[04/01/2023] Ark Nova

Nous ne mollissons pas et rejouons à Ark Nova deux jours après notre précédente partie, avec un nouveau compte-rendu détaillé qui devrait, je l’espère, vous ravir…

ARK NOVA

Et une nouvelle partie de LE jeu avec une agitation tout à fait particulière dans la station de soins : fêtent-ils la nouvelle année ? 😉
Les trois projets de conservation de base pour cette partie, avec deux d’entre eux en lien avec les espèces (Oiseaux et Primates) et un avec les continents (Europe)…
Leila opte pour le plateau numéro 5, à savoir le Restaurant du zoo…
De mon côté, j’y vais sur le numéro 9, c’est-à-dire le Zoo géographique, celui qui avait vu Leila échouer lamentablement lors de notre dernière partie ! J’avoue le craindre un peu, ce plateau, car il est très exigeant au niveau de ses contraintes (placer au moins un animal de chaque continent au bon endroit pour obtenir des bonus), mais il est très puissant si… l’on en remplit les contraintes justement ! Allez, aujourd’hui, je le sens et je le ressaie…
Comme main de 4 cartes de départ, je conserve celles ci-dessus, avec l’Institut scientifique parce qu’il ne se refuse jamais et qu’on peut souvent avoir besoin des deux microscopes qu’il rapporte, une autre carte Mécènes justement parce que c’en est une (j’y reviens) et deux animaux (un Pélican à lunettes pour l’icône d’oiseau et l’Agame commun pour son coût réduit).
Je sais très bien qu’il me faudra largement étoffer tout ça et déterminer une vraie stratégie…
Mes deux cartes d’objectif, avec à gauche celle liée aux Mécènes (d’où mes deux cartes Mécènes conservées) et, à droite, celle liée aux points de réputation, plutôt facile en général. On verra bien…
Allez, après que Leila a joué son tour, en faisant Mécènes pour installer le Parc des singes Rhésus, j’y vais sur Association pour tisser un premier partenariat avec l’Océanie. Nous avions remarqué que nos deux plateaux rapportaient 2 points de conservation en haut de la colonne des partenariats, donc une petite lutte pourrait bien se produire, donc autant y aller tout de suite !
Un peu plus tard, j’ai construit les deux enclos requis pour ces deux animaux que je me suis empressé d’accueillir peu après.
Ça a de la gueule et j’aime bien, surtout quand vous saurez que les deux animaux m’ont permis de valider les deux bonus du bas, à savoir sur l’Afrique et sur l’Océanie !
Fin de la première manche qui aura duré, une fois n’est pas coutume, assez longtemps en nombre de tours…
Ma première carte tournée est Cartes, suite à mon deuxième partenariat noué.
Leila accueille un Maki Catta et un Flamant rose peu après, ce qui constituent de bien jolis animaux ma foi…
Fin de la deuxième manche… A noter que nous avons plutôt pas mal démarré sur l’attrait, par contre, sur la conservation, comment dire : 0 pointé !
Je soutiens le premier projet de conservation de cette partie, au niveau le plus bas sur les oiseaux, ce qui peut apparaître plutôt dommage si l’on sait que je vais me diriger sur un grande volière dans pas longtemps (j’ai glané un Émeu à la rivière pour ne pas la payer)… En fait, cela me permet de récupérer un autre bénévole et de tourner… Association pour pouvoir continuer sur les partenariats !
Et pam ! A moi l’Émeu d’Australie et sa grande volière gratuite ! Sans oiseau dedans pour le moment par contre…
Vous remarquerez que mon zoo se remplit à vitesse grand V et que je commence à me demander si je ne vais pas tenter de le remplir en totalité d’ici la fin de la partie…
Petite vue de ma prometteuse main de cartes, un peu plus tard (il y a même l’Éléphant d’Asie Loulou dedans !)…
Mais, en fait, c’est le drame : je croyais avoir récupéré la tuile m’autorisant à garder 5 cartes en main, alors que ce n’était pas le cas et Leila vient de déclencher la pause ! Je vais donc devoir défausser deux cartes parmi celle-ci et je couine bien fort !
Bon, n’ayant pas le choix, j’ai opté pour la conservation des trois cartes ci-dessus, avec quand même des choses difficiles à faire (Éléphant d’Asie + Bison d’Europe)… M’enfin, il faut être ambitieux !!!
Fin de la troisième manche après ce coup du sort tout juste relaté me concernant…
Lorsque je joue Animaux, j’installe d’abord un Panda roux puis un Bison d’Europe, ce dernier me rapportant pas moins que les 4 cartes de Mécènes ci-dessus…
Le zoo de Leila se remplit beaucoup également et elle est obligée de pas mal cogiter pour tout faire rentrer… On dirait qu’elle envisage, aussi, de tout remplir…
Leila soutient son premier projet de conservation, à savoir l’Europe au niveau 4…
Fin de la quatrième manche…
Mes 4 cartes tournées sont donc des cartes plutôt classiques (je suis déçu de ne pas avoir été sur Mécènes cette fois, mais bon, il faut rester cohérent)…
Ah, enfin, une belle carte avec cet Aigle royal qui m’octroie un gain de 7 points d’attrait et me permet de rejouer une action qui sera… Association (voir la photo suivante) !!!
Et hop, grâce à mon Aigle royal, je peux venir soutenir le projet de conservation d’en haut, soit le Programme de reproduction des reptiles…
Puis Leila fait de même mais c’est pour les Primates qu’elle s’engage à fond !
Et hop ! Avec cette action Construction, je termine de remplir mon zoo ! 7 points d’attrait pour moi puis, en fin de partie, 5 points de plus à prévoir grâce à une zone marron…
Fin de la cinquième manche.
On se dirige tout droit vers la sixième et dernière manche… Je n’ai pas tout compté en détails mais, clairement, je peux même provoquer la fin de partie en deux tours, trois maxi !!!
Après avoir joué Mécènes, je déclenche LE coup de la partie avec la pose de l’Éléphant d’Asie (pour une pioche d’une carte d’objectif) si cher à Leila et le Pygargue à tête blanche (qui permet de rejouer une action : Association ?) !!!
Oui, oui, avec le Pygargue, je choisis Association avec un X pour soutenir un projet de conservation (au niveau 4 grâce au Vétérinaire) et empocher 2 points de réputation…
Et je croise pile poil !!! Leila n’en revient pas et, sachant qu’il ne lui reste plus qu’un tour, elle sait qu’elle ne pourra pas du tout tout faire… Ça couine !
Petite vue du plateau Association une fois la partie terminée…
A l’issue de son dernier tour, Leila n’a pas croisé. Y parviendra-t-elle grâce à ses zones marron + sa carte d’objectif ?
Le zoo de Leila, une fois la partie terminée, avec un zoo incomplet, ce qui la mine à fond (elle avait un objectif clair en ce sens)…
Mon zoo en fin de partie… Je l’aime bien ! 😉
Après décompte final, Leila réussit à croiser in extremis…
Nos cartes d’objectif : en haut celle de Leila qui permet de comprendre sa frustration de ne pas avoir rempli son zoo ; en bas les deux miennes, validées au maximum chacune !!!

Durée de cette partie : 2 heures 30 minutes – Note de cette partie : 20 / 20

Scores de cette partie :

Attrait avant décompte Conservation avant décompte Attrait final Conservation finale Total
Leila (bleu) 74 13 donc 85 74 17 donc 73 74-73 = 1
Ludo le gars (noir) 78 16 donc 76 83 26 donc 46 83-46 = 37

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– La très belle partie du jour, dans un déroulement plus classique, un peu comme celles qu’on jouait en début d’été, en tournant des cartes éprouvées et en remplissant, ou en tentant de remplir, son zoo (ça fait du bien parfois),
– Le plaisir toujours bien là, qui ne se dément pas, c’est dingue quand même après autant de parties !!! Vraiment le jeu ultime, soyons clairs…

On a moins aimé
– L’ombre que LE jeu fait à tous les autres : comment rejouer même à d’excellents autres jeux ???

————————————————————————————————————

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


7 × huit =