autant prendre la clé et m’endormir avec elle…
Partie achevée et nouvelle défaite très très nette !
Quelle belle extension en revanche, avec des explorateurs qui renouvellent bien le jeu, sans parler des nouveaux pièges. Superbe !

Durée de cette partie : 2 heures – Note de cette partie : 18 / 20

Scores de cette partie :

Bilan
Grissom 87 (le Colosse – jaune) + Leila (le Dresseur et son chien – orange) + Ludo le gars (la Cartomancienne – rose) Défaite à la manche 6 avec les 3 clés sur nous

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– La qualité vraiment exceptionnelle des composants de cette extension, notamment les cartes de tarot,
– Les très bonnes trouvailles qu’on a pu voir durant cette partie, les nouvelles tuiles comme la nouvelle équipe d’explorateurs aux pouvoirs très intéressants et qu’on a envie de creuser,
– Le jeu ultra-immersif tout simplement..
.

On a moins aimé
– Le manque d’une aide de jeu, déjà pour le jeu de base, mais pas que, pour éviter de retourner très souvent dans la règle pour chercher le nombre de PV perdus à un instant t, ou le nombre de points d’action pour faire quelques chose, …

————————————————————————————————————

ARK NOVA

Et voici notre troisième partie de LE jeu jouées ces 5 derniers jours ! La dernière avant le retour de David dans son bordelais…
Les trois projets de conservation de base pour cette partie concernent deux lieux (Europe et Habitats diversifiés) et une espèce (les Oiseaux à nouveau)…
David a choisi de rejouer sur un plateau A, histoire de se sentir dans la course, sans être largué, même si je commence à penser qu’un plateau 0 aurait pu convenir au vu de la partie précédente…
Leila, elle, accepte, une fois n’est pas coutume, de prendre un plateau 0, histoire, elle aussi, de s’immiscer plus probablement dans la course à la victoire.
De mon côté, j’y vais sur le plateau asymétriques n°2 sur les Aires extérieures, mon chouchou oui, vous le savez bien…
Je conserve en main ces 4 cartes en me disant que la carte de Mécènes d’Expert grands animaux a l’air plutôt pas mal avec mon plateau asymétrique et l’une des cartes d’objectif à voir ci-dessous. L’autre carte Mécènes pourrait également servir, beaucoup de prédateurs me semble-t-il, étant de grands animaux. Enfin, l’Autruche d’Afrique, c’est pour le fait qu’elle soit un grand animal ET un oiseau, tandis que le Tamarin-lion doré c’est plutôt pour le faible coût à prévoir…
Voici mes deux cartes d’objectif. J’imagine que vous savez déjà laquelle j’ambitionne de réaliser au mieux… 😉
Les jetons pentagonaux jaunes pour cette partie.
A mon premier tour, je joue Mécènes pour placer sur la table mon Expert prédateurs, histoire de faire 3 sous et d’en empocher d’autres si mes adversaires en jouent.
Très rapidement, finalement, je peux accueillir mon autruche dans un pseudo-enclos de taille 5 (en fait 3) dû aux Aires extérieures…
Et Leila, elle, vient nous chicaner avec un Anaconda !!!
Fin de la première manche… David a pris une avance de dingue sur la piste d’attrait, avec seulement deux animaux du Parc animalier pourtant et un Cercopithèque antelle…
Le début de la seconde manche est plutôt rigolo : nous jouons coup sur coup un bénévole pour tisser un partenariat chacun !
Qu’on est bien, dans LE jeu… 🙂
Fin de la deuxième manche, avec une avance qui s’est accrue de manière délirante sur la piste d’attrait pour David !
Bon, je commence à réagir avec ces deux animaux ajoutés à mon zoo…
Et en soutenant mon premier projet de conservation, celui sur les oiseaux au niveau 4 !
La première carte que je retourne est Construction.
Fin de la troisième manche. Toujours cet écart incroyable sur la piste d’attrait, par contre je suis devant sur la conservation…
Au tour de Leila de soutenir son premier projet de conservation, celui de la Reproduction des reptiles, pour un gain de 2 points de conservation et de 2 points de réputation. Elle choisit de prendre un bénévole…
Puis je relâche mon Martin-Chasseur géant ! Toujours aussi intéressants les emblématiques avec 0 perte d’attrait…
Et c’est au tour de David de soutenir lui aussi un projet de conservation, à savoir celui sur les Petits animaux. Il prend lui aussi un bénévole, ce qui me surprend beaucoup, mais pourquoi pas ?
A noter que Leila et lui ont débloqué, évidemment, leur bonus violet rapportant 1 point de conservation par phase de revenus. 🙁
Je n’étais pas sûr d’y parvenir, mais avec à la fois mon Expert petits animaux et mon Expert grands animaux, sans compter l’Ornithologue, j’empoche pas moins de 10 sous pour les deux animaux ainsi ajoutés à mon zoo : l’Harfang des neiges et le Mangabey à collier !
David est bien satisfait de la tournure que prend la partie pour lui…
Fin de la quatrième manche, avec ce satané gain de 1 point de conservation pour David et Leila. Ça va piquer je pense !
Vous remarquerez que David est également passé en tête sur la conservation à présent…
Allez, soyons fou, après avoir mis dans ma main le Tigre de Sibérie, à la base uniquement pour empêcher David de le prendre et de nous ridiculiser encore davantage, j’y ajoute aussi le Pélican à lunettes et, carrément, le Nasique !
En même temps, tout paraît logique, et avec la carte de projet de Grands animaux, oui, ça semble être une bonne idée… Nous en reparlerons !
Leila a déjà installé un Vivarium à reptiles quasiment plein et là, sur ce tour, elle va utiliser son jeton X2 placé très bizarrement sur Animaux, pour accueillir trois animaux avec cette action !!! OK, ce ne sont pas énormes bébêtes, mais quand même, chapeau !
De mon côté, dans le même tour, je réalise un super gros coup avec l’accueil du… Tigre de Sibérie finalement et du Pélican à lunettes ! Beaucoup, beaucoup de gains, et une action Construction en bonus…
Peu après, je réalise Association pour soutenir le projet de conservation des Habitats diversifiés, au niveau 5 + un don ! Je me bats, oui…
Le souci, c’est que David a de la ressource : il accueille ni plus ni moins qu’un Rhinocéros blanc et score 9 points d’attrait ainsi que la prise d’une carte de projet de base non piochée !
Pffff… Au tour suivant, il soutient le projet de conservation des Espèces diversifiées au niveau 5 + un don, ce qui va clore clairement la partie !
Je suis vert de chez vert, n’ayant pas vu que David avait 3 jetons X qui n’étaient pas sur son plateau zoo et que j’avais donc ratés ! Je n’aurais pas temporisé en faisant Cartes, mais aurais construit un enclos pour accueillir mon Ours malais, afin de le poser ensuite et de faire Association grâce à lui ! Je couine…
On en est là, juste après, alors que Leila a noué un partenariat final pour débloquer 2 points de conservation, tandis que de mon côté j’ai joué un bénévole sur la case 2 du plateau Association, pour prendre 2 points de réputation, me rapportant 1 point de conservation + un don !
Carrément moins bien que mon Ours malais déjà évoqué…
Le plateau Association une fois la partie terminée…
Le zoo de David, avec un très joli et efficace développement. Il a su jouer de son gain de 1 point de conservation par manche afin d’accélérer la partie, tout en posant de jolis enchaînements : Parc animalier entièrement rempli, Rhinocéros blanc puis Association, …
Le zoo de Leila, beaucoup moins rentable et dont le développement, malheureusement et étonnamment avec un plateau 0, n’est pas très clair…
Mon zoo à présent, avec de réelles performances je trouve, comme le fait d’avoir entièrement entouré mes Aires extérieures avec 4 enclos différents très rentables : Autruche d’Afrique, Mangabey à collier, Tigre de Sibérie et Pélican à lunettes, excusez du peu !
Je suis d’autant plus vert que je pensais parvenir à construire un enclos de taille 5 pour mon Nasique, et là ça n’aurait pas été la même chanson…
La position finale de nos marqueurs après décompte des zones marron et des cartes d’objectif. Oui, ça pique pique…
Nos cartes d’objectif respectives, avec 3 points de conservation pour David pour celui de gauche (et aucune zone marron), 2 pour Leila avec celui du milieu (et 0 pour aucune zone marron validée), 3 pour moi (4 grands animaux) + 1 d’une zone marron. Très frustrant en ce qui me concerne sur la fin…
Dans la série « les cartes qu’on aurait aimé jouer », Leila nous propose ce projet de conservation visant à relâcher un animal avec une icône Asie, et elle pensait à son Vautour moine, même si la perte de 6 points d’attrait l’embêtait beaucoup…
Bon, de mon côté, évidemment, ce sont ces trois cartes magnifiques ! Je ne pense pas avoir besoin de repréciser pourquoi… 🙁

Durée de cette partie : 2 heures 40 minutes – Note de cette partie : 20 / 20

Scores de cette partie :

Attrait avant décompte Conservation avant décompte Attrait final Conservation finale Total
Grissom 87 (rouge) 68 21 donc 61 68 24 donc 52 68-52 = 16
Leila (bleu) 51 14 donc 82 52 16 donc 76 52-76 = -24
Ludo le gars (noir) 58 17 donc 73 58 21 donc 61 58-61 = -3

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Voir David triompher l’a tellement transporté de joie que ça m’en a fait oublier ma frustration d’avoir raté la présence de X chez lui !
– L’envie d’y revenir encore… toujours… indéfiniment ?

On a moins aimé
– Les frustrations assez fortes que le jeu peut générer et il faut le savoir avant de commencer…

————————————————————————————————————

DONKEY BRIDGE

Encore une nouveauté sur le grill, histoire de clôturer le séjour de David sur ce jeu puis le suivant encore plus léger !
Donkey Bridge c’est un jeu de narration et de mémoire, avec ambiance communication. Un jeu pour nous ? Pas forcément, mais on en reparlera en fin de compte-rendu de partie…
Alors, j’explique la chose :
– Une partie se joue en 2 phases : narration puis souvenirs.
– Il y a 4 manches de narration à 4 joueurs, suivies de 4 manches de souvenirs.
– Au départ, chacun obtient une main de 6 cartes avec un dessin et un mot en anglais (et coréen !) avec laquelle il va tenter de participer à la création d’une histoire, en jouant deux cartes.
– La première joueuse, Julie, joue une carte qui indique où commence l’histoire, puis David en ajoute une des siennes, puis Leila, puis moi, puis on refait un tour de même.
Ci-dessous, l’exemple de la première manche de cette partie !
L’histoire débute dans une Prison, en Italie, avec un prisonnier qui est un grand joueur de Basketball, lequel en avait assez d’être sans arrêt sollicité par es groupies qui voulaient l’embrasser. Il a cherché à s’évader, via un Trou qu’il aurait fait pour rejoindre sa Grand-mère sur une Île, en s’étant fait beau avec du Gel dans les cheveux !
Vous en conviendrez : quelle histoire passionnante !!! 😉
Une fois cette première histoire terminée, nous avons stocké le tas de 8 cartes et chacun a rajouté deux cartes de la pioche à sa main. David va débuter la seconde histoire et ainsi de suite…
La voici terminée ! Je vous laisse en imaginer la teneur… 😉
Puis c’est au tour de Leila d’entamer la troisième histoire, visible une fois terminée ci-dessus…
Pour la quatrième, que j’initie, je commence en disant que « Un homme bedonnant souhaite passer et réussir une Audition ». Ça a l’air de laisser Julie perplexe !!! 😉
La quatrième histoire est à présent terminée et nous allons en empiler les 8 cartes, avant de défausser nos cartes résiduelles en main…
Comme vous le voyez, ces 4 tas de 8 cartes constituent nos 4 histoires et nous allons, à présent, tenter de nous en souvenir une par une, en commençant pas la première !
Chacun reçoit deux cartes de la première pile…
Par exemple, pour moi, en dehors de ces deux cartes-là, je vais devoir nommer une autre carte de l’histoire. Pour le moment, c’est à Julie de commencer…
Et bien, ça alors, vous le croirez ou non, mais on réussit brillamment à retrouver les 8 cartes de la première histoire. Évidemment, chaque carte trouvée rapporte 1 point au joueur concerné.
On procède de même pour les trois autres histoires, sachant que si, à son tour, on ne se souvient vraiment d’aucun mot, on le passe et cela donnera l’opportunité à un autre joueur de peut-être en gagner une de plus, voire elle sera définitivement acquise par le joueur qui l’a en main au cas où son tour lui revienne !
Leila cherche activement dans les tréfonds de son cerveau…
Fin de cette finalement très sympathique partie, d’un jeu qu’on n’attendait pas du tout ! Rafraîchissant et bien sympa… Mais aucun rapport avec les ânes !!!

Durée de cette partie : 25 minutes – Note de cette partie : 16 / 20

Scores de cette partie :

Total
Julie 8
Grissom 87 6
Leila 8
Ludo le gars 10

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– La surprise que ce jeu a procuré chez nous : on n’en attendait pas grand chose et ça nous a vraiment bien plu… dans son registre !
– Les souvenirs que nos histoires laissent en nos têtes : la preuve, j’ai rédigé par exemple le texte de la troisième photo le lendemain mais c’était aussi limpide et clair que la veille !
– Le nombre de cartes contenues dans la boîte, assurant un sacré renouvellement des parties,
– Le jeu qui n’oblige ni à être rapide ou à avoir de la tchatche, juste être capable de jouer une carte cohérente et de se souvenir d’un maximum d’infos. Très plaisant !

On a moins aimé
– Certaines cartes sont assez délicates à comprendre uniquement avec le dessin (le Trou par exemple dans notre partie), ce qui peut provoquer des écarts en fonction de nos niveaux d’anglais (ou coréen !!!)…

————————————————————————————————————

ZOOPLE

On se termine sur un jeu d’adresse estampillé plutôt jeunes enfants, avec Zoople, toujours chez Mandoo Games.
A son tour, on pioche une carte, indiquant l’animal qu’on doit jouter sur le Zoople (= la structure d’animaux empilés), sans rien faire tomber ! Il existe aussi des cartes demi-tour, en passant son tour, et d’autres pour prendre l’animal de son choix.
Rien de mieux qu’une vidéo pour se rendre compte de comment ce jeu tourne ! A voir ci-dessous…
Bravo !
Le Zoople peut paraître fragile, mais l’est-il vraiment ? Mise à part sa minceur, puisque l’on a placé les éléments comme cela, il semble plutôt solide… pour le moment !
Au tour de Leila…
Un peu plus tard, Leila a fait choir le Zoople et elle va marqueur la valeur de chaque cartes en points négatifs !!!
Au bout de 5 manches, celui qui aura le moins de points négatifs gagnera la partie…
David n’est pas très doué pour ce style de jeux ! 😉
A-t-on le droit de jouer la pièce de girafe couchée sur la table ?
Concentration maximale…
Et fin de partie avec cette ultime chute provoquée par Julie qui, jusque là, s’en sortait très très bien !

Durée de cette partie : 20 minutes – Note de cette partie : 14 / 20

Scores de cette partie :

Détails Total
Julie -15 -27 -42
Grissom 87 -18 -23 -41
Leila -33 -33
Ludo le gars 0

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Le côté vraiment très mignon des animaux stylisés, en 2D, avec des couleurs chatoyantes et l’envie irrépressible de les empiler !
– La règle simplissime,
– La très bonne jouabilité pour les plus jeunes : encore un jeu qui va atterrir dans ma classe ?

On a moins aimé
– Quelques manques dans les règles ou exemples pertinents absents : tous présentent des animaux empilés bien droit, du coup on ne sait pas si on peut coucher le premier, si on peut en poser « en équilibre » et si on doit poser uniquement sur le plus haut (là, on est quasiment sûr que non)…

————————————————————————————————————

3 commentaires à propos de “[03/11/2022] Sub Terra II + La Lumière d’Arima, Ark Nova, Donkey Bridge, Zoople”

  1. Cher Ludo

    Eleveuse d’ânes et collectionneuse de jeux avec des ânes, vous me faites très envie avec votre donkey bridge…mais de trace de ce jeu en anglais récente …Point !!
    si ce n’est dans vos parties .
    Est il chez vous en avant première d’édition ?

      • Quelle belle attention !
        j’ai effectivement vu une version coréenne que l’on peut acquérir sur BGG
        et dont voici le message (on me l’a transmis après un SOS) mais ça parait compliqué . je vais surveiller l’occasion !
        Merci vraiment !

        MSRP USD 25
        Korean only edition but Cards include English.
        Official English rule is not in the game. We will provide it as office printing or pdf.
        Shipping Cost: USD 30.0 – 45.0 according to the destination and shipping method.
        Paypal: « imandoogames@gmail.com »
        https://boardgamegeek.com/market/product/2858682

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


3 × = vingt sept