[03/03/2002] Mamma Mia !

Participants
– Arlette, la vraie Mamma Mia,
– Gérard, le non moins vrai Papa Pia,
– Julie, que l’on a du mal à s’imaginer en pizzaiolo,
– Ludo le gars, votre serviteur.

Déroulement de la partie
Une partie de Mamma Mia pour cette fin de soirée de dimanche, histoire de faire travailler ses neurones avant le dodo…

Arlette prend comme ingrédient de base le champignon, Gérard le fromage, Julie l’olive et quant à moi je ne résiste pas à un fameux chorizo.
La partie, déroulée en 3 manches et précédée d’une courte phase d’apprentissage des règles pour nos invités de ce soir, se révélera à rebondissements.

La première manche tourne à mon avantage puisque je réussis un grand nombre de pizzas. Gérard fait preuve de mystère sur son premier écart de cartes avec 1 champignon + 1… piment. Bon, on recadre et ça devrait rouler !

La manche suivante rééquilibre les scores entre Gérard et moi : 5 pizzas chacun, tandis que Julie passe ses premières pizzas et Arlette mène son petit bonhomme de chemin, en faisant preuve d’une réflexion marquée.

La troisième et dernière manche est fatal à mon pizzaiolo personnel, puisque je n’en réussis pas une seule, tandis que, dans le même temps, Gérard s’échappe.

Décompte final
Gérard gagne la partie avec 7 pizzas réussies, Julie et moi finissons à égalité avec 5 pizzas et Arlette ferme la marche avec 2 pizzas aux champignons.

Débriefing
Ce jeu est décidément très plaisant, puisqu’il peut plaire à tout public :
– Joueurs : faible part de hasard pur, richesse tactique, fun,
– Non-joueurs : simplicité des règles, cartes, parties courtes,
– Enfants : mémoire, thème
.

Je pense que l’on devrait être amené à ressortir ce petit jeu avec nos invités. On n’a pas pris de date, ni prévu de tournoi, mais je suis assez confiant…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


× deux = 16