[03/09/2016] Grand Austria Hotel

Parmi les jeux sortis pour Essen 2015, figurait notamment ce Grand Austria Hotel, un jeu magnifique qu’il me tardait d’essayer. Ce sera donc pour aujourd’hui, aux Ludophiles, et on s’en souviendra…

GRAND AUSTRIA HOTEL

Le look de la boîte ne dépareille pas au milieu de celles de la collection Lookout / Mayfair : on dirait du Rosenberg tiens ! Mais en fait non, le jeu est signé de l'un des auteurs de Tzolk'in, Simone Luciani, associé pour l'occasion à Virginio Gigli, l'auteur d'Egizia. Ça sent bon pour le coup...
Le look de la boîte ne dépareille pas au milieu de celles de la collection Lookout / Mayfair : on dirait du Rosenberg tiens ! Mais en fait non, le jeu est signé de l’un des auteurs de Tzolk’in, Simone Luciani, associé pour l’occasion à Virginio Gigli, l’auteur d’Egizia. Ça sent bon pour le coup…
Nous jouons cette partie de découverte à 4 joueurs, Méline (qui me regarde !) avec éléments jaunes, Angélique avec les bleus, Yannick avec les violets et moi-même avec les gris. Dans ce jeu, on va tenter de faire prospérer notre hôtel, le Grand Austria, mieux que celui de nos adversaires...
Nous jouons cette partie de découverte à 4 joueurs, Méline (qui me regarde !) avec éléments jaunes, Angélique avec les bleus, Yannick avec les violets et moi-même avec les gris. Dans ce jeu, on va tenter de faire prospérer notre hôtel, le Grand Austria, mieux que celui de nos adversaires…
Sur le plateau central figurent pas mal d'informations : en haut, les objectifs politiques (marqués A, B et C) lesquels incitent à aller dans certains axes de jeu, sur la droite la piste des tour de jeu (7 en tout) avec les trois décomptes qui seront faits (tuiles en-dessous pour la fin des tours 3, 5 et 7), en-dessous la piste de l'empereur qui est en lien avec les tuiles des décomptes et qui rapporte des PV, enfin, encore en-dessous, l'étalage des cartes de clients que l'on peut faire venir dans son hôtel (enfin, à une table du restaurant pour commencer)...
Sur le plateau central figurent pas mal d’informations : en haut, les objectifs politiques (marqués A, B et C) lesquels incitent à aller dans certains axes de jeu, sur la droite la piste des tour de jeu (7 en tout) avec les trois décomptes qui seront faits (tuiles en-dessous pour la fin des tours 3, 5 et 7), en-dessous la piste de l’empereur qui est en lien avec les tuiles des décomptes et qui rapporte des PV, enfin, encore en-dessous, l’étalage des cartes de clients que l’on peut faire venir dans son hôtel (enfin, à une table du restaurant pour commencer)…
Chaque joueur dispose d'un plateau individuel, correspondant à son hôtel, sur lequel on a, en bas, la place pour placer jusqu'à trois clients à des tables de restaurant (ici j'en ai un de couleur verte, un touriste), avant que ceux-ci, une fois satisfaits (le lien souhaite deux cubes marron et deux blancs = deux strudel et deux gâteaux), aillent dans une chambre située plus haut (en associant la bonne couleur, le vert étant un joker, et à condition que la chambre soit prête, avec un serviteur près de la porte). Je ne parle pas encore de la piste de l'argent (en vert) ni des tableaux figurant sur le toit de l'hôtel...
Chaque joueur dispose d’un plateau individuel, correspondant à son hôtel, sur lequel on a, en bas, la place pour placer jusqu’à trois clients à des tables de restaurant (ici j’en ai un de couleur verte, un touriste), avant que ceux-ci, une fois satisfaits (le lien souhaite deux cubes marron et deux blancs = deux strudel et deux gâteaux), aillent dans une chambre située plus haut (en associant la bonne couleur, le vert étant un joker, et à condition que la chambre soit prête, avec un serviteur près de la porte). Je ne parle pas encore de la piste de l’argent (en vert) ni des tableaux figurant sur le toit de l’hôtel…
Un autre plateau collectif rassemble le cœur du jeu, avec les actions que l'on peut réaliser à son tour. Six colonnes (= 6 actions) recueillent les dés lancés en une fois par le joueur actif. Ci-dessus, on voit par exemple que la colonne 5 n'en a recueilli aucun. A son tour, on choisit un dé et on exécute l'action associée à la colonne concernée. Quelles sont les actions ? Avec un 1, on prend des cubes marron et/ou blanc en quantité égale au nombre de dés qui s'y trouvent (donc deux ici) avec obligation qu'il y ait au moins autant de marron que de blancs. Avec un 2, c'est pareil pour les cubes rouges et noirs. Avec un 3, on peut préparer autant de chambres que de dés (moyennant paiement en fonction de l'étage de la chambre). Avec un 4, on peut progresser sur la piste de l'empereur et/ou prendre de l'argent. Avec un 5, on peut jouer exactement une carte de staff depuis sa main, le nombre de dés réduisant le coût associé. Enfin, avec un 6, on peut faire n'importe laquelle des cinq actions précédentes mais en payant 1couronne. Ca va toujours ? ;-)
Un autre plateau collectif rassemble le cœur du jeu, avec les actions que l’on peut réaliser à son tour. Six colonnes (= 6 actions) recueillent les dés lancés en une fois par le joueur actif. Ci-dessus, on voit par exemple que la colonne 5 n’en a recueilli aucun. A son tour, on choisit un dé et on exécute l’action associée à la colonne concernée. Quelles sont les actions ? Avec un 1, on prend des cubes marron et/ou blanc en quantité égale au nombre de dés qui s’y trouvent (donc deux ici) avec obligation qu’il y ait au moins autant de marron que de blancs. Avec un 2, c’est pareil pour les cubes rouges et noirs. Avec un 3, on peut préparer autant de chambres que de dés (moyennant paiement en fonction de l’étage de la chambre). Avec un 4, on peut progresser sur la piste de l’empereur et/ou prendre de l’argent. Avec un 5, on peut jouer exactement une carte de staff depuis sa main, le nombre de dés réduisant le coût associé. Enfin, avec un 6, on peut faire n’importe laquelle des cinq actions précédentes mais en payant 1couronne. Ca va toujours ? 😉
Petite vue de ma zone, maintenant que vous connaissez le jeu ! :-) Vous pouvez voir que je viens de satisfaire mon client jaune, un artiste, avec deux cubes rouges (=2 verres de vin). Du coup, je vais pouvoir profiter de son effet (gagner un cube de la couleur de mon choix et 2 couronnes), avant qu'il aille rejoindre une chambre jaune préparée pour lui dans mon hôtel...
Petite vue de ma zone, maintenant que vous connaissez le jeu ! 🙂 Vous pouvez voir que je viens de satisfaire mon client jaune, un artiste, avec deux cubes rouges (=2 verres de vin). Du coup, je vais pouvoir profiter de son effet (gagner un cube de la couleur de mon choix et 2 couronnes), avant qu’il aille rejoindre une chambre jaune préparée pour lui dans mon hôtel…
Et voilà le travail : la chambre jaune, à gauche, est à présent occupée par cet artiste. La chambre restera occupée jusqu'à la fin de la partie. Cette chambre fait partie d'un groupe de trois chambres jaunes (reliées horizontalement et/ou verticalement), donc j'aurai un bonus de PV lorsque le groupe entier sera occupé. Ça commence à faire des nœuds à la tête cette affaire...
Et voilà le travail : la chambre jaune, à gauche, est à présent occupée par cet artiste. La chambre restera occupée jusqu’à la fin de la partie. Cette chambre fait partie d’un groupe de trois chambres jaunes (reliées horizontalement et/ou verticalement), donc j’aurai un bonus de PV lorsque le groupe entier sera occupé. Ça commence à faire des nœuds à la tête cette affaire…
La poubelle ! Son seul rôle est d'y placer un dé quand on refuse de prendre un dé du plateau et que l'on rejette tous ceux qui restaient (une fois que tous les joueurs qui le voulaient ont fait deux actions). Juste à côté, vous pouvez remarquer que chaque joueur a une petite tuile avec deux valeurs (n°1 et n°8 pour moi par exemple) : elle indique l'ordre du tour pour la première et la seconde action.Et là, ça pique aussi, parce que c'est carrément long, parfois, avant de rejouer...
La poubelle ! Son seul rôle est d’y placer un dé quand on refuse de prendre un dé du plateau et que l’on rejette tous ceux qui restaient (une fois que tous les joueurs qui le voulaient ont fait deux actions). Juste à côté, vous pouvez remarquer que chaque joueur a une petite tuile avec deux valeurs (n°1 et n°8 pour moi par exemple) : elle indique l’ordre du tour pour la première et la seconde action.Et là, ça pique aussi, parce que c’est carrément long, parfois, avant de rejouer…
Le jeu fait très mal à la tête, même si le soleil doit y être aussi pour beaucoup... En fait, il y a beaucoup de paramètres à gérer (timing, priorité, ...), mais on ne peut pas maîtriser vraiment ce qui va arriver (dés obtenus) et on a pas mal de temps morts (attente entre deux actions quand on a la tuile n°1 et n°8 surtout).
Le jeu fait très mal à la tête, même si le soleil doit y être aussi pour beaucoup… En fait, il y a beaucoup de paramètres à gérer (timing, priorité, …), mais on ne peut pas maîtriser vraiment ce qui va arriver (dés obtenus) et on a pas mal de temps morts (attente entre deux actions quand on a la tuile n°1 et n°8 surtout).
Petite vue de la situation, un peu plus tard, alors que j'ai maintenant devant moi deux cartes de staff que je peux utiliser : celle de gauche à chaque fois que je satisfais un client bleu je monte d'une case sur l'empereur, celle de droite une fois par tour avec le gain d'un cube rouge.
Petite vue de la situation, un peu plus tard, alors que j’ai maintenant devant moi deux cartes de staff que je peux utiliser : celle de gauche à chaque fois que je satisfais un client bleu je monte d’une case sur l’empereur, celle de droite une fois par tour avec le gain d’un cube rouge.
Premier décompte en fin de troisième tour : on marque déjà autant de PV qu'indiqués en-dessous de son disque sur la piste de l'empereur (par exemple 5 pour moi), puis on recule de 3 cases et on regarde la position occupée pour savoir si on empoche 3 couronnes (zone jaune), si on ne fait rien ou si on perd 3 couronnes ou 5PV (zone noire, la case 0 en fait, non visible sur cette photo)...
Premier décompte en fin de troisième tour : on marque déjà autant de PV qu’indiqués en-dessous de son disque sur la piste de l’empereur (par exemple 5 pour moi), puis on recule de 3 cases et on regarde la position occupée pour savoir si on empoche 3 couronnes (zone jaune), si on ne fait rien ou si on perd 3 couronnes ou 5PV (zone noire, la case 0 en fait, non visible sur cette photo)…
Le deuxième décompte s'annonce et on voit que les scores semblent s'étirer...
Le deuxième décompte s’annonce et on voit que les scores semblent s’étirer…
Bravo à Angélique : elle réussit une carte de politique (celle de droite), en ayant des clients dans au moins 4 chambres rouges et 3 jaunes, ce qui lui fait marquer 15 PV ! Pas neutre...
Bravo à Angélique : elle réussit une carte de politique (celle de droite), en ayant des clients dans au moins 4 chambres rouges et 3 jaunes, ce qui lui fait marquer 15 PV ! Pas neutre…
Finalement, on est rentré pour finir la partie : trop chaud dehors !
Finalement, on est rentré pour finir la partie : trop chaud dehors !
Incroyable comme le hasard peut être énervant : j'ai les actions n°4 et n°5 mais aucun dé qui me va (j'ai besoin de jouer une carte de staff pour scorer 12PV). Du coup, je refuse de jouer mes deux actions, je relancerai les dés restants (sauf 1 qui ira sur la poubelle) et je vais croiser les doigts comme un malade...
Incroyable comme le hasard peut être énervant : j’ai les actions n°4 et n°5 mais aucun dé qui me va (j’ai besoin de jouer une carte de staff pour scorer 12PV). Du coup, je refuse de jouer mes deux actions, je relancerai les dés restants (sauf 1 qui ira sur la poubelle) et je vais croiser les doigts comme un malade…
Bon, et bien voilà la situation finale, après que je n'ai pas pu faire ma fameuse action. Je couine...
Bon, et bien voilà la situation finale, après que je n’ai pas pu faire ma fameuse action. Je couine…
Les éléments de Méline, une fois la partie achevée...
Les éléments de Méline, une fois la partie achevée…
Ceux d'Angélique...
Ceux d’Angélique…
Ceux de Yannick, qui échoue à 1 PV d'Angélique pour une erreur de règle stupide : on croyait que l'argent restant n'était pas décompté ! Du coup, il a dépensé alors qu'il aurait mieux fait de le garder... Désolé :-(
Ceux de Yannick, qui échoue à 1 PV d’Angélique pour une erreur de règle stupide : on croyait que l’argent restant n’était pas décompté ! Du coup, il a dépensé alors qu’il aurait mieux fait de le garder… Désolé 🙁
Mes éléments...
Mes éléments…
Et voici donc ma fameuse carte de staff non jouée... :-(
Et voici donc ma fameuse carte de staff non jouée… 🙁

Durée de la partie : 2 heures 45 minutes – Note de cette partie : 14 / 20

Scores de la partie :

Piste Staff Chambres Couronnes et ressources Restaurant Total
Méline (jaune) 44 3 10 9 -5 61
Angélique (bleu) 88 0 25 1 0 114
Yannick (violet) 55 10+18 21 9 0 113
Ludo le gars (gris) 79 0 24 3 -5 101

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Le look de l’ensemble des composants du jeu : magnifiques !
– La logique globale de la règle et, notamment, son apparente simplicité…
– Un feeling à la Rokoko, qui ne me déplaît pas du tout, saupoudré d’un zeste de Mombasa,
– Les diverses stratégies que l’on peut mener.

On a moins aimé
– Le mal de tête que ce jeu a généré chez les 4 joueurs attablés !
– L’impression de ne pas pouvoir maîtriser ce qu’on pourra faire et que, du coup, ça peut se jouer sur pas grand chose (ce qui pour un jeu de près de 3 heures est un peu exagéré),
– Un côté un peu too much quand même, avec des petits mécanismes qui alourdissent le jeu : n° des actions, contraintes liées aux couleurs des cubes sur les actions 1 et 2, …
– La durée de la partie aujourd’hui et le temps d’attente entre deux de ses tours…

————————————————————————————————————

2 commentaires à propos de “[03/09/2016] Grand Austria Hotel”

  1. Salut Ludo !
    Rhhha ce grand Austria Hotel, tout simplement mon jeu préféré du dernier Essen. Je ne puis que te le conseiller à 3 joueurs max, sinon trop d’attente entre les tours. A jouer en version draft si possible une fois que l’on connait le jeu et un peu les cartes. C’est une merveille, et tout à fait dans le poids de jeu que toi et moi affectionnons 😉
    A dans 3 semaine j’espère ! 😉

    • Salut mon Grillo !

      Hal la ala tu me redonnes envie de le ressortir ! Vilain !
      C’était le soleil, alors, qui nous a fait du mal…

      Remarque, Yannick, joueur de cette partie, avait envie de le revoir ce week-end écoulé. Comme quoi…

      Oui à dans 3 semaines, mais que le week-end cette année… 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


× 8 = quarante