[04/08/2010] Nanuuk ! X 3, Alhambra das Würfelspiel

Et hop ! C’était parti les vacances, les vacances. C’était parti, les vacances, les vacances…
Et oui, voici le premier compte-rendu de partie de nos pérégrinations estivales, avec cette fois la Bourgogne au programme. Au niveau jeu, en ce 4 août, nous faisons trois parties successives de Nanuuk ! variante 2 contre 1 (2 chasseurs contre 1 ours), avec le rôle de l’ours incarné successivement par moi-même, Maitena, puis Tristan. Ensuite, en soirée, on s’est fait adorer par nos voisins de camping en jetant des brouettes de dés (juste un peu moins de 240 lancers de 7 dés maximum !) à Alhambra das Würfelspiel pendant plus de 3 heures en pleine nuit !!! Qu’on se le dise…

 

NANUUK ! X 3 – Jeu d’apprentissage avec variante Chasse à l’ours :


Nanuuk ! est un jeu topologique où il faut enfermer un ours (ou un chasseur sur les deux) sur une zone de banquise infranchissable. Je joue l’ours pour la première partie, alors que
Tristan (jaune) et Maitena (bleu) font équipe pour me coincer…

A 3 joueurs, la zone de jeu est réduite (par les frontières bleues du haut). Nous venons de placer nos pièces respectives et la partie débute avec le déplacement du chasseur jaune
d’une case, de l’ours de une ou deux cases puis du chasseur bleu d’une case…

Tristan et Maitena essaient de s’entendre pour me coincer mais ils pêchent par un manque de coordination…

Sens-tu le souffle chaud de l’ours sur ta peau jaunie ?

Avec la multiplication des barrières bleues (correspondant à des zones de banquise séparées par une faille), la chasse devient de plus en plus périlleuse et il faut veiller à ne pas
se laisser enfermer en voulant enfermer son adversaire…

La partie va s’arrêter juste après ce tour : Tristan est obligé de reculer et je vais l’enfermer définitivement…

Hop, c’est fait…

On remet le couvert avec Maitena qui incarne l’ours, alors que Tristan et moi allons essayer de mieux nous entendre…

Pour ne pas enfreindre la règle du non-dialogue entre les deux coéquipiers, je dis à Tristan, avant la manche, qu’il faut clairement se placer de part et d’autre de l’ours, tant que
faire se peut, afin de réduire ses possibilités de mouvement et augmenter les nôtres…

L’ours se voit rapidement globalement enfermé dans une zone réduite et je ne lui donne pas longtemps à vivre…

Hop, c’est fait : ours capturé !

Troisième et dernière manche avec Tristan dans le rôle de l’ours…

Maitena essaie de respecter à la lettre ce que je lui ai conseillé : chacun e son côté, avec l’ours au milieu…


Tristan joue l’ours un peu plus longtemps que sa soeur mais il se voit assez rapidement restreint dans ses mouvements…

Maitena voulait approcher avec son pion, mais je l’en ai dissuadé, à mon tour de jeu, afin de ne pas réduire mes propres capacités de mouvement. L’ours n’a que très peu de temps à
vivre, n’ayant pas su progresser vers la grande zone libre…

Ce que l’on sentait arriver se produit : l’ours est bloqué dans l’angle du plateau. Les chasseurs ont donc gagné ! C’est étonnant de voir comme le jeu surprend mes enfants : ils
croyaient que l’ours était plus facile à jouer que les chasseurs..
Bilan synthétique :

On a aimé
– La
dissymétrie de cette variante deux contre un,
– Les possibilités de blocage à la Pingouine,

– La pureté de la règle de ce jeu,
– Les variations liées aux variantes proposées.

 

On a moins aimé
– ?

Scores de la première  partie :

 

Maitena (bleu) : perdante
Tristan (jaune) : enfermé
Ludo le gars (ours) : vainqueur

 

Scores de la deuxième partie :

 

Maitena (ours) : enfermée
Tristan (jaune) : vainqueur
Ludo le gars (bleu) : vainqueur

 

 

Scores de la troisième partie :

 

Maitena (bleu) : vainqueur
Tristan (ours) : enfermé
Ludo le gars (jaune) : vainqueur

 

 

Note du jeu (sur ces parties) : 18 / 20


Durée de la partie : 15 minutes + 5 minutes + 10 minutes

 

———————————————————————————————————————————————–

 

ALHAMBRA DAS WÜRFELSPIEL :


Tristan coiffé du turban du sultan du jeu ! Ceci dit, le hasard ne le placera pas premier joueur de la partie puisque c’est à moi que revient cet honneur…

Je place un marqueur hexagonal vert sur la piste violette, à hauteur de 6 dés violets obtenus en 3 lancers…

Maitena rejette quatre dés…

Voici nos quatre premiers marqueurs posés, sur des pistes différentes (Maitena en bleu, Tristan en bleu, Julie en rouge et moi en vert)…

Fin de première manche et report des positions sur les pistes colorées du haut avant un décompte à venir (manche impaire)…

Le report est effectué et chacun a marqué ses points de décompte…

La seconde manche est en cours et on devine déjà que la partie va durer plus que souhaité…

A mon tour de gérer mes dés…

Fin de deuxième manche avant report des positions…

Après report des positions, on voit qu’il n’est pas si aisé de maintenir sa première place…

Fin de troisième manche, avant report et avant décompte (manche impaire)…

La situation semble très très claire : Julie, Tristan et moi sommes dans un mouchoir (3 points entre nous) alors que Maitena est complètement larguée (c’en est impressionjnant
!)…

La quatrième manche s’achève ainsi et on voit combien j’ai blindé la piste verte, avec deux marqueurs très haut placés (c’est tellement intéressant d’être premier lors du
décompte de la manche 5)…


Le report de fin de manche a eu lieu et il ne reste plus qu’une dernière manche avant la fin de partie. Ca va être chaud, à priori, sur les pistes violette, blanche, marron et
bleue…

Maitena n’est quasiment plus là (pauvre fillotte 🙁 alors que Tristan se bat encore bec et ongle…

Maitena me fait très très mal en me chipant la première place sur la piste violette…

Bien que j’ai misé sur la piste bleue, pour être deuxième, au détriment de la piste marron finalement, je crains que le report à venir ne me soit pas si favorable que ça. Après plus
de trois heures de jeu (si, si !), cela va se jouer sur rien de rien entre Julie et moi …

Le report a eu lieu, les scores ont été enregistrés, et le verdict tombe : Julie me dépasse de 11 points, pile-poil l’écart que Maitena a creusé en me subtilisant la première place
des violets (perte de 8 points pour moi) et en abandonnant la deuxième place des marrons à Julie (gain de 3 points pour Julie) ! Arghhh…
Bilan synthétique :

On a aimé
– La tension du jeu, permanente, et les choix tactiques omniprésents,
– Le bruit des dés dans le cornet et celui de leur chute sur la table !
– Le
fun généré et le plaisir de jeu, tout simplement…

 

On a moins aimé
– La durée de la partie : disproportionnée !!
– Le largage complet d’une joueuse sur les quatre : est-ce sa faute ?

Scores de la partie :

 

Maitena (bleu) : 44 (0+9+35)
Tristan (jaune) : 86 (8+27+51)
Julie (rouge) : 113 (4+33+76)

Ludo le gars (vert) : 102 (12+26+64)

 

Note du jeu (sur cette partie) : 15 / 20


Durée de la partie : 3 heures 15 minutes

 

 

 

 

 

———————————————————————————————————————————————–

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


7 + = neuf