[04/10/2008] Bamboleo

Bamboleo est le jeu idéal pour agrémenter ludiquement un apéritif lors de grandes réunions familiales. Pas de doute, ce jeu a rencontré un immense succès lorsque je l’ai sorti en ce week-end savoyard pour la rencontre décadienne de la famille Andreys. Ainsi, à tour de rôle, sans se prendre la tête, chacun y est allé de son retrait de sa pièce de jeu et on passa tous un très bon moment. Voici, donc, quelques photos choisies afin de garder une trace de ce sympathique moment ludique…

BAMBOLEO :


Pratiqué ce soir sans variante particluière (le plus de rouge, les pièces les plus lourdes, le joueur le plus rapide, …), Bamboleo permet à l’ensemble des convives de mesurer leur
sensibilité aux degrés alcooliques que l’apéritif nous apporte…

Il penche bien ce plateau circulaire positionné sur une boule de liège (la grosse quand même !) et sur un mât de bois. En même temps, ce n’est pas forcément la situation la plus
difficile à jouer car, au moins, on sait qu’on doit prendre une pièce à l’opposé…

Julie s’exerce au Bamboleo sous les yeux de sa fille, de son frère et de son père. On fait ça en famille…

Délicate prise de pièce rouge, cette dernière ayant tendance à glisser des doigts…

Esthétique mise en place de départ, mais d’autant plus délicate à appréhender parce qu’il y a du poids sur les grandes constructions !

Et encore quelques nouveaux adeptes…

C’est beau quand même un plateau de Bamboleo !

Cette photo, prise dans la foulée de la précédente, insiste bien sur les conseils que certains ne peuvent s’empêcher de donner au joueur actif ;-)))

Il n’y en a plus guère et diable que ça penche…

De mémoire, il est rare que le plateau soit vidé entièrement (3 fois ce soir quand même) et encore plus rare qu’il penche autant une fois toutes les pièces retirées…
Bilan synthétique :

On a aimé
– Le matériel de jeu, somptueux, et qui invite tout un chacun à s’y essayer,
– La règle, simplissime, et les innombrables variantes que l’on peut appliquer
, histoire de rendre le jeu plus rapide ou plus tactique ou plus
méchant…
– Les tableaux que l’on peut créer en empilant savamment les pièces lors de la mise en place.

On a moins aimé
– Les joueurs qui font choir l’édifice en cognant malencontreusement la table.

Scores de la partie :

Non pris en compte (plein de parties avec plein de joueurs différents sans aucune notation de personne.

Note du jeu (sur cette partie) : 15 / 20

Durée de la partie : 1 heure (de multiples manches)

———————————————————————————————————————————————–

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


3 × = douze