[04/03/2018] Otys, Burger Party

Enfin. Enfin, oui, je vais découvrir le jeun Otys sorti pour Essen 2017, co-édité par Pearl Games et Libellud. Un jeu sur l’exploration sous-marine, forcément, ça me donne envie. Après que Yohel m’en eut expliqué la règle, je me rends compte qu’en fait, on a plutôt à faire à un jeu de collecte de ressources (des cubes colorés), avec un zeste de gestion de profondeur (ah, la plongée…), mais on aurait tout à fait pu vivre ce jeu dans un autre environnement (regret évident). On a passé un bon moment, comme le compte-rendu ci-dessous va vous le démontrer, mais on n’a pas vécu un moment inter sidéral quand même. On n’a pas vécu l’ivresse des profondeurs…
Ensuite, plus tard, beaucoup plus tard, Tristan, Maitena et Joris jouent ensemble à Burger Party. L’occasion pour moi de vous parler de ce jeu pas fait pour moi (mais pour eux !)…

OTYS

Otys, un jeu dans les fonds marins, forcément ça m'intéresse...
Otys, un jeu dans les fonds marins, forcément ça m’intéresse…
Ci-dessus, le plateau principal, avec à droite le store dans lequel on va stocker les marchandises qu'on y vend ou y prendre celles qu'on y achète, et à gauche la fameuse piste des actions en fonction du niveau et des tuiles achetables. Cette piste rend fou.... surtout quand certains en modifient, en cours de partie, la position ! En bas à droite, forcément, la piste des points de victoire, sachant qu'un joueur met fin à la partie quand il attend la case 18.
Ci-dessus, le plateau principal, avec à droite le store dans lequel on va stocker les marchandises qu’on y vend ou y prendre celles qu’on y achète, et à gauche la fameuse piste des actions en fonction du niveau et des tuiles achetables. Cette piste rend fou…. surtout quand certains en modifient, en cours de partie, la position ! En bas à droite, forcément, la piste des points de victoire, sachant qu’un joueur met fin à la partie quand il attend la case 18.
Chaque joueur dispose d'un plateau individuel sur lequel il a ses 5 niveaux de profondeur accessibles et, en face, le personnage associé à la profondeur choisi. Encore plus à droite, on a les marchandises stockées en fonction du niveau. Exemple de tour : je choisis d'activer le niveau 2, je décale donc ce n° vers la droite, je prends le bonus lié sur le plateau commun et je réalise l'action de mon personnage. Puis c'est au joueur suivant. Mais, avant cela, ma tuile n°2 part en bas du plateau, mise de côté jusqu'à ce que je puisse la récupérer (plusieurs manières)...
Chaque joueur dispose d’un plateau individuel sur lequel il a ses 5 niveaux de profondeur accessibles et, en face, le personnage associé à la profondeur choisi. Encore plus à droite, on a les marchandises stockées en fonction du niveau. Exemple de tour : je choisis d’activer le niveau 2, je décale donc ce n° vers la droite, je prends le bonus lié sur le plateau commun et je réalise l’action de mon personnage. Puis c’est au joueur suivant. Mais, avant cela, ma tuile n°2 part en bas du plateau, mise de côté jusqu’à ce que je puisse la récupérer (plusieurs manières)…
Cette partie de découverte, pour moi, mes voisins y ayant joué la veille, est très sympathique, avec Lunah à gauche, qui a le marqueur bleu, Yohel le jaune, Lila le violet et moi-même le vert.
Cette partie de découverte, pour moi, mes voisins y ayant joué la veille, est très sympathique, avec Lunah à gauche, qui a le marqueur bleu, Yohel le jaune, Lila le violet et moi-même le vert.
La partie progresse vite et je me retrouve avec pratiquement tous mes niveaux bloqués en bas !
La partie progresse vite et je me retrouve avec pratiquement tous mes niveaux bloqués en bas !
Voilà, là, c'est mieux ! Pour scorer, ce n'est pas facile, puisqu'il faut essayer de faire ses PV sur les contrats étalés au-dessus du plateau principal, avec les marchandises stockées, mais uniquement sur un même niveau. On peut aussi en grappiller quelques-uns avec les bonus liés aux tuiles (j'ai choisi de bonifier d'un point les contrats que je réalise au niveau 5 par exemple). On a donc clairement à faire à un jeu de course où l'expérience doit, forcément, jouer beaucoup...
Voilà, là, c’est mieux ! Pour scorer, ce n’est pas facile, puisqu’il faut essayer de faire ses PV sur les contrats étalés au-dessus du plateau principal, avec les marchandises stockées, mais uniquement sur un même niveau. On peut aussi en grappiller quelques-uns avec les bonus liés aux tuiles (j’ai choisi de bonifier d’un point les contrats que je réalise au niveau 5 par exemple). On a donc clairement à faire à un jeu de course où l’expérience doit, forcément, jouer beaucoup…
Avec cette vente de deux cubes verts et d'un bleu au niveau 5, j'empoche 3 PV + 1 PV en raison du bonus associé à ma tuile placée sur ce niveau.
Avec cette vente de deux cubes verts et d’un bleu au niveau 5, j’empoche 3 PV + 1 PV en raison du bonus associé à ma tuile placée sur ce niveau.
Ça cogite entre père et fille...
Ça cogite entre père et fille…
Oui, ce jeu invite clairement à anticiper son tour et à prévoir le plan A et le plan B en fonction de l'éventuel modification du bonus associé au niveau sur le plateau principal. Comment cela peut-il arriver ? Tout simplement quand quelqu'un utilise utilise une tuile X (plaçable à tout niveau) à son tour.
Oui, ce jeu invite clairement à anticiper son tour et à prévoir le plan A et le plan B en fonction de l’éventuel modification du bonus associé au niveau sur le plateau principal. Comment cela peut-il arriver ? Tout simplement quand quelqu’un utilise utilise une tuile X (plaçable à tout niveau) à son tour.
Situation générale alors qu'on a des joueurs pas loin d'atteindre les 18 PV (trois d'entre nous sont entre 11 et 14)...
Situation générale alors qu’on a des joueurs pas loin d’atteindre les 18 PV (trois d’entre nous sont entre 11 et 14)…
Ça pique Yohel ?
Ça pique Yohel ?
Oh la la... On va miser sur le même contrat le plus à droite, je pense... 5 PV pour avoir 2 cubes d'une couleur + 1 d'une autre + 1 d'une autre + 1 d'une autre. A ce moment, je en sais pas qui va couiner, mais peu de temps après, je sais qu'on m'entends encore couiner...
Oh la la… On va miser sur le même contrat le plus à droite, je pense… 5 PV pour avoir 2 cubes d’une couleur + 1 d’une autre + 1 d’une autre + 1 d’une autre. A ce moment, je en sais pas qui va couiner, mais peu de temps après, je sais qu’on m’entends encore couiner…
Oh l'extrême vilaine Lila !!! Elle me chipe le fameux contrat sur lequel j'allais me ruer dans la foulée et, après, ce ne sera plus du tout pareil... :-(
Oh l’extrême vilaine Lila !!! Elle me chipe le fameux contrat sur lequel j’allais me ruer dans la foulée et, après, ce ne sera plus du tout pareil… 🙁
On arrive dans le money-time et Lunah semble plutôt pas mal partie, elle qui a subi l'incroyable, et incontrôlable, "salope", entendu haut et fort à la salle la veille, quand elle a doublé son paternel sur le fil !!! Sacré Yohel ;-)
On arrive dans le money-time et Lunah semble plutôt pas mal partie, elle qui a subi l’incroyable, et incontrôlable, « salope », entendu haut et fort à la salle la veille, quand elle a doublé son paternel sur le fil !!! Sacré Yohel 😉
Comment m'en sortir, là maintenant, alors que Yohel a clos la partie ? Ce sera d'ailleurs la dernière vue de mes éléments, j'en ai oublié ma photo finale quelques instants après...
Comment m’en sortir, là maintenant, alors que Yohel a clos la partie ? Ce sera d’ailleurs la dernière vue de mes éléments, j’en ai oublié ma photo finale quelques instants après…
Fin de partie et scores extrêmement serrés, avec une Lunah qui nous grille sans vergogne au dernier moment, en jubilant qui plus est, alors que Yohel et moi restons bloqués à 18 PV...
Fin de partie et scores extrêmement serrés, avec une Lunah qui nous grille sans vergogne au dernier moment, en jubilant qui plus est, alors que Yohel et moi restons bloqués à 18 PV…
Les éléments de Lunah une fois la partie achevée...
Les éléments de Lunah une fois la partie achevée…
Ceux de Yohel...
Ceux de Yohel…
Ceux de Lila, un peu en retrait sur cette partie...
Ceux de Lila, un peu en retrait sur cette partie…

Durée de la partie : 1 heure 45 minutes – Note de cette partie : 14 / 20

Scores de la partie :

Total
Lunah (bleu) 19
Yohel (jaune) 18
Lila (violet) 13
Ludo le gars (vert) 18

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Le système assez réaliste et immersif de la notion de gestion de la profondeur,
– La fluidité des tours de jeu, une fois saisis les tenants et les aboutissants du jeu,
– La durée de la partie et sa montée en puissance…

On a moins aimé
– Le côté très opportuniste, voire non prévisible, lié aux modifications de bonus sur le plateau principal …
– Le look du jeu, je n’en suis pas très fan,
– La course aux PV avec cet objectif de 18,
– La non-exploitation plus profonde du thème des fonds marins.

————————————————————————————————————
BURGER PARTY

Dérivé évident de  Jungle Speed, ce Burger Party, sorti chez Goliath présente plusieurs avantages sur son glorieux aîné, à commencer par son look et son absence de totem, ce qui évite, clairement, les grands coups de totem volant habituels... ;-)
Dérivé évident de Jungle Speed, ce Burger Party, sorti chez Goliath présente plusieurs avantages sur son glorieux aîné, à commencer par son look et son absence de totem, ce qui évite, clairement, les grands coups de totem volant habituels… 😉
La règle est ronde et très facile à lire. L'idée est simplement de taper sur le burger dès que sa carte retournée et celle d'un autre joueur coïncident.
La règle est ronde et très facile à lire. L’idée est simplement de taper sur le burger dès que sa carte retournée et celle d’un autre joueur coïncident.
L'une des meilleures idées du jeu est son système de rangement des cartes : à l'intérieur du burger, en dévissant un couvercle par le bas !
L’une des meilleures idées du jeu est son système de rangement des cartes : à l’intérieur du burger, en dévissant un couvercle par le bas !
Et hop, ça se ferme... Prêts pour la partie ?
Et hop, ça se ferme… Prêts pour la partie ?
Comme vous le savez, je ne suis pas du tout fan moi-même des jeux de rapidité de ce genre et, en plus, je ne pourrais pas faire de photos si j'y jouais. Du coup, je laisse Tristan, Maitena et Joris se débattre tout seuls avec le jeu, sous les yeux de mon appareil photos, pour en immortaliser les instants...
Comme vous le savez, je ne suis pas du tout fan moi-même des jeux de rapidité de ce genre et, en plus, je ne pourrais pas faire de photos si j’y jouais. Du coup, je laisse Tristan, Maitena et Joris se débattre tout seuls avec le jeu, sous les yeux de mon appareil photos, pour en immortaliser les instants…
Certaines cartes ont des effets spéciaux...
Certaines cartes ont des effets spéciaux…
Et à la fin , chacun compte ses cartes.
Et à la fin , chacun compte ses cartes.

Durée de la partie : 10 minutes – Note de cette partie : ?

Scores de la partie : non notés

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– La qualité des composants, et particulièrement du hamburger en plastique mou,
– La bonne ambiance fun générée par le jeu,
– Le système de rangement des cartes, ce qui rend le jeu emportable partout !

On a moins aimé
– Le couinement du burger qui ne survient pas à chaque fois…

————————————————————————————————————

2 commentaires à propos de “[04/03/2018] Otys, Burger Party”

  1. Assez envie de découvrir Otys – même si comme tu le dis, et comme le disent d’ailleurs les divers articles consacrés au jeu – la thématique de l’exploration sous-marine n’a pas l’air complètement exploitée. Ton compte rendu de partie donne l’impression d’un jeu assez ‘chauffe neurones » et potentiellement assez frustrant aussi. Mais ça reste tentant.

    • C’est tout à fait ça : c’est un jeu très « chauffe-neurones » comme tu l’écris, heureusement qu’on est dans l’eau, on se refroidit la tête. Mais c’est un jeu très captivant, avec son aspect course pour réaliser les contrats. Je suggère d’ailleurs de faire des contrats secrets, ce qui permet de scorer sans qu’on vienne t’embêter. Mais c’est souvent très serré à la fin, ainsi que le montre la partie de Ludo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


huit − 3 =