[04/04/2021] Gorinto, Dvonn X 2, Mahé

Dimanche de Pâques confiné, sans présence de nos parents ni de nos enfants (enfin à part Leila évidemment) et donc envie de prendre un peu de bon temps ludique pour essayer de compenser ce qui n’est pas compensable… 🙁

Au programme :
Gorinto : parce que c’est l’un des très bons jeux découverts en de début 2021,
Dvonn X 2 : juste parce qu’il est quand même incontournable !
Mahé : parce que l’on voulait finir sur un jeu à la Can’t Stop, sans prise de tête…

GORINTO

Qu’on est bien à jouer au soleil en ce dimanche après-midi…
Gorinto pour démarrer, histoire de faire découvrir ce bien bon jeu à Julie !
Mise en place effectuée…
Seront comptabilisées les tuiles violettes (le vide) et orange (le feu) en fin de partie, tandis qu’en fin de chaque saison, on marquera les objectifs de droite : trois fois notre pile médiane + les piles impaires. Fastoches à mémoriser, ces objectifs sont intéressants à combiner me semble-t-il…
Au premier tour, malgré les deux couleurs à privilégier, je choisis de me lancer dans la terre, histoire de pouvoir, plus facilement, par la suite, aller chercher des tuiles dans les piles…
Fin de première saison, avec une Leila (plateau d’en-bas) et une Julie (plateau de droite) au taquet sur les couleurs de tuiles qui seront comptées en fin de partie…
Le jeu plaît beaucoup à Julie, surtout une fois la première saison jouée, celle de l’apprentissage des règles…
Que des piles impaires et ma pile médiane à 3 du coup, cela me permet de scorer 11 + 9 = 20 PV en fin de deuxième saison et cela me va bien ! Par contre, j’en ai un peu marre d’être systématiquement dernier joueur du tour…
Fin de la troisième saison et les scores semblent se distendre, même si je ne suis pas du tout serein car Leila possède une avance très marquée sur les tuiles violettes et orange…
Et fin de la quatrième saison avec des craintes qui se confirment… Bravo Leila !

Durée de cette partie : 45 minutes – Note de cette partie : 17 / 20

Scores de cette partie :

Piste Décompte Total
Julie (rouge) 80 24 104
Leila (jaune) 101 28 129
Ludo le gars (noir) 97 12 109

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– La diversité des parties qui se confirme, surtout en raison des deux cartes de fin de saisons,
– Le plaisir tout simple, sans prise de tête, bien zen,
– L’aussi grand plaisir à 3 joueurs qu’à 2.
..

On a moins aimé
– Toujours la crainte liée aux deux couleurs de tuiles qui rapportent 2 PV par tuile, semblant conduire à une quasi-obligation d’y aller pour ne pas perdre irrémédiablement… 2 PV par tuile n’est-il pas trop fort ?

————————————————————————————————————
DVONN X 2

Après Gorinto, le jeu abstrait du moment pour nous, retour à un grand ancien, l’un des tout meilleurs des années 2000 : Dvonn de Kris Burm !
Le jeu est mis en place pour la première partie… Leila joue les blancs et moi les noirs et elle commence la partie.
Elle a l’air inquiète. Déjà ? 😉
Oulala…
Fin de partie ! Il ne nous reste plus qu’à empiler nos piles respectives pour voir qui l’emporte ! 😉
Des fois qu’on ait des doutes… J’entends encore Leila dire « oui, oui… » 😉
Forcément, on y retourne pour une deuxième partie avec cette mise en place. Je laisse Leila commencer à nouveau.
On se régale…
Il me semble avoir découvert un axe stratégique aujourd’hui : essayer de laisser nombre de mes pièce au sol, en tout cas pendant les 2/3 de la partie si possible, avant d’envisager aller monter sur de plus hautes piles. En effet, quelle urgence y aurait-il à aller vite en hauteur ? Au risque de se faire chiper cette position par l’adversaire…
Comme je l’ai indiqué à Leila, elle essaie, aussi, de ne pas aller trop vite trop haut, pour se réserver des marges de manœuvres plus adaptables…
Mais ça couine quand même ! 😉
Fin de la partie, avant les empilements finaux !
Elle est où ta pile Leila ? 😉 😉 😉

Durée de ces parties : deux fois 15 minutes – Note de ces parties : 17 / 20

Scores de ces parties :

Partie 1 Partie 2
Leila (blanc) 3 0
Ludo le gars (noir) 24 26

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Les notions stratégiques qu’on acquiert petit à petit, après un brouillard initial à chaque fois que l’on ressort le jeu !
– Le côté hyper-tactile du jeu,
– La durée de partie, parfaite, invitant à la revanche

On a moins aimé
– ?

————————————————————————————————————
MAHE

Ni Julie ni Leila n’avait joué à Mahé pourtant pratiqué très fréquemment par votre serviteur, dans des contextes scolaires et périscolaires le plus souvent, donc sans trop d’envie d’y revenir en dehors, en mode loisir perso. Et, du coup, cela explique qu’il n’y avait qu’un seul compte-rendu de partie de ce jeu sur mon site à ce jour !
Le jeu est mis en place et le premier tour effectué : Julie avec les tortues rouge et rose, Leila avec les bleue et violette, tandis que j’ai fait avancer les tortues verte et vert clair…
En quelques mots, je rappelle la règle. A son tour, on lance un dé dans le but de faire avancer une de ses deux tortues d’autant de cases qu’indiquées par le dé. Mais, si on le souhaite, on peut lancer un deuxième dé, voire un troisième dé. Quel intérêt ? Tout simplement de doubler le nombre de cases du total ou, encore mieux, de le tripler ! Mais attention : on ne doit jamais dépasser 7 sur les dés car, sinon, on ne bouge pas sa tortue ! Ce qui est très malin, c’est qu’au maximum la tortue avancera de 3 X 7 = 21 cases, ce qui correspond à la taille de la piste et, par voie de conséquence, permet d’en faire le tour et d’empocher une précieuse ponte d’œufs !
Autre facette très très sympa du jeu : l’empilement des tortues. Quand on s’arrête sur une case occupée, on place sa tortue au sommet et celle-ci sera déplacée automatiquement par la tortue du dessous quand elle bougera. Deux effets rigolos : c’est le jour du haut qui décide si celui qui bouge doit ajouter des dés ou pas et c’est lui qui empoche les œufs si les tortues atteignent ou dépassent la case 21 !
Leila jubile…
On est carrément bien en cette fin d’après-midi de dimanche de Pâques !
Et la partie s’achève au moment où une tortue termine le tour où il n’y plus de cartes pontes d’œufs et qu’on empoche les 7 dessinés sur le plateau ! Le joueur avec le plus d’œufs gagne…

Durée de cette partie : 40 minutes – Note de cette partie : 16 / 20

Scores de cette partie :

Total
Julie (rouge + rose) 27
Leila (bleu + violet) 27
Ludo le gars (vert + vert clair) 28

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Le plaisir vraiment tout simple et très apprécié ce soir dans la lignée des meilleurs « Stop ou Encore »,
– Mener une partie de Mahé à son terme, en famille, ne m’était jamais arrivé et ça m’a fait très plaisir,
– L’amplitude du nombre de joueurs possible : de 2 à 7 !
– Les scores ultra-serrés ce jour !

On a moins aimé
– Peut-être un peu trop de cartes pour que le jeu tienne en 30 minutes au lieu de 40…

————————————————————————————————————

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


1 + neuf =