[03/06/2004] Black Box

Participants
– Romain, très en verve sur le coup de 1 heure 30 du matin et partant pour découvrir ce jeu d’informaticien,
– Ludo le gars, votre serviteur.

Déroulement de la partie
Bien que l’horaire tardif incite plutôt à aller se coucher, nous nous lançons le défi de jouer à Black Box, dans sa version Planétaire des années 70 éditée par Capiepa, surtout que Romain ne connaissant pas ce jeu, il est très intéressé pour y remédier.
Après quelques minutes d’explication de la règle, la partie débute, avec Romain qui cherche en premier
.

Partie 1 – Manche 1
Ludo le gars réalise sa combinaison


Venant de rédiger un article pour Jeux en Boîte, à
paraître dans le numéro de juin d’ailleurs, je me sens comme
un poisson dans l’eau au moment de composer une combinaison difficile
: 2 billes sur les bord et 2 billes alignées pouvant créer
un joli effet retour (entrées 2 et 3)…


De plus en plus dérouté, Romain passe autant de temps
à rire qu’à réfléchir, et je lui rends bien,
mais moi je n’ai pas besoin de me creuser les méninges…


Interloqué par la puissance de ce jeu, Romain a vraiment du
mal à comprendre comment il pourra déduire quoi que ce
soit des indications que je lui transmets : 3 billes touchées
et 1 réflexion, voilà un début de partie qui n’est
pas très encourageant visiblement…


Une vue de la situation une fois que Romain a
annoncé son verdict exact…

Score de l’enquêteur (Romain)
4 billes bien placées – 15 marqueurs utilisés
= 15 points

 

Partie 1 – Manche 2
Romain réalise sa combinaison


Le début de ma recherche me convient bien : 2 points d’entrée
et 2 points de sortie identifiés, ce qui laisse augurer que les
2 premières billes sont déjà localisées…


Possédant un peu d’avance sur Romain, qui a terminé avec
15 points, j’assure mon annonce en demandant le point d’entrée
n°21. La réflexion attendue me confirme mon idée et
je ne me trompe pas en l’annonçant…


Un peu plus tard, 2 autres points d’entrée générant
des détours me mettent sur la voie des 2 autres billes. Seule
la réflexion en haut à droite (marqueur blanc), combinée
aux marqueurs verts, m’a vraiment fait réfléchir…

Score de l’enquêteur (Ludo
le gars)

4 billes bien placées – 11 marqueurs utilisés
= 11 points

Ludo le gars gagne cette partie
par 11 points à 15.

 

Partie 2 – Manche
1

Romain réalise sa combinaison


Histoire de ne pas avoir le sentiment de poser l’étalon de la
partie en commençant à nouveau à chercher, Romain
s’occupe de la combinaison pour cette seconde partie. Exactement comme
lors de ma recherche précédente, la plupart de mes demandes
correspondent à des détours plutôt qu’à des
touchés ou des réflexions…


Une vue de la situation finale lorsque mon verdict s’avère
correct…

Score de l’enquêteur (Ludo
le gars)

4 billes bien placées – 12 marqueurs utilisés
= 12 points

 

Partie 2 – Manche
2

Ludo le gars réalise sa combinaison


Parmi les points d’entrée que j’attendais que Romain m’annonce,
il y avait le fameux 28 car celui-ci offrait l’avantage de faire croire,
avec sa sortie en 6, qu’il y avait un seul détour en raison d’une
bille placée en 7 / 14. Comme prévu, à l’annonce
de la sortie en 6, Romain imagine qu’il y a bel et bien une bille en 7
/ 14… Excellent !


Une vue de la situation finale, alors que Romain n’a pas pris le risque
de faire une annonce alors qu’il avait 12 marqueurs sur le plateau (il
aurait terminé à égalité en cas de succès).
Cela m’a d’autant plus étonné qu’il avait une chance sur
deux (2 possibilités pour la bille à l’extrême droite)
et qu’il a préféré validé son hypothèse…


Plus la partie progresse, plus Romain fait preuve de talents de déduction,
puisqu’à ce stade, il a déjà modifié son
hypothèse de départ, expliquée ci-contre…

Score de l’enquêteur (Romain)
4 billes bien placées – 13 marqueurs utilisés
= 13 points

Ludo le gars gagne cette partie
par 12 points à 13.

 

Décompte final
Durée de la partie : 1 heure (soit 15 minutes / manche)
– Mise en place du jeu : 5 minutes – Explication des règles : 15 minutes
Ludo le gars remporte cette partie avec un total de 23 points alors que Romain
en marque 28.

Débriefing
Je suis content d’avoir fait découvrir ce vrai bon jeu à Romain,
bien prise de tête, un vrai jeu d’informaticien à mon avis. Après
Krazey en avril, voici donc un nouvel adepte de Black Box que, d’ailleurs, j’ai
préféré pratiquer sur cette version planétaire 😉
du jeu. On apprécie de placer des billes sur des sortes de cônes
et l’on s’habitue à ne pas toujours bien voir les numéros placés
de l’autre côté (cônes trop hauts).
Attention : il ne faut surtout pas utiliser la version des règles fournies
dans cette boîte, elles sont bigrement éronnées et parfaitement
injouables.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


huit − 3 =