[04/05/2024] Path of Civilization

J’aime bien ces après-midis jeux où nous ressortons un bon, voire très bon, jeu de l’année écoulée. Pas vieux donc, pas le plus récent non plus, juste le plaisir de le revoir et de vérifier les sensations ressenties préalablement.
Aujourd’hui, dans ce registre, c’est à Path of Civilization que nous nous adonnons…

Bonne lecture…

PATH OF CIVILIZATION

Bien content de faire découvrir l’un des meilleurs jeux de 2023 à Fabrice… A trois joueurs, la durée de la partie devrait être raisonnable.
La frise chronologique est installé et nous allons débuter cette partie avec le tour 1.
Voici les deux premières merveilles révélées… A noter que Leila joue les pions roses, Fabrice les « naturels » et moi-même les verts même si mon plateau ne correspond pas à cette couleur (je trouve le blanc que j’aurais dû prendre trop proche de la couleur de Fabrice… et puis j’aime bien les verts !).
Fin de premier tour, avec un développement sur la science pour moi (achat d’une carte de couleur orangée). Leila et Fabrice y sont plutôt allés sur la philosophie (bleue).
Le jeu est très fluide et on y joue assez facilement. Fabrice se rend compte que la phase de défausse d’une de ses cartes est loin d’être évidente, particulièrement parce que les gains sont vraiment très imbriqués…
J’acquiers Jéricho, histoire d’aller poser un cube sur les défis n°5, 7 et 9, ce qui devrait servir sur le long terme…
C’est encore un jeu qui se joue debout ! 🙂
Première bataille de la partie, non remportée par Leila qui pourtant faisait la course en tête sur cette piste militaire, mais par Fabrice puis moi, car nous avions positionné 2 cubes chacun dans la coupelle rouge…
Par contre, au second plan, vous pouvez clairement voir que je n’ai pas encore démarré sur la piste de philosophie alors que Fabrice et Leila avancent ensemble… On ne peut pas tout faire !
Yes ! Je suis le premier de la tablée à booster réellement mon développement en acquérant une carte verte de niveau maximal (j’ai reculé de 10 unités sur ma piste verte). Outre les bonus octroyés, cette carte va me rapporter des gain de ouf à chaque tour ultérieur…
Oui, clairement, il va falloir que je fasse quelque chose sur la piste de philosophie, là c’est nettement trop lent…
Ah ah, je recrute l’un des leaders les plus savoureux du jeu à mon humble avis : Christophe Colomb. Son effet est tellement thématique, en mode « on est chez nous, ça m’appartient », avec le gain d’une carte de merveille de niveau 2 prise au hasard dans la pioche !!! J’adore l’idée…
Et bien, Angkor Vat c’est à MOI ! 😉
Avec ses 3 PV en fin de partie et ses deux progressions libres sur des pistes en one shot, oui, clairement, c’est plutôt très rentable…
Rigolo ce tirage simultané lorsque je retourne ces cartes de merveilles …
Nous allons arriver au dernier tour de la partie, celui où nous vivrons d’abord un défi, l’Endoctrinement religieux, avant de nous engager dans une ultime bataille, celle du Siège de Leningrad.
Bien peu de cubes dans les coupelles pour le moment…
Ça cogite pas mal pour optimiser le placement de ses dernières cartes…
Finalement, ça a été assez dingue sur la piste militaire !!! Rendez-vous compte où sont nos cubes…
Le plateau de Leila une fois la partie terminée…
Celui de Leila…
Et le mien… Ça va être hyper serré entre Fabrice et moi, je vous laisse le constater dans le tableau de scores ci-après…

Durée de cette partie : 2 heures 15 minutes – Note de cette partie : 16 / 20

Scores de cette partie :

Cartes de Technologie Philosophie Population Leaders Monuments PV Résidu Total
Leila (rose) 8 15 0 0 1 + 10 24 4 62
Fabrice (naturel) 9 15 0 10 3 + 12 32 3 84
Ludo le gars (vert) 9 15 0 8 11 42 2 87

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Le retour en douceur sur ce jeu, pour lequel je n’ai pas eu besoin de retourner dans la règle, à l’exception des effets des leaders et des merveilles,
– La fluidité de l’ensemble, avec un faux côté touffu, en réalité bien agréable,
– La durée de la partie, correcte, même quand l’un des joueurs découvre le jeu…

On a moins aimé
– Un peu de redondance d’une partie à l’autre, malgré les très nombreuses cartes en tout genre, avec une difficulté bien réelle pour mesurer si tel choix est pertinent ou non dans son développement…

————————————————————————————————————

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


8 × quatre =