[04/02/2018] Majesty, Can’t Stop Express

Petite après-midi jeux en ce dimanche 4 février, une semaine avant les vacances scolaires, en compagnie de mes enfants et du chéri de ma grande… 😉
Je leur fais découvrir Majesty, d’abord, parce que c’est un jeu à connaître et je suis sûr qu’ils seront demandeurs pour y revenir, voire se le faire offrir…
Ensuite, en temps masqué, une partie de découverte d’une variation du fameux Can’t Stop de Sid Sackson, à savoir Can’t Stop Express, sorti à Essen chez Gryphon Games. Il tient dans la poche : tient-il ses promesses ?

MAJESTY

Nouvelle partie de ce bien bon jeu d'Essen 2017 : Majesty ! Il saura conquérir le cœur de Maitena et de Joris, pour le coup...
Nouvelle partie de ce bien bon jeu d’Essen 2017 : Majesty ! Il saura conquérir le cœur de Maitena et de Joris, pour le coup…
Comme toujours avec ce jeu, on a l'impression que tout est fluide et tendu. Nickel...
Comme toujours avec ce jeu, on a l’impression que tout est fluide et tendu. Nickel…
En fin de premier tour, sur 12, trois joueurs sur quatre ont pris une meunière, Leila ayant pu, elle, prendre un précieux noble...
En fin de premier tour, sur 12, trois joueurs sur quatre ont pris une meunière, Leila ayant pu, elle, prendre un précieux noble…
Les jeux comme celui-ci, qui se jouent en une trentaine de minutes, malins et bien retors, jouables dès 7 ans, c'est pile poil parfait pour finir un dimanche...
Les jeux comme celui-ci, qui se jouent en une trentaine de minutes, malins et bien retors, jouables dès 7 ans, c’est pile poil parfait pour finir un dimanche…
A mi-partie, j'ai déjà deux personnages à l'hôpital et je ne sens pas vraiment cette partie m'être favorable...
A mi-partie, j’ai déjà deux personnages à l’hôpital et je ne sens pas vraiment cette partie m’être favorable…
Le royaume de Maitena une fois la partie achevée...
Le royaume de Maitena une fois la partie achevée…
Celui de Leila...
Celui de Leila…
Celui de Joris...
Celui de Joris…
Et le mien, presque pitoyable, puisque je n'ai pas réussi à récupérer la moindre meunière pour avoir les 7 personnages différents...
Et le mien, presque pitoyable, puisque je n’ai pas réussi à récupérer la moindre meunière pour avoir les 7 personnages différents…

Durée de la partie : 35 minutes – Note de cette partie : 17 / 20

Scores de la partie :

Hôpital PV Diversité Majorités Total
Maitena -2 102 4×4 11+12 139
Leila -3 83 4×4 14+16 126
Joris -1 97 5×5 10+13 144
Ludo le gars -4 69 6×6 15 116

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Le ratio plaisir/tension/temps de jeu que ce Majesty propose !
– Le nombre effarant de personnages à l’hôpital en fin de partie (10 !!!) ce qui laisse augurer de nouvelles voies stratégiques,
– L’envie que des extensions sortent ou d’essayer la face B des cartes dans un premier temps…

On a moins aimé
– Maîtrise-t-on tant de choses que ça ? Parce qu’à une majorité près, à la fin, n’importe qui peut se mêler à la victoire…

————————————————————————————————————

CAN’T STOP EXPRESS

Dans la petite boîte, on y trouve 5 dés, une règle et un bloc de scores, imposant certes. Mais c'est tout ! Alors, cette règle, que nous propose-t-elle de novateur ? Hein...
Dans la petite boîte, on y trouve 5 dés, une règle et un bloc de scores, imposant certes. Mais c’est tout ! Alors, cette règle, que nous propose-t-elle de novateur ? Hein…
Petite explication sur l'exemple ci-dessus. L'un des joueurs lance les 5 dés et chacun va noter, sur sa feuille individuelle, ce qu'il fait avec eux, sachant qu'il doit constituer deux paires et garder un dé isolé. Sur sa feuille (la mienne ci-dessus), il coche ses choix : les deux 2 pour cocher une case dans la ligne 4, le 6 et le 1 pour cocher une case dans la ligne 7, et le 3 isolé pour l'indiquer comme tel en haut à droite et cocher une case. A chaque tour, on fait de même, mais on ne peut avoir que trois valeurs de dés isolés, donc attention...
Petite explication sur l’exemple ci-dessus. L’un des joueurs lance les 5 dés et chacun va noter, sur sa feuille individuelle, ce qu’il fait avec eux, sachant qu’il doit constituer deux paires et garder un dé isolé. Sur sa feuille (la mienne ci-dessus), il coche ses choix : les deux 2 pour cocher une case dans la ligne 4, le 6 et le 1 pour cocher une case dans la ligne 7, et le 3 isolé pour l’indiquer comme tel en haut à droite et cocher une case. A chaque tour, on fait de même, mais on ne peut avoir que trois valeurs de dés isolés, donc attention…
Le jeu est en fait plus sérieux qu'il n'y paraît de prime abord, et, surtout, invite à l'attention car on pourrait bien commettre des erreurs en cochant ses cases... D'autre part, on joue quand même beaucoup dans son coin et il est impossible d'interagir avec les autres joueurs. Dommage. Mais le mécanisme est plutôt très plaisant. En solitaire ?
Le jeu est en fait plus sérieux qu’il n’y paraît de prime abord, et, surtout, invite à l’attention car on pourrait bien commettre des erreurs en cochant ses cases… D’autre part, on joue quand même beaucoup dans son coin et il est impossible d’interagir avec les autres joueurs. Dommage. Mais le mécanisme est plutôt très plaisant. En solitaire ?
Un peu plus tard... Mes trois valeurs autorisées pour des dés isolées sont le 2, le 3 et le 5 et il faut veiller à équilibrer ses coches dans les lignes en question puisque la partie s'arrête pour un joueur quand il atteint le bout d'une de ces lignes-là. Sur le reste du tableau, il faut essayer d'atteindre au moins la colonne centrale (qui rapporte 0 point), car si on reste à gauche on encaisse un cinglant -200 ! Si on passe à droite, on marque la valeur en entête multipliée par le nombre de cases dépassant la colonne centrale. Malin comme tout...
Un peu plus tard… Mes trois valeurs autorisées pour des dés isolées sont le 2, le 3 et le 5 et il faut veiller à équilibrer ses coches dans les lignes en question puisque la partie s’arrête pour un joueur quand il atteint le bout d’une de ces lignes-là. Sur le reste du tableau, il faut essayer d’atteindre au moins la colonne centrale (qui rapporte 0 point), car si on reste à gauche on encaisse un cinglant -200 ! Si on passe à droite, on marque la valeur en entête multipliée par le nombre de cases dépassant la colonne centrale. Malin comme tout…
Le jeu est bien, mais on a du mal à s'enthousiasmer totalement, à moins de le voir comme un jeu d'optimisation individuelle. On a plutôt aimé, ici, notamment Tristan qui en a dit le plus grand bien !
Le jeu est bien, mais on a du mal à s’enthousiasmer totalement, à moins de le voir comme un jeu d’optimisation individuelle. On a plutôt aimé, ici, notamment Tristan qui en a dit le plus grand bien !
On arrive dans le money time, où d'ailleurs je ne vais pas tarder à jouer tout seul, mes camarades de jeu étant out !
On arrive dans le money time, où d’ailleurs je ne vais pas tarder à jouer tout seul, mes camarades de jeu étant out !
Petite vue finale de nos feuilles de scores individuelles. On peut notamment voir qu'on a commis quelques inévitables ratures et qu'il convient, donc, d'y jouer avec des crayons à papier et des gommes (à mettre dans la boîte)...
Petite vue finale de nos feuilles de scores individuelles. On peut notamment voir qu’on a commis quelques inévitables ratures et qu’il convient, donc, d’y jouer avec des crayons à papier et des gommes (à mettre dans la boîte)…

Durée de la partie : 40 minutes – Note de cette partie : 15 / 20

Scores de la partie :

Total
Joris 40
Maitena -350
Tristan -50
Ludo le gars 140

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Le format du jeu qui tient vraiment dans la poche !
– Le renouvellement du jeu Can’t Stop, avec ce fichu 5ème dé qu’on doit bien pouvoir placer…
– L’obligation de veiller à ne pas ouvrir trop de lignes, au risque de se prendre moult -200 dans la tête !
– L’aspect individuel que je compte bien essayer pour voir…

On a moins aimé
– Le côté clairement trop individuel du jeu,
– Les erreurs qu’on ne peut pas ne pas faire, au moins une fois ou deux dans la partie…

————————————————————————————————————

2 commentaires à propos de “[04/02/2018] Majesty, Can’t Stop Express”

  1. Pour Majesty, le mieux étant de mixer les faces A et B. Mais je suis d’accord avec toi, j’ai pas l’impression qu’on maîtrise beaucoup de choses… A mes 3 parties faites, j’ai gagné a chaque fois sans faire quelque chose de spécial…

  2. La face B des cartes, jouée le week-end dernier, nous a paru plus dynamique et intéressante que la face A, rapidement maîtrisée et un poil linéaire. Le jeu est très agréable, facile à sortir et à mettre en place, vite joué, mais il est vrai que les écarts de points sont en général faibles et que les parties se jouent à peu de choses. C’est plus un jeu tactique me semble-t-il qu’un jeu stratégique. Il faut se concentrer pour être un peu plus calculatoire sur les 2/3 dernières cartes histoire d’essayer de faire la différence.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


+ 9 = dix